StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
La Tempête Approche
  • Titre original The Gathering Storm - Poe Dameron #8 à 13
  • Genre Comic-Book
  • Série Poe Dameron (Vol. 3)
  • Univers Officiel
  • Année et période +34 (Nouvelle Grande Guerre)
  • Scénariste(s) Charles Soule
  • Dessins Phil Noto
  • Couverture Phil Noto
  • Synopsis :

    Poe Dameron aide C-3PO à récupérer des informations sensibles mais il doit aussi affronter l'Agent Terex et découvrir le traître de l'Escadron Black.

  • Note du staff SWU
     (62 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (56 %)

    On s'était quitté juste après l'excellent one-shot dessiné par Unzueta mettant en scène une nouvelle tête absente dans cet arc (mais on me susurre qu'on la reverra bientôt). Il s'agit même du dernier arc dessiné par Noto (il était temps, diront certains). Analysons donc cet arc qui aura tout de même fait six issues complètes, une première pour la série !
     

    Scénario : tous les chemins mènent à Jakku 

    Certaines choses deviennent difficiles à appréhender sans une connaissance globale de la littérature Star Wars ; dans cette optique Charles Soule semble devenir notre Luceno des comics.
    Expliquons cela : James Luceno est l'auteur de roman spécialisé dans la référence à outrance, on retrouve dans ses ouvrages des allusions à… hé bien tout ce qui a été fait avant en fait. Soule semble donc être le pendant de Luceno en comics (souvenez-vous le Carrion Spike du roman Tarkin, ou de L'ulo, personnage des Ruines de l'Empire).
    Il y a à peine quelques mois j'ai achevé ma lecture d'Empire's End, dernier tome de la trilogie Riposte, je ne pensais pas me retrouver replongé dans cet ouvrage si tôt. Que ce soit pour Jakku ou certains personnages on retrouve avec cette BD les, presque, directes conséquences de ce roman. Jakku y tient au début une grande part lorsque l'on découvre le passé de Terex qui est à n'en plus douter le personnage le plus intéressant de la série (à défaut de s'investir d'avantage dans l'escadron, l'investissement chez les méchants et le Premier Ordre est très présent). Le personnage et sa vie sont donc décortiqués, mais connaissant très bien l'industrie filmographique et de l'imaginaire d'aujourd'hui, on comprend rapidement pourquoi. Un nuance Disney reste de mise mais ça fait partie des meubles j'ai envie de dire. L'homme à la petite moustache est donc l'atout de cet arc ! 

    Parlons peu, parlons Poe. Son histoire semble artificielle face à un Terex charismatique. Ce scénario est plein de climax qui n'en sont pas (mettre C-3PO, BB-8, Poe ou Snap en danger, comment dire…). On croit au début à un hasard monstrueux mais Soule se rattrape et arrive finalement à ficeler à peu près le tout. On retrouve rapidement une tête connue dans un corps méconnu (encore une référence à détecter) avant de terminer avec une bataille spatiale d'envergure et enfin des retournements de situations surprenants dans cette série. Puis, après une punchline bien sentie Poe s'en va vers les conséquences de sa dernière aventure…

    37/50


    Dessins : notons que Noto c'est fini 

    Que n'ai-je jamais dit sur lui ? Lumière, fonds unis, visages, décors vides, couleurs, dégradés absents, fadeur, petite moustache… 

    On observera une légère amélioration en fin d'arc mais Poe Dameron reste une série qui n'est pas faite pour un dessinateur comme Phil Noto. Cependant avec le changement d'artiste de prévu, je dirai que Marvel et Lucasfilm s'en sont rendu compte et prennent un virage qui arrive, comme par hasard, juste avant la sortie de l'Episode VIII. Espérons une prise de conscience aussi pour Larroca ! 

    19/50

    En conclusion Soule continue de livrer des histoires de qualité, histoires difficiles à lire à cause de Phil Noto.



    + Les plus

    Terex 
    Riposte tome 4 
    Snif

    - Les moins

    Noto 
    Des faux climax

  • 17/10/2017
     (60 %)  •  Langue : VF
    Bon, fini ce troisième tome Panini. Aux niveaux dessins, bon ben Noto quoi, c'est statique... je n’apprécie pas particulièrement la colorisation non plus, et alors les batailles spatiales ! :perplexe: bon sang on dirait des comics jeunesse, ça donne un rendu ni fait ni à faire. Donc vraiment passable... Le scénario est cool sur les premières issues, avec le développement de Terex en flashbacks (au passage, cette construction va devenir la norme, je sens : on introduit un méchant sympa et hop deux arcs après, flashback sur son histoire, on verra si j'ai bon pour la capitaine dans Aphra). Par contre à partir du moment où Poe se crashe, j'ai commencé à un peu m'emmerder, hormis le coup de la "résurrection" de Mr Bones bien WTF mais j'adore ce droïde ! J'ai bien souri ! :D Le fin et ses dialogues font vraiment clichés, hélas.
  • 17/10/2017
     (70 %)  •  Langue : VF
    Il y a un traître au sein de l'escadron Black, Poe Dameron en est désormais persuadé. Mais comment l'identifier ? Le mystère devra attendre : Poe est envoyé en mission avec C-3PO pour rechercher l'un de ses agents droïdes, qui affirme détenir des informations très importantes au sujet du Leader Suprême Snoke. Poe et C-3PO vont donc se rendre sur la planète Kaddak pour organiser l'extraction du droïde et des précieuses données qu'il contient. C'est compter sans l'agent Terex, membre du Bureau de Sécurité du Premier Ordre, qui compte bien se venger de l'audacieux pilote !

    On peut reprocher bien des choses à Charles Soule, mais niveau cohérence de l'Univers Officiel, le bonhomme maîtrise son sujet. Et en nous dévoilant le passé de Terex, c'est la cerise sur le gâteau ! L'antagoniste de la série est le vedette de la première moitié de l'arc, où on nous dévoile qui il est, comment il est devenu ce qu'il est devenu, quelles ont été ses motivations... bref, le guide pour comprendre Terex est là. Mais il y a un hic là-dedans. Déjà, les flash-backs disparaissent au bout de trois numéros, ce qui amoindrit considérablement l'intérêt de la suite. D'autre part, ils arrivent finalement assez tard dans la chronologie de la série, ce qui fait qu'on se demande finalement pourquoi ne pas les avoir mis plus tôt... :neutre:

    En tout cas, Terex s'impose avec Aphra comme l'un des personnages les plus intéressants que l'Univers Officiel non-filmique ait développé. Espérons le revoir dans la suite, mais j'ai quelques (gros) doutes...

    Le cas Terex ayant été traité, passons au cœur de la série, Poe lui-même. Là, le bilan est nettement moins positif, l'auteur n'ayant sans doute pas la latitude nécessaire pour caractériser le personnage comme il le faudrait. Aucun passé, aucune famille, aucun souvenir, rien qui ne vienne l'espace d'un instant enrichir le personnage, qui se contente donc d'être celui du Réveil de la Force, bravache, courageux, téméraire. Pour un premier arc, ça pourrait passer. Pour le troisième arc d'une série qui atteint du coup l'année d'existence, ça commence à faire. Je comprends que Lucasfilm se garde des munitions sous le coude... mais là, ça se voit. Pour ne pas trop nous faire nous poser des questions, on pourrait au moins avoir quelques miettes, une vague mention d'un passé, une petite phrase « ça me rappelle une mission sur [insère ici le nom d'une planète]... » Pas grand chose, mais juste de quoi nous rassasier. Comme je le disais, je n'en veux pas à Charles Soule, sans doute sujet à des contraintes éditoriales et qui ne doit surtout pas trop en dire. Mais ça se sent à la lecture. :neutre:

    Et il y a des choses dont Soule est responsable. L'arrivée de l'escadron Black en mode deus ex machina ? Check. Le retour d'un personnage du roman Riposte ? Si le moment est génial, on se demande quand même ce que cela vient faire ici. L'intrigue en elle-même ? Poe se fait balader de la première à la dernière case et, pardon de le dire, mais l'introduction de la nouvelle antagoniste manque clairement de subtilité. Et pose un nouveau problème : ça aurait pu (dû?) être Phasma ! Ou bien on aurait pu reprendre Beck, Impériale déjà affronté par Han Solo dans le roman La cavale du contrebandier au look quasi-identique. Et non. Quel intérêt en ce cas ? :perplexe:

    Aux dessins, c'est la fin de la prestation de Phil Noto sur la série, qui laisse la main à Angel Unzueta à partir du prochain tome. On ne peut pas dire que ce départ m'attriste, le dessinateur ayant eu un mal certain, depuis le début de la série, à représenter de façon convaincante les scènes dans l'espace, un comble pour un titre comme Poe Dameron ! Les dessins manquent de dynamisme et de variété visuelle (après la grotte du premier arc, visitez la grotte du troisième arc!), certains événements supposés dramatiques perdent ainsi de leur percutant en les représentant ainsi... dommage. Au rayon des satisfactions, cependant, décors de l’Écharde de Kaddak sont plutôt originaux, et le design de l'armure de Terex plutôt classe. Mais dans l'ensemble, ça manque de dynamisme et de finesse...

    En ayant droit à un arc de six épisodes, la série Poe Dameron gagne donc en épaisseur, notamment grâce à un méchant très bien caractérisé, ce qui permet de passer outre les dessins de Phil Noto. Mais dès lors que Terex n'est plus que le méchant « basique », c'est de suite plus compliqué... Espérons que les événements du dernier épisode de l'arc et que l'arrivée d'Angel Unzueta aux dessins relancera l'intérêt d'une série qui, en l'état, peine à véritablement rendre Poe lui-même intéressant. :neutre:

    Note : 70%
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

43 membres le possèdent (qui ?)
36 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité