StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Jarek Yeager
Présentation
 

Durant la Guerre Civile Galactique, Jarek Yeager était un pilote, qui participa à la Rébellion contre l’Empire et notamment à la bataille de Jakku. Il avait un enfant, mais finit par se retirer seul sur la station Colossus, sur Castilon. Il tenait là-bas un atelier de réparation de vaisseaux, où il profitait du calme des régions éloignées du Noyau, conservant avec lui des souvenirs de sa famille et de son passé de rebelles.

Biographie
 

1. Rencontre avec Kazuda Xiono

En l'an +34, Jarek Yeager employait dans son atelier le nikto Neeku Vozo, la jeune humaine Tam Ryvora et le droïde R1-J5, dit Bucket, qui constituaient également les membres de la Team Fireball. A cette époque, il fut sollicité par une vieille connaissance, Poe Dameron, pour fournir un travail et une couverture à un jeune espion de la Résistance : Kazuda Xiono. Jarek accepta, malgré quelques réticences, en précisant qu'il ne couvrirait pas Xiono s'il se faisait prendre : il était fatigué de la guerre et souhaitait se consacrer uniquement à ses propres affaires. Xiono s'avéra vite être un bon pilote, mais aussi une véritable tête brûlée et un mécanicien peu expérimenté. Jarek fit néanmoins preuve de beaucoup de patience à son égard même lorsque se dernier s'écrasa dans l'océan de Castilon lors d'une course, aux commandes du Fireball.

Le comportement de Xiono nuisait cependant parfois à l'image de l'atelier. Ainsi, son manque d'expérience et de professionnalisme firent mauvaise impression à Hallion Nark, un client de Jarek. Nark était cependant un espion du Gang des pirates de Kragan Gorr, chargé de faire des repérages sur la station Colossus. Son attention était donc bien plus tournée vers l'attaque prévue par les pirates que vers les maladresses de Xiono, même quand celui-ci lui fit perdre son comlink. Pendant l'attaque des pirates, néanmoins, alors que Yeager et les autres civils étaient abrités dans leurs quartiers, Xiono utilisa le comlink perdu de Nark pour brouiller les communications des pirates, ce qui permit à l'Cercle des As de repousser les assaillants.

La confiance que Jarek avait accordée à Xiono fut parfois mal récompensée : Xiono était souvent maladroit et peu attentif au matériel qui lui était confié, plus occupé par les courses qui avaient lieu sur la station. Surtout, il aida un jour Jace Bucklin,un pilote avec qui il s'était lié, à entrer dans le bureau de Jarek. Bucklin y déroba, à l'insu de Xiono, de l'hyper-carburant corellien qu'il voulait utiliser pour gagner une course. Mais quand Bucket se rendit compte de cette disparition, il avertit les autres du risque que représentait l'hyper-carburant, et Xiono comprit le danger que courait Rucklin. Il parvint à lui sauver la vie, mais son vaisseau, alimenté par une grande quantité d'hyper-carburant corellien, explosa au départ de la course. Devant cet acte désintéressé, Jarek autorisa Xiono à travailler là où il pourrait regarder les courses.

2. Une espionne sur Colossus

Malgré ses réticences à se mêler de la mission d’espionnage confiée à Xiono, Jarek fut de nouveau contacté par Poe Dameron pour qu’il conduise le jeune pilote à un point de rendez-vous afin que ce dernier puisse lui communiquer les dernières informations qu’il avait sur la présence du Premier Ordre sur Colossus. Poe et Xiono quittèrent ensuite Castilon en X-wing pour être sûr de pouvoir parler sans être écoutés, mais lorsqu’ils revinrent Jarek eu la désagréable surprise de les voir accompagnés d’une jeune Mirialan du nom de Synara San qui prétendait être la seule survivante d’une attaque pirate. Même s’il était très méfiant envers cette inconnue, il laissa Xiono faire toutes les démarches administratives pour qu’elle puisse rester sur Colossus.

Il fut ensuite contacté par le capitaine Imanuel Doza pour réparer de manière urgente les canons de défense de la plateforme. La grande crainte était d’être attaqué par des pirates organisés et bien équipés alors que l’Escadron As n’était pas disponible pour protéger Colossus et de ne même pas pouvoir compter sur ces canons anti-aériens. Jarek confia la réparation à la Team Fireball mais la difficulté de trouver des pièces militaires rares sur la station les ralentit et le raid surprise de Kragan Gorr les prit tous de court.

Pendant que le Colossus subissait de lourds dégâts, Jarek et Xiono étaient spécialement pris pour cible car le chef des pirates les avait repérer en train de finaliser la réparation des canons. Jarek protégea courageusement Xiono des assauts de Kragan Gorr pour que le jeune mécanicien puisse enfin réactiver la défense de la plateforme et faire définitivement fuir le gang des pirates. Après le raid, Jarek restait très sceptique sur la coïncidence de l’attaque de Kragan Gorr au moment précis où la station était la plus vulnérable et il soupçonnait la présence d’un espion pirate sur la station.

3. La Classique de la Plateforme

Toutefois, Jarek n’eut pas le temps de continuer à se poser des questions puisque la Classique de la Plateforme, une course de renommée galactique allait avoir lieu sur Castilon. A un moment, il fut convoqué par Imanuel Doza. Ce dernier proposa à Yeager de participer à la compétition, connaissant parfaitement les talents de pilotes du mécanicien. Il avait également convié  pour l’occasion Marcus « Speedstar », le frère de Jarek avec qui il était en froid depuis des années ! Marcus était en effet un célèbre pilote. Bien évidemment, Jarek refusa catégoriquement. En réalité, il n’avait plus parlé à son jeune frère depuis près de 10 ans. Ce dernier, dans sa quête de gloire et de victoire, n’avait pas hésité à tricher au cours d’une course, provoquant un accident et entraînant la mort de l’épouse et de la fille de Jarek, présentes dans les tribunes à ce moment. Finalement, c’est Kazuda et Tam qui parvinrent à convaincre leur patron de participer : c’était le moment de montrer de quoi il était capable aux commandes d’un chasseur !

Et durant la course, Jarek prit rapidement la tête ! Mais, touché, par la sincérité et les remords de son frère, il consentit à le laisser gagner la course. En effet, Marcus avait besoin de la somme d’argent qui serait versée au vainqueur pour payer des dettes qu’il avait contracté envers le Gang des Guaviens et ainsi libérer Oplock, son mécanicien et ami prit en otage. Après la victoire, Marcus annonça qu’il quitterait la Station sous peu. Si Jarek n’était pas encore prêt à le pardonner, c’est le cœur plus léger qu’il lui fit ses adieux. Marcus avait mûrit, peut-être parviendrait-il à faire la paix avec lui un jour ?

4. Complications diverses

Quelques jours après, Jarek s'arrangea pour que Kaz, qui avait rendez-vous avec Poe, puisse emprunter le Fireball. Hélas, il ignorait que Tam avait entamé des réparations sur les stabilisateurs. Lorsque cette dernière apprit que le jeune homme était partit avec le Fireball, elle vint chercher Jarek, paniquée : le chasseur n'était pas totalement opérationnel et Kaz courait un grand danger !

Heureusement, Kazuda revint sain et sauf de sa mission pour la Résistance. Peu après son retour, Neeku recueilli une petite créature marine, repêchée par Synara San au fond de l’océan en même temps qu’une carcasse de vaisseau. Très vite, la créature, échappant sans cesse à la surveillance de Neeku entreprit de semer le chaos partout où il passait tout en répandant une odeur pestilentielle dans le garage de Yeager.  D’ailleurs, ce dernier perdit vite patience et ordonna à Neeku de se débarrasser de Bibo. Le mécanicien refusa, et, préférant démissionner, quitta les lieux à la recherche de son animal, qui, une fois de plus, avait disparu. Plus tard, Jarek eut vent que des perturbations gênaient le bon fonctionnement de la salle des machines et prévint donc Neeku, pensant qu’il pouvait s’agir de Bibo. La situation devint véritablement critique lorsqu’un gigantesque Rokkna prit d’assaut la station pour récupérer son enfant. Neeku consentit à rendre Bibo à sa mère afin de sauver le Colossus d’une destruction assurée.

Plusieurs jours après ces évènements, Jarek réveilla de bonne heure Neeku et Tam pour finaliser l’installation d’un nouveau moteur sur le Fireball. Le trio eut alors l’agréable surprise de constater que Kaz s’en était déjà chargé.

Lorsque les stormtroopers furent autorisés par Imanuel Doza à patrouiller sur Colossus, Jarek dut raisonner Kazuda qui voulait contacter d’urgence Poe Dameron pour l’informer de l’occupation de la plateforme par le Premier Ordre. Il proposa plutôt à l’espion de la Résistance d’attendre d’être contacté afin de ne pas être repéré par les stormtroopers.

5. Manigances du Premier Ordre

Plus tard, Jarek étudia avec Kaz la carte de la galaxie que l’espion de la Résistance avait subtilisé lorsqu’il s’était fait passer pour le stormtrooper CS-515. L’ancien membre de la Rébellion émit l’hypothèse que la carte représentait  une immense flotte secrète du Premier Ordre prête à attaquer la Nouvelle République. Une information vitale pour la Résistance que le jeune espion ne pouvait faire parvenir à Poe Dameron à cause du blocus du Premier Ordre. Finalement, ce fut Poe qui put s’infiltrer dans le Colossus pour rejoindre Jarek et Kaz et prendre des nouvelles de la plateforme. Ils expliquèrent alors au pilote de la Résistance que le Premier Ordre déplaçait énormément de carburant à travers la galaxie et que le Colossus avait une place stratégique dans leur plan car il était placé près des régions inconnues. Jarek laissa donc Kaz et Poe partir avec le Fireball inspecter le Système Dassal que le jeune espion avait identifié comme suspect afin d’en découvrir plus sur les dangereuses activités du Premier Ordre.

Lorsque Kaz revint de la mission secrète sans le Fireball et avec CB-23 comme nouveau droïde à la place de BB-8, Jarek ne put répondre de manière convaincante aux interrogations de Tam. Celle-ci fut une nouvelle fois déçue par l’attitude de son patron qui ne lui faisait pas confiance et prenait comme toujours la défense de Kaz.

6. Au cœur de la résistance !

Un jour, le capitaine Doza rejoignit Jarek dans son bureau pour discuter de la présence du Premier Ordre sur la plateforme. L’ancien impérial n’avait en effet plus le contrôle sur sa station et les stormtroopers commençaient à arrêter tout habitant du Colossus exprimant un désaccord avec l’occupant. Alors qu’ils réfléchissaient au moyen pour communiquer avec la Résistance pour qu’elle vienne les aider à reprendre la main sur la plateforme, Kaz et Torra vinrent les informer que Hype Fazon et Tante Z avaient disparu. Jarek comprit qu’il était temps de passer à l’action et encouragea le jeune espion à libérer les prisonniers du Premier Ordre. Quelques heures plus tard, Jarek et tous ses employés furent arrêtés par le commandant Pyre pour espionnage. Le Premier Ordre avait en effet repéré Kaz sur le système Dassal avec le Fireball et ils avaient finalement put faire le lien avec la Résistance.

Heureusement, Bucket réussit à faire diversion et Jarek, Kaz et Neeku purent s’enfuir par les tunnels de la station en laissant derrière eux Tam. Les trois fuyards parvinrent à rejoindre Eila et Kel au niveau de maintenance du Colossus puis Jarek dut convaincre Kaz que la priorité était d’abord d’envoyer une message à la Résistance avant d’aller libérer leur amie Tam. Le jeune espion eut alors la folle idée de faire couler le Colossus pour atteindre plus facilement la tour Doza et désactiver le brouilleur de communication. Après avoir prévenu le capitaine Doza de leur plan, Jarek demanda aux Chelidae de plonger la plateforme sous l’eau pour ensuite remonter à la nage avec Kaz et CB-23 jusqu’à la surface.

Une fois sur ce qu’il restait d’émergé de la station, Jarek réussit à désactiver le brouilleur et Kaz put envoyer un message à Leia Organa pour lui demander des renforts afin de libérer la plateforme. Face au succès du plan élaboré par le jeune espion, Jarek lui confia qu’il était désormais prêt à se battre à ses côtés. Malheureusement, Pyre avait deviné ce qui se tramait et ordonna à ses hommes de les capturer. Lorsque CB-23 reçut enfin une réponse de la Résistance, Jarek se sacrifia en jetant Kaz et le droïde à l’eau pour être le seul à se faire arrêter par les stormtroopers.  

7. La bataille de Castilon

Jarek fut alors interrogé par le Premier Ordre sur ses actions. Il reconnut être un espion et avoir emprunté le Fireball pour aller dans le système Dassal mais il blanchit complètement Kaz en affirmant que ce dernier avait refusé de le rejoindre dans la Résistance. Plus tard, il fut escorté vers la cellule du capitaine Doza qui avait également été arrêté pour insubordination. Jarek rencontra alors Tam en compagnie de l’agente Tierny dans les couloirs de la station et tenta de la convaincre que le Premier Ordre était en train de la manipuler pour la retourner contre lui et ses amis. Malheureusement, elle refusa de l’écouter car Tierny avait pu lui démontrer que Yeager lui avait menti sur Kaz et que ses actions l’avaient mise en danger. Jarek et Doza ne restèrent pas très longtemps enfermés dans leur cellule, Kaz et Torra avaient en effet réussi à s’infiltrer dans la prison pour les délivrer. Kaz leur annonça alors que le Premier Ordre avait détruit Hosnian Prime grâce à la base Starkiller puis Torra leur expliqua qu’ils voulaient faire décoller le Colossus pour quitter définitivement la planète. Jarek et Doza se dirigèrent alors vers le bureau du capitaine où ils surprirent Pyre et Tierny se préparer à quitter la station avec Tam. Il laissa alors Doza s’occuper seul d’organiser le décollage du Colossus et demanda à Kaz de le rejoindre pour récupérer Tam avant qu’elle n’ait quittée Castilon.

Jarek et Kaz tentèrent donc de raisonner leur amie alors qu’elle s’apprêtait à embarquer sur une navette de classe Upsilon, mais Tam leur en voulait énormément pour tous leurs mensonges. Elle ne comprenait pas que l’homme qu’elle avait jusque-là considéré comme son deuxième père avait pu lui cacher la vérité et la mettre autant en danger en travaillant pour la Résistance. Le Colossus se mit alors en mouvement pour décoller et l’agente Tierny pressa Tam de la rejoindre pour quitter la plateforme. Jarek ne put alors qu’accepter que son amie choisisse volontairement de rallier le Premier Ordre et dut se résoudre à la laisser partir.

Face à l’urgence d’une attaque aérienne du Premier Ordre pour reprendre le contrôle du Colossus, Jarek prit son chasseur pour rejoindre les As et Kaz dans la défense de la station. Si dans un premier temps la bataille contre les TIEs de Vonreg semblait équilibrée, l’arrivée d’un Star Destroyer compliqua énormément leur fuite. Durant les combats, Jarek eut beaucoup de mal à se débarrasser de Vonreg et demanda l’aide de Kaz qui parvint à descendre le pilote ennemi grâce à une impressionnante manœuvre du Fireball. Le Colossus put enfin quitter l’orbite de Castilon et il fut temps pour Jarek de retourner sur la station pour permettre à Neeku d’activer l’hyper-drive. Malheureusement, Jarek ne put se réjouir très longtemps d’avoir laissé derrière eux le Premier Ordre car Neeku leur informa qu’il n’avait pas eu le temps de programmer les coordonnées de D’qar comme le lui avait demandé Kaz. Le Colossus se trouvait donc en hyper-espace sans que personne ne sache vers quelle destination ils se dirigeaient. 

8. Traqués par le Premier Ordre

Lorsque le Colossus sortit finalement de l’hyper-espace à trois parsecs de D’Qar mais sans coaxium pour faire un nouveau saut, l’urgence fut de réparer tous les systèmes endommagés lors de la bataille de Castilon avant que le Premier Ordre ne retrouve la trace de la station. Jarek envoya Kaz, Torra et Neeku réparer le système de gravité artificielle et les communications afin de pouvoir contacter rapidement la Résistance, pendant que lui s’occupait avec 4D-M1N des systèmes de défense et des moteurs. Pendant les réparations, le droïde du capitaine Doza alerta d’une tentative de communication non-autorisée vers Castilon mais elle fut rapidement interrompue et n’inquiéta donc pas Jarek sur le moment.

Le Colossus arriva enfin dans le système Ileenium mais Jarek ne put y découvrir qu’avec effroi les débris d’une immense bataille spatiale et la base de la Résistance toujours en flamme. Il appuya auprès du capitaine Doza l’idée de Kaz d’aller chercher, avec l’aide des pirates de Kragan Gorr, du coaxyum dans l’épave d’un cuirassé du Premier Ordre afin de pouvoir sauter à nouveau en hyper-espace et quitter cette zone dangereuse. Alors que les pirates et Kaz fouillaient le Fulminatrix, Jarek fut aux premières loges pour voir apparaître le Star Destroyer du commandant Pyre et de l’agent Tierny. Il seconda alors le capitaine Doza lors de cette nouvelle bataille en coordonnant l’évacuation des pirates avec les manœuvres de défense des As. Il attendit avec impuissance que Neeku puisse enfin installer correctement le nouveau coaxyum dans le Colossus pour fuir les tirs ennemis.

