Bannière du site
    


PALPATINE
 
   
DARK SIDIOUS
 


Espèce : Humain
Sexe : Masculin
Planète d'origine : Naboo
Fonction : Sénateur, Chancelier Suprême, Empereur
Arme : Sabre Laser (Rouge)
Véhicule(s) : Etoile de la Mort
1ère apparition : Episode V - L'Empire Contre-Attaque (An 3)
Mort : Tué en +4 par Dark Vador à bord de l'Etoile de la Mort.

Son dernier clone fut tué par Han Solo en +10.



> Formation auprès de Dark Plagueis

Jeunesse Politique sur Naboo

L’homme le plus puissant de la galaxie naquit sur Naboo, au sein de la noble famille Palpatine. Il était le fils ainé de cinq enfants, et par conséquent l’héritier de son père, Cosinga Palpatine. Le jeune homme, ambitieux, autant pour sa famille que pour le futur de leur planète, fut vite désenchanté par l’immobilisme et l’incompétence de son père. Son éducation au sein de prestigieuses académies fut souvent ralentis par des expulsions après des délits mineurs, que son père parvenait souvent à effacer avec quelques pots de vins. Le jeune Palpatine était aussi un fan des courses de speeder, auxquelles il s’illustra lors de compétition. Enfin, Palpatine commença à éprouver un vif intérêt concernant l’idéologie Sith. Grâce à l’argent de sa famille, il fit l’acquisition au marché noir de nombreux textes les concernant, et il acquit vite la certitude que seule la voie des Sith pourrait lui permettre de réaliser ses ambitions.

Il entra en politique assez jeune, grâce aux contacts de la famille et au prestige de son père, et devint le fils intellectuel de Vidar Kim, le sénateur de Naboo. Il œuvra aussi en secret pour saper le programme et les idées de son père, qui condamnerai Naboo à une attitude isolationniste, n’hésitant pas à collaborer avec les adversaires politiques de son père, comme Tapalo, candidat à l‘élection du roi de Naboo. Il vint à rencontrer un certain Hego Damask, un homme d’affaire Muun, qui se trouvait être le Seigneur Sith Dark Plagueis, héritier direct de la Règle des Deux de Dark Bane. Plagueis, un allié de Tapalo, fit de Palpatine son espion.

Mais Cosinga découvrit rapidement la traitrise de son fils. Palpatine demanda conseil à Damask pour s’émanciper de ce père qu’il haïssant. Sentant la puissance de sa haine et de son ambition, Plagueis parvint à l’influencer sur l’attitude à avoir. Quand le jeune homme se confronta à son père, toute sa famille était là. Palpatine utilisa le pouvoir du coté obscur, rendu plus fort par l’accumulation de tout ce ressentiment contre sa famille, pour la massacrer totalement. Plagueis fut ravi, et jugea Palpatine digne de devenir son apprenti. Palpatine prit le nom de Dark Sidious, et devint la seconde moitié de l’Ordre Sith.

Le Grand Plan

Dark Plagueis commença la formation de son jeune élève, mais sans aucune intention de lui céder sa place le moment venu. Le Muun ne cautionnait pas la vision de la Règle des Deux telle que l’avait eu Dark Bane, comme quoi l’apprenti devrait assassiner le maître pour prendre sa place. Plagueis n’avait nulle intention de mourir de la main de Sidious, et pour cela, il fit en sorte de ne donner aucune raison à Sidious de vouloir sa mort, en lui apprenant tout ce qu’il savait et en établissant une relation de confiance entre eux. 

Tous deux jugèrent le moment venu, après un millénaire de clandestinité, que les Sith reprennent le pouvoir qui aurait toujours dû leur appartenir. Ils fomentèrent un grand plan, dans lequel Sidious, sous son identité politique de Palpatine, devrait prendre la gouvernance de la Galaxie, non pas par la force, du moins au début, mais par les urnes. C’est ainsi que Palpatine débuta sa carrière politique, en prenant la place de Vidar Kim, le sénateur de Naboo au Sénat, bien évidement tué par ses soins. Les deux Sith violèrent la nature profonde de la Force en tentant, par le biais des midi-chlorians, de concevoir un être à leur image, crée par les ondes de malveillances qu’ils envoyaient au plus profond de la Force. Mais les midi-chlorians ne se plièrent pas à leur volonté; au contraire, ils agirent en représailles en créant un être qui saurait rétablir l’équilibre dans la Force après les tentatives des Sith pour la plier à leur volonté. 

Puis, sous l’œil vigilent de son maître, Sidious forma son propre apprenti, un jeune Zabrak de Dathomir que lui remit une des Sœurs de la Nuit de Dathomir pour le soustraire à Mère Talzin, la chef du clan. Il éleva le jeune Maul sur Mustafar avec ses droïdes spécialisés, puis l’envoya plus tard dans un camps d’entraînement dirigé par un membre des Death Watch. Quand Maul, des années plus tard, fut enfin près à apprendre les secrets des Sith, Sidious lui ordonna de tuer tout le monde dans ce camps, même des amis qui lui était cher. Puis il prit le titre de Dark et revint auprès de son maître.


> Manipulations Politiques

Quand Palpatine prit ses quartiers sur Coruscant en tant que nouveau sénateur de Naboo, il amena avec lui divers objet, dont une statue dans laquelle était caché son sabre-laser. Palpatine fit son chemin dans les hautes strates de l’Etat, et devint un sénateur célèbre et apprécié pour son sens de la justice, ses indéniables convictions et sa lutte contre la corruption. Il se fit plusieurs amis et aides : Sate Pestage, Wilhuff Tarkin, Kinman Doriana, Jorus C’baoth; tous des grands noms qui résonneront plus tard dans son futur Empire Galactique.

Vers -33, Palpatine ayant vu sa cote de popularité grandir jour après jour, décida que le moment était venu de passer à l’action. Lui et son associé Pestage complotèrent pour faire crouler le Chancelier Suprême Valorum sous des accusations de corruption, notamment en acheminant des crédits volés sur le compte de ma Maison Valorum. Ensuite, avec l’aide de Tarkin, il fit en sorte que Nute Gunray, un futur allié fort manipulable, devienne le Vice-roi de la puissante Fédération du Commerce, qu’il convainquit d’instaurer un blocus sur la planète Naboo afin de faire entendre sa position au sénat contre la taxation des routes commerciales.

Le but de Palpatine était de profiter de cette crise sur sa planète natale pour se projeter au devant de la scène politique, et de se faire élire nouveau Chancelier Suprême. Mais le Seigneur Sith n’avait pas prévu l’apparition de deux Jedi envoyé par Valorum pour négocier avec la Fédération du Commerce. Il ordonna à Gunray de les éliminer, mais Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi parvinrent à s’enfuir et à gagner la planète. Alors que Gunray et ses droïdes de combats avaient prit le contrôle de Theed, la capitale Naboo, les deux Jedi libérèrent la reine Amidala, et quittèrent le système pour se rendre à Coruscant. Sidious n’avait certes pas prévu une incompétence aussi profonde de ses alliés neimoïdians, et envoya son apprenti Dark Maul pour retrouver la reine alors qu’ils s’étaient posés sur la lointaine planète Tatooine pour réparer leur vaisseau. Mais le guerrier Sith ne parvint pas à récupérer la reine, et Palpatine fut surprit et agacé de la voir débarquer sur Coruscant pour demander son aide au Sénat. Mais il fit preuve d’improvisation, et manipula la reine pour lui faire déclencher une motion de censure contre les Chancelier Valorum, impuissant à résoudre cette crise. Le sénateur de Naboo n’eut ensuite aucun mal à retourner le Sénat à son avantage et à se faire élire à la tête de la Galaxie.

Tandis qu’Amidala était retournée sur Naboo pour libérer sa planète, Palpatine fut élu Chancelier de la République, selon ses plans et ceux de son Maître. Il invita Plagueis dans ses quartiers, où il festoyèrent le bon déroulement du Grand Plan. Puis quand Plagueis tomba dans le sommeil après avoir énormément bu, Sidious le submergea de ses foudres de Force, se délectant de son agonie et de son propre règne qui commençait.

Mais entre temps, son apprenti Dark Maul fut tué par Obi-Wan Kenobi lors de la bataille de Theed, quand la reine Amidala est repartie sur Naboo pour reprendre sa planète. Sidious y vit là un petit désagrément, car il son attention avait déjà été éveillé par le jeune garçon que Jinn avait ramené de Tatooïne; Anakin Skywalker, enfant de la Force et probablement l’Elu de la prophétie Jedi. Mais Anakin était bien trop jeune pour l’instant, et il fallait quelqu’un avec une forte influence pour la seconde parti du plan du Seigneur Sith.


> Dooku, les Séparatistes et l'Armée Clone

C’est ainsi que Sidious se tourna vers le Comte Dooku, un ancien Maître Jedi charismatique qui avait quitté l’Ordre peu avant la crise de Naboo car il jugeait la République trop corrompue et les Jedi idiots de suivre les ordres du Sénat. Sidious contacta Dooku, et le séduit en lui disant qu’en effet, la République s’effondrait sur son propre poids; preuve en était que Sidious, un Sith, était parvenu à en prendre possession. En échange de ses services dans la chute de la République, Sidious enseigna à Dooku les secrets du coté obscur. Dooku, au-delà de la relation maître/apprenti, croyait qu’un véritable partenariat unissait désormais les deux hommes. Mais Dooku, tout comme Maul, n’était qu’un pion, un outil que Sidious utiliserai jusqu’à l’arrivée du vrai apprenti. Dooku se servit de son influence et de sa fortune pour créer la Confédération des Systèmes Indépendants ( CSI ) qui se liguait contre la Républiques et comportait plus de membres chaque jours.

Mais pour le plan de Sidious, qui consistait à l’éclatement d’une véritable guerre galactique, une armée pour la République devait rentrer en jeu. Palpatine et Dooku utilisèrent Syfo-Dyas, un ami Jedi de Dooku, pour que ce dernier aille sur Kamino, planète de cloneurs, et commande pour la République une armée de clone jamais conçue. Mais ne pouvant pas compter sur lui pour garder le silence, Sidious ordonna sa mort. Dooku tua sans remord son ancien ami, et dès lors, il devint Dark Tyranus, un véritable Sith. Pour s’assurer du secret, Dooku effaça des archives Jedi toute mention de Kamino. Enfin, les Sith devaient trouver un candidat pour l’ADN de cette future armée. Tyranus a choisi Jango Fett, un puissant Mandalorien aujourd’hui chasseur de prime, et qui haï les Jedi pour ce qu’ils ont fait à son peuple sur Galidraan. Le processus se mit en marche, et la future Grande Armée de la République naquit dans les usines de clonages Kaminienne.


> Le Vol vers l'Infini

Entre temps, Sidious avait formé un autre apprenti en dehors de Dooku; une postulante Sith nommé Vergere, qui faisait parti de l’Ordre Jedi. Mais découvrant toute la mégalomanie de Sidious, Vergere tenta de l’assassiner. Elle échoua, ce qui la poussa à prendre la fuite sur Zonama Sekot, une planète vivante où elle se rendit officiellement pour étudier ses vaisseaux vivants. Mais Vergere découvrit là-bas bien plus que des vaisseaux vivants. Une race d’envahisseurs extragalactique, nommée Yuuzhan Vong, se trouvait en bordure de la Galaxie et menaçait bientôt d’envahir totalement toute la Galaxie. Vergere, en dépit de sa méfiance envers Sidious, transmit à ce dernier les informations sur les Yuuzhan Vong, car elle le considérait comme le seul à pouvoir les vaincre si jamais ils menaçaient la galaxie. Puis elle partie dans leurs Vaisseaux-Mondes, désirant en apprendre plus sur eux.
Quand le Maître Jedi C’Baoth, un proche de Palpatine, lui parla d’une idée de voyage entre les galaxie, le Chancelier l’aida dans le financement de ce projet. Il désirait en apprendre plus sur ces Yuuzhan Vong, mais il y avait là aussi une occasion d’éliminer plusieurs Maîtres Jedi discrètement.

Le projet, après des années, fut terminé, et fut nommé Vol vers l’Infini : six croiseurs Dreadnaught lourds attachés à un système central encore plus gros, qui sera lancé de la République jusqu’aux Régions Inconnus puis jusqu’à une nouvelle galaxie. C’Baoth commanda cette expédition, avec cinq autres Maîtres Jedi et leurs apprentis. Sidious infiltra dans le vaisseau un de ses espions, Kinman Doriana. C’est lui qui lui apprit que C’Baoth, au dernier moment, avait joint à l’équipe Obi-Wan Kenobi et son apprenti Anakin Skywalker. Embêté, car Sidious ne voulait pas perdre celui qui aurait toute ses chances de devenir son nouvel apprenti un jour, le Seigneur Sith, sous les traits du Chancelier, a donné à Kenobi une mission d’arbitrage sur une planète. Ce dernier et son apprenti quittèrent le Vol vers l’Infini, et dès lors, sa destruction pouvait être enclenché. Doriana se rendit auprès de Siv Kav, le Vice-Roi actuel de la Fédération du Commerce, qui avait rassemblé une flotte pour détruire le Vol vers l’Infini quand celui-ci serait loin de la République.

Mais c’était sans compter l’apparition d’acteurs extérieurs. Un jeune commandant Chiss, nommé Thrawn, découvrit la flotte de Sidious. Siv Kav a bêtement déclenché les hostilités, rassuré par leur supériorité écrasante face au Chiss. Mais Thrawn était un génie militaire sans pareil, et en peu de temps, tous les vaisseaux de la Fédération furent détruits, hormis celui de Kav car il souhaitait l’interroger. Mais Sidious parvint à transformer cette débâcle en victoire à long terme. Il contacta Thrawn, et lui parla de ces envahisseurs extragalactique, et de la menace que faisait courir le Vol vers l’Infini si il était découvert par ces aliens. Connaissant bien les Yuuzhan Vong pour avoir déjà livré bataille contre eux, Thrawn sut que Sidious disait la vérité, et intercepta à sa place le Vol vers l’Infini. Sidious garda un œil sur ce brillant officier, certain qu’il lui serait bénéfique un jour où l’autre.

titre img



> Mise en marche de la Guerre

Ayant terminé ses deux mandats de quatre ans, Palpatine sait qu’une guerre sera nécessaire pour rester à la présidence de la République, la faire tomber et éliminer les Jedi. Son armée de clone presque prête, Palpatine demande à Dooku d’unir sous la bannière d’une confédération séparatiste diverses organisations, comme la Fédération du Commerce, le Clan Bancaire Intergalactique et le Techno-Syndicat. Au vu de cette menace qui se dressait contre la République, le Sénat a fait annuler les élections de +24 et a permit à Palpatine de rester pour régler cette crise. Dans le même temps, Palpatine accordait beaucoup de son temps au jeune Anakin, en lui prodiguant conseils et amitié, car plus que jamais, il voyait en lui son futur apprenti.
Face à la menace de Dooku qui rejetait incessamment les tentatives de négociations de Palpatine, et face aux Jedi débordés, l’adoption d’une loi pour la création d’une armée de la République était dans tout les esprits.

Seul le Comité Loyaliste, une organisation de sénateurs qui désiraient conserver les valeurs essentielles de la République, s’opposèrent à la création d’une force militaire. Ce groupe était dirigé par la sénatrice Padme Amidala, ancienne reine de Naboo, qui occupe maintenant l’ancien poste de Palpatine. La jeune sénatrice, dès son arrivée à Coruscant pour le vote de la loi, subit une tentative d’assassinat, orchestrée par le Comte Dooku sous la demande du Vice-roi Nute Gunray de la Fédération du Commerce. Bien sûr, la mort d’une virulente opposante à la création d’une armée n’aurait pas dérangé Palpatine, mais il avait des projets pour Padme. Il proposa lui-même de la mettre sous protection du Jedi Obi-Wan Kenobi et de son apprenti Anakin, le but étant de rapprocher Anakin de Padme pour qu’il cède à ses sentiments. L’amour et l’attachement est pour les Jedi le moyen le plus court vers le coté obscur.

Amidala n’étant plus au Sénat pour s’opposer à la loi, Palpatine avait le champ libre. Après une transmission d’Obi-Wan qui enquêtait sur Géonosis et avait découvert que les séparatistes créaient une armée de droïde, tout les sénateurs étaient désemparés. Ayant réussi à se faire confier les pleins pouvoirs, ironiquement par proposition de Jar Jar Binks, l’aide de la sénatrice Amidala, Palpatine décréta la création d’une armée, qu’il plaça sous le commandement des Maîtres Jedi, et qu’il envoya immédiatement sur Géonosis. Ce fut la première bataille de la Guerre des Clones. Le plan de Palpatine, si soigneusement orchestré, se passait comme prévu. Et pour ajouter à sa réussite, Anakin et Padme se marièrent en secret. Nul doute que le maître Sith saurait utiliser ce mariage à son avantage.


> La Guerre des Clones

L'Enlèvement de Rotta le Hutt

Lorsque le jeune fils de Jabba le Hutt, Rotta, fut enlevé, le Hutt demanda l'aide de quiconque pourrait l'aider. Il se dirigea donc vers la République et les Jedi par l'intermédiaire notamment du Chancelier Palpatine. Bien que son altère ego Dark Sidious et son acolyte Dark Tyranus soient derrière l'enlèvement, Palpatine accepta de lui fournir l'aide afin de garder la face et sa crédibilité aux yeux de tous. Le but était de faire porter le chapeau aux Jedi et ainsi avoir le clan Hutt à dos. Ceci pour justifier, par exemple, la création de plus de Clones ou de voter plus de pouvoir à son poste de Chancelier et ainsi imposer encore plus sa volonté à la galaxie.

Malheureusement pour lui les Jedi et plus particulièrement Skywalker et sa padawan, ainsi que Kenobi permirent au jeune Rotta de retrouver le chemin du Palais de Jabba. La sénatrice Amidala se mêla aussi à l'action en faisant arrêter l'un des complices de l'enlèvement, Ziro le Hutt.

L'Arrestation de Gunray

Lorsque le Vice-roi Gunray, membre du Conseil Séparatiste, se fit arrêter sur Rodia suite à l'intervention de Padmé Amidala et de Jar Jar Binks, Palpatine approuva cette capture et l'avancé dans le conflit aux vus et aux su de tous. Une fois qu'il eut reprit son visage de Sith, Sidious contacta Dooku afin que celui-ci règle la situation et fasse taire le Vice-roi pour qu'il ne révèle rien. Asajj Ventress fut chargée de la mission et celle-ci, après avoir affronté Luminara Unduli et Ahsoka Tano, enleva Gunray. Bien que Palpatine regretta cette nouvelle, Sidious en fut ravi.

Les Enfants de la Force

Sidious organisa ensuite un complot visant à enlever des enfants sensibles à la Force afin de les entraîner pour qu'ils travaillent pour lui. Cad Bane fut alors engagé pour accomplir cette mission. Ils se procura le cristal Kyber dans un premier temps, puis un Holocron au sein même du Temple Jedi, les deux éléments permettant de trouver les enfants. Une fois les enfants identifiés, il se rendit successivement sur Glee Anselm, Rodia et Naboo pour les enlever à leurs parents. Les Jedi s'étant lancés à sa poursuite, il put ne prendre que deux enfants qu'il conduisit sur Mustafar où Sidious supervisait via hologramme les jeunes recrues. Finalement, l'intervention des Jedi fit échouer le plan, la station de Mustafar fut détruite et les enfants rendus à leurs parents.

Le Complot de Mandalore

Dans le but de contrôler l'espace Mandalorien, Sidious chargea Dooku d'engager le Death Watch, un groupe de terroristes Mandaloriens. Ceux-ci créèrent un climat de peur sur la planète Mandalore et trouvèrent le moyen de faire croire au Sénat que la Duchesse Satyne Krize n'était pas en mesure de gérer la crise sur son propre monde. Au cours d'une séance au Sénat, le Chancelier, n'eut pas d'autre choix que d'organiser un déploiement de forces républicaines pour intervenir sur la planète et y faire à nouveau régner l'ordre. De cette façon, il mettait la main sur une planète jusqu'ici neutre et agrandissait un peu plus son domaine d'action. La Duchesse ne se laissa pas abattre pour autant et l'aide apportée par les Jedi et la sénatrice Amidala permit de démontrer l'existence d'un complot forçant ainsi les troupes républicaines à ne pas intervenir.

La Bête Zillo

L'intervention de la république pour repousser les forces séparatistes sur la planète Malastare cré un énorme trou qui libéra une bête Zillo, créature que l'on croyait disparue. Les forces républicaines eurent toutes les peines du monde à la repousser et au delà de la difficulté à la maîtriser, la bête était également résistante au sabre laser des Jedi. Informé de la situation, Palpatine, ordonna de ramener la bête sur Coruscant afin de l'étudier. Contre l'avis des Jedi, les ordres du Chancelier furent exécutés et la bête fut donc enfermée sur Coruscant. Ce qui devait arriver arriva et la bête réussit à s'échapper. Elle libéra toute sa colère sur la ville faisant de nombreux dégâts. Elle se dirigea alors sur le Sénat où elle chercha le Chancelier, responsable de ses maux. L'intervention des Jedi permit de l'arrêter.

Prise d'Otage au Sénat

Lors de la prise d’otages au Sénat Galactique par le chasseur de prime Cad Bane et ses acolytes, Sidious fut à nouveau parfait dans le rôle du Chancelier dépassé, gérant comme il pouvait une situation de crise, risible aux yeux du puissant Dark Sidious. Le but de Bane, alors engagé par le Conseil Hutt, était de libérer Ziro et de le leur amener. Le Chancelier, bon acteur, s’enflamma devant Bane, tenant des discours ouvertement républicains et anti-terroristes que l’on attend d’un chef de la République Galactique. De même, son comportement paniqué sans trop en faire, parvenant finalement à négocier et à obtenir ce que Bane voulait, a parfaitement donné le change aux sénateurs Orn Free Taa, Amidala et Organa.   
  
Une fois la crise passée, les Jedi s'acquittèrent de la mission visant à récupérer le Hutt. Malheureusement, celui-ci se fit tuer sans que les Jedi ne puissent intervenir.

Agitation au Sénat

Lorsque la sénatrice Amidala se mit en tête que les séparatistes pouvaient peut-être vouloir la paix, elle se rendit sur Raxus voir l'une de ses amies membre du Congrès Séparatiste. De retour, elle rencontra le Chancelier et lui avoua que le Congrès Séparatiste était en mesure de proposer une trêve et de négocier la paix. Bien qu'il fasse mine de gérer la situation de façon posée en tant que Chancelier, Dark Sidious fulminait suite à celle nouvelle pouvant gêner ses plans. Il organisa alors un attentat sur Coruscant et fit accuser les séparatistes, manipulant ainsi le sénat en leur prouvant que les séparatistes n'étaient pas près à faire la paix. Dans la foulé, il fit voter le déblocage de nouveaux fonds pour la création de nouveaux clones.

Le Destin de Ventress

Durant la Bataille de Sullust, Dark Sidious contacta Dooku afin de lui faire part d'une mission bien particulière. Sidious considérait que Ventress commençait à être trop puissante et eprnait un peu trop de place voire le gênait dans l'exécution de ses propres plans. Il confia alors à Dooku la charge de se débarrasser définitivement d'elle. Malgré les réticences de Dooku, il n'eut pas d'autre choix et s'exécuta.

Alors que Ventress sollicita son aide pour la sortir d'une mauvaise situation face aux Jedi, il la laissa mourir, du moins c'est ce qu'il crut. Sidious fut ravi de l'action de son apprenti.


> La Revanche des Sith

Au fil du temps, alors que la République devenait de plus en plus restrictive sous couvert de la guerre, et que Palpatine se transformait de plus en plus en despote, les Jedi en vinrent à se méfier de lui, le pensant sous le contrôle du mystérieux Seigneur Sith qui contrôlait Dooku dans l’ombre. Après la bataille de Coruscant et la mort de Dooku des mains d’Anakin, Palpatine profita de son enlèvement par Grievous, totalement orchestré par lui-même, pour acquérir encore plus de pouvoir du Sénat. Le Chancelier Suprême devint alors lui-même le Commandant Suprême de l’Armée, ainsi que de toute les forces de la République, y comprit l’Ordre Jedi. Cette dernière mesure fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase, et les Jedi en vinrent même à se concerter entre eux pour savoir si ils devaient faire un Coup d’Etat et évincer Palpatine pour sauver la démocratie. Mais le Seigneur Sith préparait lui aussi ses armes contre les Jedi.

Ayant eu une vision de sa femme Padme mourir lors de la naissance de leur enfant - vision peut-être envoyée par Palpatine lui-même - Anakin était des influençables. Palpatine lui raconta l’histoire de son maître, Dark Plagueis, et lui apprendre à sauver Padme en utilisant le coté obscur. Même en ayant découvert l’identité de Dark Sidious, le jeune Skywalker était trop fragile émotionnellement pour tenter lui-même quoi que ce soit. Il rapporta cette découverte à Maître Windu, qui, accompagné de trois autres Maîtres Jedi, se rendit jusqu’au Chancelier pour mettre un fin à cette mascarade.

Palpatine, sentant les Jedi venir, fit un enregistrement audio de la scène, pour que par la suite, tout le monde croit à une tentative d’assassinat délibérée de le part de l’Ordre. Puis, sortant son sabre-laser caché dans un bibelot depuis des années, le Seigneur Sith affronta les Jedi. Il parvint à tuer les trois autres sans trop de difficulté, mais Windu parvint à désarmer et à acculer Sidious. C’est alors qu’Anakin, qui ne faisait pas confiance à Windu pour garder le Sith en vie, arriva. Palpatine se défendit alors avec ses éclairs de Force, mais Windu parvint à les repousser jusqu’au visage de Palpatine, qui se déforma sous l’action de la foudre et de sa propre rage. Sidious dit à Anakin qu’il devait choisir entre lui - et la seule possibilité de sauver sa femme - et les Jedi. Alors que Windu s’apprêtait à tuer le Sith, Anakin intervint en lui tranchant la main. Sidious déversa alors toute sa haine dans les éclairs de Force qui lança sur Windu, le propulsant dans le vide, où il mourut.

Ne pouvant plus faire machine arrière après ça, Anakin jura allégeance à Sidious en échange d’un moyen de sauver la vie de Padme. Sidious lui donna le nom de Dark Vador, et ordonna à son nouvel apprenti d’aller tuer les Jedi dans leur temple. Pendant ce temps, Sidious contacta tout les commandants clones dans la galaxie, pour leur ordonner d’accomplir l’Ordre 66, un ordre parmi tant d’autre préconçus dans l’esprit des clones depuis leur enfance, en l’occurrence, celui qui ordonnait la mort des Jedi.

Un seul obstacle se dressait maintenant entre lui et la domination galactique : le conseil des séparatistes, qui, maintenant qu’il avait accomplit sa mission, devait disparaître. Sidious envoya Vador sur Mustafar, leur refuge, pour s’en charger. Et alors, il fit un discours au Sénat, dans lequel il parla de la rébellion des Jedi, de leur tentative de meurtre sur sa personne, ainsi que de leur plan pour renverser le Sénat et de s’emparer de la République. Puis il annonça son intention de réformer totalement la République en un Empire gouverné par un seul homme qui serait élu à vie. Séduit par ses promesses de sécurité et de stabilité, ou simplement intimidé au silence, le Sénat vota unanimement « oui », même ceux qui, plus tard, seront les leaders de l’Alliance Rebelle.


Palpatine avait gagné. Son plan s’était déroulé comme prévu, et tout ses ennemis avaient été défaits. Si ce n’était deux d’entre eux. Obi-Wan Kenobi et Maître Yoda avaient survécu aux massacres des clones, et étaient prêts à arrêter les Sith. Tandis qu’Obi-Wan partit pour Mustafar dans le but d’arrêter son ancien apprenti, Yoda se rendit au Sénat pour défier le nouvel Empereur. Leur combat, démontrant des attitudes hors du commun dans le maniement du sabre-laser et dans celui de la Force, se déroula dans la Grande Rotonde, alors vide, mais se soldat par un match nul en faveur de Sidious quand Yoda fut propulsé au bas par un éclair de Force. Affaiblit et privé de son sabre-laser, il dut prendre la fuite.

Ressentant un trouble dans la Force, Sidious se rendit sur Mustafar pour y retrouver son apprenti pratiquement mort, brûlé vif et avec des membres en moins sur une des berges de lave. Sidious en fut déçu. Même si il survivait, dans l’état où il était, Vador ne pourrait plus tenir ses promesses d’un apprenti ultime. Mais pour l’instant, il faisait l’affaire pour établir le commencement du règne de l’Empire. Sidious usa donc du coté obscur pour le maintenir en vie jusqu’à qu’on le transmette dans un centre de chirurgie sur Coruscant. On lui greffa des membres mécaniques et de quoi pouvoir respirer artificiellement. Puis on le scella dans une armure sombre et effrayante dans laquelle il allait rester pour le restant de ses jours. Quand ce fut terminé, il demanda des nouvelles de Padme mais Sidious, ayant ressentit la mort de la jeune femme mais ne sachant pas ce qui s’était passé, lui dit que Vador, de colère, l’avait tué. Ce fut le coup de grâce qui transforma entièrement Anakin en Dark Vador. Ayant tout perdu, il n’avait plus d’autre choix que de continuer à servir son maître. Il ne serait à jamais que souffrance et colère, et Sidious en était heureux : ça ferait de lui l’un des plus puissants Seigneur Sith de l’histoire.

Ce que Sidious ignorait alors, la faille dans son plan, c’est que les enfants à naître de Padme avaient eux survécu, et avaient été envoyé à l’abris, un sur Tatooine et un sur Alderaan, cachés du regard des Sith, pour qu’un jour, ils soient les bases d’un Nouvel Ordre Jedi qui vaincrait à jamais les Sith.

titre img
 



> Vers la Guerre Civile Galactique

L'Ordre Nouveau

L’impérialisation de la République ce fit tout en douceur, pour éviter au nouvel Empereur toute révolte avant d’avoir affermit sa position. L’une de ses premières mesures fut de renommer Coruscant Centre Impérial, et la Cité Galactique et Cité Impériale. Au début, l’armée impériale fut la même que celle de la République, les clones ayant seulement changé d’armure. La totalité des Renseignements de l’Empire passa sous le contrôle d’Armand Isard, un homme de confiance de l’Empereur.

Peu à peu, les femmes et les non-humains furent exclus des postes à responsabilité. Alors que les sénateurs impériaux avaient de moins en moins de pouvoir, les gouverneurs régionaux de Palpatine, appelés Moff, devinrent des despotes pour les planètes ou secteurs de planètes qu’ils dirigeaient au nom de l’Empereur. L’un d’entre eux, le Grand Moff Tarkin, fut un peu le second homme politique de l’Empire jusqu’à qu’ils s’établissent dans la nouvelle super-arme de Palpatine : l’Etoile Noire.

Dans le même temps, Sidious poursuivit sa purge des Jedi, beaucoup ayant échappé à ses filets, les plus importants étant Obi-Wan Kenobi, Yoda, Shaak Ti, Rahm Kota, Kento Marek, Jax Pavan ou encore Ferus Olin, l’ancien rival d’Anakin Skywalker. Sidious profitait souvent d’anciens Jedi pour tester son propre apprenti, quand il n’envoyait pas contre lui un de ses assassins du coté obscur.

À ce sujet, on peut dire que Palpatine ne fut pas bien regardant sur la valeur de la Règles des Deux instauré par Dark Bane. Souvent déçu par Vador, Palpatine multiplia ses élèves, qui officiellement étaient ses Mains, des agents sensibles à la Force qu’il avait formé lui-même au coté obscur. Si beaucoup ne furent que de simples assassins ou d’inquisiteurs, comme Sa Cuis, Sedriss ou Shadowspawn, d’autres étaient presque des apprentis Sith officiels, comme Lumiya ou Mara Jade.

L’Empereur s’est aussi affilié les anciens Padawan rejetés du Corps Agricole, qui firent parti de l’Inquisitorius ou de l’Ordre des Prophètes du Coté Obscur. L’un d’entre eux, Treymane, s’illustra particulièrement. Palpatine fit bâtir une autre super arme, l’Œil de Palpatine, un terrible vaisseau automatisé, pour détruire une enclave Jedi située sur Belsavis, et dirigée par le Maître Djinn Altis. On sait que deux Jedi survécurent à cette attaque : les apprentis d’Altis, Callista Ming et son compagnon Geith Eris. Pour renforcer son pouvoir, Palpatine n’hésita pas à s’allier au Soleil Noir, la plus grande organisation criminelle, dirigée par le Prince Xizor.

La Naissance de la Rébellion

Un an après la Purge Jedi, Palpatine envoya Vador sur Kashyyyk pour tuer Kento Marek, un Jedi survivant. Après l’avoir tué, Vador prit sous son aile le jeune fils de Marek, Galen. Palpatine ourdit le projet de faire de cet enfant un apprenti de Vador, qui se chargerait d’éliminer les ennemis de l’Empire. Ainsi, quand Galen Marek eut terminé son enseignement, en -3, Vador l’envoya traquer et tuer divers Jedi, dont Shaak Ti, une ancienne du Conseil Jedi. Vador fit croire à son apprenti que son but était de tuer l’Empereur et de prendre sa place. Mais il n’en était rien. Starkiller devait seulement attirer à lui les dissidents à l’Empire dans sa lutte pour faire tomber Palpatine, et ensuite, les Sith n’avaient plus qu’à les arrêter. Et ce fut ainsi fait. Starkiller s’allia aux sénateurs dissidents Bail Organa, Mon Mothma et Garm Bel Iblis, ainsi qu’au général Rahm Kota, pour former les débuts d’une Rébellion sur Corellia. Mais c’était un piège ourdit par Vador, et les rebelles furent capturés et amenés sur l’Etoile Noire encore en construction. 

Starkiller survécut à la confrontation avec son maître, et, décidant de ne plus être le pion des Sith, se rendit sur l’Etoile Noire pour sauver les rebelles. Palpatine ordonna à Vador de le tuer une fois pour toute, mais à sa grande surprise, Starkiller fut victorieux. Pour Sidious, ce fut une occasion en or de remplacer Vador par plus fort que lui, et il tenta de ramener le jeune homme vers le Coté Obscur. Rahm Kota s’interposa, et Sidious usa de ses foudres sur lui. 

Bien que confronté à un terrible choix, Starkiller choisit d’épargner Vador et de sauver Kota en se dressant face à l’Empereur. Dans ce duel de Force surprenant, Starkiller jeta à terre l’Empereur, qui lui susurra de laisser libre cour à sa haine et de le tuer. Mais Starkiller fut ramené à la réalité et à la lumière par Kota. Palpatine laissa alors exploser sa rage sur Kota, et une nouvelle fois, Starkiller se dressa entre eux deux. Pour laisser le temps aux sénateurs de fuir, Starkiller usa de la Force jusqu’au bout face aux éclairs de l’Empereur, provoquant une gigantesque explosion. Galen Marek y perdit la vie, et Palpatine venait de se rendre compte de son erreur. Loin d’avoir servi à éliminer les rebelles, l’apprenti secret de Vador avait au contraire crée et encouragé par son sacrifice une véritable Alliance Rebelle, déclenchant ainsi la Guerre Civile Galactique.


> La Guerre et la Chute

L'Empire se déchaîne

Le conflit contre l’Alliance Rebelle arriva à un tournant décisif à l’an 0. La princesse Leia Organa, fille de l’ancien sénateur et rebelle bien connu Bail Organa, s’apprêtait à livrer à la rébellion les plans de l’Etoile Noire, l’arme secrète de Palpatine, avant qu’elle ne soit intercepté par Dark Vador. En réponse, l’empereur dissout le Sénat, en emprisonnant plusieurs sénateurs qu’il soupçonnait avoir des contacts avec les rebelles. Son Etoile Noire pratiquement terminée et les Moffs lui obéissant au doigt et à l’œil, Palpatine n’avait plus besoin de cette illusion de démocratie qu’était le Sénat Galactique.

Désirant imposer de façon forte la loi de l’Empire, le Grand Moff Wilhuff Tarkin, également administrateur de l’Etoile Noire, proposa à l’Empereur de faire un exemple en détruisant une planète entière. Palpatine approuva, sans savoir de quelle planète il s’agissait. Tarkin prit pour cible Alderaan, à la fois pour faire pression sur la Princesse Leia pour qu’elle leur révèle la base rebelle, mais aussi pour se débarrasser de ce nid de contestataires commandé par Bail Organa.

L’Etoile Noire fut peu après détruite elle aussi, par la flotte rebelle lors de la bataille de Yavin 4. Furieux, Palpatine punit sévèrement Vador, et fit tuer l’ingénieur Bevel Lemelisk pour son incompétence; tout en veillant à le cloner auparavant, car l’empereur ne voulait pas se passer de ses talents.

Palpatine, en réalité, était indifférent à la rébellion. Mais il s’intéressait de très près au jeune rebelle qui avait détruit l’Etoile Noire et qui faisait la fierté de l’Alliance Rebelle. Il apprit son nom, Luke Skywalker, et devina bien vite qu’il s’agissait du fils de son apprenti, l’héritier potentiel de l’Ordre Jedi.

Nouvel Objectif : Luke Skywalker

Sentant le danger, Sidious ordonna à Vador de s’en charger, mais celui-ci proposa de le convertir au coté obscur. Palpatine acquiesça, tout en ayant des doutes au sujet de son apprenti. Il songeait bien évidement à ce que Vador ne s’allie son fils pour renverser Palpatine et prendre sa place. Aussi, il complota pour pousser le Prince Xizor à tuer Luke Skywalker dans le dos de Vador. Mais ce dernier le découvrit, et tua le chef du Soleil Noir, qui était aussi son rival dans les bonnes grâces de l’Empereur. 
Palpatine envoya alors une de ses Mains personnelles, Mara Jade, pour attendre Skywalker sur Tatooine et le tuer. Mais elle échoua lorsque Jabba refusa de la prendre avec elle pour l’exécution qu’il avait prévu pour Luke et Han Solo. Au final, les rebelles parvinrent à s’échapper en tuant Jabba. Renonçant à tuer le jeune homme, conscient qu’aucun de ses agents n’y parviendrait, il décida d’en faire son nouvel apprenti à la place de Vador, qui était devenu trop ambitieux, trop faible et inutile. Il était certain que
Skywalker viendrait à lui pour tenter de libérer son père de son emprise. 

Il ferait également d’une pierre deux coups en annihilant à tous jamais l’Alliance Rebelle, lors d’un piège de sa conception. Il devait les attirer sur Endor là où se trouvait sa nouvelle Etoile de la Mort, en leur laissant espérer une chance de la détruire. Il laissa donc filtrer volontairement les informations, tout en protégeant secrètement le générateur du bouclier à la surface. Quand les rebelles arrivèrent, il envoya sa flotte les détruire. Dans le même temps, Vador et Luke vinrent à lui. Palpatine usa de son influence pour faire sombrer le jeune homme dans le coté obscur, en lui offrant le spectacle de la flotte de ses amis qui allait vers sa destruction, et en lui proposant de le tuer pour mettre fin à tout ceci. 

titre img

Luke céda à ses instincts de meurtre, mais fut contrer par son père. Le duel commença, et se termina quand Luke usa de toute la violence de sa colère pour terrasser Vador qui avait découvert le secret qui unissait Luke à sa sœur Leia. Mais au dernier moment, Luke jeta son sabre, refusant de tuer son père. Furieux, Palpatine déchaîna ses foudres sur lui, jusqu’à ce que Vador, découvrant l’amour pour son fils au plus profond de lui, n’attrape l’Empereur et ne le lance dans le puits du réacteur. Quand les éclairs de Sidious touchèrent le noyau, il y eu une gigantesque explosion de coté obscur, et Vador, Anakin Skywalker, réalisa la prophétie à laquelle il était destiné depuis sa naissance, en rétablissant l’Equilibre au sein de la Force.


> L'Empire des Ténèbres

Renaissance

Mais la mort physique n’était pas une fin pour le Seigneur Noir des Sith. Dès la Guerre des Clones, il tenta de s’immuniser contre la mort en capturant la scientifique Kaminoan Ko Sai dans l’espoir qu’elle puisse, grâce à la génétique, lui obtenir un corps immortel. Mais quand Ko Sai, capturée par les clones de Skirata, se suicida, Palpatine du revoir ses ambitions à la baisse. Il se créa une réserve de clone personnelle, sur Byss et gardait par des fidèles Jedi Noirs. Ces clones ne possédaient aucune conscience, et n’étaient que des coquilles vides, destinés à abriter l’esprit de Sidious si ce dernier venait à périr.

Après sa mort dans l’Etoile de la Mort, l’esprit de Palpatine erra dans le vide spatial pendant longtemps, avant de prendre possession du corps d’une de ses Mains, Jeng Droga. Puis, dans le corps de Droga, il alla jusqu’à Byss où il se réfugia dans le corps d’un de ses clones. Là, en secret, il refonda son empire, remplaçant son Empire Galactique par un Empire des Ténèbres, uniquement gouverné par les séides du Coté Obscur.

L’Empereur laissa son ancien empire s’affaiblir, voyant passer les nouveaux leaders - Sate Pestage, Ysanne Isard, Thrawn - sans intervenir, pendant qu’il reconstituait ses forces. Un autre de ses buts était d’avoir un nouvel apprenti, qui serait son héritier Sith,
malgré le fait qu’il compte vivre indéfiniment.

En l’an 10, il envoya ses forces attaquer Coruscant, alors reprise par les rebelles qui s’étaient formés en une Nouvelle République. Lors de l’attaque, Palpatine usa d’une Tempête de Force qui détruisit de nombreux quartiers de la planète. Luke Skywalker se laissa capturer pour découvrir l’identité de son ennemi, puis décida, pour le combattre, de faire semblant de passer du coté obscur pour avoir une chance de le détruire avec ses propres pouvoirs. Il devint donc, de son plein gré, l’apprenti Sith de l’Empereur et le nouveau commandant suprême des forces impériales. Palpatine, bien sûr, étant conscient du stratagème de Luke, mais le laissa faire, sachant qu’il sombrerai, tôt ou tard, dans les ténèbres pour de vrai.

Palpatine voulait aussi de son coté la sœur de Luke, Leia Organa, et plus que tout, il voulait le corps de son enfant à naître, car le corps de ses clones, à cause d’une tare génétique et de l’extrême pouvoir du coté obscur qui habitait Palpatine, dépérissaient à grande vitesse. Mais Luke, grâce à l’amour de sa sœur, parvint à repousser l’obscurité, et détruisit un à un les clones de l’Empereur dans leur cuve. Mais un dernier émergea avec l’esprit de Palpatine. Luke affronta Sidious lors d’un cour duel au sabre-laser, qu’il gagna. Furieux, l’Empereur déchaîna une nouvelle fois sa Tempête de Force contre les forces de la Nouvelle République, mais les jumeaux Skywalker s’unirent dans le Coté Lumineux pour rompre temporairement la connexion de Palpatine dans la Force, lui faisant perdre le contrôle de sa Tempête de Force, qui l’entraîna, lui et son vaisseau l’Eclipse, à leur perte.

Le Dernier clone

Mais encore une fois, ce n’était pas la fin de Dark Sidious. Grâce à son exécuteur Sedriss, il lui restait un dernier clone à posséder. Ce dernier clone qui lui aussi, vieillissait à grande vitesse, et en plus faisait les frais de la trahison de l’ancien garde impérial Carnor Jax, qui sous ordre de Lumiya, avait engagé le médecin de Palpatine pour empoisonner encore plus son dernier clone. Plus que jamais, Palpatine désirait investir le corps du cadet de Leia Organa : le jeune Anakin Solo. Dans le même temps, Palpatine passa à la vitesse supérieure sur sa conquête de la Galaxie, avec différentes nouvelles super-armes, tels les Destructeurs de Monde et le Canon Galactique. 

Son corps approchant de la fin, Palpatine se hâta avec ses fidèles sur Onderon, là où le couple Solo se cachait. Au cour d’une intense bataille entre les alliés des Jedi et les adeptes de Palpatine, l’Empereur fut tué par une décharge de pistolaser de Han Solo. Mais alors que son esprit allait s’emparer du frêle corps d’Anakin Solo, il fut intercepté par Empatojayos Brand, un Jedi allié de Luke qu’il avait mortellement blessé avant. L’esprit de Palpatine envahit le corps d’un mourant un court instant, où il fit savoir sa haine de la famille Skywalker. Puis Empatojayos mourut, et, en ne faisant qu’un avec la Force, entraîna avec lui l’esprit de Palpatine, où l’esprit de tous les Jedi décédés le bannirent à jamais. Les anciens Seigneurs Sith le bannirent aussi, considérant qu’il avait triché en tentant de s’assurer l’immunité avec ses clones, et l’esprit de Palpatine fut condamné à errer pendant l’éternité dans un néant total. Dark Sidious avait enfin disparut, bien que son héritage continua d’être perpétrer à travers les âges.

Organisations associées :

  • Confédération des Systèmes Indépendants
  • Empire Galactique
  • Ordre Sith
  • République Galactique

  • Maîtres :


    Apprentis :


    Apparitions :
     
    Emergence de l'Empire Emergence de l'Empire
      An -67
           Darth Plagueis
           Darth Plagueis
      An -52
           Palpatine : naissance du sénateur et du Sith
      An -37
           Entrave
      An -33
           Jedi Council - Acts of War
           Vent de Trahison
           Vent de Trahison
           Darth Maul
           Dark Maul - L’Ombre du Chasseur
           Dark Maul - L’Ombre du Chasseur
      An -32
           Episode I - La Menace Fantôme
           Episode I - La Menace Fantôme
           Episode I Adventures
      An -31
           Jango Fett - Open Seasons
           Twilight
      An -30
           The Stark Hyperspace War
           The Devaronian Version
      An -28
           Jedi Quest
      An -27
           Vol vers l'infini
           Vol vers l'infini
      An -24
           The False Peace
           Honor and Duty
      An -22
           Crise au Sénat
           Crise au Sénat
           Mise en service de l’armée et l'attaque des clones
           Mission sur La Roue
           Recrutement sur Rattatak
           Recrutement sur Rattatak
           La défense de Kamino
           Profanation sur Ilum
           Les milices de la république ou la crise d’Haruun Kal
           Le sauvetage de Rotta
           L'Aube Du Malveillant
           La capture du comte Dooku
           En territoire inconnu
           Pas de Prisonniers
           Gambit: Infiltré
           Gambit: Siège
      An -21
           Les Enfants de la Force
           Prise d'Otage
           Des héros des deux côtés
           La Poursuite de la Paix
           Les Soeurs de la Nuit
           Monstre
           Les Fantômes de Mortis
           Sauvetage à la Citadelle
           Les évadés de Kadavo
           Manigance
           Amis et Ennemis
           Retour en Force
           Sans Foi ni Loi
           Sans Foi ni Loi
           La Fausse Coupable
           Tempête sur Cestus
           Dernier combat sur Jabiim #2
           La mort d'un chancelier
           Jedi - Yoda
           Assassinat sur Coruscant
           A la recherche du deuxième Sith
      An -20
           Orders
           An Old Friend
           The Rise of Clovis
           Crisis at the Heart
           The Disappeared (Part I)
           The Lost One
           Secrets of the Jedi
           Yoda - Sombre Rencontre
           Yoda - Sombre Rencontre
           L'Epreuve du Jedi
           L'Epreuve du Jedi
           La crise de Rendili
           La traque de Sora Bulq ou le début du siège de Saleucami
           Le Labyrinthe du Mal : la traque de Dark Sidious
           Le Labyrinthe du Mal : la traque de Dark Sidious
      An -19
           La déroute des séparatistes
           La déroute des séparatistes
           Combat fratricide et revanche des Sith
           Into The Unknown
           Serment d’allégeance des officiers ou la purge de l’armée
           La grande purge Jedi et le conclave de Kessel
           Dark Lord : l'Ascension de Dark Vador
           Les Nuits de Coruscant I - Crépuscule Jedi
     
    Empire Empire
      An -18
           A Double Tranchant
      An -3
           Le pouvoir de la Force
      An -2
           Le Traité Corellien - duel sur l'Etoile Noire
      An -1
           Leia Organa sénatrice
           La conspiration contre les Sith
      An 0
           Vader's Quest
      An 3
           Episode V - L'Empire Contre-Attaque
           Les Ombres de l'Empire
      An 4
           Episode VI - Le Retour du Jedi
           L'Armure Mandalorienne
           Le Vaisseau Esclave
           Mara Jade - By the Emperor's Hand
     
    Nouvelle République Nouvelle République
      An 10
           Dark Empire
           Dark Empire II
      An 11
           Empire's End

    Dossiers associés :

    L'Encyclopédie de la Prélogie    L'Encyclopédie de la Trilogie    Le Dossier Clone Wars   

    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   


    Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Palpatine. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

    ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiquées en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;-)
    Seuls les membres inscrits à SWU peuvent proposer du contenu.


    Orthographe / Grammaire
    Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
    Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU.

    Rédacteur : Onimi
    Mise en page : Onimi

    Nombre de visualisations : 38861
     


     
    Les dernières mises à jour...
    22/04/2014
    Loup-du-Néant
    L'Exilée
    Kephess
    Vette
    Satele Shan
    Draahg
    Darmas Pollaran
    Dark Zash
    Dark Vengean
    Dark Thanaton

    Les fiches les plus consultées...
    1. Cad Bane 1520
    2. Anakin Skywalker 1228
    3. Obi-Wan Kenobi 1070
    4. Palpatine 934
    5. Ahsoka Tano 892
    6. Dark Maul 784
    7. Luke Skywalker 780
    8. Padmé Amidala 759
    9. Jacen Solo 689
    10. Boba Fett 609


    Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
    [Postlogie] Episode VII : une partie du film se déroulerait sur Tatooine ! | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : des photos du plateau de tournage à Abu Dhabi ? | [Postlogie] Episode VII : Jesse Plemons ne serait plus candidat pour le rôle principal | [Postlogie] [Poisson d'Avril] Des acteurs français dans l'Episode VII ? | [Spin-off] Les nouveaux films devraient être indépendants de l'univers étendu | [Postlogie] Disney confirme que le tournage de l'Episode VII a déjà commencé ! | [Postlogie] Episode VII : un rôle attribué à une actrice anglaise inconnue ? | [Postlogie] Rumeur : l'Episode VII déjà en tournage au Caire (Egypte) ? | [Rebels] [Poisson d'Avril] [Rebels] Un nouveau personnage... Pas si nouveau que ça ! | [SWU] SWU et les spoilers |
    Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
    Edge Entertainment Éditions Delcourt Bioware Star Wars En Direct Lego Geekmemore Bragelonne.fr Star Wars Références Kotobukiya France