Bannière du site
    
CONFéDéRATION DES SYSTèMES INDéPENDANTS
 


Fondateurs : Comte Dooku
Dirigeants : Comte Dooku
Année de fondation : -22
Année de dissolution : -19
Zone d'influence : Galaxie
Localisation : Espace séparatiste



> L’avènement du mouvement séparatiste

Commencé en : -24
Terminé en : -22
Zone : Muunilinst, Raxus Prime, Felucia, Jabiim, Murkhana…
Acteurs : République Galactique, Fédération du Commerce, Guilde du Commerce, Techno Syndicat, Alliance InterCorporations, Dooku…
Conséquence : Début de la Guerre des Clones


Les germes de la discorde

Depuis de nombreuses décennies, un grand nombre de planètes et groupes commerciaux tente de réduire la puissance du Sénat galactique, en abaissant ou supprimant les taxes commerciales imposées par ce dernier, en pratiquant des concessions économiques en échanges de faveurs politiques, ou en cherchant à se retirer purement et simplement de la République pour diverses raisons communautaristes ou xénophobes. Devant la faible motivation du Sénat à voter une loi financière de réforme massive, les diverses sociétés et planètes concernées commencent à le quitter, s’organisant en confédération ayant pour but la promotion du capitalisme sauvage et la fin de la participation de la République dans les affaires planétaires, politiques ou économiques.

Cette crise providentielle permet au Chancelier Suprême Palpatine de se maintenir au pouvoir, bien que son mandat ait expiré. En conséquence, il se penche avec le Sénat sur la création d’une grande armée républicaine, cette dernière ayant disparu depuis la fin des « Nouvelles Guerres Sith ». Pendant ce temps, des centaines de planètes continuent de quitter la République pour rejoindre la libre union des dissidents. D’autres planètes, comme Corellia, souhaitent rester neutres et se contentent de retirer leurs représentants du Sénat Galactique.

La Confédération, dirigée par le mystérieux Comte Dooku, commence également à se pencher sur la création d’une gigantesque armée droïde afin de défendre ses intérêts, en espérant que, avant que les négociations se terminent, elle puisse forcer la République à céder à toutes ses exigences. Le cœur de ces exigences ayant pour but la sécession totale avec le gouvernement galactique. Cependant, l’arrivée d’une immense armée de clones au service de la République bouleverse les plans des séparatistes. Le Chancelier dispose à présent d’une force militaire colossale, et ne se privera pas de s’en servir.

Un des tournants majeurs de cette crise est la bataille de Antar 4 en -22.5. La tentative d’enlèvement raté du dirigeant de la planète, fortement favorable à Dooku, met le feu aux poudres et déclenche un vaste vent de sympathie en faveur des séparatistes. La majorité des citoyens du système se tourne alors vers la cause de Dooku. De plus, l’échec de l’intervention militaire de la République met en évidence la faiblesse exécutive de cette dernière. Dix huit mois avant la bataille d’Antar 4, seul un millier de mondes avait ouvertement rejoint la Confédération. Trois mois après, cinq mille nouvelles planètes s’étaient ajoutées à la liste. La crise n’allait qu’empirer.

Les facteurs conflictuels

La République, organisme politique millénaire, est ébranlée par la crise qui remet en cause son efficacité. Certes, elle permet l’unité des systèmes avec des négociations menées dans le centre de la galaxie, mais l’absence d’une armée lui fait cruellement défaut pour résoudre les conflits. Or la République dispose bien sûr des chevaliers Jedi mais comme le rappelle si bien Mace Windu au Chancelier Palpatine, ils sont « les gardiens de la paix et non des soldats ». Ainsi, durant la crise de Stark puis celle de Naboo, ce sont les Jedi qui sont intervenus. Mais il s’agit là d’une intervention diplomatique souvent inutile remettant en cause l’efficacité des institutions de la République. Qu’on le veuille ou non, la sécurité planétaire était assurée par les gouvernements eux-mêmes, voire par des organismes tels que la Fédération du Commerce. Une certaine anarchie si l’on peut dire, masquée par le semblant de diplomatie et d’intervention des Jedi. C’est la raison que donne donc plusieurs systèmes et organisations pour s’écarter du système et éventuellement quitter la République. Tous les systèmes sont touchés que ce soient des gouvernements forts ou non. Il est logique que les planètes disposant d’une force armée conséquente souhaitent plus de décentralisation afin de pouvoir exercer leur puissance et leur influence. La crise de Naboo finit par la suite de convaincre les petits systèmes qui peuvent espérer une bonne protection par des accords planétaires et gouvernementaux locaux.
La décentralisation va de pair avec le problème économique qu’elle soulève. C’est à dire des mesures plus libérales et moins contraignantes pour les mouvements commerciaux. La crise de Naboo marque le début de ces comportements avec la taxation des routes commerciales qui a poussé la Fédération du Commerce à l’infamie. Barrière commerciale évidente et manque de libéralisme poussent les organisations commerciales de la République à se joindre à la Confédération qui offre des alternatives de libéralisation du marché galactique attrayantes.

Le point de non-retour

Tous ces évènements sont connus sous l’appellation de « crise séparatiste ». Elle déchire le Sénat de toutes parts. Aussi bien au niveau de ses membres qu’au niveau des décisions politiques comme la création de l’armée républicaine. Reflet de la décadence de la République, la crise enfle jour après jour. Preuve flagrante de l’échec diplomatique et de la corruption bureaucratique, le régime viens d’atteindre son point de non-retour. Taxations des routes commerciales et frein au libre échange en sonnent alors le glas. Le rassemblement viendra du Comte Dooku, véritable leader, il est un ancien Jedi déçu du système républicain. Il permettra notamment aux Séparatistes de combattre sous une même bannière afin de faire triompher leurs idées pour les mettre à la place du système républicain devenu obsolète. Remuant le couteau dans la plaie, le Comte permet alors une véritable révolution. On passe d’un mouvement séparatiste à la Confédération des Systèmes Indépendant. Confédération que la République refuse de reconnaître pour éviter de donner un aspect légitime à cette rébellion ouverte malgré le système politique commun que partagent maintenant les systèmes séditieux.


> Gouvernements, politique et forces armées de la CSI

Au fil des années, la République Galactique se trouva dans l’incapacité de réformer son système politique devenu obsolète et tomba dans la corruption, ce qui provoqua un grave ralentissement de la bureaucratie. Ne croyant plus en la République et cherchant toujours plus de profit, plusieurs organisations se regroupèrent autour du Comte Dooku, apprenti du Seigneur Noir des Sith Dark Sidious, afin de créer une organisation indépendante. C’est ainsi que la Fédération du Commerce, le Techno Syndicat, le Clan Bancaire Intergalactique, l’Alliance des Corporations, les Géonosiens et la Guilde du Commerce, respectivement représentés par Nute Gunray, Wat Tambor, San Hill, Passel Argente, Poggle le Bref et Shu Mai, formèrent un conseil Séparatiste présidé par le Comte Dooku. Toute cette opération était en réalité dirigée par Dark Sidious, qui était aussi le Chancelier Palpatine, et qui voyait en la Confédération le moyen d’assouvir ses objectifs sinistres de pouvoir.
Petit à petit, l’organisation se fit connaître et des milliers de systèmes solaires se joignirent à elle provoquant de grands débats au sein du Sénat de la République. Après plusieurs rebondissements, les factions en vinrent aux armes sur Géonosis sonnant le début de la Guerre des Clones. Trois ans plus tard, lors de la bataille de Coruscant, le Comte Dooku mourut et ce fut le Général Grievous, personne mi-humaine mi-droïde, qui prit la tête de l’organisation. Le Conseil Séparatiste douta à raison des capacités du cyborg à assurer leur sécurité car tous moururent quelques jours plus tard lorsque le nouvel apprenti de Palpatine, Dark Vador, vint les tuer. Cela sonna la fin de la Confédération pour laisser place à une nouvelle institution, l’Empire.

Organisations financières et politiques signataires du traitée de Géonosis ou membre de la CSI :



> Dans la tourmente de la guerre

Commencé en : -22
Terminé en : -19
Zone : Geonosis puis toute la Galaxie
Acteurs : République Galactique, Confédération des Systèmes Indépendants
Conséquence : Précipitation de l'avènement de l'Empire Galactique


L'escalade vers le Conflit Armé

Sous l'impulsion de Dooku, la Confédération des Systèmes Indépendants est née. Ses leaders - des dirigeants de cartels commerciaux importants - décident de mener leur premier meeting officiel sur la planète Geonosis. Le Conseil Séparatiste ainsi formé est composé de Nute Gunray, Vice Roi de la Fédération du Commerce, Wat Tambor, leader des droïdes de la Techno Union, San Hill, à la tête du Clan Bancaire Intergalactique, Poggle le Bref, archiduc Géonosien, Shu Mai, présidente de la Guilde du Commerce, Passel Argente, de l'Alliance Corporative, Po Nudo, du Cartel des Hyper-Communications, Tikkes, chef de la Ligue d'Isolation Quarren, et enfin le Sénateur Rogwa Wodrata, du secteur Mahka. Ensemble, ils prennent la décision de mettre en commun leurs armées privées pour constituer la plus grande menace militaire que la Galaxie ait connue depuis les Nouvelles Guerres Sith. Les droïdes de combat qui composent leur force de frappe ont pour but avoué de forcer la main au Sénat Galactique pour qu'il cède à toutes leurs exigences. Ils savent que la République n'a pas de flotte centrale et que cela l'oblige à devoir compter sur le soutien des planètes qui la composent. Et les quelques dix mille membres de l'Ordre Jedi ne sont pas suffisamment nombreux pour remporter une guerre. Poussant leur avantage au maximum, les Séparatistes profitent que des planètes comme Geonosis ou bien Hypori aient offert au Comte les services de leurs fonderies pour accroître encore un peu plus leur supériorité numérique écrasante en commandant de nouveaux contingents de droïdes et en en faisant fabriquer de nouveaux modèles. D'autres systèmes menacent encore de faire sécession d'avec le gouvernement moribond que dirige Palpatine pour les rejoindre. Enfin, le Général Grievous, diabolique abomination cybernétique, est opérationnel. Il ne reste plus qu'à mettre le feu aux poudres pour que la Galaxie s'embrase. Face aux forces en présence dans le camp adverse, la survie même de la République est incertaine...

L'ouverture des hostilités

Lorsque le Chasseur de Primes et Mand'alor Jango Fett vient chercher refuge auprès de la Confédération sur Geonosis, il y est poursuivi par le Chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi. Ce dernier surprend la réunion du Conseil Séparatiste et il parvient à envoyer un message à son apprenti avant d'être capturé. La République est à présent au courant de ce qui se trame, ses opposants ont perdu l'avantage de la surprise. Mais peut-elle véritablement stopper cette crise avec des moyens aussi limités avant qu'elle n'aille trop loin ?

Peu de temps après, et ce malgré l'interdiction formelle de Maître Windu, Anakin Skywalker et Padmé Amidala viennent au secours de Kenobi...et se font capturer. La Sénatrice est promise à la mort depuis longtemps pour corriger l'affront fait à Nute Gunray et à la Fédération lors de la Bataille de Naboo. Aussi, une exécution est organisée dans l'Arène Petranaki, dans laquelle Amidala et les deux Jedi sont destinés à être tués dans d'atroces souffrances par des bêtes sauvages. Les choses ne se passent pas comme prévues. D'abord les prisonniers se libèrent, puis Dooku envoie des droïdekas leur régler leur compte et enfin Mace Windu accompagné de près de deux cent Jedi débarque alors dans l'Arène. Malheureusement, ils ploient sous le nombre de droïdes qu'on leur envoie et ils ne sont qu'une vingtaine à survivre pour se retrouver encerclés. La Confédération est prête à accepter leur reddition, la chose étant normale au vu de leur valeur, mais les Jedi refusent. A ce moment là, il est déjà évident que la Guerre ne peut plus être évitée. C'est là que Yoda fait son apparition et, avec lui, les clone troopers conçus par les Kaminoens.

La Bataille tourne rapidement en faveur de la République, même si cette dernière ne domine pas la situation sur tous les terrains de Geonosis. Le gros des forces séparatistes est évacué et le Conseil prend lui aussi la fuite. La Guerre des Clones vient de débuter.

titre img



> La chute du mouvement

Commencé en : -19
Terminé en : -19
Zone : Bordure Extérieure, plus particulièrement Utapau et Mustafar
Acteurs : République Galactique, Confédération des Systèmes Indépendants
Conséquence : Fin de la Guerre des Clones, Avènement de l'Empire Galactique


Les Sièges de la Bordure Extérieure

Le conflit s'enlise depuis trop longtemps. Il y a des victoires et des défaites dans les deux camps mais rien qui puisse être assimilé à une bataille décisive. Le vent pourrait cependant bientôt tourner en faveur de la République. Malgré les talents indiscutables de Grievous en matière de stratégie, la Confédération perd du terrain. Après avoir échoué à remporter toute une série de batailles-clés, la voilà forcée de se retrancher. Xagobah, Sluis Van, Siskeen, Clak'Dor et Saleucami ainsi que plusieurs autres planètes deviennent les points de rassemblement d'une gigantesque armada séparatiste. La République dépêche le gros de ses forces pour aller y livrer bataille. Se faisant elle dépeuple le Noyau et affaiblit ses défenses. C'est l'occasion rêvée pour Dooku et ses sbires de lancer un assaut massif sur le monde-capitale de Coruscant. La surprise est totale et le Chancelier Suprême Palpatine est capturé au cours de l'affrontement. Mais finalement, les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker le délivrent. Par ailleurs, le Comte est tué par Skywalker lorsqu'il tente de s'interposer. Lorsque sa tête roule sur le sol de la Main Invisible, c'est toute la Confédération qui est décapitée. Grievous, qui ne s'est échappé de son vaisseau amiral en perdition que d'extrême justesse, prend la tête des opérations et rejoint le Conseil Séparatiste qu'il avait préalablement envoyé sur Utapau. Mais tout est déjà fini depuis longtemps pour la Confédération et ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'elle ne s'effondre. Le maléfique Dark Sidious - qui a joué sur les deux tableaux depuis le début de la Guerre - veut la mort des Séparatistes, et la victoire de la République. La CSI est condamnée.

Le Massacre des Leaders Séparatistes

Peu de temps après la Bataille de Coruscant, Nute Gunray et les autres membres du Conseil Séparatiste suivent la directive de Grievous de se rendre sur la planète volcanique de Mustafar. Le leader de la Fédération du Commerce remet sérieusement en doute les capacités du général cyborg. La tentative d'enlèvement désastreuse du Chancelier Suprême s'est soldée par la mort de l'instigateur même du mouvement séparatiste. Peut-être sent-il la fin approcher ? Cependant, comme à son habitude, il ne se contente que de quelques discours emportés, rapidement étouffés et obéit au Kaleesh. Il ne faut pas attendre longtemps pour que ce dernier rende l'âme sous les coups de blasters du Général Kenobi, ne laissant derrière lui aucun être suffisamment qualifié pour mener les droïdes de la CSI à la victoire. Dark Vador, le nouveau Seigneur Noir, arrive ensuite sur Mustafar et un à un, il tue chacun des membres du Conseil. Après quoi, le jeune apprenti de Palpatine alias Dark Sidious ordonne le démantèlement de toutes les unités droïdes des Séparatistes. La guerre est finie, l'Empire est proclamé.

Une Nouvelle ère

Tous les affiliés au mouvement séparatiste n'acceptent pas la reddition. Le jeune Empire Galactique né sur les cendres encore chaudes de l'Ancienne République décide de s'approprier les services de certaines unités de l'armée droïde de la CSI pour leur forcer la main. Parmi ces vestiges des forces séparatistes, rebelles au pouvoir impérial, citons la poche de résistance basée sur Acherin, celle dirigée par Marath Vooro sur Enarc, ou bien encore les fiers guerriers Nosaurians de Neo-Plympto, éliminés jusqu'au dernier par la 501ème légion. C'est également le poing de Vador qui règle son compte à la dangereuse insurrection de Gizor Dellso sur Mustafar.
Mais ce sera surtout au travers de sa technologie que la CSI perdurera. Ses droïdes de combat seront encore utilisés pendant plusieurs décennies par diverses factions dont les Wookiees, les contrebandiers et même les Vagaari ! Grievous lui-même sera "ramené à la vie" au cours du projet NK fomenté par l'Oeil de l'Empereur Merili et par les scientifiques Nycolai Kinesworthy et Treun Lorn pour donner naissance au terrifiant Necrosis. Par ailleurs, la technologie cyborg qu'avaient utilisée il y a bien longtemps les Géonosiens pour le sauver sera elle aussi reprise par les biologistes de l'Empire pour façonner l'apprentie de Vador Shira Brie en la Dame Noire Lumiya. Enfin, les plans de l'Etoile Noire qu'ils avaient conçus seront eux aussi repris par l'Ordre Nouveau.


> Rébellion de Gizor Dellso

Il s’agit bien là des derniers vestiges de l’ancienne grandeur de l’armée séparatiste. Huit années après la fin de la Guerre des Clones, Gizor Dellso, compatriote de Poggle le Bref, ingénieur et constructeur de droides, met en place un plan d’action en réactivant les usines et les fonderies de Géonosis afin de recréer la grande armée de la CSI. Dellso prépare sa guerre en réactivant une flotte séparatiste autour de Mustafar pour défendre les usines. De plus, en brillant ingénieurs, il confectionne les schémas d’un nouveau prototype de droides de combat.

Alors que la production bat son plein, la flotte impériale sort de l’hyperespace et se met en position d’attaque. Inévitablement s’engage la bataille de Mustafar, reliquats des Séparatistes et spectres de la Guerre des Clones enveloppent le conflit. Les droides prennent l’initiative et grâce à un HMP (Heavy missile plateform), ils se posent dans le hangar d’un destroyer de classe impériale. Alors que les droides sortent pour assaillir le hangar, les stormtroopers réussissent à détruire le HMP à l’aide de détonateurs thermiques, de roquettes et de grenades. La flotte de Dellso mis hors d’état de nuire, la 501éme légion débarque sur Mustafar, détruit tout les droides et récupère les schémas du nouveau prototype de droide afin de le détruire. Les droides de combat de Dellso sont devenus obsolètes et ne font pas le poids face aux troupes impériales. Dellso est assassiné, les plans sont détruis et la flotte impériale procède à un bombardement planétaire destiné à détruire les usines. La rébellion est matée et les derniers vestiges de la CSI disparaissent.

Organisations associées :

  • Alliance InterCorporation
  • Armée de l'ombre
  • Armée Droide de la CSI
  • Armées de la CSI
  • Baktoid Armor Workshop
  • Buuper Torsckil Abbey Devices
  • Cartel des Hypercommunications
  • Clan Bancaire InterGalactique
  • Commandos Gossam
  • Commandos Nimbus
  • Death Watch
  • Fédération du Commerce
  • Fusiliers Koorivar
  • Géonosiens
  • Guilde du Commerce
  • Ligue d’Isolation Quarren
  • Protecteurs Mandaloriens
  • Soldat Umbaran
  • SoroSuub Corporation
  • Techno Syndicat


  • Personnages associés :


    Dossiers associés :

    L'Encyclopédie de la Prélogie    Le Dossier Clone Wars   

    Sources :

    • L'avènement du mouvement séparatiste:
      - http://starwars.wikia.com/wiki/Separatist_Crisis
      - http://starwars.wikia.com/wiki/CIS
      - http://www.starwars.com/databank/organization/cis/
      - The approaching Storm
      - Battle front I et II
      - SW Galactic Battle ground
      - Republic commando Hard Contact
    • Gouvernements, politique et forces armées de la CSI:
      - http://www.starwars.com/databank/organization/cis/http://starwars.wikia.com/wiki/Confederacy_of_Independent_Systems"
      - http://starwars.wikia.com/wiki/Confederacy_of_Independent_Systems"
      - Starwars épisode II: AOTC
    • Dans la tourmente de la guerre:
      - LUCAS George, Star Wars Episode II : Attack of the Clones, Lucasfilm 2002
      - FU Warren, Star Wars Visionaries : The Eyes of Revolution, Dark Horse Comics 2005
      - PEÑA Abel G., Unknown Soldier: The Story of General Grievous, Star Wars Insider #86, 2006
    • La chute du mouvement:
      - LUCAS George, Star Wars Episode III : Revenge of the Sith, Lucasfilm 2005
      - http://starwars.wikia.com/wiki/Main_Page
      - Dark lord: the rise of darth vader
      - The new essential chronology
    • Rébellion de Gizor Dellso:
      - Starwars Battlefront II
      - http://starwars.wikia.com/wiki/CIS
      - The new essential chronology



    Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Confédération des Systèmes Indépendants. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

    ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiquées en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;-)
    Seuls les membres inscrits à SWU peuvent proposer du contenu.


    Orthographe / Grammaire
    Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
    Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU.

    Rédacteur : Dark Devaster; Dark Nazgul, Ares, Yaonix

    Nombre de visualisations : 18903.
     


     
    Les dernières mises à jour...
    12/04/2014
    Evar Orbus et ses Jizz-Wailers Galactiques
    Max Rebo Band
    13/03/2014
    République Galactique
    07/03/2014
    Nouveaux Mandaloriens
    23/02/2014
    Pius Dea
    05/02/2014
    Empire Infini
    02/02/2014
    Conseil de l'Héritage
    Ministère Général de la République Galactique
    Haut Conseil de l’Alliance Galactique
    Conseil Consultatif de l'Alliance Galactique

    Les fiches les plus consultées...
    1. Ordre Sith 250
    2. Ordre Jedi 230
    3. Grande Armée de la République 216
    4. Jedi Gris 175
    5. Commandants Clones 169
    6. Ancien Empire Sith Reconstitué 157
    7. République Galactique 150
    8. Max Rebo Band 146
    9. Maîtres d'Effroi 140
    10. Nouvel Ordre Sith 140


    Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
    [Postlogie] Episode VII : une partie du film se déroulerait sur Tatooine ! | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : des photos du plateau de tournage à Abu Dhabi ? | [Postlogie] Episode VII : Jesse Plemons ne serait plus candidat pour le rôle principal | [Postlogie] [Poisson d'Avril] Des acteurs français dans l'Episode VII ? | [Postlogie] Disney confirme que le tournage de l'Episode VII a déjà commencé ! | [Postlogie] Episode VII : un rôle attribué à une actrice anglaise inconnue ? | [Postlogie] Rumeur : l'Episode VII déjà en tournage au Caire (Egypte) ? | [Rebels] [Poisson d'Avril] [Rebels] Un nouveau personnage... Pas si nouveau que ça ! | [SWU] SWU et les spoilers | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : Peter Mayhew de retour pour jouer Chewbacca ? |
    Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
    Bragelonne.fr La Geekerie Star Wars En Direct Star Wars Références Geekmemore Edge Entertainment Éditions Delcourt Kotobukiya France Éditions Pocket