Sain et sauf après ce nouveau saut dans l’hyper-espace, une question restait sans réponse pour Jarek : comment donc le Premier Ordre avait pu deviner la localisation du Colossus ?

9. Mener le Cercle des As

Suite à la bataille près de D’Qar, Jarek fut nommé leader du Cercle des As par le capitaine Doza afin de transformer les pilotes de course du Colossus en véritable pilotes de combat aérien capables de défendre la station des attaques du Premier Ordre. Il emmena une première fois les As sur la lune inhabitée Celsor 3 pour évaluer leur niveau. Cet exercice se révéla catastrophique pour les pilotes totalement incapables de travailler en équipe à cause de leur égoïsme et de leur indiscipline, en particulier Hype Fazon qui menaça un temps de quitter les As.

Le deuxième entraînement voulait favoriser la cohésion du groupe en faisant affronter les pilotes en binôme, mais un énorme jakoosk apparu de la brume de Celsor 3 et attaqua d’abord Hype Fazon avant de s’en prendre à Jarek. Ce dernier fut pris entre les griffes de la bête sans qu’il ne puisse s’en défaire. Heureusement, Hype eut finalement l’idée de faire travailler les As en équipe pour abattre une colonne de glace sur le jakoosk afin de libérer leur leader. De retour sur le Colossus, tous les pilotes se retrouvèrent chez Tante Z pour célébrer la fin heureuse de leur dernière aventure et Jarek put être témoin de l’intronisation officielle de Kaz chez les As.

Une nouvelle urgence depuis le départ de Castilon apparue lorsque le risque d’une mutinerie à cause du manque de nourriture devint très important. Jarek déconseilla à Doza de laisser les habitants du Colossus quitter la plateforme car ces derniers étaient devenus des cibles pour le Premier Ordre. Alors que Koran Gorr faisait tout pour miner l’autorité de Doza afin de prendre le contrôle de la station, ce fut finalement Torra et Kaz qui parvinrent à rapporter de Celsor 3 de la viande de jakoosk pour tout le Colossus.

10. Sabotage, réparations et secret

Plus tard, lorsque les scanners de longue-portée furent réparés par Neeku et Kaz, le Colossus reçu un appel d’urgence de la part d’une ingénieure nikto prénommée Nenavakasa Nalor. Jarek prévint Imanuel Doza qu’elle pouvait être une espionne cherchant à s’infiltrer parmi eux mais le capitaine accueilli Nena et lui demanda en échange d’aider Neeku dans les réparations de la station. L’intuition de Jarek se révéla malheureusement être la bonne lorsque le Star Destroyer du commandant Pyre sortit de l’hyper-espace pour les attaquer grâce aux coordonnées envoyées par la Nikto. Mais finalement, et malgré les différents sabotages effectués par l’ingénieure durant son séjour sur la station, le Colossus put tout de même s’échapper en sautant en hyper-espace.

A l’approche de la planète Ashas Ree, Jarek Yeager et Imanuel Doza envoyèrent Kaz, Torra et Freya Fenris acheter avec le peu d’argent qu’il restait du ravitaillement pour la station. Les trois As revinrent de la planète accompagnés de la chercheuse de trésor Mika Grey.

Le jour de l’anniversaire de Torra, le capitaine Doza prit la décision de déclencher une balise pour que sa femme Venisa Doza localise le Colossus. Malheureusement, le Premier Ordre détecta la balise et engagea immédiatement des TIEs pour capturer la station, Jarek dut alors prévenir Imanuel Doza que le bouclier du Colossus n’allait pas tenir et qu’il valait mieux quitter les lieux sans Venisa. Il retrouva plus tard Torra et le capitaine dans son bureau pour discuter de la possibilité de retourner sur les lieux de la bataille pour connaître le sort de Venisa. Kaz les rejoignit car il avait compris que le capitaine Doza avait tenté de prendre contact avec une pilote de la Résistance. Une fois la réelle identité de la pilote révélée, Jarek expliqua à Kaz que Venisa était une ancienne camarade de la Rébellion ayant rallié la Résistance lors de sa création, une information qu’il avait tenu secret pour protéger la famille Doza tout comme le jeune espion.

Dossiers associés
 
Star Wars Resistance : tout sur la série   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 29/11/2019
Rédacteur(s) : Rine Œil-de-panda
Mise en page : Dark Stratis 23
Mise(s) à jour : Dago, Dark Stratis 23

Sources

Star Wars Resistance

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Jarek Yeager. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité