StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Octa Ramis
Biographie
 

Née sur Chandrila, Octa Ramis passa une bonne partie de sa vie sur une planète à forte gravité ce qui lui valut une solide ossature. D'un caractère austère, Ramis rejoignit l'Académie de Yavin IV après avoir découvert son affinité avec la Force, et là fut prise en charge par Kam Solusar et tomba amoureuse de Miko Reglia, qu'elle quitta quand elle fut nommée Chevalier.

Quand les Yuuzhan Vong commencèrent leur invasion, Miko fut le premier Jedi tué et cela apporta chez Octa un esprit de vengeance. Déjà une adepte des idées de Kyp Durron, Ramis fit des recherches sur l'existence possible d'une autre super-arme imaginée par Palpatine avec son amie Daeshara'cor, mais ne trouva rien. Elle participa ensuite à la Bataille d'Ithor, où son amie fut tuée par les Vong. Quelques mois plus tard, Octa Ramis intégra l'escadron de Kyp Durron et participa à la Bataille de Coruscant où, après avoir abattu nombres de coraux skipper, elle annonca qu'elle démissionnait de l'escadron, en colère contre Durron qui avait, sans le vouloir, provoqué la mort d'un allié. La jeune femme proposa alors son aide à un escadron de Jedi et aida à stopper un yammosk.

Suite à l’héroïsme dont Ramis fit preuve durant les guerres face aux Yuuzhan Vong, elle reçut bon nombre de distinctions de la part de l’Alliance Galactique, et fut surtout élevée en tant que Maître Jedi par le Conseil, aux alentours de 30 ABY. Durant cinq ans, l’Ordre Jedi prit quelques décisions importantes, comme établir un nouveau quartier général sur Ossus, où installer certains rescapés Yuuzhan Vong à divers endroits tenus secrets. Un nouveau conflit débuta en 35 ABY, lorsque le Nid Gorog dirigé en secret par Lomi Plo et Whelk menaça de détruire les frontières Chiss. Les répercussions sur l’Ordre Jedi furent d’ailleurs conséquentes lorsque Cal Omas apprit l’implication de certains jeunes Jedi dans le conflit tels que Tesar Sebatyne, Jaina Solo ou encore Lowbacca qui avaient été pervertis par l’esprit de la ruche d’Unu Tuhl. En effet, le politicien dut forcer Skywalker et le reste des Maîtres à sonder l’état d’esprit de chacun des Jedi, ce qui causa une petite scission au sein de l’Ordre après que quelques membres ne se sentirent plus à l’aise avec la doctrine du coté lumineux. Quelques temps plus tard, Luke Skywalker fut placé en détention par Unu Tuhl pour tenté d’avoir infiltré les Nids Killik afin de trouver une solution pacifiste. Ce fut Corran Horn qui le remplaça, se positionnant du coté de la République, tandis que certains autres Jedi dont Ramis tentèrent d’aller sauver Skywalker au péril de leur vie. Elle rallia le Faucon Millenium en compagnie d’Han et Leia Solo qui se rendirent dans les Régions Inconnues, découvrant finalement un Luke sur le point de percer à jour le secret du Nid Obscur. Les batailles et les enquêtes s’intensifièrent pendant plusieurs semaines durant lesquelles Ramis répondit toujours présente, jusqu’à la mort de Lomi Plo qui fut tuée par Luke Skywalker.

Quatre ans après la fin de la crise du Nid Obscur, un nouveau litige d’importance cruciale éclata, débouchant tout droit sur une seconde guerre civile galactique. De nombreuses tensions grandissantes entre l’Alliance Galactique qui reprochait à Corellia de s’armer secrètement finirent par déclencher le mécontentement des Corelliens qui boycottèrent les habituelles contributions fiscales auprès de l’Alliance Galactique, continuant tout de même à profiter des avantages sociaux et financiers offerts par l’organisme. Malgré une dernière tentative des dirigeants de l’Alliance, les deux parties finirent par exploser, causant ainsi une véritable scission au sein de la galaxie. L’un des événements les plus marquants de ce conflit fut sans nul doute la dérive de Jacen Solo vers le coté obscur qui se termina par la révélation de sa conversion à la cause Sith, sous le nom de Dark Caedus. Ce dernier assassina sa tante, Mara Jade, et fut l’auteur de nombreuses autres atrocités comme la perversion de Ben Skywalker et Tahiri Veila, le génocide du peuple Wookiee ainsi que l’organisation de l’assassinat de Gilad Pellaeon. Les hauts dignitaires de l’Ordre Jedi se rencontrèrent à de nombreuses reprises et certaines voix dont celle d’Octa Ramis, prônèrent la sagesse et la patience face à une telle situation. Toutefois, les événements s’accélérèrent les semaines suivantes avec des limites toujours repoussées par Dark Caedus. Ce fut Jaina Solo qui vint finalement à bout de son frère, et rétablit un semblant de paix dans la galaxie qui ne dura malheureusement pas bien longtemps. Quant à Ramis, elle se vit confier un nouveau padawan en la personne de Seha Dorvald.

Plusieurs cas étranges apparurent en 43 ABY, avec la profonde dépression de certains Jedi comme les enfants Horn qui souffrirent d’hallucinations relativement profondes, croyant que des imposteurs avaient pris possessions des membres de l’Ordre Jedi. De nombreux Jedi durent mener une investigation sur ces comportements qui s’avérèrent provenir tout droit d’une menace située dans La Gueule, à cause d’une entité obscur nommée Abeloth. Quant à Ramis et Dorvald, elles se virent confier la surveillance d’un des enfants Horn qui finit par s’enfuir, puis rattrapé par le duo quelques instants plus tard, non sans difficulté. Les tensions s’accrurent quelques jours plus tard, après que le nouveau chef d’état, Natasi Daala, bannit Luke Skywalker hors de Coruscant en l’incriminant de la situation provoquée par Dark Caedus trois ans plus tôt. Ce dernier nomma Kenth Hamner Grand Maître de l’Ordre avant de partir, provoquant de nombreux doutes dans les esprits de certains Maîtres. La première prérogative d’Hamner fut de dédiaboliser l’Ordre Jedi en permettant aux journalistes de les filmer durant leur quotidien. Malgré ces signaux de paix envoyés vers Natasi Daala, cette dernière profita de nouveaux états de folie de certains jeunes membres de l’Ordre pour développer un blocus autour du temple et mandater un groupe de Mandaloriens chargés de débusquer les Jedi présents. Les contacts entre Hamner et Daala se soldèrent par une possibilité d’échange que le Grand Maître s’empressa de divulguer au reste du Conseil En effet, l’ancienne amirale impériale accepta de retirer ses troupes en échange des derniers Jedi atteints de folie, précisant que les familles des membres de l’Ordre seraient persécutées en cas de refus. Face à tant de difficultés, Ramis eut la brillante idée de demander aux Maîtres de servir de leurre pendant que leurs élèves quittaient les lieux. La traque dans les locaux dura plus de sept heures durant lesquelles Luke Skywalker vint à bout de l’un des avatars d’Abeloth, rétablissant ainsi la santé mental des Jedi touchés par le mâle de la créature. Les plans de Daala qui désirait par-dessus tout éradiquer les Jedi, tombèrent à l’eau, et la politicienne dut lever le blocus et les commandos Mandaloriens, sans toutefois restituer les détenus pourtant guéris de leur folie. Le Conseil Jedi décréta une situation d’urgence durant laquelle Ramis conseilla de ne plus traiter avec Daala et mener une frappe contre les locaux de l’Alliance Galactique, ce qui fut rapidement balayé d’un revers de la main par le Grand Maître Hamner qui attesta avoir un plan, sans toutefois vouloir l’exposer en publique. Plusieurs voix s’élevèrent dans l’ombre contre la prise de position d’Hamner pouvant être fatale à l’Ordre. Saba Sebatyne mena elle-même ce mouvement qui décida d’évincer le Grand Maître jugé incapable d’exercer ses fonctions. Elle ordonna sur le champ une attaque contre l’Alliance Galactique dans le but de récupérer les enfants Horn injustement enfermés, demandant également l’aide de Booster Terrik afin d’attirer l’attention des chasseurs de Daala. Pendant que Ramis et d’autres Jedi menèrent l’assaut à bord de leurs StealthX, Hamner tenta le tout pour le tout en se libérant de sa cellule pour affronter Saba Sebatyne dans un duel à mort dont il ne sortit perdant.

Le groupe de Jedi mené par Octo Ramis et Kyle Katarn ne se cantonna pas à la simple libération des enfants Horn, mais prêtèrent main forte à Luke Skywalker dans son opposition face à la Tribu Perdue des Sith sur Pydr. Les Jedi sortirent vainqueur, mais la bataille n’était pas terminée pour autant. Une nouvelle réunion se tint sur Coruscant durant laquelle, le destin de l’Alliance Galactique était en jeu. Les Jedi décidèrent à l’unanimité de destituer Daala de ses pouvoirs, comme leurs ancêtres avaient pu le faire plus d’un millénaire auparavant, durant les Nouvelles Guerres Sith. La longue et périlleuse mission fut finalement un franc succès, une fois de plus grâce à l’aide de Booster Terrik et son vaisseau. Ce fut Octo Ramis et Kyp Durron qui menèrent l’infiltration du palais qui se solda par la capture et l’incarcération de Daala. Le coup d’état se termina par une présidence par intérim d’un triumvirat composé de Saba Sebatyne, du sénateur Treen et du général Jaxton. Luke et Ben Skywalker rejoignirent ensuite Coruscant  grâce au mandat de Daala qui ne fit plus effet au vu de son statut de prisonnière. Dans le même temps, Abeloth fomenta l’appropriation de Coruscant en intégrant plusieurs Sith de la Tribu Perdue au pouvoir. Les Jedi furent les seuls à se rendre compte de la supercherie par le biais de Luke Skywalker qui attendit ce moment avec impatience, afin de rassembler ses ennemis en un seul point pour les éradiquer plus facilement. Chaque Maître se vit confier une tâche à accomplir afin de frapper simultanément pour éviter tout risque de fuite. Ramis assistée par trois autres Jedi, dut capturer Kayala Fei, une guerrière Sith infiltrée en tant que directrice de la chaîne BAMR News, depuis laquelle elle émettait plusieurs discours anti Jedi. Elle infiltra les lieux et fit face à la Sith avec qui elle livra un violent mais bref duel qui se termina par la mort de son adversaire. Peu à peu, les subalternes d’Abeloth perdirent du terrain et finirent par se retrancher dans le Temple Jedi où les membres de l’Ordre leur livrèrent bataille pendant qu’un autre avatar d’Abeloth fut détruit sur Hagamoor 3 par Tahiri Veila et Boba Fett. Les deux derniers pantins d’Abeloth furent quant à eux éradiqués par Luke et le reste de l’Ordre Jedi, mettant fin au conflit destructeur.

Dossiers associés
 
Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Le Guide du Nouvel Ordre Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 05/01/2009
Rédacteur(s) : Yocana
Mise en page : Yocana
Mise(s) à jour : Yocana

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Octa Ramis. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité