Confédération des Systèmes Indépendants
  • Nom original Confederacy of Independent Systems
  • Catégorie Organisations politiques et gouvernementales
  • Fondateurs Comte Dooku
  • Dirigeants Comte Dooku
  • Année de fondation -22
  • Année de dissolution -19
  • Zone d'influence Galaxie
  • Localisation Espace séparatiste
Gouvernements, politique et forces armées de la CSI
 
Au fil des années, la République Galactique se trouva dans l’incapacité de réformer son système politique devenu obsolète et tomba dans la corruption, ce qui provoqua un grave ralentissement de la bureaucratie. Ne croyant plus en la République et cherchant toujours plus de profit, plusieurs organisations se regroupèrent autour du Comte Dooku, apprenti du Seigneur Noir des Sith Dark Sidious, afin de créer une organisation indépendante. C’est ainsi que la Fédération du Commerce, le Techno Syndicat, le Clan Bancaire Intergalactique, l’Alliance des Corporations, les Géonosiens et la Guilde du Commerce, respectivement représentés par Nute Gunray, Wat Tambor, San Hill, Passel Argente, Poggle le Bref et Shu Mai, formèrent un conseil Séparatiste présidé par le Comte Dooku. Toute cette opération était en réalité dirigée par Dark Sidious, qui était aussi le Chancelier Palpatine, et qui voyait en la Confédération le moyen d’assouvir ses objectifs sinistres de pouvoir.

Petit à petit, l’organisation se fit connaître et des milliers de systèmes solaires se joignirent à elle provoquant de grands débats au sein du Sénat de la République. Après plusieurs rebondissements, les factions en vinrent aux armes sur Géonosis sonnant le début de la Guerre des Clones. Trois ans plus tard, lors de la bataille de Coruscant, le Comte Dooku mourut et ce fut le Général Grievous, personne mi-humaine mi-droïde, qui prit la tête de l’organisation. Le Conseil Séparatiste douta à raison des capacités du cyborg à assurer leur sécurité car tous moururent quelques jours plus tard lorsque le nouvel apprenti de Palpatine, Dark Vador, vint les tuer. Cela sonna la fin de la Confédération pour laisser place à une nouvelle institution, l’Empire.

Organisations financières et politiques signataires du traitée de Géonosis ou membre de la CSI :
• Techno Syndicat
• Clan Bancaire InterGalactique
• Guilde du Commerce
• Cartel des Hypercommunications
• Peuple Géonosien
• Alliance InterCorporation
• Fédération du Commerce

Toutes ces organisations faisaient partie du conseil et géraient la CSI autour du comte Dooku, chef de l'organisation. Il faut savoir que la CSI permettait juste d'assurer l'indépendance de ses systèmes par une aide armée contre la république. Les forces armées de la CSI étaient commandées principalement par le général Grievous et de nombreuses factions rejoignirent l'Armée Droide de la CSI. C'est pour cela qu'on parle de deux types d'organisations:

• Les Armées de la CSI
• L'Armée Droide de la CSI
Dans la tourmente de la guerre
 

1. L'escalade vers le Conflit Armé

Sous l'impulsion de Dooku, la Confédération des Systèmes Indépendants est née. Ses leaders - des dirigeants de cartels commerciaux importants - décident de mener leur premier meeting officiel sur la planète Geonosis. Le Conseil Séparatiste ainsi formé est composé de Nute Gunray, Vice Roi de la Fédération du Commerce, Wat Tambor, leader des droïdes de la Techno Union, San Hill, à la tête du Clan Bancaire Intergalactique, Poggle le Bref, archiduc Géonosien, Shu Mai, présidente de la Guilde du Commerce, Passel Argente, de l'Alliance Corporative, Po Nudo, du Cartel des Hyper-Communications, Tikkes, chef de la Ligue d'Isolation Quarren, et enfin le Sénateur Rogwa Wodrata, du secteur Mahka. Ensemble, ils prennent la décision de mettre en commun leurs armées privées pour constituer la plus grande menace militaire que la Galaxie ait connue depuis les Nouvelles Guerres Sith. Les droïdes de combat qui composent leur force de frappe ont pour but avoué de forcer la main au Sénat Galactique pour qu'il cède à toutes leurs exigences. Ils savent que la République n'a pas de flotte centrale et que cela l'oblige à devoir compter sur le soutien des planètes qui la composent. Et les quelques dix mille membres de l'Ordre Jedi ne sont pas suffisamment nombreux pour remporter une guerre. Poussant leur avantage au maximum, les Séparatistes profitent que des planètes comme Geonosis ou bien Hypori aient offert au Comte les services de leurs fonderies pour accroître encore un peu plus leur supériorité numérique écrasante en commandant de nouveaux contingents de droïdes et en en faisant fabriquer de nouveaux modèles. D'autres systèmes menacent encore de faire sécession d'avec le gouvernement moribond que dirige Palpatine pour les rejoindre. Enfin, le Général Grievous, diabolique abomination cybernétique, est opérationnel. Il ne reste plus qu'à mettre le feu aux poudres pour que la Galaxie s'embrase. Face aux forces en présence dans le camp adverse, la survie même de la République est incertaine...

2. L'Ouverture des hostilités

Lorsque le Chasseur de Primes et Mand'alor Jango Fett vient chercher refuge auprès de la Confédération sur Geonosis, il y est poursuivi par le Chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi. Ce dernier surprend la réunion du Conseil Séparatiste et il parvient à envoyer un message à son apprenti avant d'être capturé. La République est à présent au courant de ce qui se trame, ses opposants ont perdu l'avantage de la surprise. Mais peut-elle véritablement stopper cette crise avec des moyens aussi limités avant qu'elle n'aille trop loin ? 

Peu de temps après, et ce malgré l'interdiction formelle de Maître Windu, Anakin Skywalker et Padmé Amidala viennent au secours de Kenobi...et se font capturer. La Sénatrice est promise à la mort depuis longtemps pour corriger l'affront fait à Nute Gunray et à la Fédération lors de la Bataille de Naboo. Aussi, une exécution est organisée dans l'Arène Petranaki, dans laquelle Amidala et les deux Jedi sont destinés à être tués dans d'atroces souffrances par des bêtes sauvages. Les choses ne se passent pas comme prévues. D'abord les prisonniers se libèrent, puis Dooku envoie des droïdekas leur régler leur compte et enfin Mace Windu accompagné de près de deux cent Jedi débarque alors dans l'Arène. Malheureusement, ils ploient sous le nombre de droïdes qu'on leur envoie et ils ne sont qu'une vingtaine à survivre pour se retrouver encerclés. La Confédération est prête à accepter leur reddition, la chose étant normale au vu de leur valeur, mais les Jedi refusent. A ce moment là, il est déjà évident que la Guerre ne peut plus être évitée. C'est là que Yoda fait son apparition et, avec lui, les clone troopers conçus par les Kaminoens. 

La Bataille tourne rapidement en faveur de la République, même si cette dernière ne domine pas la situation sur tous les terrains de Geonosis. Le gros des forces séparatistes est évacué et le Conseil prend lui aussi la fuite. La Guerre des Clones vient de débuter. 

titre img
La chute du mouvement
 

1. Les Sièges de la Bordure Extérieure

Le conflit s'enlise depuis trop longtemps. Il y a des victoires et des défaites dans les deux camps mais rien qui puisse être assimilé à une bataille décisive. Le vent pourrait cependant bientôt tourner en faveur de la République. Malgré les talents indiscutables de Grievous en matière de stratégie, la Confédération perd du terrain. Après avoir échoué à remporter toute une série de batailles-clés, la voilà forcée de se retrancher. Xagobah, Sluis Van, Siskeen, Clak'Dor et Saleucami ainsi que plusieurs autres planètes deviennent les points de rassemblement d'une gigantesque armada séparatiste. La République dépêche le gros de ses forces pour aller y livrer bataille. Se faisant elle dépeuple le Noyau et affaiblit ses défenses. C'est l'occasion rêvée pour Dooku et ses sbires de lancer un assaut massif sur le monde-capitale de Coruscant. La surprise est totale et le Chancelier Suprême Palpatine est capturé au cours de l'affrontement. Mais finalement, les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker le délivrent. Par ailleurs, le Comte est tué par Skywalker lorsqu'il tente de s'interposer. Lorsque sa tête roule sur le sol de la Main Invisible, c'est toute la Confédération qui est décapitée. Grievous, qui ne s'est échappé de son vaisseau amiral en perdition que d'extrême justesse, prend la tête des opérations et rejoint le Conseil Séparatiste qu'il avait préalablement envoyé sur Utapau. Mais tout est déjà fini depuis longtemps pour la Confédération et ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'elle ne s'effondre. Le maléfique Dark Sidious - qui a joué sur les deux tableaux depuis le début de la Guerre - veut la mort des Séparatistes, et la victoire de la République. La CSI est condamnée.

2. Le Massacre des Leaders Séparatistes

Peu de temps après la Bataille de Coruscant, Nute Gunray et les autres membres du Conseil Séparatiste suivent la directive de Grievous de se rendre sur la planète volcanique de Mustafar. Le leader de la Fédération du Commerce remet sérieusement en doute les capacités du général cyborg. La tentative d'enlèvement désastreuse du Chancelier Suprême s'est soldée par la mort de l'instigateur même du mouvement séparatiste. Peut-être sent-il la fin approcher ? Cependant, comme à son habitude, il ne se contente que de quelques discours emportés, rapidement étouffés et obéit au Kaleesh. Il ne faut pas attendre longtemps pour que ce dernier rende l'âme sous les coups de blasters du Général Kenobi, ne laissant derrière lui aucun être suffisamment qualifié pour mener les droïdes de la CSI à la victoire. Dark Vador, le nouveau Seigneur Noir, arrive ensuite sur Mustafar et un à un, il tue chacun des membres du Conseil. Après quoi, le jeune apprenti de Palpatine alias Dark Sidious ordonne le démantèlement de toutes les unités droïdes des Séparatistes. La guerre est finie, l'Empire est proclamé.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 23/02/2013
Rédacteur(s) : Dark Devaster; Dark Nazgul, Ares, Yaonix

Sources

• L'avènement du mouvement séparatiste:
- http://starwars.wikia.com/wiki/Separatist_Crisis
- http://starwars.wikia.com/wiki/CIS
- http://www.starwars.com/databank/organization/cis/
- The approaching Storm
- Battle front I et II
- SW Galactic Battle ground
- Republic commando Hard Contact
• Gouvernements, politique et forces armées de la CSI:
- http://www.starwars.com/databank/organization/cis/http://starwars.wikia.com/wiki/Confederacy_of_Independent_Systems"
- http://starwars.wikia.com/wiki/Confederacy_of_Independent_Systems"
- Starwars épisode II: AOTC
• Dans la tourmente de la guerre:
- LUCAS George, Star Wars Episode II : Attack of the Clones, Lucasfilm 2002
- FU Warren, Star Wars Visionaries : The Eyes of Revolution, Dark Horse Comics 2005
- PEÑA Abel G., Unknown Soldier: The Story of General Grievous, Star Wars Insider #86, 2006
• La chute du mouvement:
- LUCAS George, Star Wars Episode III : Revenge of the Sith, Lucasfilm 2005
- http://starwars.wikia.com/wiki/Main_Page
- Dark lord: the rise of darth vader
- The new essential chronology
• Rébellion de Gizor Dellso:
- Starwars Battlefront II
- http://starwars.wikia.com/wiki/CIS
- The new essential chronology

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Confédération des Systèmes Indépendants. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité