Tempête
  • Titre original Tempest
  • Genre Roman
  • Série L’Héritage de la Force (Vol. 3)
  • Univers Legends
  • Année et période +40 (Héritage)
  • Auteur(s) Troy Denning
  • Couverture Jason Felix
  • Traducteur(s) Anne-Virginie Tarall
  • Synopsis : Tandis que la guerre civile menace l’Alliance Galactique, Han et Leia Solo ont exaspéré leur famille et les Jedi en rejoignant les insurgés corelliens. Mais les Solo découvrent que leur choix peut devenir cruel lorsqu’ils apprennent que les rebelles ont un plan pour faire du Consortium Hapien leur allié, ce plan reposant sur l’assassinat de la Reine-Mère pro-Alliance Tenel Ka et de sa fille. Dès lors, la détermination sans faille des Solo à sauver la Reine ne peut leur permettre d’ignorer les conséquences inévitables de leurs actions, qui confronteront parents et enfants dans les batailles à venir. Jacen Solo développe de son côté les pouvoirs du Côté Obscur sous la direction de la Jedi Noire Lumiya, alors que son influence sur Ben Skywalker devient plus insidieuse. L’inquiétude de Luke pour son neveu le place dans un combat à mort contre son pire adversaire, et Han et Leia Solo se retrouvent à la merci de leur plus mortel ennemi… leur fils.
  • Note du staff SWU
     (75 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (77 % - 3 commentaires)
     (75 %)
    Un roman haletant

    Troisième roman du cycle Legacy of the Force, Denning a résolument orienté Tempest vers l’action. D’entrée de jeu, il reprend les pions là où Traviss les avait laissé et les met en mouvement. Sa toile de fond : une menace d’un conflit spatiale de grande ampleur qui ferait exploser le conflit larvée entre Corellia et l’Alliance en guerre ouverte. Chacun des héros se positionne pour éviter d’en arriver là, et en même temps leur situation personnelle évolue. Par situation personnelle, on entend bien sûr le jeu d’équilibriste auquel se livrent Lumiya et Jacen, et l’enquête de Luke et Mara qui essaye de mettre tout le monde à découvert. Au cours de ce roman, les investigations progressent et les risques vont crescendo. Ce la donne lieu à une série de duels au sabre laser (les non-Jedi ne sont pas oubliés, rassurez-vous) plaisant sur la forme mais surtout très excitants sur le fond. L’auteur arrive vraiment à communiquer au lecteur un sentiment de mise en danger des personnages, « gentils » comme « méchants » et cela rend la lecture du livre très dynamique. Bloodlines était très agréable à suivre pour la pertinence de la caractérisation de certains personnages, et les parallèles mis en place. Tempest choisi le parti pris de l’action et de la mise en danger de tous les instants à travers les duels, les scènes d’actions et enfin les affrontements « spatiaux » qui ne manquent pas.

    Des personnages au rendez-vous

    Avec ce roman, le moment est bien choisi pour faire le point sur l’évolution des personnages. Peu de choses à dire sur les personnages principaux qui avaient eu la part belle dans Bloodlines, Jacen conserve une position identique tandis que Luke et Mara confortent leurs convictions. Par contre, Han et Leia bénéficient toujours d’une relation très forte et claire, là où les autres jouent toujours un double voire triple jeu. C’est très rafraîchissant, ils sont clairement les porteurs de l’esprit old school de l’ancienne trilogie, ce qui évite au roman de sombrer dans les aspects les plus noirs de l’histoire. De plus, Leia n’a jamais été aussi intéressante depuis le Retour du Jedi, cela fait maintenant plusieurs romans que je pense cela et c’est plutôt bon signe pour le personnage et les auteurs. Il en va de même pour Jaina et Zekk qui étaient des têtes à claques notoires depuis le NJO et les Kiliks. Leurs évolutions et leurs prises de positions sont directement confrontées à celle de Jacen et leur donnent de l’étoffe. Ils deviennent plus sympathiques et surtout plus intéressants, n’étant plus condamnés à jouer les utilités façon rebelle de service pour Jaina, ou suiveur pour Zekk.

    Conclusion

    Difficile de commenter ce livre sans entrer dans les détails de l’histoire, et de ce nouveau cycle en général. A mon goût, Denning poursuit dans la voie ouverte par les tomes précédents. L’ambiguïté omniprésente dans laquelle certains personnages se cachent tandis que d’autres essayent de la démêler est excellente. A mon sens, cette saga est moins facile à écrire que le NJO car elle ne fonctionne pas sur des archétypes hyper définis. Bien sûr, cela peut-être une force comme une faiblesse selon que : le public adhère à ce genre de narration ou non, et que les auteurs soient capables de placer des révélations à la hauteur des attentes qu’ils ont suscité chez les lecteurs, et de les distiller aux bons moments (Lost est certainement le meilleur représentant de ce syndrome). Pour finir, on souhaitera bonne chance à Allston pour le 4ème volet, lui qui a fournit pour l’instant la partie la moins intéressante.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

62 membres le possèdent (qui ?)
41 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité