Anakin Skywalker - Dark Vador


Sommaire
 

L'enfance d'Anakin Skywalker

Anakin et Obi-Wan, le Padawan et son Maître

La Guerre des Clones (Première Partie)

La Guerre des Clones (Deuxième Partie)

Fin de la Guerre des Clones

Les enfants de Vador

Le Retour du Jedi

L'enfance d'Anakin Skywalker
 

1. Jeunesse sur Tatooine

Anakin Skywalker était le fils de Shmi Skywalker. Il naquit en -41.9 avant la bataille de Yavin. Le jeune homme hérita de sa mère le statut d’esclave et c’est ainsi qu’il vécut la première partie de son enfance. Arrivés sur Tatooine à l’âge de trois ans, sa mère et lui furent d’abord au service de Gardulla la Hutt avant que celle-ci ne les perde dans un pari au profit de Watto, un Toydarien propriétaire d’une boutique de pièces détachées.

Le jeune Anakin était loin d’être un enfant ordinaire car en lui résidait le potentiel d’un grand Jedi. Comme tous les utilisateurs de la Force, le jeune garçon possédait des dons innés comme par exemple le don de percevoir les évènements légèrement à l’avance et des réflexes supérieurs à ceux des humains ordinaires. Il avait aussi la capacité de réparer n’importe quel engin mécanique. Il parvint, entre autres, à construire un droïde protocolaire à l’âge de neuf ans. Ses incroyables réflexes pousseront son maître, Watto, à faire de lui un pilote de podracer, l’un des sports mécaniques les plus dangereux de la galaxie. Rapidement, le jeune homme y prit goût et, bien que jusqu’à l’arrivée de Qui-Gon il ne termina jamais une course, cela ne l’empêchait pas de persévérer. Le jeune homme faisait également preuve d’une grande sensibilité à la souffrance des autres. Il n’hésitait pas à se mettre en danger afin de venir en aide à de parfaits inconnus comme le groupe d’enfants Ghostling qu’il libéra des mains de son ancienne maîtresse Hutt. Il sauva également la vie d’un Tusken grièvement blessé qu’il découvrit dans le désert en revenant d’un marchandage avec les Jawas.

Mais l’évènement qui changea radicalement le cours de sa vie fut sa rencontre avec le maître Jedi Qui-Gon Jinn et la reine Amidala qui fuyaient alors la traque de la Fédération du Commerce, soutenue en secret par les Sith. Le Jedi, la reine ainsi que Jar Jar Binks, un Gungan, étaient venus chercher chez Watto la pièce de rechange qui leur manquait pour réparer leur vaisseau. Hélas, le marchand s’obstina à refuser le paiement de la pièce en crédits républicains et se montra immunisé contre la suggestion mentale Jedi. De son côté, Anakin fut rapidement sous le charme de la jeune femme et la compara même à l’un des anges vivant sur l’une des lunes de Iego.

Qui-Gon perçut rapidement le potentiel du jeune garçon. Avec joie, il accepta l’invitation d’Anakin à rester chez lui jusqu’à ce que la tempête de sable soit passée. Le jeune esclave en profita pour présenter à Padmé C3PO, le droïde de protocole qu’il avait construit afin d’aider sa mère dans les tâches ménagères. Pendant le repas, Qui-Gon accepta, et ce malgré les réticences de Shmi, l’aide d’Anakin afin de lui permettre de gagner un pari contre Watto dont l’enjeu serait les pièces manquantes pour la réparation de l’hyperdrive du vaisseau. Cela leur permettrait à lui et aux autres fugitifs de rejoindre Coruscant.

Anakin accompagna le maître Jedi quand il proposa le pari au Toydarien. De son côté, le Jedi mit en gage le vaisseau avec lequel il avait quitté Naboo. Quand Watto lui demanda de quelle manière il comptait faire participer le garçon sans podracer, le Jedi l’informa qu’il le ferait courir sur un module gagné au jeu. Le podracer avait en réalité été construit par Anakin. Le jeune esclave apporta la dernière touche au podracer avant la course et reçut du maître Jedi une cellule d’énergie afin de l’alimenter. Le soir précédant la course, Qui-Gon Jinn fit une prise de sang afin de tester l’enfant. Il découvrit qu’Anakin possédait un taux de Midichloriens supérieur à celui de maître Yoda, à cette époque le plus puissant des Jedi.

titre imgAprès avoir reçu les encouragements de sa mère, de Padmé et de Qui-Gon, Anakin se joignit aux autres coureurs se dirigeant vers leurs véhicules sous les acclamations d’une foule avide de sensations fortes. Le jeune garçon ne vit pas Sebulba saboter son appareil juste avant qu’il ne monte dedans. La course débuta plutôt mal pour le garçon, son véhicule refusant de démarrer. Heureusement, après quelques manipulations, il parvint enfin à se lancer dans la course. Il n’éprouva vraiment pas de difficultés à rattraper les autres coureurs, les dépassant les uns après les autres. Mais c’était sans compter sur le Dug et ses manœuvres déloyales. Lors de sa première tentative pour dépasser son adversaire, le sabotage de Sebulba porta ses fruits. L’un des réacteurs du jeune homme se mit à fumer avant de caler. Heureusement, l’adresse du jeune garçon lui permit de relancer la turbine avant d’avoir perdu trop d’avance. Le voyant revenir, Sebulba tenta de l’intercepter, ce qui provoqua un accrochage des deux appareils solidement reliés ensemble par deux de leurs réacteurs. À la dernière seconde, l’appareil du Dug céda. Son podracer se désintégra littéralement au sol. Par chance, son occupant survécut à l’accident pour voir Anakin Skywalker franchir la ligne d’arrivée. C’est ainsi que le garçon remporta la célèbre course de Tatooine et fit ses premiers pas vers le destin qui l’attendait.

2. Premiers pas sur la Voie de la Force

titre imgC’est empli de la joie due à sa récente victoire ainsi qu’à l’argent gagné grâce à la vente de son module qu'Anakin rentra chez lui. Une autre surprise de taille l’y attendait. En effet, Qui-Gon lui révéla qu’il avait également acquis de Watto sa libération. Mais son bonheur fut terni quand le maître Jedi lui apprit qu’il n’avait pas réussi à obtenir la libération de Shmi. Devinant que son fils ne pourrait se résigner à la laisser derrière lui, la mère d’Anakin lui expliqua que sa place à elle était sur Tatooine mais que celle du jeune garçon était ailleurs, à explorer la galaxie pour suivre son propre destin. Et c’est sur la promesse de revenir la libérer qu’Anakin quitta sa mère pour suivre Qui-Gon vers Coruscant. Le Jedi et l’enfant arrivaient en vue du vaisseau Naboo quand ils furent soudain attaqués par le Sith Dark Maul, lancé à leur poursuite sur les ordres de son maître, le mystérieux Dark Sidious. Anakin se précipita dans le vaisseau pendant que Qui-Gon combattit courageusement son redoutable adversaire. Le pilote du vaisseau, sur l’ordre d’Obi-Wan, plaça son appareil juste au-dessus des deux combattants. Se servant de ses pouvoirs, Qui-Gon sauta jusqu’à la rampe d’accès restée ouverte. Anakin et Kenobi se rendirent immédiatement près de lui afin de voir comment il allait. Le maître Jedi profita de ce moment pour les présenter l’un à l’autre et c’est de cette manière que débuta une amitié qui allait entrer dans l’histoire. 

Pendant le voyage vers Coruscant, Anakin revit Padmé. Il en profita pour lui offrir un médaillon sculpté dans de l’ivoire de Japor qui ne devait jamais plus la quitter. Enfin, les fugitifs arrivèrent sur la planète capitale. Ils y furent accueillis par le chancelier Valorum ainsi que par Palpatine, le sénateur de Naboo. Anakin n’eut d’autre choix que de suivre la reine et sa suite pendant que Qui-Gon allait faire son rapport au Conseil. 

Au moment de son départ pour se présenter devant le Conseil Jedi, Anakin fut peiné de ne pas trouver Padmé afin de lui dire au revoir. La reine lui garantit cependant que le cœur de la jeune femme l’accompagnerait dans sa nouvelle vie. Ainsi soutenu, le jeune garçon se présenta devant l’assemblée des maîtres Jedi. Il y fut testé par maître Windu sur ses capacités à utiliser la Force pour deviner les images défilant sur un petit moniteur. Ensuite, maître Yoda le questionna sur ses sentiments. Finalement, le Conseil refusa à Qui-Gon le droit de prendre le jeune Anakin comme Padawan, prétendant que ce dernier était déjà trop vieux et que son avenir était bien trop chargé d’incertitude pour prendre ce risque. Qui-Gon Jinn s’opposa au Conseil. Il alla jusqu’à dire ouvertement que le jeune homme était l’Elu désigné par une ancienne prophétie, celui qui ramènerait l’équilibre dans la Force. Le Conseil Jedi finit par accepter que le sort d’Anakin, en temps que futur Jedi, ne soit décidé qu’une fois qu’Obi-Wan et son maître seraient revenus de Naboo. Ils s'y rendaient afin de servir d’escorte à la reine Amidala et de découvrir qui se cachait derrière les agissements de la Fédération du Commerce

Peu avant le départ, Anakin apprit du maître Jedi que la Force était intimement liée aux Midichloriens, des organismes agissant en symbiose avec les créatures vivantes et qui permettaient de faire appel aux pouvoirs de la Force. Le jeune Skywalker profita du voyage pour parfaire ses connaissances du pilotage en compagnie de Ric Olié, le pilote du vaisseau Naboo. 

Une fois sur place, la reine et sa suite organisèrent une rencontre avec Boss Rugor Nass, l’un des dirigeants de la nation Gungan. Lors de cette négociation, Anakin eut la surprise d’apprendre que Padmé était en réalité la reine de Naboo, déguisée en servante par sécurité. Après qu’un accord eut été trouvé entre les deux camps, Anakin accompagna le groupe chargé de reprendre le Palais de la reine à Theed, la capitale de Naboo, pendant que les Gungans faisaient diversion auprès de l’armée droïde de la Fédération du Commerce. Le plan se déroula d’abord parfaitement. La troupe de la reine accompagnée des Jedi n’éprouva aucune difficulté à libérer les pilotes retenus prisonniers. Leur mission était de détruire le vaisseau de commandement en orbite afin de rendre les droïdes de combat de l’armée ennemie inutilisables. 

titre imgPendant la fusillade, Qui-Gon ordonna à Anakin de se mettre à l’abri dans un des chasseurs Naboo N-1. Ce dernier obéit à contre cœur. Fort heureusement, cela lui permit de venir en aide aux soldats Naboo pris au piège sous le feu de Droidekas. Pendant que les Jedi étaient occupés à combattre un Dark Maul apparu à l’improviste, Anakin mit en route le chasseur et se débarrassa ainsi des deux droïdes. Mais il n’avait pas prévu que le pilote automatique se verrouillerait, envoyant son chasseur rejoindre les autres membres de l’escadron Bravo déjà aux prises avec les chasseurs droïdes dans l’espace. R2-D2 débrancha le pilote automatique, permettant à Anakin de reprendre le contrôle de son appareil. Il lança ce dernier dans une série de manœuvres afin d’échapper aux chasseurs à sa poursuite. Malgré tout son talent, Skywalker ne parvint pas à éviter l’un des tirs ennemis. Ce n’est que par chance qu’il ne se cracha pas dans le hangar du vaisseau.

Hélas, tout son vaisseau était en surchauffe et il lui fallait un moment avant de pouvoir le remettre en route. Les chances de survie de l’enfant diminuaient au fur et à mesure que les droïdes se rapprochaient de son appareil. Heureusement, il réussit à le réactiver, détruisant à coups de laser une partie des droïdes sans vraiment s’en rendre compte. Il expédia une paire de torpilles dans le réacteur du vaisseau de contrôle. Il eut juste le temps de sortir son chasseur du hangar avant que l’immense bâtiment de guerre ne se désintègre, réduisant à néant la capacité d’action des droïdes sur la planète. 

Mais, de nouveau, la joie d'Anakin fut gâchée par la mort de Qui-Gon Jinn. Contre toute attente, Obi-Wan, respectant ainsi le dernier souhait de son maître, prit sur lui de débuter la formation du jeune garçon. Le Conseil, en la personne de Yoda, conscient qu’il ne le ferait pas changer d’avis, décida finalement d’accéder à la requête du tout nouveau chevalier Jedi. 

En tant que Padawan, Anakin assista à la fête du triomphe organisée par les Gungans et les Naboo en l’honneur des valeureux défenseurs de la planète. Mais cette victoire eut également un résultat bien plus sombre car elle attira sur Anakin l’attention du Seigneur Sith à la recherche d’un nouvel apprenti depuis la mort de Dark Maul sous le sabre d’Obi-Wan Kenobi.
Anakin et Obi-Wan, le Padawan et son Maître
 

1. Les Retrouvailles avec Padmé

Anakin avait vingt ans quand son maître et lui, de retour d’une mission d’arbitrage sur la planète Ansion, furent affectés à la protection de l’ancienne reine de Naboo, Padmé Amidala, devenue entre-temps sénatrice. En effet, cette dernière venait juste d’échapper à une tentative d’assassinat qui avait coûté la vie à son amie Cordé. Le jeune homme ne cacha pas à Obi-Wan l’excitation qu’il ressentait pour celle qui avait obsédé ses pensées pendant les dix années écoulées depuis leur dernière rencontre. Les retrouvailles furent bien trop formelles au goût du jeune Padawan. Obi-Wan et lui furent en contradiction quant à la manière d’aider la jeune femme. Le maître désirait se cantonner à la protection de la jeune femme alors qu’Anakin voulait enquêter afin de découvrir l’auteur de l’attentat. Finalement, le jeune Padawan dut se ranger à l’avis de son maître. Après l’entretien, il exprima sa frustration à Jar Jar Binks, devenu l’un des assistants de la sénatrice mais ce dernier le rassura en lui disant qu’il n’avait pas vu la jeune femme aussi heureuse depuis longtemps. Obi-Wan, arrivé entre temps, confirma les dires du Gungan.   

Tard dans la nuit, Anakin et Obi-Wan déjouèrent une seconde tentative d’assassinat et se lancèrent à la poursuite de Zam Wesell, une chasseuse de prime métamorphe. Obi Wan se jeta à travers la vitre sur le droïde volant qui avait transporté les Kouhun, une race de vers particulièrement vénéneuse, destinés à assassiner Padmé. Afin de sauver son maître d’une mort certaine, Anakin déroba un speeder et se lança à la poursuite du droïde. Zam, grâce à un tir de laser, obligea Obi-Wan à lâcher prise. Heureusement, Anakin intercepta son maître avant que ce dernier ne s’écrase des centaines de mètres plus bas. Les deux Jedi reprirent ensuite la poursuite de la Métamorphe au travers des voies de circulation de Coruscant. Anakin, conscient qu’ils ne réussiraient pas à attraper leur cible en vie de cette manière, se plaça au-dessus du speeder ennemi. Il plongea ensuite de son propre appareil, tombant directement sur le toit de celui de Zam.   

Finalement, après avoir perdu son sabre dans l’affrontement, Anakin provoqua le crash du speeder. Il survécut à la chute et se lança à la poursuite de Zam dans l’un des quartiers de Coruscant. Finalement, il la vit rentrer dans une cantina. Obi-wan le rejoignit au même moment. Il en profita pour lui rendre son sabre, non sans le sermonner au passage. Les deux Jedi pénétrèrent dans l’établissement. Ils se séparèrent et, pendant qu’Obi-Wan buvait un verre au bar, son Padawan parcourut la cantina à la recherche de Zam Wesell. Cette dernière arriva dans le dos d’Obi-Wan mais le maître Jedi l’ayant sentie approcher lui coupa le bras à l’aide de son sabre laser avant qu’elle n’ait pu se servir de son blaster. Hélas, la chasseuse de prime fut tuée par une fléchette empoisonnée pendant que les deux Jedi l’interrogeaient dans une ruelle.   

Conscient que la vie d’Amidala serait en danger tant qu’elle resterait sur Coruscant, le Conseil décida de confier sa garde à Anakin pendant qu’Obi-Wan enquêterait sur les dessous de l’affaire. Il fut également décidé que le Padawan ramènerait la sénatrice sur Naboo où elle serait plus à l’abri d’une éventuelle attaque. Les deux jeunes gens embarquèrent donc comme réfugiés sur un transport à destination de la planète de Padmé et ce, sous les regards inquiets d’Obi-Wan et du capitaine Typho, le garde du corps de Padmé. Plus le temps passait, plus les sentiments d''Anakin et de la jeune femme se développaient mais Amidala, consciente que leurs fonctions et leurs principes allaient à l’encontre de cette relation, préféra y couper court.

2. Perte d'un être cher

Pendant son séjour dans la contrée des lacs, sur Naboo, Anakin fut régulièrement perturbé par des cauchemars sur sa mère. N’y tenant plus, le Padawan décida de se rendre sur Tatooine afin d’en avoir le cœur net. Padmé se joignit à lui. Ils prirent le chemin de Tatooine sur le yacht nubien de la sénatrice. Une fois arrivés à Mos Espa, l’une des principales villes de la planète, Anakin apprit de Watto, son ancien maître, que Shmi Skywalker avait été rachetée par Cliegg Lars, un cultivateur d’humidité vivant près de Mos Eisley. Le Toydarien leur expliqua également que Lars avait affranchi la mère du Jedi avant de l’épouser.    

Anakin et Padmé se rendirent jusqu’à l’exploitation du mari de Shmi où les attendait une bien triste nouvelle: le jeune homme apprit que sa mère avait disparu dans un raid organisé par les Tusken quelques temps plus tôt. Sans hésiter, Anakin se lança à la recherche de sa mère, laissant Padmé sous la garde du fils de Lars, Owen, et de sa femme Beru. Finalement, le Jedi retrouva sa mère retenue prisonnière dans l’une des tentes des hommes des sables. Hélas, il n’arriva que pour la voir mourir dans ses bras. Fou de douleur et de colère, le jeune homme massacra l’ensemble des Tuskens présents dans le camp y compris les femmes et les enfants. Il ramena ensuite le corps sans vie de sa mère jusque chez Lars. Pendant que l’on préparait sa mère pour les obsèques, Padmé vint le trouver dans l’atelier de Cliegg. Elle vit un Anakin en colère et perturbé, accusant son maître de le brider et de l’empêcher de développer pleinement son potentiel. Finalement, il se laissa aller au chagrin dans les bras de la jeune femme. Après avoir assisté aux funérailles de Shmi, Anakin et Padmé retournèrent jusqu’à leur vaisseau où une autre mauvaise nouvelle les attendait. Sur un message enregistré par R2-D2, ils virent Obi-Wan qui avait suivi le chasseur de prime Jango Fett sur Géonosis être capturé par des droïdes. Désobéissant aux ordres du Conseil, les deux jeunes gens se lancèrent au secours d’Obi-Wan.    

Pendant ce temps, Dooku, un ancien Jedi ayant quitté l’Ordre, que Padmé soupçonnait d’être derrière les récents évènements, tenta de convertir Obi-Wan, retenu prisonnier par des liens électromagnétiques, à sa cause allant jusqu’à lui révéler l’existence d’un Sith présent au sein même de la République.

3. La Bataille de Géonosis

Arrivés sur la planète, Anakin et Padmé découvrirent que le maître Jedi était retenu prisonnier par le Comte Dooku et que ce dernier se trouvait sur Géonosis afin de créer une alliance entre différents groupes dont faisaient partie le Géonosien, le Clan Bancaire ainsi que la Fédération du Commerce. Le but de cette entente était de faire sécession avec la République en emmenant avec eux de nombreux mondes. À ce moment naquit le mouvement séparatiste. Après un affrontement avec des Géonosiens dans une unité géante de montage de droïdes de combat, Padmé et Anakin, dont le sabre venait d’être détruit, furent faits prisonniers. Sur l’ordre du Comte, ces derniers ainsi qu’Obi-Wan furent emmenés dans une arène afin de s’y faire dévorer sous les yeux d’une foule en liesse. Consciente de leur mort imminente, Padmé choisit ce moment pour avouer ses sentiments à Anakin. Le Jedi et la sénatrice s’embrassèrent avant d’entrer dans l’arène. Au centre de l’aire de combat trônaient trois poteaux de grande taille où ils furent enchaînés. Dooku donna ensuite l’ordre de libérer un Reek, un Nexu ainsi qu’un Acklay, trois prédateurs redoutables. Anakin et Obi-Wan réussirent à se libérer et s’attaquèrent respectivement au Reek et à l’Acklay. Le Nexu se précipita vers Padmé qui grimpa au sommet de son poteau. Après avoir maîtrisé le Reek, Anakin le fit charger sur la créature attaquant Amidala. De son côté, Obi-Wan terrassa son propre adversaire. Voyant ses prisonniers survivre, le comte Dooku s’apprêta à ordonner leur exécution quand surgit derrière lui Mace Windu à la tête d’un groupe de Jedi venus pour sauver Obi-Wan.     

titre img

Un combat éclata. Il opposa les Jedi à l’armée droïde de la toute jeune Confédération des Systèmes Indépendants. Beaucoup de Jedi moururent dans la bataille mais, au moment où les droïdes s’apprêtaient à leur porter le coup de grâce, l’arène fut prise d’assaut par l’armée clone découverte sur Kamino par Obi-Wan pendant son enquête. Sous les ordres de Yoda, les survivants Jedi furent évacués vers une position de repli. Pendant que l’armée clone combattait les droïdes, Anakin, Obi-Wan et Padmé se lancèrent à la poursuite de Dooku qui tentait de rejoindre son appareil afin de quitter la planète.     

Hélas, une embardée de la canonnière des Jedi précipita Padmé par dessus bord. Fou d’angoisse, Anakin ordonna au pilote d’aller la récupérer. Conscient que la capture du Comte pouvait stopper la rébellion dans l’œuf, Obi-Wan s’opposa à l’ordre du jeune homme, allant jusqu’à le menacer de l’exclure de l’Ordre Jedi si ce dernier n’obéissait pas. Anakin comprit finalement où était son devoir et poursuivit la traque de Dooku. L’affrontement eut lieu dans un hangar creusé dans l’une des montagnes de la planète. Plein d’orgueil, Anakin se précipita seul dans le combat, sans écouter les conseils de son maître. Dooku s’en débarrassa sans peine, d’un éclair de force, révélant également qu’il avait basculé du Coté Obscur. Le Comte éprouva un peu plus de difficultés avec Obi-Wan mais finit quand même par avoir le dessus, blessant gravement le Jedi. Faisant appel à la Force, Obi-Wan fit parvenir son sabre à Anakin qui, entre-temps, avait repris ses esprits. Le jeune Padawan affronta avec courage le Sith mais fut rapidement supplanté par les talents du combattant expérimenté en face de lui. Avec une botte imparable, le Comte Dooku désarma son adversaire et lui coupa le bras droit. Ce fut de nouveau l’intervention de maître Yoda qui les sauva. Le vieux Jedi affronta son ancien Padawan avec succès mais, au moment où il allait le vaincre, Dooku fit basculer des débris sur les deux Jedi à terre, obligeant Yoda à arrêter le combat afin de les sauver. Cette diversion lui permit de fuir dans son vaisseau.

4. Le Mariage du Jedi

Peu de temps après le combat sur Géonosis, Anakin, auquel on avait greffé un bras cybernétique, épousa Amidala dans le plus grand secret. Mais le bonheur du jeune couple fut de courte durée car Anakin dut rapidement abandonner sa femme afin de rejoindre son poste dans la nouvelle armée de la République. La guerre des clones venait de débuter.
La Guerre des Clones (Première Partie)
 

1. Prélude de la Bataille de Christophsis

À peine nommé, Anakin eut une rude bataille à mener en orbite de Christophsis. Il tomba sur le général ennemi Trench, connu pour son habileté de tacticien. L’affrontement tourna au jeu du chat et de la souris. D’un coté Trench et ses croiseurs faisant le blocus de la planète, de l’autre, Skywalker à bord d’une navette furtive avec dispositif d’occultation. Après quelques échanges de torpilles, ce fut le génie d’Anakin qui surpassa celui du général séparatiste lorsque le Jedi retourna les propres torpilles de Trench contre lui. La route vers Christophsis était ouverte et les renforts de la République purent atterrir.

2. Bataille de Christophsis et Enlèvement de Rotta le Hutt

Étant Chevalier Jedi, Anakin Skywalker reçut son propre commandement. On le plaça à la tête de la flotte Open Circle avec Obi-Wan Kenobi. Il eut comme second et chef de la 501ème légion le commandant clone CC-7567 connu également sous le nom de « Rex ». 

Au cours de la guerre, Anakin se lia d’amitié avec de nombreux clones comme Alpha, Rex, Cody et bien d’autres encore. Il fut donc particulièrement déçu quand il découvrit qu’un traitre se cachait parmi eux. Lors de la Bataille de Christophsis, il eut également l’occasion de se retrouver face à une ancienne adversaire, la Jedi noire Asajj Ventress

titre img

Pendant la bataille il eut également une surprise à laquelle il ne s’attendait pas: espérant calmer son tempérament impétueux et arrogant, le Conseil décida de lui désigner une Padawan du nom d'Ahsoka Tano, une jeune Jedi au caractère proche du sien. Si la collaboration entre eux deux connut des débuts difficiles, ils mirent rapidement leurs différends de côté quand le Conseil leur demanda de retrouver le fils de Jabba enlevé par des Séparatistes. Pendant leur enquête, les Jedi et leurs clones découvrirent que le jeune Hutt avait été enlevé par Asajj Ventress sur ordre du Comte Dooku. Ce dernier espérait faire porter le chapeau à la République et ainsi fermer les routes de navigation de la Bordure Extérieure aux armées républicaines. À la tête de leur troupe, Obi-Wan Kenobi, Anakin et sa nouvelle Padawan se rendirent sur la planète Teth où était retenu le jeune Hutt. Après l’avoir libéré, les Jedi et les clones furent pris au piège par les troupes d’Asajj Ventress. Anakin et Ahsoka réussirent à fuir avec l’enfant à bord du Twilight, un vieux vaisseau trouvé sur place. Sur Tatooine, maîtres et Padawans furent séparés. Pendant qu'Anakin affrontait le redoutable Comte Dooku, la jeune Togruta luttait contre trois Magna-gardes qu'elle finit, au prix d’un terrible combat, par vaincre. Finalement, Anakin et Ahsoka rendirent son fils à Jabba. En récompense, le Hutt promit qu’aucun des vaisseaux de la Grande Armée ne serait inquiété par ses hommes dans la Bordure Extérieure.

3. Mission sur Gwori

Après la défaite de la République dans le secteur de Nexus Ortai, face à Grievous, le Conseil Jedi décida d'intervenir dans le système de Gworri où se trouvaient les chantiers navals du Clan Bancaire. Skywalker, Kenobi, Tano et Rex furent donc missionnés pour trouver les coordonnées exactes des chantiers. Afin de passer le blocus Séparatiste sans se faire repérer, ils se firent congeler dans de la carbonite. Une fois infiltrés, ils avancèrent dans leurs investigations et communiquèrent les coordonnées aux Maîtres Saesee Tiin et Plo Koon avant de se faire capturer. Cette captivité permit à Anakin et sa padawan de soulever des sujets tel que la surprotection du Maître envers son élève. Les deux interlocuteurs en sortirent plus sereins et avec des liens de confiance plus étroits.

Dooku, tardant à arriver pour s'occuper lui-même des prisonniers, ces derniers eurent le temps de s'enfuir en libérant par la même occasion les esclaves qui travaillaient pour les chantiers. Ils s'échappèrent ainsi que les esclaves qui furent reclassés en ouvriers légaux sur les chantiers de la République. Dans le même temps, l'arrivée des renforts menés par Tiin et Koon permit la destruction des chantiers navals du Clan Bancaire.

4. Mission sur Mon Gazza

Le Maître Jedi Ki-Adi-Mundi fut envoyé en mission par le Conseil Jedi afin de prouver qu'un sénateur était corrompu. Ce sénateur était coupable d'avoir volé des informations sur des stratégies et plans de bataille et on supposait qu'ils étaient destinés à être communiqués aux séparatistes. Lorsque ce fut vérifié, Ventress, sous les ordres de Dooku, s'apprêtait à tuer le sénateur quand Mundi et ses troupes passèrent à l'offensive. Ventress prit alors la fuite en direction de la planète Mon Gazza. Après le débriefing fait au Conseil Jedi, Maître Mundi et Yoda, contactèrent Anakin et sa Padawan sur Queel afin de prendre le relais de la mission. Ils se mirent donc en route pour Mon Gazza.   

Sur la planète, Anakin, Ahsoka et Rex, masqués sous une fausse identité, se mirent à la recherche du disque contenant les informations volées. Ils remontèrent la piste jusqu’à l’équipe de Pod Racers de Kidd Karren, un jeune Twi'lek. Pour les confronter, Anakin décida de monter sa propre équipe et désigna Ahsoka au titre de pilote. Il ne pouvait être lui-même pilote, puisque trop connu pour avoir gagné celle de la Bonta Eve quelques années plus tôt. Alors qu'ils continuaient leurs investigations, la course de présélection débuta et Ahsoka s'en sortait très bien jusqu'à ce que Maxus, le second de Karren la fit se crasher. Elle réussit néanmoins à se qualifier pour la course principale. Parallèlement, Ahsoka et Karren développèrent une attirance et il lui donna un nouveau pod. Anakin la mit en garde contre le Twi'lek, lui rappelant que celui-ci travaillait pour le camp ennemi.   

Alors qu'Anakin avait découvert le lien qui unissait Maxus à Dooku, il en informa Ahsoka, qui se lança dans la course dans le but d'arrêter Karren et son équipe. Maxus et Karren apprirent l'identité du groupe d'Anakin et Maxus tenta de tuer la padawan durant la course. Karren changea son fusil d'épaule et décida d'aider Ahsoka. Ventress se mêla au conflit engageant la Togruta dans un combat au sabre. Bien qu'elle fut défaite, Ahsoka put compter sur l'arrivée de son Maître qui détruisit le disque à l'aide de la Force, alors que Ventress venait de le récupérer de Maxus. Leur mission remplie, ils dirent adieu à Karren et repartirent pour une autre mission.

5. La Libération de Ryloth

Durant la campagne de libération de Ryloth, asservie par le chef séparatiste Wat Tambor, Anakin et sa Padawan Ahsoka furent chargés de briser le blocus afin de permettre aux forces républicaines de se poser sur la planète. Anakin se retrouva dans une position délicate quand il dut remonter le moral de sa Padawan qui venait de perdre la majorité de son escadron suite à une erreur lors de la première attaque.

Malheureusement, la flotte d’Anakin, sérieusement endommagée, se retrouva obligée de battre en retraite. Le Jedi décida de faire confiance à sa Padawan et lui laissa le commandement des derniers vaisseaux pendant qu'il partait en avant dans le croiseur le plus endommagé. La tactique d’Anakin consistait à harponner le vaisseau amiral séparatiste avec son propre bâtiment. Simulant une reddition, le Jedi s’approcha suffisamment pour mener son projet à bien. Il quitta le navire avant sa destruction à bord d’une capsule de survie et fut récupéré par les vaisseaux de la flotte, toujours sous le commandement d’Ahsoka. Vers la fin de la campagne, Anakin et sa Padawan protégèrent les troupes de Mace Windu de l’attaque des bombardiers pendant la prise de la forteresse de Wat Tambor.

6. La Disparition de R2-D2

Malgré tous ses amis Jedi et ses clones, Anakin portait une affection particulière à un compagnon qui ne le quittait que rarement: l’astro-droïde que lui avait offert Padmé, R2-D2. Lorsque celui-ci fut porté disparu avec dans la mémoire l’ensemble des plans de déploiement de l’armée clone après la bataille de Bothawui, Anakin n’hésita pas une seconde à se lancer à sa recherche avec l’aide de sa Padawan et d’un nouvel astro-droïde qui se révéla plus tard être à la solde de Grievous. Anakin, secondé par Ahsoka et plusieurs clones, localisa le petit droïde sur une station du nom de Skytop. Après des affrontements avec le général Grievous et ses droïdes de combat, Anakin, aux commandes de son Delta-7B, récupéra R2-D2.

7. Le Sauvetage de Maître Koon

Plus tard, Anakin et Ahsoka participèrent au sauvetage de maître Plo Koon et de trois clones pris au piège dans leur module de survie après la destruction de leur croiseur par un vaisseau mystérieux et surarmé, le Malveillant. C’est à la tête de l’escadron Shadow qu’Anakin mena ensuite la traque du vaisseau séparatiste dirigé par le général Grievous en personne. Le petit groupe de bombardiers, malgré de sévères pertes, mit en fuite le destroyer qui s’apprêtait à détruire une station médicale près du secteur Naboo. Suite à la capture de Padmé par les Séparatistes pendant leur fuite, Anakin, Obi-Wan et Ahsoka s’infiltrèrent sur le vaisseau pour la sauver. Après de nombreux combats, Anakin retrouva sa femme. Le groupe sabota le vaisseau ennemi et s’enfuit au moment où ce dernier se désintégrait. Malheureusement, le général droïde parvint à s’échapper avant l’explosion à bord de son bombardier.

8. Bataille sur Kamino

Mais le terrible général droïde tenta de prendre sa revanche dans la foulée en s’attaquant directement au centre névralgique de la Grande Armée de la République, la planète Kamino où les clones étaient produits. Cette dernière était bien sûr lourdement défendue, ainsi, lorsque les forces de Grievous sortirent de l’hyperespace non loin de Kamino, une intense et gigantesque bataille spatiale éclata.

Anakin Skywalker n’aurait voulu rater ça pour rien au monde. Il se retrouva donc bien entendu à la tête d’un escadron de chasseurs au cœur même de l’affrontement. Mais ce dernier n’était qu’une diversion, Obi-Wan Kenobi rappela Anakin sur Tipoca City où des forces séparatistes sous-marines avaient pris la cité d’assaut. Skywalker se rua alors vers la banque de gêne, véritable trésor d’où étaient tirés les clones, et qu’il fallait protéger à tout prix. Asajj Ventress le savait et Anakin lui fit face au moment où la Sith s’était emparée des précieuses données. L’affrontement fut inévitable entre les deux manipulateurs de la Force et alors que le chaos régnait dans la cité en flamme, Skywalker parvint à repousser Ventress vers les quais d’embarquement. Sur place, alors que la République avait fini par prendre le dessus, Anakin fut épaulé par de nombreux clones, venus reprendre ce qui leur appartenait, leurs gênes. Ventress dut ainsi prendre la fuite devant le général Skywalker qui put être fier de ses soldats.

9. A la Poursuite de Dooku

titre imgL’un des objectifs prioritaires des Jedi pendant le conflit était la capture du Comte Dooku, ce qui aurait porté un sérieux coup à l’effort de guerre séparatiste. Dans cette optique, Obi-Wan et Anakin montèrent une opération particulièrement délicate. Skywalker se laissa capturer par Dooku. Grâce à cela, Obi-Wan le rejoignit sur le vaisseau du chef séparatiste. Après avoir libéré son ancien Padawan, Obi-Wan Kenobi, secondé par Anakin, se lança à la poursuite du Comte. Ce dernier réussit à fuir avec son appareil de secours. Les deux Jedi le suivirent dans un Sheatiped volé aux Séparatistes. Le vaisseau des Jedi et celui de Dooku furent endommagés dans la bataille, les obligeant à atterrir sur Vanquor. Quand les Jedi sortirent de leur Sheatiped, ils remarquèrent l’appareil de Dooku près d'eux.

En le fouillant, ils trouvèrent une balise de détresse qui les informa que leur cible venait de requérir de l’assistance. Suite à une ruse du Comte durant leur poursuite, Anakin se retrouva prisonnier dans une caverne de glace. Dans la précipitation, il perdit son sabre laser. Celui-ci fut récupéré par le Comte Dooku qui le crut mort. Finalement, Anakin retrouva son maître qui lui fit encore la morale quant à la perte de son arme. Pendant leur recherche d’une sortie à la grotte, les deux Jedi désarmés, le sabre d’Obi-Wan ayant subi une avarie, furent attaqués par un Gundark particulièrement agressif. Les deux amis unirent leurs pouvoirs afin de bloquer la créature sous un amoncèlement de rochers. Ils furent libérés par Ahsoka à la tête d’un groupe de clones.        

De retour sur le Résolu, Anakin et Obi-Wan apprirent de Mace Windu que le Comte Dooku avait été fait prisonnier par un groupe de pirates et que ces derniers acceptaient de l’échanger contre un million de crédits d’épice, à condition que les envoyés de la République viennent sans armes. Les deux Jedi se montrèrent réticents à cette idée mais finirent par accepter la mission d’escorte du Comte. Les deux Jedi se rendirent sur Florrum, planète abritant le repère des pirates. Malheureusement, après avoir constaté que le Comte était bien le prisonnier des pirates sous les ordres d’Ohnaka, les Jedi furent drogués et capturés à leur tour. Reliés au Comte par des liens magnétiques, Anakin et Obi-Wan furent obligés de collaborer avec leur ennemi afin de s’enfuir.

Malheureusement, leurs tentatives échouèrent et ils furent de nouveau repris par les pirates. Finalement, ils retrouvèrent leur liberté grâce à l’intervention d’un groupe de clones dirigé par le commandant Stone auquel s’était joint Jar Jar Binks. Dooku prit la fuite dans la confusion. Anakin et Obi-Wan conclurent un accord tacite avec les Ohnaka. Les deux Jedi retournèrent ensuite près de leur troupe afin de poursuivre l’effort de guerre. 

10. Mission sur JanFathal

L’espionne Républicaine Hallena Devis était en mission sur la planète JanFathal lorsque les Séparatistes passèrent à l’attaque. Elle envoya alors un signal de détresse qui fut réceptionné par l’équipe du Jedi indépendant Djinn Altis et par le vaisseau du Capitaine Gilad Pellaeon sur lequel se trouvait Ahsoka Tano, le Capitaine Rex et la Compagnie Torrent.          

L’équipe de secours fut envoyée pour l’extraire, ce qui se fit non sans mal. Leur départ de la planète fut finalement retardé en raison du manque d’oxygène nécessaire à la durée du voyage retour. Ils firent appel à Anakin qui était de retour sur Coruscant. Ce dernier n’hésita pas à venir en aide à ses troupes et sa Padawan et partit immédiatement en direction de JanFathal désormais en possession des Séparatistes.          

Anakin, tout comme Ahsoka fut grandement perturbé par les différences qui existaient entre leur éducation stricte et l’éducation libérale qui était dispensée aux élèves d’Altis. Anakin était même amer de découvrir que s’il avait été l’un de ces Jedi, il aurait put aimer sa femme au grand jour. Avec le soutien d’Anakin, ils volèrent une navette ennemie et purent quitter la planète et rejoignirent le vaisseau de Pellaeon qui venait d’arriver. Ils purent quitter l’espace planétaire et rentrer chez eux. Altis proposa à Anakin de le rejoindre mais celui-ci, après réflexion, décida de rester au sein de l’Ordre Jedi, celui-ci étant plus proche de la République et de son armée et donc plus à même de défendre la République des Séparatistes que le groupe d’Altis pourrait le faire.

11. Les Batailles de Kothlis et Lanteeb

Durant la Bataille de Kothlis, les forces Séparatistes infectèrent le système informatique des vaisseaux de la République les rendant sourds et aveugles. Malgré l’impossibilité de communiquer, la République ne perdit pas la planète mais le Général Grievous avait néanmoins apporté un sacré coup au système de sécurité de celle-ci. Obi-Wan et Anakin se rendirent sur Coruscant afin de faire leur compte-rendu puis, suite à des entretiens avec Padmé et Bail Organa, qui s’inquiétaient de voir les Séparatistes s’emparer de Lanteeb, une planète sans intérêt, les deux Jedi furent affectés à une mission sur place sous une fausse identité.           

Sur Lanteeb ils découvrirent que le Neimoidien Lok Durd était à l’origine de la création d’une arme chimique capable de détruire toute vie sur son passage. Il tenait en otage et avait forcé la scientifique Bant’ena Fherman à la fabriquer contre sa volonté. Ils affrontèrent de nombreux dangers sur la planète dont les forces de Durd ou encore la faim, la maladie et un orage électrique. Réfugiés dans un village isolé, ils furent accueillis par les villageois qui récoltaient de la Damotite, élément nécessaire à la fabrication du virus. Ce village fut attaqué par Durd lorsqu’il découvrit que les Jedi s’y cachaient et de nombreux villageois perdirent la vie.           

Les renforts mirent du temps à arriver mais finalement les Jedi purent mettre fin aux projets du Nemoidien. Par la suite les habitants du village furent recueillis sur Naboo.

12. Le Sauvetage de Maître Secura et Rencontre avec les Lurmens

titre imgAnakin ne se sortit pas toujours aussi bien de ses missions. Il fut grièvement touché lors d’une opération visant à secourir la flotte d’Aayla Secura, malmenée par l’armée séparatiste au-dessus de la planète Quell. Anakin, Ahsoka et une poignée de clones se rendirent sur le vaisseau en perdition de la Jedi afin de lui porter secours. Anakin fut blessé en sauvant la vie de ses compagnons. Heureusement, Ashoka refusa d’abandonner son maître et l’embarqua, avec l’aide d'Aayla, à bord du vaisseau de secours. Ce dernier, endommagé par une attaque droïde, fut obligé de plonger dans l’hyperespace et se cracha sur la planète Maridun. Anakin y fut soigné par Wag Too, le fils du chef des Lurmen, l’espèce locale. Foncièrement pacifique, Tee Watt Kaa, le chef du petit village, souhaitait le départ des Jedi et de leurs clones. Hélas, ce fut sans compter sur l’arrivée d’une armée séparatiste sur la planète. Les Jedi et les clones furent donc forcés de se cacher. Devant la neutralité du chef Lurmen, Anakin et Aayla, contre l’avis d'Ahsoka qui désirait rester pour combattre les Séparatistes et défendre les habitants locaux, décidèrent de dérober la navette du chef séparatiste, un Neimoidien du nom de Lok Durd, afin de quitter la planète. Pendant sa mission de repérage, le petit groupe découvrit que les Séparatistes étaient en train d’assembler une nouvelle arme capable de détruire la matière organique: le défoliateur.

Les clones Rex et Bly, partis en reconnaissance, furent pris dans le rayon d’action de l’arme. Secura les secourut au dernier moment. Anakin soupçonna rapidement les Séparatistes d’avoir pour cible le village lurmen. Il décida qu’il était temps d’intervenir. Il élabora un plan visant à subtiliser le vaisseau séparatiste avant de retourner aider le peuple lurmen. Le petit groupe s’infiltra dans le camp grâce aux pouvoirs des Jedi et au professionnalisme des clones. Après avoir vaincu de nombreux droïdes B, tous embarquèrent dans une navette neimoidienne. De retour dans le village, les Jedi et les clones, aidés par des volontaires dirigés par Wag Too, préparèrent les défenses du village en vue de l’attaque séparatiste. Finalement, après une bataille acharnée, les Républicains finirent par venir à bout des troupes séparatistes et à détruire leur nouvelle arme. Anakin captura le chef ennemi, ce qui marqua la fin du combat. Peu de temps plus tard, la mission de secours lancée à leur recherche arriva. Anakin et les siens retrouvèrent enfin leurs places avec le sentiment d’avoir aidé les Lurmen.

13. Mission sur Orto Plutonia

Quelque temps après l’incident sur Maridun, Obi-Wan et Anakin, accompagnés de clones ainsi que du président et de la sénatrice de Pantoora, se rendirent sur Orto Plutonia, un protectorat de Pantoora, afin d’enquêter sur les raisons ayant poussé la station de surveillance sur place à arrêter d’émettre. Le président Cho, un homme arrogant, se montra intraitable quand les Républicains découvrirent que c’était l’œuvre des Talz installés sur la planète. Le président, contre l’avis des Jedi et de la sénatrice, se lança dans une action de guerre contre la population locale mais les forces républicaines furent rapidement débordées et Cho mortellement blessé. Les clones commandés par Rex furent sur le point d’être anéantis quand arrivèrent les canonnières transportant Anakin, Obi-Wan et la sénatrice Chuchi. Celle-ci recueillit les derniers mots du président mais refusa de poursuivre son œuvre guerrière et arriva à un accord de paix avec les Talz.

14. Le Virus Ombre Bleue

titre imgPendant la guerre des clones, Anakin acquit rapidement la réputation d’un Jedi sans peur. Mais, en son fort intérieur, il savait que cette légende était loin d’être fondée car, si le chevalier Jedi n’avait pas peur pour lui, il craignait constamment de perdre ses proches et tout particulièrement sa femme Padmé. Les deux jeunes gens ne passèrent que très peu de temps ensemble pendant la guerre. Et les rares fois ne furent pas sans danger, comme la mission qu’Anakin mena sur la planète Naboo afin de sauver sa femme, Ahsoka et plusieurs clones pris au piège dans le laboratoire du Docteur Vindi y ayant libéré un virus mortel du nom de Ombre bleue. Après avoir capturé le maléfique docteur, Anakin et Obi-Wan découvrirent qu’un antidote existait sur la planète Iego. Sur place, ils rencontrèrent un jeune garçon du nom de Jaybo qui les renseigna. Anakin et Obi-Wan affrontèrent des plantes carnivores afin de mener à bien leur mission mais récupérèrent le précieux antidote. Hélas, les Jedi découvrirent que les Séparatistes avaient posé autour de la planète une barrière laser infranchissable. Jaybo trouva la solution. Les deux Jedi se servirent des chasseurs droïdes asservis par le jeune garçon afin de détruire la barrière, ce qui leur permit de quitter Iego et d’en libérer les habitants. Grâce à leurs efforts, le remède put être distribué aux personnes prisonnières du laboratoire, ce qui sauva Padmé, Ahsoka et tous les autres.

15. Campagne de Felucia

Ensuite vint la campagne de Felucia où Skywalker essuya une défaite cuisante, à la limite de l’annihilation totale. Piégé sur la planète avec ses forces, le général Kenobi et sa padawan Tano, Skywalker dut se résoudre à une évacuation de toute urgence qui laissa un goût amer dans la bouche du jeune général. D’autant plus que sa padawan manqua de commettre l’irréparable. Ne voyant pas que ses troupes étaient débordées, il fallut qu’Anakin s’interpose et lui force la main pour qu’elle accepte la fuite. En orbite, il lui montra alors l’état du champ de bataille où elle était en fait complètement encerclée. Une nouvelle fois, le « mauvais » exemple que pouvait donner Anakin à son apprentie manqua de se terminer en catastrophe.    
          
Mais cette fois ci le Conseil ne put passer outre et Tano fut punie pour son manque de discernement. Anakin tenta de la défendre, avançant que c’était avant tout son éducation qui était en cause mais le Conseil n’en tint pas compte. Il fut par la suite très compréhensif avec sa padawan, continuant visiblement de penser qu’il était en faute.

16. Le Vol de l’Holocron

L’affaire n’alla pas plus loin et fut vite oubliée lorsque maître Yoda sentit un trouble autour du temple Jedi. Le pressentiment du vieux maître s’avéra exact. Cad Bane s’était infiltré dans le temple et malgré une traque efficace de Skywalker et Kenobi à travers les conduits d’aération, ce dernier parvint à s’enfuir avec un holocron. Néanmoins, la capture de son allié permit de connaître la prochaine cible de Bane et les Jedi continuèrent la chasse.       
        
Ce fut Anakin qui amena sa flotte en orbite au-dessus de la planète Devaron où Bane avait capturé le Jedi Bolla Ropal, détenteur du cristal Kyber qui contenait la liste des enfants sensibles à la Force, le futur de l’Ordre Jedi. Ces informations étaient vitales et Skywalker ne ménagea pas ses vaisseaux et ses troupes dans l’assaut contre la flottille séparatiste qui protégeait Bane.               

Finalement, après une bataille courte mais violente, la République prit le dessus et Skywalker ordonna d’immobiliser le croiseur où était Ropal en vue d’un abordage. Cela dit, sa flotte ne disposait d’aucun appareil prévu pour ce genre d’opération mais le génie et l’inventivité d’Anakin firent encore des merveilles. Il décida ainsi d’attaquer le croiseur à bord de TB-TT pressurisés. Et si Ahsoka et Rex trouvèrent l’idée lumineuse, l’amiral Yularen fut une nouvelle fois estomaqué par le culot de son jeune général.               

Ainsi, avec les bataillons Execution et Carnivore, Skywalker, Tano et Rex furent largués du Résolu vers le croiseur ennemi en plein espace. Ils abordèrent le vaisseau séparatiste et parvinrent au pont en rencontrant une résistance minime. Mais la traque de Bane s’avéra plus difficile, surtout après que celui-ci eut enclenché le système d’auto-destruction du croiseur. Hélas, ils trouvèrent Ropal mort, ayant succombé à la torture de Bane qu’ils finirent par affronter avec un contingent de droïdes peu après dans une baie de stockage. La situation se compliqua d’avantage lorsque Bane annula la gravité ce qui entraîna la libération d’obus et autres engins explosifs qui vinrent se mêler au combat en apesanteur. Néanmoins, l’habileté des clones et des Jedi leur permit de prendre le dessus mais c’était sans compter une nouvelle fois sur l’intelligence de Bane.               

Skywalker eut beau crier après sa padawan, cette dernière se lança seule à la poursuite du chasseur de prime qui la piégea en beauté. Malgré la dislocation imminente du vaisseau, Anakin se lança à son tour à la recherche de Bane et de son apprentie, donnant encore plus de cheveux blancs à Yularen qui commençait à regretter sincèrement de travailler avec un général aussi inconscient. Il retrouva sa padawan emprisonnée dans un sas donnant sur le vide spatial avec Bane à la commande. Le dilemme donné par le chasseur de prime était le suivant, soit Skywalker attaquait et Bane ouvrait le sas, soit il capitulait et ouvrait l’holocron et sa padawan serait sauvée. Il y avait beaucoup dans la balance mais ce fut sans hésiter que Skywalker choisit de sauver Tano malgré ses protestations. Il ouvrit alors l’holocron et le remit à Bane.               

titre img

Mais il n’était pas dit que cela finirait ainsi. Skywalker profita d’une seconde d’inattention du chasseur de prime pour attaquer. Il put détruire les droïdes qui escortaient Bane mais ce dernier ouvrit le sas. Anakin réagit au quart de tour, parvenant à sauver son apprentie mais au prix une nouvelle fois de voir Bane s’échapper. Le Jedi persista à le poursuivre alors que le vaisseau allait exploser et ce fut Ahsoka qui parvint à dissuader l’impétueux Jedi qui courait à sa mort. Ce coup-ci, ce fut en effet la turbulente padawan qui donna une leçon de patience à son maître. Anakin comprit et accepta d’écouter la jeune Togruta, Bane pouvait attendre, il fallait sauver leurs vies. Et ce fut in extremis qu’ils purent rejoindre le fidèle Rex à bord d’une navette qui les ramena sur le Résolu. Ahsoka s’excusa auprès de son maître pour son comportement trop fonceur qui avait saboté la mission, mais ce dernier se montra étonnement calme, prenant une nouvelle fois les torts sur ses épaules, ce qui fit le plus grand bien à la confiance d’Ahsoka. 

Hélas, Bane se joua une nouvelle fois d’eux. Déguisé en clone, il put voler un chasseur et s’enfuir du Résolu. La nouvelle inquiéta le Conseil qui immédiatement entama une longue et puissante séance de méditation où Skywalker, Kenobi, Windu et Yoda s’immergèrent complètement dans la Force pour y trouver les prochaines cibles de Bane.               

Skywalker et Tano se rendirent alors sur Naboo où la vision d’Anakin d’un nouveau-né Gungan sensible à la Force s’avéra correcte. Peu après, Bane débarqua pour kidnapper le bébé mais cette fois-ci Tano put se venger en capturant le chasseur de prime après un court affrontement. Ce dernier finit par craquer sous la persuasion de Skywalker, Windu et Kenobi et il accepta de les mener jusqu’à l’holocron et les enfants. Ceci fut l’objet d’une petite tension entre Skywalker et ses pairs, notamment Windu et Kenobi, car le Jedi pensait qu’il fallait informer le chancelier Palpatine des avancées de l’enquête. Windu fut catégorique, avançant qu’il s’agissait d’une affaire strictement Jedi, mais Kenobi sut arrondir les angles en envoyant Skywalker faire un rapport à son bon ami le chancelier. 

Peu après, maître et padawan inspectèrent plus en profondeur le vaisseau de Bane et finirent par trouver une piste intéressante. Bane se serait arrêté sur la planète Mustafar sans raisons apparentes. Sautant sur l’occasion d’avoir un peu d’action, Anakin et Ahsoka partirent à bord du Twilight direction la planète volcanique.
      
Sur place, ils surent immédiatement qu’ils avaient vu juste, le site sur lequel ils atterrirent empestait le Coté Obscur. Skywalker se montra très prudent avec son apprentie qui approchait pour la première fois l’autre aspect de la Force. Ils parvinrent alors dans un laboratoire où ils durent vite affronter deux droïdes nourrices protégeant les enfants enlevés. Malgré la menace de l’effondrement de la station dans la lave, les deux Jedi récupérèrent les enfants sains et saufs mais ils leur fallut montrer toute l’étendue de leur habileté, jonglant entre sabre laser, enfants, droïdes et puits de lave. De leur coté, Windu et Kenobi avaient remis la main sur l’holocron et le cristal mais Bane s’était encore échappé. L’histoire se finit ainsi avec certes une victoire, mais au goût d’inachevé.

17. Mission sur Cato Neimoidia

Peu après, Anakin profita d'un moment d’intimité avec sa femme, la Sénatrice Amidala. Malgré leur volonté de se voir plus souvent et de se comporter réellement comme un couple, la guerre les rattrapait toujours et allait même s’insinuer dans leur relation.
         
En effet, le Conseil Jedi soupçonnait le Clan Bancaire d’avoir prit fait et cause pour les Séparatistes. Malgré l’opposition de Skywalker, Amidala fut envoyée pour espionner leur Sénateur, Rush Clovis, un séduisant collègue et ancienne relation de Padmé. Anakin se laissa aller à une jalousie mal placée et fit tout pour être de la mission également, déguisé en simple pilote. La situation était alors explosive entre les deux amants, frustrés de ne pouvoir plus profiter l’un de l’autre. Ceci fut exacerbé par l’apparition du séduisant Clovis qui voulut immédiatement reconquérir Padmé.   
              
Sur Cato Neimodia, Skywalker dut faire beaucoup d’efforts pour garder sa couverture intacte, surtout devant la séduction agressive de Clovis envers sa femme. Finalement, la mission de Padmé fut découverte mais elle put subtiliser d’importantes informations et confondre le Clan Bancaire. Skywalker, en parfait chaperon, l’arracha alors des griffes du sénateur Lott Dod de la Fédération du Commerce qui l’avait empoisonnée et la fit s’enfuir de la planète, laissant derrière Rush Clovis dans une situation peu envieuse. Néanmoins, l’épreuve effaça les doutes et le jeune couple en sortit plus fort que jamais.

18. De retour sur Geonosis

Ces informations volées contenaient les plans de nouvelles usines de droïdes sur Geonosis. Visiblement, après le retrait des troupes de la République, Poggle le Bref, archiduc de Geonosis, avait continué ses activités. Le Conseil Jedi décida alors de lancer une vaste offensive sur la planète pour détruire définitivement les ressources des géonosiens.                 

Anakin Skywalker, aux cotés des généraux Ki-Adi Mundi et Obi-Wan Kenobi se chargea de l’assaut. Il s’ensuivit l’une des batailles les plus violentes de la Guerre des Clones. Les contingents de la République furent accueillis immédiatement sous un feu nourri de batteries anti-aériennes et durent se poser en catastrophe dans la panique la plus totale. Skywalker, accompagné de sa padawan Ahsoka Tano et du Capitaine Rex, se retrouva ainsi isolé à quelques kliks du point de rendez-vous. Finalement à force d’abnégation et au prix d’un combat éprouvant sur cette planète inhospitalière, Anakin put rejoindre les forces de Mundi et, ensemble, porter secours à Kenobi encerclé et ayant atteint le point de rupture.                 

Leurs forces combinés eurent raison des assauts ennemis et ils détruisirent dans la foulée, le générateur de bouclier qui protégeait les usines.                 

L’étape suivante fut donc les usines elles-même. Cette fois ci, Skywalker fut rejoint par le général Luminara Unduli et sa padawan Bariss Offee qui furent les témoins dès leur arrivée d’une énième prise de bec entre Anakin et Ahsoka. La cause était toujours la même, la jeune Togruta reprochait à son maître de ne pas lui faire confiance et de la surprotéger. Anakin semblait effectivement avoir du mal à gérer cet aspect-ci du rôle du Maître. D’autant plus que Unduli avait préparé une mission spéciale pour les deux padawans, s’infiltrer dans l’usine discrètement pour y déposer des charges explosives. Si l’idée de lancer son apprentie vers de tels risques horrifia Anakin, il finit par céder sous la pression.
      
De son coté, avec Luminara et ses forces, Skywalker lança une attaque frontale sur l’usine en diversion. Le plan fonctionna jusqu’à l’apparition de super tanks, nouvelle arme terrible des séparatistes. Disposant d’un blindage impénétrable et d’une puissance de feu formidable, Anakin ordonna un repli stratégique pour attirer ces nouveaux tanks vers le pont à la sortie de l’usine. Là encore, le stratagème fonctionna. Alors que les forces ennemies avançaient sur les soldats clones, Anakin et Luminara piégèrent le pont avec des bombes. Lorsqu’elles explosèrent, le pont fut détruit et les super tanks furent précipités dans une crevasse de plusieurs kilomètres de profondeur.

Au même instant, les padawans accomplirent leur mission et l’usine partit en fumée après une série d’explosions cataclysmiques. Néanmoins, elles se retrouvèrent elles aussi piégées sous les décombres au grand dam de leurs Maîtres. Et si Unduli commençait à faire son deuil, Skywalker refusa de croire Ahsoka morte. Sous l’emprise du chagrin et du désespoir, il ordonna aux clones de creuser malgré les paroles de Luminara. Mais cette fois-ci la fin donna raison à Anakin et les padawans furent retrouvées saines et sauves, protégées des explosions par un super tank. Anakin tenta de donner une leçon à Luminara sur le fait de ne jamais abandonner mais au final ce fut quand même lui qui en reçut une. Le sage maître Jedi lui affirma ainsi qu’elle, au moins, était prête à voir partir son apprentie. Cette déclaration troubla Anakin, d’autant plus qu’elle mettait exactement le doigt sur son problème.                 

Mais la bataille n’était pas finie pour autant, Poggle le Bref courait toujours et avec lui en liberté, les géonosiens resteraient un problème. Luminara Unduli partit à sa recherche et peu après, ce fut un message de détresse qui parvint au QG de la République sur la planète. Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi ainsi qu’un contingent de clones mené par Cody se lancèrent alors au secours de leur amie Jedi. Ils parvinrent à un temple d’où partaient de profondes et sombres catacombes. Leur exploration fut difficile et ils durent même faire plusieurs fois marche arrière, attaqués par d’étranges mais mortels Geonosiens morts vivants. Finalement, le groupe parvint à une vaste carrière où ils rencontrèrent Karina la Grande, Reine de Geonosis qui retenait Unduli prisonnière. Au grand dam de Skywalker, Kenobi choisit d’engager la discussion malgré une situation peu à leur avantage. Le curieux général Jedi désirait connaître la raison de la capture d’Unduli. Il eut sa réponse lorsque Karina affirma pouvoir contrôler d’autres organismes via un ver dont elle était la mère. Cette information révélée, Skywalker put enfin passer à l’action. La caverne se remplit vite de tirs de blasters et de Geonosiens en vol mais en un tour de main, le puissant général Jedi libéra Unduli et captura Poogle.                 

Leur fuite fut aussi difficile, poursuivis par les morts-vivants et menacés par l’écroulement des catacombes provoqué par le combat. Au final, tout le monde put s’en sortir indemne.                 

Anakin eut une dernière frayeur au cours de cette campagne. Ahsoka dut partir en mission de soutien immédiatement après et le vaisseau sur lequel elle avait embarqué fut envahi par ses fameux vers qui prirent le contrôle des clones et même de son amie Barriss Offee. Skywalker fut fou d’inquiétude mais finalement la solide Togruta renversa la situation.

19. Poursuite de Grievous et Bataille de Saleucami

Pas le temps de souffler pour le vaillant général Jedi. À peine la campagne de Geonosis terminée, il dut mener ses forces vers un autre combat. La flotte du général Eeth Koth avait été détruite et le maître Jedi capturé par Grievous. L’ennemi fut finalement repéré dans le système de Saleucami et Skywalker, Kenobi et Gallia se portèrent volontaires pour aller au secours de leur ami, et aussi mettre un terme définitif à la menace Grievous. 
        
Pour accomplir leur double objectif, ils mirent au point un plan audacieux. Kenobi attaqua de front avec sa flotte alors que Skywalker, Gallia, Rex et une escouade de clones arrivaient dans un 2ème temps à bord d’une simple navette d’abordage. Pour éviter d’être immédiatement repérés, Anakin dut étaler ses incroyables talents de pilote, sortant de l’hyperespace à une centaine de mètres du vaisseau de Grievous, virevoltant à sa surface à une vitesse ahurissante pour se poser au final en douceur sur la coque.
               
Alors que Rex et ses hommes protégeaient leurs arrières, Skywalker et Gallia purent rejoindre le pont et finalement libérer un Eeth Koth épuisé après s’être débarrassés d’une escouade de droïdes commandos et d’un TX. L’autre partie du plan pouvait commencer : couper la retraite à Grievous qui affrontait Kenobi sur le vaisseau du général Jedi. Anakin s’occupa de ramener Koth à la navette et dut peu après récupérer Gallia, Kenobi, Rex et ses clones en catastrophe alors que le croiseur endommagé était sur le point d’exploser. Hélas, Grievous avait pu leur échapper sur Saleucami et Kenobi prépara immédiatement un contingent pour partir à sa poursuite.

20. Mission sur Coruscant

Enfin Anakin put rejoindre Coruscant, prendre un peu de repos et se voir assigner à des missions éloignées du front. Ainsi, dans les bas-fonds de la planète, il traqua et arrêta un trafiquant d’arme avec l’aide d’Ahsoka. Cette mission ne s’arrêta pas là pour la Padawan puisqu’elle se fit voler son sabre mais le cacha à Anakin le temps de le retrouver.

21. Escorte de la Duchesse de Mandalore

Anakin fit escorte pour la Duchesse Satine de Mandalore lors de son voyage de sa planète vers le Sénat Galactique. Cette dernière devait répondre à de graves accusations d’implication dans la guerre contre la République. Satine, responsable de la ligue des mondes neutres, devait en effet donner des explications sur les agissements terroristes du Deathwatch, groupe extrémiste mandalorien. Anakin se retrouva donc entre Obi-Wan Kenobi et la Duchesse Satine Kryze, deux fortes personnalités qui en plus partageaient un passé commun, ce qui l’amusa grandement, ne manquant pas à l’occasion de taquiner son maître si irréprochable. 

Hélas, la situation devint vite problématique lorsque le vaisseau fut attaqué tout d’abord par des droïdes assassins arachnides, puis par des barges de débarquement séparatistes. Le Deathwatch, allié des séparatistes, voulait empêcher Satine de s’expliquer au Sénat pour que la guerre embrase un peu plus la galaxie.
            
Heureusement, le talent et la vigilance de Skywalker et Kenobi suffirent à protéger la Duchesse jusqu’à son arrivée sur Coruscant malgré un combat acharné dans les couloirs du vaisseau alors encore dans l’espace. Ce fut également l’occasion pour Anakin de découvrir une facette de son maître qu’il ne connaissait pas.

22. Les Pirates de Felucia

Mais la guerre attendait à nouveau Skywalker qui, accompagné comme d'habitude de Kenobi et Tano se rendit dans le système de Felucia pour enquêter sur la disparition d’une station médicale. Sur place, ils furent attaqués par les responsables, en l’occurrence des chasseurs vautours séparatistes et durent s’écraser sur Felucia, heureusement sans se blesser.
             
Néanmoins, Anakin, son ancien maître et sa padawan se trouvaient sans moyen de quitter la planète. Repérant de la fumée au loin, ils tombèrent sur un village de fermiers cultivant le nysillim, persécutés et rançonnés par le pirate Hondo Ohnaka. Les fermiers avaient fait appel à un groupe de mercenaires pour les aider à combattre et malgré une différence de point de vue évidente, Jedi et mercenaires s’allièrent. Néanmoins, cette association n’allait pas suffir et Anakin émit l’idée d’entraîner les fermiers à combattre. La tâche fut ardue, les pauvres fermiers étant complètement ignorants en la matière. Mais Anakin fut patient, compréhensif et parvint à leur inculquer un peu de discipline et surtout du courage. 

Peu après, Ohnaka attaqua avec toutes ses troupes et une violente bataille pour la survie du village éclata. Jedi, mercenaires et fermiers défendirent héroïquement leurs positions malgré leurs pertes. Au final, Skywalker se jeta lui même sur Ohnaka et son char d’assaut et après un court affrontement il mit cette terrible arme hors d’état de nuire, forçant le pirate à fuir. Les fermiers furent reconnaissants de l’aide des Jedi et les mercenaires acceptèrent finalement de raccompagner Anakin, Obi-Wan et Ahsoka à bord de leur vaisseau vers les lignes républicaines.

23. La Bête Zillo

Plus tard, les Séparatistes menacèrent la planète Malastare et ses ressources en carburant. A la tête de son armée, et épaulé par Mace Windu, Anakin s’engagea dans une des campagnes les plus longues et difficiles de la guerre. Mais après d’intenses combats, la République était sur le point d’être submergée par le nombre de droïdes ennemis. Palpatine autorisa alors l’utilisation d’une nouvelle arme de destruction massive, la bombe à electro-protons qui, effectivement, annihila l’intégralité de l’armée ennemie. Mais la puissance de l’engin fut telle qu’elle réveilla également un antique monstre endormi sous la surface de la planète, une bête Zillo.

Après avoir tenté de négocier un traité avec les Dug autour de leurs réserves de carburant, Skywalker fut l’un des premiers à entrer en contact avec la bête pour secourir Windu et ses hommes. Surpris, il ne put réagir à temps et son chasseur fut détruit par le monstre mais le puissant Jedi put finalement s’en sortir indemne après avoir littéralement escaladé la bête gigantesque.                       

titre img

Mais ce traité vital avec les Dug dépendait de la survie de la bête Zillo que ces derniers voulaient voir exterminer. Windu était contre l’idée de tuer ce monstre qui, selon lui, ne faisait que se défendre. Anakin, lui, se montra plus pragmatique, mettant en balance un traité très important pour la République. Finalement, ce fut lui qui proposa l’idée que Palpatine accepta, faire passer la bête pour morte pour la déplacer vers une autre planète à l'insu des Dug.

La chose ne fut pas aisée et il fallut l’utilisation d’une dizaine de chars d’assaut bombardant la bête d’une impulsion électrique pour parvenir finalement à ce qu’elle s’écroule, inconsciente. 

Mais Palpatine avait changé son fusil d’épaule entre temps et la bête Zillo prit la direction de Coruscant pour être étudiée par le département scientifique. Très vite, Anakin fut pris à partie par Padmé Amidala et Obi-Wan Kenobi, scandalisés par le traitement inhumain que les scientifiques, et par eux Palpatine, faisaient subir à la bête, dernière représentante de son espèce. Ceci mit immédiatement Anakin mal à l’aise d’aller « affronter » ainsi celui qu’il considérait comme son mentor, surtout qu’il partageait pleinement son point de vue. Le face à face, d’Amidala et Palpatine tourna à l’avantage du chancelier, son argument était certes facile mais imparable : de la bête Zillo la République pouvait tirer une technologie qui ferait basculer la guerre et sauverait des vies. Comme depuis le début, Anakin se garda bien de prendre position, esquivant avec brio cette tâche délicate même si cela lui fit gagner un reproche bien senti par sa femme. 

Hélas entre temps, la bête s’échappa et se dirigea droit sur le chancelier Palpatine au Sénat Galactique. Skywalker organisa la fuite par la navette du chancelier mais cette dernière fut capturée par la bête. Il se lança alors dans un nouveau plan aussi improvisé qu’inconscient, découper au sabre laser la navette en deux pour pouvoir en sortir… à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sol. Mais encore une fois, son plan fonctionna et après une longue glissade, tous furent récupérés en douceur par les maîtres Windu et Kenobi. La bête, elle, fut finalement abattue alors qu’elle avait ravagé déjà plusieurs quartiers de la ville et endommagé le Sénat.

24. Contre Boba Fett

Peu après, Anakin put enfin faire une pause dans cette interminable suite de combats. À bord du croiseur Endurance, il était en mission logistique avec le général Mace Windu lorsqu’une navette amenant des cadets clones s’arrima au vaisseau. Anakin ne put s’empêcher de flamber et d’émerveiller ces enfants soldats déjà très excités d’être dans un vaisseau de guerre.                        
Mais très vite, les évènements tournèrent au drame. Un saboteur se trouvait à bord et il endommagea tellement le croiseur qu’il dut s’écraser sur la planète voisine Vanqor. Néanmoins, l’évacuation put être menée à bien et Anakin, Mace, la majorité des soldats et même les cadets purent s’enfuir du vaisseau en perdition. Seuls restaient l’amiral Killian et son état major. Skywalker à bord de son chasseur retrouva même la dernière capsule de sauvetage contenant les cadets qu’un « problème technique » avait endommagé, la faisant errer dans l’espace.
                 
Skywalker et Windu se rendirent ensuite sur Vanqor à la recherche de survivants de l’état-major de l’amiral. Sur place, ils trouvèrent bon nombre de cadavres de clones morts, non pas suite au crash, mais exécutés ! Au cours de l’exploration, Anakin trouva un casque mandalorien, au moment où il le toucha, Mace comprit mais il était trop tard. Le saboteur du croiseur, ainsi que celui qui avait tué ses clones et posé ce casque piégé ne pouvait être que le jeune Boba Fett, fils de Jango que Windu avait tué dans l’arène de Geonosis. L’explosion massive ne tua certes pas les puissants Jedi mais ils se trouvèrent coincés sous des tonnes de gravats. Avec ses dernières forces, Anakin exhorta le courageux R2-D2 à aller chercher de l’aide au Temple Jedi avant de tomber inconscient. 

L’extraordinaire petit droïde dut échapper à des gundarks, à Boba Fett et Aurra Sing mais il put, en catastrophe, parvenir au Temple Jedi. Ahsoka Tano et Plo Koon organisèrent immédiatement une mission de secours qui arriva juste à temps pour sauver les maîtres Windu et Skywalker de la vengeance de Boba.

25. Prise d’otage au Sénat

Anakin et Obi-Wan étaient connus pour être plus qu’un simple maître et son Padawan. Les deux Jedi étaient également des amis, presque des frères, mais un sujet les divisa tout au long de leur amitié: la tendance presque obsessionnelle d’Anakin à ne pas faire attention à son sabre. Ce défaut faillit bien lui causer un grand tort lorsque le chasseur de prime, Cad Bane, et ses équipiers prirent en otage plusieurs sénateurs dont Padmé et Bail Organa au cœur même du Sénat sur Coruscant dans le but de faire libérer Zora le Hutt, l’oncle de Jabba. Anakin, dans sa précipitation pour ne pas être surpris en compagnie de sa femme, oublia son arme sur le bureau de celle-ci. À ce moment, les chasseurs de primes prirent d’assaut le Sénat. Sans son arme, le chevalier Jedi devint une proie facile pour ses ennemis mais, grâce à sa ruse, il évita la capture et sauva les sénateurs avant que les charges posées par les chasseurs de prime n’explosent. Il ne put cependant pas empêcher la fuite de Bane et de Ziro.

26. Contre Savage Opress

Mais Anakin Skywalker n’eut pas le temps de savourer ce moment avec sa femme. La guerre continuait et la République et les Séparatistes se retrouvèrent dans le système de Sullust pour un nouvel affrontement dantesque. Skywalker et Kenobi étaient à la tête de l’armée de la République et durent à nouveau affronter Assajj Ventress, d’abord par chasseurs stellaires interposés, puis par les armes dans le propre croiseur de la Sith. À deux ils parvinrent à l’acculer mais une terrible explosion secoua le trio, forçant les Jedi à prendre la fuite sans se soucier de Ventress.
      
Peu après, une nouvelle menace apparut en la personne de Savage Opress, un Zabrak ayant basculé du Coté Obscur et ressemblant à Darth Maul. Kenobi emmena Skywalker sur Dathomir, planète natale de Maul, pour en découvrir plus. Sur place, ils furent emmenés à Mère Talzin, la matriarche des Sœurs de la Nuit, un ordre d’adoratrice du Coté Obscur. Néanmoins, son accueil fut serviable et elle donna même la localisation d’Opress aux Jedi.

Ils se rendirent alors sur Toydaria et affrontèrent immédiatement le Zabrak dans la chambre royale alors que celui s’en prenait au roi Katuunko. Hélas, la puissance terrible du Sith envoya balayer les deux Jedi et Savage put s’enfuir avec le cadavre du roi. Skywalker, poussé par Kenobi, s’empara d’un vaisseau et ensemble, ils purent rejoindre Opress dans son croiseur en orbite. Ils le retrouvèrent facilement et un nouveau combat, plus équilibré ce coup-ci car sans effet de surprise, commença. Finalement, les droïdes se retournèrent contre Opress qui décida de prendre la fuite, imité immédiatement par Skywalker et Kenobi. Pour l’instant, la menace semblait écartée mais ce qu’ignorait Skywalker, c’était que tout ceci n’avait été qu’un plan concocté par Ventress qui avait survécu à Sullust pour se venger de son maître, le Comte Dooku. Opress était son arme, mais cette dernière lui avait échappé.

27. Sur Mortis

Peu après, un mystérieux message arriva au Temple Jedi, parvenant du secteur très éloigné de Chrelythiumn. Tout ce que les spécialistes du temple purent analyser était qu’il s’agissait d’un code de détresse Jedi inutilisé depuis plus de 2000 ans. Malgré la guerre, le mystère sur ce message devait être levé et le Conseil dépêcha Anakin Skywalker, Ahsoka Tano et Obi-Wan Kenobi pour enquêter.                           

Arrivés à la source de l’émission du message, un phénomène étrange les poussa devant une structure immense, un monolithe qui s’ouvrit en deux et les attira à l’intérieur au sein d’une lumière aveuglante. Anakin et ses amis se réveillèrent après un temps indéterminé sur l’étrange planète Mortis où la Force était particulièrement puissante et présente. Ils furent accueillis par la Fille, avatar de la Force Lumineuse qui posa immédiatement la question la plus importante à Anakin : était-il l’élu ? Devant l’incompréhension de ce dernier, elle le mena à un monastère perché sur une montagne où Anakin, séparé d’Obi-Wan et Ahsoka, y rencontra le Père. 

Ainsi commença l’une des expériences les plus fortes et les plus extraordinaires pour Anakin Skywalker. Le Père, la Fille et le Fils, avatar de la Force Obscure, étaient des utilisateurs de la Force particulièrement puissants. Le Père avait fait venir Anakin pour voir de ses yeux l’ « élu » et attester de la véracité de la légende. Il se tenait entre sa Fille et son Fils, entre la Lumière et l’Obscurité mais ses forces déclinaient. Il attendait d’Anakin, s’il s’avérait être l’élu, qu’il prenne sa place pour contrôler le pouvoir extraordinaire de ses enfants, accomplissant ainsi sa destinée. Le Père proposa à Anakin de passer un test et en retour, ils pourraient partir de Mortis. Anakin pensa avant tout à retrouver ses amis et partir de cette planète inquiétante et de ses habitants surpuissants. Mais une partie de lui fut intrigué et il accepta, avec en arrière pensée cette légende, cette question qui revenait sans cesse, ce poids qu’il avait à porter, était-il l’élu ?


Le test eut lieu le lendemain, et il fut très éprouvant. Le Fils et la Fille, capables de se changer en monstre, avaient capturé Obi-Wan et Ahsoka et au milieu d’une arène majestueuse, le Père ordonna à Anakin de choisir.
                    
Ce dernier bien sûr ne put se résoudre à abandonner son maître et ami, ou sa padawan. Puisant dans la Force et montrant une puissance extraordinaire, il libéra Ahsoka et Obi-Wan d’une pression de Force, repoussa le Fils et la Fille contre le mur avec un choc terrible et les força à venir s’agenouiller devant lui tout en reprenant leur forme humaine. Il avait passé le test et selon le Père seul l’élu pouvait maîtriser ses enfants. Mais malgré cela, Skywalker tourna le dos au Père, refusant de prendre sa place. Les arguments et suppliques de ce dernier n’y changèrent rien et avec Kenobi et Tano, il embarqua dans la navette pour quitter la planète.                           

Mais avant de partir, il reçut une nouvelle proposition, émanant du Fils cette fois ci, lui demandant de s’allier avec lui pour amener l’équilibre à l’univers. Venant de l’avatar de la Force Obscure, Anakin refusa immédiatement l’offre mais le Fils kidnappa Ahsoka pour forcer Skywalker à rester sur la planète. À sa poursuite, leur vaisseau dut s’écraser non loin du temple du Fils mais Kenobi refusa d’aller plus loin, allant chercher plutôt conseil auprès du Père. Anakin, lui, prit la direction du temple où régnait le Coté Obscur. Il finit par y retrouver Ahsoka mais cette dernière était sous l’emprise du Fils et attaqua son maître immédiatement.

Kenobi, accompagné de la Fille et du Père finirent par intervenir mais dans la tumulte, le Fils, visant son Père qu’il accusait de le retenir prisonnier, tua Ahsoka puis la Fille, sa sœur. Fou de douleur et accablé par son geste, il prit la fuite devant un Anakin Skywalker impuissant. Néanmoins, la Fille, avec ses dernières forces, redonna vie à Ahsoka. Ensemble, exhortés par le Père, ils partirent empêcher le Fils, avatar surpuissant du Coté Obscur, de s’échapper de Mortis pour aller étendre son influence sur la galaxie.                           

Néanmoins, un point commença à hanter Anakin. Et s’il avait tort, et si sa destinée était effectivement de rester sur Mortis comme gardien ? Il retrouva le Père au mausolée de sa Fille à la recherche de réponses mais ce dernier resta flou dans son propos, poussant Anakin à agir comme il le sentait. Une vision de Qui-Gon Jinn, son ancien maître, lui donna alors au moins une direction, faute de réponses claires. Anakin se dirigea alors vers le centre du Coté Obscur de Mortis, l’antre du Fils. Ce dernier l’y retrouva et persista à l’entraîner avec lui. Usant de ses formidables pouvoirs, il montra le futur à Anakin. Ce dernier y vit des horreurs, des drames, un Empereur maléfique et… un homme en armure noire commettant des atrocités innommables. Comprenant qu’il s’agissait de lui-même, Anakin, désireux de changer ce futur, de ne pas le laisser se produire, se laissa séduire par le Fils. 

Sous son influence, Anakin s’en prit à Kenobi puis tenta de s’enfuir à bord de leur navette en vain. Ahsoka, prévenue par Obi-Wan, put saboter l’engin avant son arrivée. Le Père lui apparut alors et décida, pour protéger l’équilibre, d’effacer le souvenir de ce futur de la mémoire d’Anakin. Rejoint par Tano et Kenobi, il affronta alors une nouvelle fois le Fils dans la même arène où il fut testé. Mais ce dernier était bien trop puissant. Le Père n’eut alors plus le choix et se transperça lui-même avec une dague, aspirant dans sa mort le pouvoir de son Fils avec lequel il était lié. Anakin put alors donner le coup de grâce à ce dernier. Avant de mourir, le Père déclara à Anakin qu’il était effectivement l’élu, qu’il avait amené l’équilibre sur Mortis et qu’il allait recommencer…peut être un début de réponse pour Anakin.
             
La planète commença à se détruire elle-même et dans un flash lumineux intense, Anakin, Ahsoka et Obi-Wan se retrouvèrent dans leur navette, au milieu de l’espace et devant le croiseur du Capitaine Rex aussi perplexes que possible.
 
La Guerre des Clones (Deuxième Partie)
 

1. La Citadelle

Anakin fut assigné à une mission avec Obi-Wan et plusieurs clones dont Rex et Cody. Bien qu’il avait ordonné à sa Padawan de ne pas les suivre pour cette mission, cette dernière demanda conseil à Maître Koon et se joignit discrètement au groupe. Anakin ne s’en aperçut qu’arrivé sur la planète Lola Sayu où devait se dérouler leur mission qui consistait à sauver le Maître Even Piell, enfermé dans une prison nommée la Citadelle. Anakin réprimanda largement sa protégée avant de se résigner à la laisser participer à la mission. Le groupe assiégea le bâtiment et réussit à s’échapper mais le responsable des opérations, Osi Sobeck, à la solde de Dooku mit tout en oeuvre pour les arrêter. Malheureusement, durant l’opération d’évacuation, Even Piell perdit la vie. Il confia néanmoins à Ahsoka les informations qu’il détenait et qui étaient à l’origine de son incarcération. Les renforts de la République arrivèrent quelque temps plus tard et le groupe put être extrait juste après avoir tué Sobeck, déterminé à ne pas les laisser partir. Les Jedi rendirent également hommage au Maître Jedi qui était tombé au combat. De retour sur Coruscant, Anakin régla ses comptes avec Ahsoka sur sa désobéissance mais l’intervention de Plo Koon apaisa les tensions.

2. Enlèvement d’Ahsoka

Lorsqu’Anakin et Ahsoka, accompagnés de Plo Koon et de nombreux clones, se rendirent une nouvelle fois sur Felucia pour combattre le camp ennemi, ils investirent une place forte séparatiste. Ahsoka, fermant la marche, fut interpellée par quelque chose dans la végétation derrière elle alors qu’elle allait suivre l’assaut de ses collègues. Elle fut finalement attaquée par un Trandoshan qui réussit à la mettre KO puis l’emmena avec lui. Anakin ne se rendit compte de son absence qu’à la fin de l’attaque et culpabilisa rapidement. Elle fut emmenée sur la planète Wasskah où elle fut contrainte de participer à une chasse aux jeunes Jedi, en temps que proie, face un groupe de Trandoshans. Anakin ne voulait pas abandonner les recherches sur Felucia, mais Maître Koon le rappela à l’ordre et il dut rentrer sur Coruscant. Finalement Ahsoka réussit à se défaire de ses ennemis en se faisant quelques amis au passage. Ensemble, ils retrouvèrent le chemin du Temple Jedi où son maître put l’accueillir, se sentant coupable mais néanmoins soulagé.

3. Les Esclavagistes Zygerriens

Anakin fut ensuite assigné avec l'ensemble de la flotte en soutien à la planète Kiros, cible des séparatistes malgré une population locale particulièrement pacifique. Sur place, associé à Ahsoka Tano, une rapide reconnaissance de la colonie lui révéla une ville complètement déserte mis à part quelques droïdes ennemis qui furent vite balayés après un court combat de motospeeders. Peu après, le général ennemi barricadé dans le palais du gouverneur entra en contact avec Kenobi et se révéla être un Zyggerien. Ceci fit entrer Skywalker dans une colère noire, laissant exprimer sa haine des Zyggerien, de cruels esclavagistes. Mais Obi-Wan parvint à le calmer pour le concentrer sur la recherche des colons avant de partir faire face à Darts D'Nar, le général ennemi.  
Quelques minutes après, Skywalker reçut un message sur son comlink, Kenobi en négociation avec D'Nar était parvenu à lui faire avouer que ce dernier avait dissimulé de puissantes bombes dans la ville. Immédiatement, il bondit avec Tano sur des TR-TT à la recherche de cette nouvelle menace. La course contre la montre fut difficile mais avec quelques prouesses Jedi, Skywalker et sa Padawan purent en venir à bout. Kenobi leur annonça alors que D'Nar prenait la fuite mais Anakin ne comptait pas laisser l'esclavagiste s'échapper. Ils le rattrapèrent à sa navette où ce dernier lâcha l'un de ses animaux en cage, un Blixus que Skywalker eut du mal à terrasser. Entre temps, Tano était venue à bout du Zygerrien qui se mit immédiatement à tout avouer lorsque Skywalker lui glissa son sabre laser sous la gorge, le regard haineux. Les Togruta étaient en route vers Zygerria où ils seraient vendus comme esclaves !  

Obéissant au Conseil Jedi, Skywalker, déguisé en esclavagiste et répondant au nom de Lars Quell, s'infiltra sur la planète peu avant la massive vente aux enchères où les Togruta seraient présentés aux acheteurs potentiels. Avec lui, Rex et Kenobi étaient eux aussi déguisés en esclavagistes avec Ahsoka Tano qui prit l'identité d'une jeune esclave Togruta capturé il y a peu.  
Arpentant le marché aux esclaves, ils tombèrent sur Alai Mollec, proche conseiller de la reine qui leur permit de s'approcher d'elle. Les renseignements des espions de la République s’avérèrent corrects, la haine entre Miraj ScinTel, reine de Zygerria et un certain Bruno Denturri était telle que la simple mention de ce nom fit convoquer Skywalker/Quell devant elle.


Sur place, il joua son rôle à la perfection en rentrant vite dans ses bonnes grâces. L'annonce de la mort de Denturri de ses mains et son offrande qu'il fit à la reine en la personne d'Ahsoka Tano, jeune esclave Togruta de grande valeur, attisa la curiosité de Scintel. Le Jedi usa ensuite habilement de son charme, flirtant même avec la jeune et séduisante reine plutôt réceptive, à la grande surprise d'Ahsoka qui découvrait son maître séducteur. Néanmoins, côtoyer l'esclavagiste, l'une des plus terribles de la galaxie, fut éprouvant pour le chevalier Jedi au lourd passé. Il oublia même son rôle par réflexe pour sauver Scintel d'une tentative d'assassinat par une pauvre esclave Twi'Lek. Cette dernière se suicida dans la foulée, ramenant Skywalker à la cruelle réalité et à son devoir. Peu après, une autre épreuve attendit Skywalker lors de la vente aux enchères. Kenobi s'était fait capturer et pour prouver sa loyauté, Scintel lui demanda de le fouetter en public. Le Jedi se révéla alors aux yeux de tous, de même que Tano et une bataille s'engagea contre les forces de sécurité zygerienne. Hélas, ils finirent par être vaincus par la détermination des gardes et leurs électro-fouets.  

Le Jedi se réveilla peu après dans la salle du trône de la reine qui lui offrit le poste de garde du corps en échange de la vie de ses amis. Anakin refusa immédiatement l'offre qui faisait de lui un esclave, mais avec le pouvoir de vie et de mort de la reine sur Kenobi, Tano et Rex, il dut accepter malgré lui. La reine poussa même jusqu'au chantage sur le Jedi, lui promettant la liberté de ses amis en échange de sa loyauté, n'hésitant pas à tenter de charmer Anakin.  

Peu après, le Jedi profita de l'arrivée inattendue de Dooku dans la capitale pour échapper à la vigilance des gardes. Il libéra Ahsoka et se rua vers la reine, seule à savoir où étaient Kenobi et Rex, pour la voir sur le point d'être tuée par Dooku. Skywalker s'interposa malgré sa haine des esclavagistes et après une escarmouche avec Dooku put s'enfuir avec la reine et Tano. Scintel finit par mourir dans ses bras quelques minutes plus tard après avoir donné l'information que Skywalker cherchait, et avoir montré un visage plus... humain.  

Le général Jedi et sa Padawan prévinrent alors la République et se dirigea vers la planète Kadavo. Une bataille y éclata entre les forces zygeriennes et des troupes de la Grande Armée menées par Plo Koon venus en renfort. Le Jedi parvint à s'infiltrer dans le camp et à détruire les terribles canons anti aériens qui empêchaient les forces de la République de secourir les esclaves. Les Togruta purent ensuite enfin être sauvés par une ingénieuse manœuvre dirigée par Ahsoka Tano et le camp de travail fut finalement détruit.

4. La Seconde Bataille de Mon Calamari

Anakin fut envoyé sur Mon Calamari pour servir de garde du corps à la Sénatrice Amidala lorsque celle-ci fut chargée d'organiser une médiation entre Quarren et Mon Cal. Ces derniers firent appel aux Séparatistes qui envoyèrent Riff Tamson. Celui-ci attisa les tensions et alla jusqu'à assassiner le Roi Mon cal, Yos Kolina, laissant le jeune Prince Lee-Char pour seul successeur.   

Cet évènement mit le feu aux poudres et finalement les Quarren, manipulés par les Séparatistes attaquèrent les Mon Cal. La République envoya des renforts avec dans un premier temps le Maître Kit Fisto et la padawan Ahsoka, accompagnés de clones, puis dans un second temps, par l'armée Gungan. Malgré ces renforts les Séparatistes gardèrent l'avantage et réussirent même le tour de force d'emprisonner Kit, Anakin, Padmé et Jar Jar. Anakin fut poussé à bout par Rif Tamson en le torturant dans une cage faite d'anguilles électriques puis en mettant grandement en danger de noyade son épouse, Padmé.  
 
La situation changea radicalement lorsque les Quarren comprirent leur erreur et se joignirent aux Mon Cal, Gungan et forces de la République contre les droïdes et Tamson. Ce dernier tenta une fois de plus de tuer le Prince mais c'est le jeune Mon Cal qui eut le dessus. Anakin et le reste de son équipe purent apprécier une victoire sous-marine qui leur causa bien des ennuis.

5. L'Attaque de Naboo

La guerre parvint à nouveau sur la planète Naboo où la crise entre les natifs gungans et les humains atteignit un point de non retour. Avec la sénatrice Padmé Amidala, le maître Jedi se rendit sur place alors que des rumeurs faisaient état d'une alliance des gungans aux Séparatistes et d'une attaque prochaine sur la capitale Theed. Accueillit par le très inquiet délégué Binks, le puissant Jedi sentit vite le malaise. Le boss Lyonie, chef des gungans, était sous l'influence du ministre Risha Loo, maître des arts mystiques, qui poussait le boss à la guerre. Il brisa le sort mais lors de la confrontation avec Loo, Lyonie fut gravement blessé et tomba dans le coma. La malicieux Jedi eut alors l'idée folle de faire passer Binks pour Lyonie au vue de la ressemblance physique pour briser l'attaque des gungans. Le stratagème fonctionna et permit même aux gungans de capturer le général Grievous au moment du débarquement de ses troupes. Skywalker partit de son coté à la poursuite de Loo mais tomba dans le piège de Dooku, lui même sur Naboo. Pour récupérer le terrible général de son armée droïde, Dooku captura le Jedi après un combat où se mélèrent plusieurs magnagardes. Skywalker succomba au nombre et à la puissance et, impuissant, dut être le témoin de l’échange entre lui et Dooku, contrit d'avoir joué ce rôle. Néanmoins, ceci mit fin à la crise sur Naboo qui échappa à nouveau au chaos.

6. Tentative d'Enlèvement du Chancelier

Peu après, sur Coruscant, Skywalker, Tano et Kenobi furent pris pour cible par un sniper isolé. Ce dernier fut suffisamment habile pour toucher d'un tir mortel Obi-Wan avant de s'enfuir. Le maître Jedi, ami et mentor d'Anakin fit une chute de plusieurs étages avant de s'écraser sans vie sur l'asphalte. Choqué, s'enfermant dans un mutisme inquiétant, Skywalker fut témoin de ses funérailles. Néanmoins, il sut garder la tête froide lorsqu'on lui apprit que l'assassin, Rako Hardeen, venait d'être repéré. Anakin bondit jusqu'à la cantina en question, bousculant un Hardeen complètement saoul, mais par respect pour Obi-Wan, le remit aux autorités qui le jetèrent en prison, même si le tumultueux Jedi aurait préféré en finir autrement.
 
Il fut ensuite affecté à la protection rapprochée du Chancelier Palpatine mais très vite, Anakin se sentit frustré et inutile, surtout après l'annonce de l'évasion de Hardeen. Une fois de plus, son ami le chancelier comprit le trouble du Jedi et le pria de partir à sa poursuite, ce qu'Anakin fit sans hésiter.    

Avec la jeune Ahsoka, il retrouva la trace d'Hardeen, accompagné des criminels Moralo Eval et Cad Bane sur Nal Hutta puis sur Orondia où il engagea immédiatement le combat. Laissant le pilotage à la padawan, Anakin se rua sur le cargo d'Hardeen et dut affronter Cad Bane, toujours aussi habile. Il resta maître de lui malgré la présence proche de l'assassin de son ami alors que les vaisseaux partaient simultanément en vrille pour s'écraser au flanc d'une montagne. Toujours debout, Anakin put enfin s'en prendre à Hardeen mais Bane s'interposa. Il le repoussa alors qu'Hardeen se jetait à nouveau sur lui. Ce fut alors que la Force se manifesta, Anakin perdit connaissance et se réveilla quelques minutes plus tard sous les yeux d'Ahsoka Tano. Les fugitifs s'étaient enfuits... mais Skywalker avait senti dans la Force la présence d'Obi-Wan Kenobi !  

  

De retour sur Coruscant, Anakin fut convoqué par maître Yoda tout en ayant une bonne intuition de la raison de cette convocation. Il écouta ainsi les aveux du maître Jedi qui lui expliqua que son ami était toujours vivant, en mission d'infiltration sous les traits de Rako Hardeen pour empêcher un attentat contre Palpatine organisé par Moralo Eval et le Comte Dooku. Anakin resta étrangement calme et stoïque devant ces énormes révélations. Sans doute que son inquiétude pour Obi-Wan, dans une situation difficile, et son incapacité à l'aider devait miner l'impétueux Jedi. Mais quelque part, ceci constituait peut être pour Anakin une nouvelle preuve que l'Ordre Jedi avait changé sous l'influence de cette guerre...    

Obi-Wan ne communiqua pas avec le Conseil pendant plusieurs jours alors que le Festival des Lumières de Naboo commençait. Selon leurs sources, les Jedi pensaient que l'attentat aurait lieu au cours de la cérémonie. Malgré l'absence de nouvelles de la part de son ami, Anakin restait persuadé qu'il accomplirait parfaitement sa tâche. Le Jedi se chargea de la surveillance alors que les dignitaires s'installaient pour le discours du Chancelier. Mais juste après celui-ci, Windu montra à Anakin un alien tentant de briser le bouclier protecteur entourant l'estrade de Palpatine.

Malgré sa vitesse, Skywalker ne put empêcher l'explosion qui toucha le Chancelier, il repoussa son assaillant mais l'opération ennemie était bien plus complexe, avec un faux chancelier. Heureusement, Hardeen/Kenobi put retenir suffisamment longtemps Bane et Eval pour que Windu et Skywalker capturent les criminels et libèrent le chancelier.    

Tout sembla rentrer dans l'ordre, les Jedi et les forces de sécurité quittèrent Naboo avec la satisfaction du devoir accompli, et seuls restaient en arrière Kenobi et Skywalker. Ce dernier eut enfin une discussion à cœur ouvert avec son ami et mentor, lui reprochant d'avoir été écarté et accusant l'Ordre de cultiver le secret sur bien des domaines. La colère s’empara de lui et il alla retrouver le Chancelier. Le soir même, le jeune Jedi escorta le Chancelier à un banquet en son honneur mais lorsqu'il ouvrit la porte de la salle, c'était le Comte Dooku en personne qui les attendait. Anakin se jeta avec vigueur dans l'affrontement, balayant d'une main les sarcasmes du Sith et le repoussant à plusieurs reprises. Néanmoins, il lui fallut l'aide de Kenobi arrivé en renfort pour empêcher le Comte d'enlever Palpatine.

7. Aide sur Onderon

Lorsque Saw Gerrera et Lux Bonteri appelèrent à l'aide les Jedi pour sauver la planète Onderon de l'oppression Séparatiste, Anakin et sa padawan furent présents. L'aide fut refusée par le Conseil Jedi, car Onderon avait décidé de rester neutre dans le conflit, donc la République n'avait pas l'obligation d'envoyer de l'aide. Cependant, Yoda, en accord avec le reste du Conseil Jedi, décida d'aider les jeunes Rebelles d'Onderon en envoyant Anakin, sa padawan, ainsi qu'Obi-Wan Kenobi et Rex. Leur mission était de les former aux combats et aux différentes stratégies militaires.      

Juste après leur arrivée sur la planète, les droïdes attaquèrent la base Rebelle située dans la jungle. Anakin et Obi-Wan aidèrent les Rebelles à gagner cette bataille, sans pour autant s'être rendus indispensables. Il aida également les Rebelles à s'infiltrer dans la capitale Iziz afin qu'ils y établissent leur nouveau QG. Obi-Wan, Rex et lui quittèrent ensuite la planète, laissant sa padawan Ahsoka guider les Rebelles dans leurs actions. Finalement, les Rebelles sortirent vainqueurs de la bataille et les Séparatistes quittèrent la planète quelques jours plus tard. Anakin, accompagné par Obi Wan, retourna sur la planète pour assister aux funérailles de Steela Gerrera, leader de la Rebellion, tuée lors de la bataille finale.

8. R2 dans la D-Squad

Après l'incident survenu sur Onderon, la D-Squad, sous les ordres de Meebur Gascon, fut formée afin d'aller voler un module de cryptage séparatiste gardé bien précieusement dans une croiseur. Ce module était très important, car il permettait de décrypter des informations vitales. Anakin participa au briefing avec Mace Windu et autorisa R2 à y participer, malgré les risques. D'ailleurs, R2-D2 subit quelques améliorations, notamment au niveau des propulseurs. La mission, dans son ensemble, se déroula comme prévu, bien qu'à la fin, R2 fut très largement endommagé, et Anakin le mit rapidement de nouveau sur pied.
Fin de la Guerre des Clones
 

1. Bataille de Coruscant

Anakin et Obi-Wan, suivis d’une escadrille de clones, engagèrent le combat avec les chasseurs droïdes en plein milieu d’une bataille acharnée livrée au-dessus de la capitale républicaine. Anakin sauva son maître quand le vaisseau de ce dernier fut assailli par des vibro-droïdes. Il détruisit également le champ de force protégeant la piste d’appontage du Main Invisible, ce qui permit aux deux intercepteurs Eta-2 de se poser. Laissant R2-D2 derrière eux, Anakin et Obi-Wan se lancèrent à la recherche de Palpatine. Ils le découvrirent ligoté sur un siège. A ce moment, Dooku entra en scène. Le Sith et les Jedi se lancèrent dans un affrontement au sabre laser. Obi-Wan fut rapidement mis hors de combat par l’adresse de son ennemi. Anakin se retrouva alors seul contre son terrible adversaire. Mais le Comte sous-estima les talents du Jedi et fut finalement désarmé par ce dernier qui lui trancha les deux mains.

Le Sénateur Palpatine choisit ce moment pour dire à Anakin que le Sith était bien trop dangereux pour être simplement fait prisonnier. Il ordonna donc au Jedi de l’exécuter. Ce dernier, sous l’emprise de ses émotions, obéit et décapita son adversaire. Il fut immédiatement pris de remords mais le mal était fait. Palpatine lui ordonna ensuite de laisser Obi-Wan derrière eux afin de ne pas être ralentis pendant leur fuite mais Anakin s’y refusa. Il porta donc son ancien maître sur son dos. Malheureusement, les fugitifs furent rapidement capturés par les droïdes et amenés devant Grievous. Ce dernier eut la désagréable surprise de voir Anakin et Obi-Wan, revenu à lui entretemps, se libérer de leurs liens grâce à l’aide de R2-D2. Ils se servirent de leurs pouvoirs pour récupérer leurs armes et vinrent rapidement à bout des droïdes de combat B1 ainsi que des Magna-gardes de Grievous. Le général séparatiste fut forcé de prendre la fuite dans l’espace.

Hélas, les Jedi et le chancelier ne profitèrent guère du répit ainsi obtenu car le Main Invisible, vaisseau amiral des Séparatistes, trop sévèrement endommagé durant la bataille, se mit à piquer vers la planète. Incapable de stabiliser le vaisseau, Anakin limita les dégâts durant le crash, sauvant la vie de ses compagnons. Anakin profita de l’escorte de Palpatine jusqu’au Sénat pour retrouver sa femme Padmé. Celle-ci lui réservait une merveilleuse nouvelle. La jeune femme apprit à son époux qu’elle était enceinte. Anakin fut transporté de bonheur à cette idée et il lui interdit de s’inquiéter pour leur avenir.

2. La Chute du Jedi

titre img
Pendant la nuit, Anakin fut assailli par de terribles cauchemars lui montrant la mort de Padmé. Il en fit part à la jeune femme et lui promit de tout faire pour contrecarrer sa sombre prédiction. Il en parla également à Yoda mais il fut frustré par les paroles de ce dernier. Le maître Jedi lui conseilla d’apprendre à se détacher de tout ce à quoi il tenait. Plus tard dans la journée, il fut reçu par Palpatine qui lui apprit qu’il désirait le désigner comme son représentant personnel auprès du Conseil ce qui implicitement signifiait pour le jeune homme atteindre le statut de maître Jedi. Mais le Conseil, peu désireux de voir le Chancelier, déjà jugé trop puissant et peu digne de confiance par beaucoup de Jedi, s’immiscer dans leurs projets, refusa à Anakin le statut de maître, l’autorisant toutefois à siéger au Conseil. Le jeune chevalier prit très mal ce refus mais n’eut d’autre choix que d’accepter la décision de ses maîtres.

Plus tard, Obi-Wan lui révéla que ce refus avait été en partie motivé par ses liens avec le Chancelier Suprême. Le Conseil espérait également se servir de son amitié avec Palpatine afin de surveiller le chef de la République. Anakin fut profondément ébranlé par cette demande qui allait à l’encontre de tous les principes. Il fit part de ses doutes à son épouse mais il eut la mauvaise surprise de ne pas la voir partager son avis. En effet, la jeune femme doutait de plus en plus du bien-fondé de la République. Mais quand elle en parla au jeune homme, ce dernier s’emporta. Finalement, plus désorienté que jamais, il partit rejoindre le chancelier qui assistait à un ballet aquatique. Ce dernier devina l’origine de son trouble. Il fit également au jeune homme une révélation terrible quant à un éventuel complot des Jedi visant à prendre le contrôle de la République. Le chancelier lui raconta également l’histoire de Dark Plagueis, un seigneur sith qui, d’après la légende, avait vaincu la mort elle-même. Quand Anakin, pensant à ses sombres prémonitions, lui demanda si les secrets du maître Sith pouvaient être redécouverts, Palpatine lui affirma que ce ne serait jamais possible tant qu’il resterait avec les Jedi. 

Le jeune Jedi subit une nouvelle déconvenue quand Obi-Wan, seul, fut choisi par le Conseil pour partir à la poursuite du Général Grievous, localisé par les services de renseignements clones sur la planète Utapau. Anakin accompagna son mentor et ami jusqu’au quai d’embarquement et lui fit part de sa tristesse à l’idée de l’avoir déçu mais Obi-Wan le rassura et lui apprit que, pour lui, il ne faisait aucun doute que son ancien Padawan était un grand Jedi et qu’il ferait surement bientôt un très bon maître. Anakin le regarda pénétrer dans le vaisseau avant de reprendre son chemin. 

titre img

Anakin fut chargé d’apprendre à Palpatine qu’Obi-Wan menait une attaque contre les forces de Grievous sur Utapau. Finalement, Palpatine révéla au Jedi qu’il était Dark Sidious, le seigneur sith derrière l’ensemble de la Guerre des Clones. Le jeune homme tira son sabre laser mais ne put se résoudre à attaquer son ancien mentor. De plus, celui-ci lui rappela qu’il était la seule personne susceptible de lui apprendre comment sauver la vie de Padmé. Déboussolé, Anakin alla faire part de la nouvelle à Mace Windu, maître en charge de l’Ordre pendant l’absence de Yoda, parti défendre la planète Kashyyyk. Windu ordonna au jeune homme d’attendre pendant qu’il allait, à la tête d’un groupe de Jedi, interpeller le Seigneur Sith. Le jeune homme obéit pendant un moment aux ordres mais l’idée de perdre Padmé lui fut insupportable.

Il prit donc son speeder personnel pour se rendre jusqu’au bureau de Palpatine et trouva ce dernier sur le point d’être vaincu par Mace Windu. Le Seigneur Sith le supplia d’intervenir. Et, alors que le maître Jedi était sur le point de porter le coup de grâce malgré les supplications du jeune homme pour faire prisonnier le chancelier, Anakin, désespéré, trancha la main porteuse du sabre de Mace Windu. Profitant de ce moment de faiblesse, Sidious, affreusement défiguré par le combat, se servit d’un éclair de force pour précipiter Windu dans le vide. Finalement, Anakin jura fidélité au Seigneur Sith contre la promesse de ce dernier de l’aider à sauver Padmé. Après lui avoir donné le nouveau nom de Dark Vador, le maître Sith ordonna à son nouvel apprenti de traquer et de tuer les Jedi présents dans le Temple et de se rendre sur Mustafar afin de tuer les chefs séparatistes qui s’y étaient réfugiés et ainsi mettre fin à la guerre. Le jeune homme tua de nombreux Jedi cette nuit là et, parmi eux, des enfants. Anakin se rendit ensuite auprès de Padmé afin de la rassurer et de lui apprendre la « trahison » des Jedi. Il l’informa que sa nouvelle mission l’amènerait sur Mustafar et la quitta sur la promesse de tout faire pour empêcher la réalisation de sa prémonition. 

3. Les Evènements de Mustafar

titre img
Sur la planète de lave, le nouvel apprenti Sith massacra sans remords l’ensemble des chefs séparatistes présents, mettant un terme à deux années de conflits destructeurs. Peu de temps après la tuerie, il fut rejoint par Padmé, alarmée par les propos que lui avait tenu Obi-Wan quant à la chute de son mari du Côté Obscur. Les paroles de la jeune femme et l’arrivée d’Obi-Wan qui s’était jusque-là caché dans le vaisseau de la sénatrice plongea Anakin dans une colère noire. Le jeune Sith, persuadé d’avoir été trahi par sa femme, se servit de la Force pour l’étrangler. Obi-Wan intervint juste à temps pour l’empêcher de la tuer.

Un combat enragé s’ensuivit qui les conduisit dans la salle de commande de la base de Mustafar où se trouvait le système contrôlant les boucliers protégeant l’usine des terribles explosions de lave de la planète. Le duel se poursuivit jusqu’au moment où les deux adversaires se firent face, Anakin sur une plate-forme flottant au-dessus d’une rivière de lave et son adversaire sur la berge. Obi-Wan tenta une dernière fois de le faire renoncer au combat mais, sûr de ses capacités, le Sith porta une ultime attaque à son ancien maître. Ce dernier, plus habile, lui coupa les deux jambes ainsi que son bras organique, laissant le jeune homme sans défense dans la pente menant à la rivière de lave. Obi-Wan ne put se résoudre à porter le coup fatal à son ancien Padawan. Il le laissa donc en feu sur la berge. Anakin ne dut sa survie qu’à l’arrivée d’une équipe de secours menée par Palpatine, nouvellement nommé empereur. L’ancien Jedi subit une importante opération qui recouvrit son corps d’une armure lui permettant de survivre à ses blessures. Ainsi disparut Anakin Skywalker pour laisser la place au nouveau Seigneur Sith, Dark Vador.
  
titre img

4. L'armure noire

Dark Vador fut l’un des plus terribles Sith de l’Histoire. Ce n’est pas le serment qu’Anakin Skywalker prêta au Seigneur Sidious qui le transforma définitivement en Vador mais sa défaite contre Obi-Wan Kenobi sur la planète Mustafar. Le maître Jedi laissa derrière lui son ancien Padawan plus mort que vif. Le jeune Sith ne dut son sauvetage qu’à l’intervention in extremis de son maître Sith. Ce dernier le ramena dans un laboratoire médical sur Coruscant. Les blessures de l’ancien Jedi étaient si graves qu’on le plaça dans une armure pourvue des systèmes vitaux indispensables à sa survie. Quand il fut enfin capable de se déplacer de nouveau par lui-même, son maître lui apprit la mort de Padmé. Il laissa alors éclater toute sa colère, confirmant l'emprise totale du côté obscure sur lui.
Les enfants de Vador
 

1. Rencontre avec la Princesse d’Alderaan

Dark Vador fut ensuite chargé par son maître de récupérer les plans de l’étoile noire volés par l’Alliance. Ses espions lui apprirent que ceux-ci se trouvaient à bord du Tantive IV, un vaisseau consulaire servant de transport à la Princesse Leia Organa. Le vaisseau fut arraisonné par le destroyer Devastator et pris d’assaut par les Stormtroopers de la 501ème. Vador emprisonna la jeune princesse mais fut incapable de lui soutirer l’emplacement des données dérobées ou de la base rebelle. Il conduisit ensuite la jeune femme devant le Grand Moff Tarkin et fut présent lorsque celui-ci annonça son objectif de détruire la planète Alderaan, monde d’origine de Leia. Malgré les aveux de la jeune femme, Tarkin mit sa menace à exécution.

2. Le Dernier Combat d'Obi-Wan et Rencontre avec Luke

titre imgPlus tard, Vador ressentit une présence familière dans la Force. Il s’agissait de son ancien maître, Obi-Wan Kenobi, qui, accompagné du jeune Luke Skywalker, Han Solo et Chewbacca, amenait le droïde R2-D2. Ce dernier possédait les informations volées au sénateur Organa. Le petit commando avait réussi à libérer la princesse de sa prison et à désactiver le rayon tracteur retenant prisonnier le Faucon Millenium lorsque leur vaisseau fut capturé par l’Empire. Obi-Wan et son ancien Padawan se retrouvèrent dans un ultime face à face. Conscient de ses faibles chances de l’emporter, le maître Jedi se sacrifia afin de permettre à Luke et ses compagnons de prendre la fuite.

Celle-ci avait en réalité été permise par Dark Vador et Tarkin qui avaient placé un émetteur sur le vaisseau du contrebandier. Cela leur permit de localiser la base des rebelles sur Yavin IV. Une fois l’étoile noire dans le système Yavin, Dark Vador, aux commandes de son intercepteur, mena au combat les chasseurs TIE chargés de défendre la station spatiale de l’attaque des appareils rebelles. Il tua de nombreux pilotes ce jour là dont Biggs Darklighter. Mais, malgré tous ses efforts, il ne parvint pas à accrocher l’appareil du jeune Luke. Il remarqua que ce dernier semblait protégé par la Force. Au moment où il s’apprêtait enfin à faire mouche, son appareil fut déstabilisé par l’explosion de l’un de ses ailiers détruit par Han Solo. Son propre vaisseau, incontrôlable, fut projeté dans l’espace. Luke avait enfin le champ libre et détruisit la station orbitale.

3. L'invasion de Hoth

Suite à la fuite des Rebelles, l’Empire envoya des droïdes sondes dans l’ensemble de la galaxie afin de trouver l’emplacement de la nouvelle base de l’Alliance. L’un d’eux la localisa sur la planète gelée Hoth. Croyant d’abord à un simple repaire de contrebandiers, l’amiral Kendal Ozzel refusa d’abord de commander à la flotte de prendre la direction du système. Ce fut Dark Vador lui-même qui, ne se laissant pas duper par le subterfuge, ordonna le déploiement des forces de l’Empire.  

 
titre imgMalheureusement, l’amiral Ozzel fit sortir la flotte impériale bien trop près de la planète, informant ainsi les forces de l’Alliance de leur présence, ce qui permit aux soldats de l’Alliance de déployer leur bouclier planétaire interdisant ainsi tout bombardement orbital. Cette erreur lui coûta la vie et permit au jeune capitaine Piett d’être nommé amiral à sa place. Le général Veers mena l’attaque au sol depuis son TB-TT. La plateforme de combat, accompagnée par d'autres, se chargèrent de détruire les générateurs de bouclier et de couvrir l’infanterie au sol. La destruction de plusieurs des TB-TT par les pilotes de l’escadron Rogue menés par Luke Skywalker ne suffit pas à stopper l’avancée des troupes impériales. La base Echo, bastion des rebelles, fut investie par Vador et ses Stormtroopers. Les survivants de l’Alliance furent forcés de fuir à bord de transporteurs. Le Seigneur Noir arriva juste à temps pour voir le Faucon Millenium décoller de son hangar. De retour sur l’Executor, il mena la traque du cargo. L’Empereur prit contact avec son disciple et lui annonça l’arrivée d’un nouvel ennemi, le jeune Skywalker. Dark Vador n’eut alors d’autre choix que de proposer à son maître de capturer le jeune Jedi afin de le convertir au Côté Obscur.

4. La Cité des Nuages

titre imgGrâce à l’aide du chasseur de primes Boba Fett et à la trahison du gouverneur de la Cité des Nuages, une station minière sur Bespin, Lando Calrissian, Vador pièga Han, Leia et Chewbacca. Il se servit d’eux afin d’attirer Luke dans un guet-apens. Il fit torturer le contrebandier avant de le faire congeler dans de la carbonite et de le livrer à Fett. Arrivé à ce moment-là, Luke fut incapable de venir en aide à son ami. Il se retrouva face au Seigneur Sith et un violent affrontement au sabre laser s’ensuivit. Malgré tout son talent, le jeune homme ne put rivaliser avec le Sith. Espérant éviter de tuer son fils, Dark Vador lui trancha d’abord la main portant l’arme. Affaibli, Luke n’eut d’autre choix que de reculer au bord du gouffre près duquel l’avait mené le combat. Le Seigneur Noir lui révéla alors la terrible vérité. Il lui annonça que, contrairement au mensonge d’Obi-Wan Kenobi, il n’avait pas tué son père… Il était son père. Le jeune homme refusa d’abord de le croire mais comprit vite que Vador lui disait la vérité. Désespéré, Luke se laissa tomber dans le vide. De retour sur son vaisseau, Vador sentit que son fils avait échappé à la mort. Cependant, il ne put rien faire pour éviter la fuite de celui-ci à bord du Faucon Millenium piloté par Chewie et Leia libérés par Lando Calrissian.
Le Retour du Jedi
 

1. La Bataille d'Endor

Vador fut ensuite envoyé superviser l’achèvement des travaux de construction de la seconde étoile noire. Quand une navette impériale se présenta au contrôle afin d’accéder à la surface de la planète Endor où se trouvait le générateur du bouclier protégeant la gigantesque station, Vador sentit clairement la présence de son fils à bord. Il la laissa cependant passer. Il en informa l’Empereur quand ce dernier vint assister à la mise en activité de la station de combat. Le seigneur Sidious lui ordonna de se rendre sur la planète afin d’y capturer le jeune Jedi et de lui amener. Une fois sur place, le Seigneur Noir eut la surprise de voir le jeune homme se présenter de lui-même devant lui. Luke tenta de le ramener une première fois vers le Côté Clair de la Force mais échoua. Vador le fit transférer sur l’étoile noire, devant l’Empereur. Ce dernier expliqua au jeune homme qu’il était parfaitement au courant des informations obtenues par les rebelles sur la nouvelle station de guerre mais qu’il s’agissait, en réalité, d’un piège visant à exterminer les ennemis de l’Empire.

2. La mort de Dark Vador

titre img
Désespéré de voir ses amis pris en tenaille par l’étoile noire parfaitement opérationnelle et la flotte impériale et poussé à bout par les injonctions de l’Empereur, le jeune Jedi attrapa son arme avant de frapper son ennemi. Le coup fut paré par Vador et un combat commença entre le père et son fils. Conscient qu’il jouait ainsi le jeu de l’Empereur, Luke préféra abandonner le combat et se cacher mais, hélas, en sondant ses pensées, le Seigneur Vador apprit l’existence de sa fille, la princesse Léïa. Il se servit de cette information pour exciter la colère du jeune homme. Fou de rage, Luke attaqua son père et lui trancha la main. Mais le jeune Jedi savait que le chemin qu’il empruntait était celui du Côté Obscur. Il désactiva son sabre avant de le jeter au sol, refusant ainsi de mettre fin à la vie de Vador. L’Empereur, le voyant refuser de plier, choisit ce moment pour attaquer le Jedi désarmé à l’aide d’éclairs de Force pendant que Vador venait se placer à ses côtés. Pour la première fois depuis des années, le Seigneur Noir fut la proie d’un conflit intérieur en voyant son fils résister à la tentation à laquelle il avait lui-même cédé. Il réalisa enfin qu’il avait trahi tous les idéaux auxquels il avait cru en tant que Jedi.

Il attrapa alors l’Empereur avant que ce dernier ne tue Luke et le précipita dans la turbine de l’un des réacteurs. Luke transporta son père grièvement blessé jusqu’à une navette impériale pendant que le réacteur principal de la station était détruit par des vaisseaux rebelles. Dark Vador lui demanda de lui retirer son masque avant de mourir afin qu’il puisse le regarder avec ses yeux de Jedi. Il lui fit également promettre de dire à sa sœur que Luke avait eu raison quant à sa rédemption. Et c’est en tant que Jedi que s’éteignit Anakin Skywalker. Luke ramena le corps de son père sur Endor et le brûla sur un bûcher funéraire. Pendant la fête de la victoire dans le camp Ewok, le jeune Jedi aperçut brièvement le fantôme de son père rejoindre ceux de Obi-Wan et de Yoda.

titre img
Apparitions
 
Émergence de l'Empire
Empire
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie    L'Encyclopédie de la Trilogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 26/03/2013
Rédacteur(s) : Sebastian733
Mise en page : Lax
Mise(s) à jour : Thesandman

Sources

• Star Wars: Episode I, II, III, IV, V et VI
• Animation: Clone Wars(Saisons 1, 2 et 3)
• Animation: The Clone Wars(Saison 1, 2, 3 et 4)
• Comics: The Clone Wars
• Wookipeedia

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Anakin Skywalker. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité
 
Sommaire [Afficher]
Haut