Dooku - Dark Tyranus


La Guerre des Clones
 

1. Tentative de Prise de Toydaria

Mais le Comte s’appliqua aussi à contrer les plans de la République de prendre le dessus sur son organisation. Ainsi, après avoir intercepté une communication ennemie, il envoya son meilleur agent, Assajj Ventress, sur Rugosa, une lune du système de Toydaria pour empêcher un éventuel traité entre la République et le roi Katuunko de Toydaria.

Mais cette fois ci, Ventress ne fut pas au niveau de son adversaire, le vénérable maître Jedi Yoda. Au grand dam de Dooku, le malicieux Jedi se joua des pièges de Ventress et prouva, presque amusé, que Katuunko pouvait compter sur la République. Le comportement irrespectueux et déshonorant de Dooku froissa ainsi le roi qui prit fait et cause pour Yoda. 

Dooku reçut ainsi une véritable gifle de la part de son maître mais il tenta néanmoins de rester digne dans la défaite, même si celle ci fut visiblement cinglante.

2. Dooku Prisonnier

Peu après, le Comte essuya une nouvelle défaite qui mit à mal son honneur. Ce dernier fut repéré par les forces républicaines et les généraux Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker abordèrent la frégate de Dooku et engagèrent le combat. Le comte, ne se sentant pas en position de force, préféra fuir le vaisseau avec sa navette, mais les Jedi en embuscade touchèrent son vaisseau qui s’écrasa sur la planète Vanqor

Sur place, seul, Dooku fit appel à toute sa ruse. Il leurra Kenobi et Skywalker dans une grotte, se camouflant à leur sens, et provoqua de multiples éboulements qui ensevelirent les Jedi. Hélas, à sa sortie de la grotte, le pirate Hondo Ohnaka avait prit possession de son vaisseau et Dooku dut accepter l’aide, intéressée, du pirate. Ce dernier fit mieux, une fois le Comte déposé sur Florrum, il en fit son prisonnier, ayant reconnu le général des armées Séparatistes. Ohnaka demanda alors à la République la somme faramineuse d’un million de crédits en épices en échange de leur ennemi. 

La situation se compliqua lorsque le malin pirate captura également Kenobi et Skywalker, venus attester de la présence de Dooku. Ohnaka poussa même le vice jusqu’à attacher les trois meilleurs ennemis ensemble. Ces derniers n’eurent d’autre choix que de collaborer pour tenter une évasion, et même si cela coûta énormément au Comte Dooku, ce dernier fit lui aussi passer l’intérêt général avant le sien. 

Malgré leurs pouvoirs, les deux premières tentatives se soldèrent par des échecs, mais Dooku fut patient et attendit le bon moment. Celui ci finit par arriver suite à une « attaque » involontaire du délégué Jar Jar Binks représentant la République qui coupa le courant dans la base pirate. Dooku en profita pour s’éclipser discrètement en volant une navette après avoir tué deux gardes et put retourner vers l’espace séparatiste. 

titre img

3. Dooku, Superviseur Tyrannique

Mais l’implication physique de Dooku dans la guerre resta exceptionnelle. En général, le brillant Comte gérait l’avancée de ses armées et les diverses opérations de son quartier général. Malgré un conflit galactique, Dooku avait l’œil partout, sur les batailles, sur les projets, sur la recherche & développement et mena même ses batailles personnelles, si bien que ses ennemis se demandaient s’il arrivait au puissant Comte de dormir !  

Ainsi, peu après Florrum et Hondo Ohnaka, Dooku suivit de prés les premiers tests du défiolateur par le général Lok Durd sur la planète Maridun. De même, il resta en contact avec Wat Tambor du Techno syndicat tout au long de la campagne de Ryloth. Néanmoins, sa supervision des évènements étaient souvent synonyme de crainte pour ses subordonnés, car en cas d’échec, la punition tombait aussitôt.

4. Dooku et le Death Watch

Dooku et la Confédération du Commerce contactèrent le Death Watch, un groupe de Mandaloriens extrémistes. Ces derniers n’aimaient pas le gouvernement de la Nouvelle Mandalore, trop loin, selon eux, des vrais Mandaloriens qu’ils continuaient d’incarner. A travers les actions terroristes du Death Watch, Dooku pensait faire intervenir les troupes de la République sur Mandalore et ainsi inciter les habitants à se rebeller et débuter une révolution qu’il aurait pu contrôler par la suite. Malheureusement, l’intervention des Jedi sur Mandalore et la volonté de la Duchesse Satyne Krize de ne pas mener son peuple à la guerre, eurent raison du plan de Dooku qui échoua.

5. Dooku contre Ventress

Dark Sidious contacta Dooku au sujet de l’apprentie de celui-ci. En effet, le Maître Sith pensait qu’Asajj Ventress devenait de plus en plus forte et prenait de plus en plus de place au sein des conflits. Il demanda alors à Dooku de tuer la jeune femme afin de lui prouver sa loyauté. Il objecta d’abord puis fut obligé d’accepter.        

Lors de la Bataille de Sullust, Ventress dirigeait les forces Séparatistes contre celles de la République, composé notamment des Jedi Skywalker et Kenobi. Le combat tourna en la faveur des Jedi et Ventress dû demander de l’aide à son Maître. Il profita de l’occasion pour appliquer les consignes de son propre Maître et abandonna la jeune femme à une mort certaine.

Malheureusement pour le Sith, Ventress ne succomba pas à ses blessures et, folle de rage, se rendit sur sa planète d’origine, Dathomir, pour y trouver de l’aide. Elle retrouva les Sœurs de la Nuit et leur matriarche, Mère Talzin. Sur place, elle put soigner ses blessures et monter un plan pour se venger. Grâce à un sortilège d’invisibilité, Ventress et deux sœurs se rendirent chez Dooku pour le tuer. Elles échouèrent, mais Ventress ne se découragea pas pour autant.        

Talzin et Ventress eurent alors l’idée d’infiltrer un nouvel apprenti auprès de Dooku afin d’éliminer. Une fois le nouvel apprenti choisit et formaté pour qu’il accomplisse sa mission, il fut envoyé auprès de Dooku. Ce dernier fut satisfait de rencontrer Savage Opress et décida de le former au côté obscur de la Force. Le nouvel apprenti parti en mission sur la planète Devaron tua le maître Jedi Halsey et son padawan Knox, ce qui attira l’attention du Conseil Jedi. Kenobi et Skywalker furent envoyé pour mener les investigations et la piste les conduisit finalement sur la planète Toydaria dans le palais du roi Katuunko. Les Jedi arrivèrent trop tard et ne purent sauver le roi d’une mort violente. Ils poursuivirent néanmoins Opress qui retournait auprès Dooku. C’est ce moment que choisit Ventress pour refaire son apparition et avec Opress ils affrontèrent Dooku, acculé. Les Jedi arrivèrent à leur tour, modifiant la donne. Ventress resta à affronter Dooku alors qu’Opress s’occupait des Jedi. Les combats firent rage un instant avant que chacun, conscient de ses difficultés à affronter son ennemi respectif, ne trouve un moyen de s’échapper et de sauver sa peau.

6. La Citadelle

Lorsqu’il apprit l’existence du raccourci d’une route hyperspatiale permettant d’effectuer de substantielles économies de temps et de distance, permettant d’influencer le cours de la guerre, Dooku dépêcha un subalterne, Osi Sobeck, pour s’emparer des coordonnées. Ces dernières étaient détenues par le Maître Jedi Even Piell qui se fit arrêter et enfermé avec une partie de son équipage dans la Citadelle de Lola Sayu, réputée inviolable. Bien qu’un groupe de secours soit intervenu, le Jedi perdit la vie mais il eut néanmoins le temps de confier les informations à la Padawan Ahsoka Tano. Sobeck, à qui Dooku avait mis la pression pour obtenir ce dont il avait besoin, tenta le tout pour le tout mais l’équipe de secours, menée par Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker, sa Padawan et des clones, put s’échapper, non sans mal, en tuant au passage Sobeck. Dooku subissait un nouvel échec.

7. Conflit sur Mon Calamari

Le Comte continua par la suite à tenter de déstabiliser la République, multipliant les fronts et usant des inimités internes. Ainsi, avec son cruel homme de main Riff Tamson, il poussa les quarrens de la planète Mon Calamari à se retourner contre le jeune roi Lee Char. Une terrible bataille fratricide éclata mais le final fut à l'inverse des prévisions de Dooku, cette fois ci tout du moins. Choqués par les méthodes cruelles et expéditives du Comte et de son homme de main, les quarrens finirent par se retourner contre eux et, alliés aux mon cal, chassèrent l'armée droïde de la planète. Hélas, cet épilogue resta un cas à part et force était de reconnaître que les tactiques de guerre du seigneur Sith s'avéraient souvent bien plus efficaces.

 

8. Attaque de Naboo

Le Comte continua ainsi à distiller la peur et à nourrir le conflit à travers la galaxie, prenant pour cible à nouveau Naboo, symbole de la République. Cette fois-ci il s'allia avec le ministre Risha Loo, maître des arts mystiques gungans, qui manipula le boss Lyonie à lancer une attaque sur la capitale Theed avec son armée. Mais Dooku mit cette fois ci toutes les chances de son coté, envoyant le général Grievous et ses forces en renfort et se déplaçant lui même sur Naboo. Le plan ne se déroula pas comme prévu et à la surprise du Comte, le puissant général Grievous fut abusé par le délégué Jar Jar Binks et capturé par les gungans !

Le Seigneur Sith entreprit alors de guider Skywalker dans un piège et put le capturer avec l'aide de magnagardes. Il proposa ensuite, selon les conseils éclairés de Sidious, un échange à la sénatrice Amidala qui hésita fortement mais finit par accepter. Dooku récupéra son général mais son opération sur Naboo dut être annulée. 

9. Complot contre le Chancelier Palpatine

Quelques temps après, le Comte Dooku organisa un complot contre le Chancelier Palpatine. Il recruta pour cela les meilleurs chasseurs de primes de la galaxie, sélectionnés dans La Boîte, conçue par Moralo Eval. Sur 11 chasseurs de primes testés, 5 survécurent : Embo, Cad Bane, Rako Hardeen (qui n'était autre qu'Obi-Wan Kenobi déguisé, qui avait pour mission d'infiltrer le complot), Twazzi et Derrown. Ils furent recrutés afin d'enlever le Chancelier Palpatine, alors maître de cérémonie de la Fête des Lumières sur Naboo. Mission qui fut presque réussie, mais juste à temps, Obi-Wan, aidé par Anakin, arrêta Bane et Moralo Eval. En effet, le Comte Dooku, qui avait planifié l'opération, avait placé un comlink dans la boîte du fusil de Rako Hardeen, et découvrit alors la supercherie. Il décida donc de laisser les chasseurs de primes se faire capturer et ne se présenta pas au point de rendez-vous.            

Cependant, pensant que la menace était passée, la République laissa les troupes clones rentrer sur Coruscant. Alors que le dîner de gala allait avoir lieu, Anakin, accompagnant le chancelier, arriva dans la salle du banquet. Dooku attendait là, seul, et un duel féroce s'engagea contre le Jedi. Le Seigneur Sith dominait le combat, mais Obi-Wan vint en aide à son ancien padawan. Alors que le Comte Dooku était sur le point de réussir à enlever le Chancelier dans son vaisseau, Obi-Wan saisit le chancelier présent sur la plateforme d'embarquement pendant que le Seigneur Sith combattait Anakin. Voyant là que son action était vouée à l'échec, le Comte Dooku préféra fuir plutôt que de combattre inutilement. La mission fut un échec cuisant pour Dooku. 

10. Bataille d'Onderon

Par la suite, Dooku soutint Sanjay Rash en tant que nouveau roi, plus ou moins affilié avec la Confédération des Systèmes Indépendants. Il envoya les troupes droïdes soutenir le nouveau roi dans ses directives. Cependant, un petit groupe de Rebelles se forma afin que l'ancien roi Ramsis Dendup, neutre dans le conflit, revienne au pouvoir. Alors que les Rebelles menaient de plus en plus d'opérations coups-de-poing avec succès, Rash demanda à Dooku davantage de soutien droïde. En réponse, il envoya le général droïde Kalani.             

Cela ne changea pas grand chose, et, lors de la bataille finale, les Rebelles sortirent vainqueurs. Furieux que Rash ne soit pas capable de gagner contre un groupe de Rebelles désorganisés, il ordonna Kalani de le tuer, et retira tous les droïdes présents sur la planète afin de limiter les pertes, déjà conséquentes. Ramsis Dendup retrouva le trône, Onderon fut de nouveau libre et décida même de rejoindre les rangs de la République.

La Fin du Conflit
 
Si le revers subi par les Séparatistes sur Saleucami fut dans une certaine mesure déplorable, cela ne gêna pourtant pas plus que ça le natif de Serenno, le procédé des sièges de la Bordure Extèrieure n'ayant été appliqué que pour détourner l'attention des Jedi de sa véritable cible: Coruscant, ou plutôt de celui que tous connaissaient publiquement comme étant le Chancelier Palpatine. C'est ainsi qu'au cours d'un entraînement au combat, où il rappela au General Grievous les vertus de la peur et de l'intimidation, Dooku reçut de son Maître l'ordre de passer à leur opération finale. Pour Grievous, si le plan consistait à capturer au sein même de Coruscant le Chancelier, qu'il ne savait pas être le Seigneur Sidious, pour les deux Sith, le tout était plus complexe.

Sachant que seuls Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker arriveraient à braver tous les dangers pour sauver Palpatine, ce dernier voyait là une occasion de confronter son disciple au jeune Chevalier afin de determiner s'il était assez puissant pour se joindre à eux, une fois Kenobi tué par Dooku. Ne flairant pas le piège, Tyranus se soumit alors aux exigences de Sidious, et si l'occasion de le doubler se présenta lorsque les Jedi trouvèrent le moyen de remonter jusqu'à lui, il continua à servir son Maître. Pour que la mission spéciale de Grievous se déroule sans encombres, le Comte fut alors envoyé sur Tythe pour y attirer Kenobi et Skywalker. Là, il eut le loisir de constater la puissance de l'Elu de la Force, mais réussit à s'échapper avant de faire face aux deux Jedi, pour ensuite rejoindre une capitale galactique assiègée par les forces confédérées. 

Débarquant en pleine Bataille de Coruscant, le Seigneur Sith eut alors tôt fait de rejoindre la Main Invisible, vaisseau-amiral de la flotte Séparatiste, puis de donner ses consignes au General Grievous et le féliciter pour la capture du Chancelier Palpatine. Se rendant ensuite là où était 'enfermé' son Maître, Dooku contempla avec lui la perfection de son plan, qui en venait presque à l'émouvoir, mais fut forcé de s'éclipser lorsqu'Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, revenus eux-aussi en orbite de Coruscant, débarquèrent comme prévu à bord de la Main Invisible pour sauver Palpatine. Lorsqu'enfin les deux Jedi arrivèrent jusqu'au Chancelier, l'octogénaire fit donc son entrée, flanqué de deux super droïdes de combat, et demanda vainement leurs armes à ses adversaires. Mais ces derniers ayant appris l'importance du travail d'équipe depuis les évènements de Geonosis, il dut alors les affronter à un contre deux, opposant sa maîtrise de la Forme II aux Formes III et V des membres de l'Ordre, et ce jusqu'à ce qu'il assome Kenobi en l'étranglant, en le repoussant au loin et en faisant s'écrouler sur lui une passerelle, le tout grâce la Force. 

Maintenant prêt à combattre Anakin et à l'attirer vers le Coté Obscur comme il en avait été convenu avec Darth Sidious, le Comte ne cessa donc de pousser le jeune homme jusqu'à ses limites et de le narguer sur la peur et la haîne contenue en lui mais qu'il n'utilisait pas. De telles bravades excèdèrent pourtant l'effet escompté, et c'est ainsi que, devant son Maître, Tyranus fut victime de la rage du Chevalier, qui prit sa revanche en lui sectionnant ses deux poignets, comme le Sith l'avait fait avec son avant-bras trois ans auparavant. Désormais à la merci de sa propre lame et de celle de Skywalker, toutes deux dans les mains du Jedi, le regard desespèré et suppliant du leader Séparatiste croisa alors celui complaisant du Chancelier, de son Maître, qui ordonna à Anakin de tuer Dooku. Choqué, s'il avait oublié que la traîtrise était partie intégrante des Sith, le natif de Serenno en eut là un sinistre rappel, mais n'eut même pas l'idée de faire de même en révélant la vérité au jeune Chevalier. Espèrant pendant quelques secondes que ce dernier ait pitié de lui, il n'en fut finalement rien, et lorsque les deux sabres-lasers se décroisèrent en entraînant sa tête loin de son corps déjà amputé, le Seigneur Sith Darth Tyranus, autrefois connu comme étant le Maître Jedi Dooku, sombra à jamais dans les ténèbres, et ce sans avoir pu assister au triomphe assuré du Coté Obscur.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 16/03/2014
Mise en page : Lax
Mise(s) à jour : Thesandman, 7esk

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Dooku. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité