StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Dass Jennir
Biographie
 

1. Ordre 66 sur Neo Plympto

Si la Grande Purge éprouva nombre de Jedi survivants et poussa une bonne partie d'entre-eux à cacher leurs pouvoirs pour survivre, certains ne se laissèrent pas pour autant faire et persévérèrent plutôt dans leur combat en faveur de la liberté et de la démocratie, une catégorie dans laquelle se rangea Dass Jennir.

Lors des jours précédant la Bataille de Coruscant, comme à chaque fois depuis le début de la Guerre des Clones, le Maître Jennir suivit les ordres du Conseil et du Chancelier Palpatine en partant avec ses troupes pour la planète New Plympto, et ce sans la moindre discussion. Là, une fois arrivé, l'humain aux longs cheveux blonds mena nombre de batailles contre les natifs Nosauriens et leurs alliés Séparatistes, et ne put donc aider ses pairs lorsque la capitale fut prise d'assaut par le General Grievous. Malheureusement pour lui, peu après le début de sa mission, son éloignement vis à vis de Coruscant et son appartenance aux Jedi valurent à Dass d'être pris pour cible par ses propres soldats au moment où l'Ordre 66 fut invoqué par le Chancelier, une trahison mortelle à laquelle il échappa de justesse. Pendant plus d'une journée, Dass Jennir se cacha ainsi des clones dans les bois de Neo Plympto, pour finalement se retrouver face à un Nosaurien appelé Bomo Vertemousse.

Une fois qu'il l'eut persuadé de ne pas signaler sa présence comme ses congénères savaient si bien le faire, le Maître Jedi se laissa alors guider à travers la forêt par le Nosaurien, non sans devoir subir ses quolibets, et comprit une vérité à laquelle il n'avait pas eu le temps de réfléchir, à savoir que les peuples alliés aux Séparatistes n'étaient pas tous mauvais. En effet, si Bomo lui déclara sur le chemin qu'il l'aidait parce que tous deux étaient désormais traqués par les clones, il lui apprit également que la raison qui avait poussé la République à intervenir sur sa planète n'était que commerciale et que les Nosauriens n'avaient pas demandé à être touchés par la guerre. Toutefois, le fait était que leur planète avait quand même été attaquée, et cela avait laissé une telle rancoeur envers le régime de Palpatine et les Jedi chez les congénères de Bomo que Dass faillit être tué sur le champ lorsque ceux-ci les retrouvèrent dans les bois, juste avant l'intervention salvatrice du commandeur Rootrock. Ayant eu vent de ce qui était arrivé aux membres de l'Ordre à travers toute la Galaxie, ce Nosaurien respecté de ses troupes demanda ainsi à ce qu'on relâche le Maître Jennir, et l'invita même à rejoindre leur campement afin de discuter la situation. Là, après s'être reproché de n'avoir pas senti le mal qui se tramait dans son dos, et dans le dos de l'Ordre dans sa globalité, Dass se vit alors offrir une place au sein de la résistence Nosaurienne face à l'occupation impériale, une offre qu'il déclina dans un premier temps parce qu'il craignait de prendre une autre mauvaise décision sous le coup de la culpabilité, et parce qu'il éprouvait aussi la nécessité d'aller d'abord sur Coruscant pour tenter de retrouver tout Jedi survivant. Malgré cela, il fit néanmoins la promesse de revenir aider ses nouveaux alliés si la Force le guidait sur cette voie et si Rootrock l'aidait à repartir pour la capitale, ce qui fut fait.

2. Retour sur Coruscant

Dès qu'il eut atteint sa destination, Jennir avança donc sans tarder vers le batiment qui avait été son foyer depuis sa naissance, ayant au préalable enfilé une tenue militaire et caché son arme près de son bras gauche qu'il avait mis en écharpe. Mais ce qu'il vit une fois arrivé dépassa ses pires craintes : des soldats clones patrouillant sur le parvis du Temple désormais en flammes, le tout devant une foule qui croyait déjà pour une bonne partie à la traîtrise des Jedi. Pour lui, le pire vint cependant lorsqu'il dut se résoudre, comme quatre de ses confrères cachés dans l'attroupement, à laisser courir à sa perte un jeune chevalier qui avait décidé de défendre la liberté en chargeant les clones, et ce même si celui-ci leur avait demandé de se montrer et de l'aider. Dépité par cet assaut héroïque mais inutile, Dass n'oublia pourtant pas la raison de sa venue sur Coruscant et c'est pour cela qu'il suivit à travers la foule le maître Kai Hudorra, auquel il n'adressa la parole qu'une fois la padawan Noirah Na congédiée. Si une part de lui était d'accord avec ce qu'avait dit Hudorra à la jeune fille qui l'avait accompagné, à savoir qu'elle devait tirer un trait sur sa vie de Jedi si elle voulait survivre, l'humain n'en éprouva pas moins de la tristesse pour elle à l'idée de la savoir désormais livrée à elle-même, une decision assez dure comme il en fit part au Bothan. Le contact établi avec son confrère, le Maître Jennir constata alors qu'ils étaient tous deux venus sur Coruscant pour que la Force leur indique le chemin à suivre. Mais, à l'inverse de Kai, il ne jeta pas son sabre-laser, sachant qu'il allait encore en avoir besoin pour préserver les idéaux de la défunte République, comme il pouvait aussi avoir besoin de son compagnon Jedi pour cela. A cette proposition, Kai Hudorra répondit toutefois par la négative, pour finalement laisser l'humain repartir de son côté, après lui avoir expliqué qu'il allait surement chercher un avenir en tant que joueur et lui avoir souhaité d'être toujours soutenu par la Force.

3. Retrouvailles avec Bomo

Heureusement pour lui, s'il avait perdu énormément de choses en seulement un peu plus de deux jours, la Force, elle, n'avait pas quitté le Maître Jedi Dass Jennir, et c'est justement en se fiant à elle qu'il décida ensuite de retourner sur Neo Plympto afin d'y rejoindre Boissec, Bomo Vertemousse et les autres résistants Nosauriens, des hommes avec lesquels il continua encore et toujours à lutter contre le mal, en l'occurence les troupes impériales.

Les renforts impériaux étaient arrivés en masse et Jennir et ses amis se retrouvèrent en mauvaise posture. Leur dernière possbilité était plus qu'honorable : combattre jusqu'à la fin pour permettre aux femmes et aux enfants de gagner du temps et de fuir la planète. Mais la bataille fut très courte face à la puissance de feu des chars impériaux. Suite à un tir précis à la base d'un arbre, Bomo et Dass furent projetés dans le trou formé par les racines et survècurent au massacre perpetré par les clones à la surface sur des Nosauriens désarmés. Une fois la nuit tombée et les tirs terminés, le Jedi et le Nosaurien remontèrent à la surface et ne purent que constater les dégats.

Ils se rendirent alors aux prairies de Cadgel, plus précisèment au port, afin de rattraper la femme et la fille de Bomo, placées toutes deux dans un transport un peu plus tôt dans la journée. Malgrés les troupes impériales omniprésentes, ils réussirent à rentrer dans le port et se retrouvèrent à bord du Uhumele, vaisseau dirigé par le capitaine Schurk-Heren. Les présentations furent rapidement faites et tout comme eux, le capitaine et son équipage ne souhaitaient pas attirer l'attention des impériaux. Cependant, il étaient cloués au sol et il leur fallait trouver une solution pour fuir la planète sereinement. Dass Jennir pris alors les devants et réussit à prendre l'armure d'un clone lors d'une patrouille après l'avoir assommé. Il réussit à voler un Nimbus incognito et provoqua la panique au port. Tous les vaisseaux quittèrent la zone en même temps et le Uhumele put passer en hyperespace afin de rejoindre Orvax IV, planète sur laquelle Mesa et Resa Vertemousse, respectivement femme et fille de Bomo, avaient été envoyées par l'Empire comme esclaves.

4. A la recherche de la famille de Bomo

Une fois arrivés sur Orvax IV, le petit groupe réussit à se fondre dans la masse malgrés quelques petits accrochages. C'est Meekerdin-Maa, un des membres d'équipage du Uhumele, qui retrouva un groupe de Nosaurien en premier. Dass tenta de retenir Bomo mais ce dernier se précipita pour interroger les captifs et apprit que sa femme Mesa avait été tuée, et que sa fille Resa avait été vendue. Voyant son ami Nosaurien perdre complètement ses moyens, le Jedi demanda au reste du groupe de retourner au vaisseau avec le Nosaurien, préférant mener les recherches sur sa fille disparue seul. Après une demi-journée de recherche, Jennir identifia et localisa l'esclavagiste, un chagrien nommé Orso Meeto. Il grimpa jusqu'à son balcon et l'interrogea sous la menace de son blaster. Cela fonctionna puisqu'il obtint le nom de l'acheteur, un certain Dezono Qua vivant à Calamar, sur la planète Esseles.

Mais à ce moment précis, le Jedi avait oublié un détail : la possibilité que le vendeur prévienne son client de la visite du Jedi. Soumis à l'urgence de la situation, il pesa le pour et le contre et c'est en se rendant compte que la vie de la fille de Bomo valait plus à ses yeux que la vie d'un esclavagiste qu'il pressa la détente. Le Chagrien fut tué sur le coup, d'un tir en pleine tête, et ses gardes rentrèrent en trombe dans l'appartement. Mais le Jedi ne paniqua pas et prit la fuite afin de retourner au Uhumele. Néanmoins, c'est à partir de ce moment précis, après avoir assassiné froidement cet être vivant, que ses principes Jedi furent remis en question.

A peine arrivé sur la planète Esseles, le Jedi obtint les informations qu'il désirait, à savoir la localisation de l'esclavagiste. Cette fois-ci, tout l'équipage participa à l'opération de sauvetage de la fille de Bomo et se rendit à la villa du tueur, un homme riche et seul vivant perché sur une montagne. Rapidement la villa fut sous contrôle, les droïdes furent mis hors d'usage et Dezono Qua ne put rien faire face à l'équipage. Malheureusement pour Bomo, l'homme avoua avoir tué la jeune fille et l'avoir mangé lors de son dîner. Dass Jennir commit pour la deuxième fois l'irréparable et tua froidement l'humain de trois tir en pleine poitrine. Son ami Bomo lui en voulut terriblement de lui avoir volé cette vengeance, qui était la seule chose qui lui restait après avoir perdu sa femme et sa fille.

Suite à cet événement tragique, le groupe se sépara. Bomo repartit avec le reste de l'équipage du Uhumule tandis que Dass Jennir resta seul et prit le vaisseau et le droïde, nommé H2, du défunt Dezono Qua. Il pensa un moment à se débarasser de son sabre laser mais retint son geste au dernier moment, se rendant compte qu'il ne pouvait pas fuir son passé de telle sorte.

5. Emploi sur Telerath

Les mois passèrent. Dass Jennir continua d’errer dans la galaxie, enchainant les jobs peu payés et les cachettes toutes plus miteuses les unes que les autres. Il arpentait la galaxie tout en se faisant discret afin de ne pas attirer l’attention de l’Empire et avait désormais pour seule compagnie le droïde H2. Dass Jennir ne parvenait que très  difficilement à trouver un travail qui respectait son sens moral de Jedi. En effet, pour survivre dans les bas fonds l’honneur et le devoir n’entrait pas en considération.

4 mois après la proclamation de l’Empire Glactique, Jennir se trouvait dans une cantina sur Cato Neimoidia. Une jeune femme du nom d’Ember Chankeli cherchait à engager un mercenaire capable de débarrasser sa planète, Telerath, d’un gang d’esclavagistes. Dass Jennir estima alors que cet emploi semblait être en accord avec sa philosophie Jedi : le devoir d’un Jedi était de lutter face à l’oppression. Aussi accepta-t-il l’offre, voyant là l’occasion d’obtenir la rédemption de ses actes. Le Jedi eut cependant à affronter un chasseur de primes Chistori qui désirait remporter l’offre également, mais sorti vainqueur du combat, démontrant ses capacités de combat. Ember proposa à Dass d’infiltrer le gang des esclavagistes. En attendant, elle le logerait dans son auberge.

Une fois sur Telerath, Jennir et H2 firent la connaissance de Poisson, un vieil homme. Ce dernier leur fit faire le tour de la ville de Noua et devint leur guide. Au cours de la visite, Poisson révéla au Jedi qu’il n’y avait pas que des esclavagistes qui officiaient sur ce monde : un groupe de trafiquants d’épices avaient aussi établi leur base sur la planète ! Et curieusement, Ember Chankeli n’avait pas mentionné ce deuxième gang… Dass se fit ensuite rapidement remarqué par Mors Demanna, le bras droit du chef des esclavagistes, Musori. Le Jedi s’interposa entre Mors et Dado, un adolescent qui avait osé défier le criminel, et élimina plusieurs ennemis de quelques tirs de blaster. Dass Jennir ignorait alors qu’il venait d’enfreindre la « loi de l’épée » établie sur Telerath : uniquement les lames étaient acceptées, considérées comme les seules armes respectant l’honneur. Malgré l’intervention de Jennir, Dado se vit trancher la main par l’esclavagiste pour le punir de son arrogance. Le Jedi décida alors de se procurer une épée. Dass Jennir et H2 logeaient à l’hôtel d’Ember, faisant mine de ne pas se connaître. Là, Dass rencontra Nikollane, une employée d’Ember et… mère de Dado ! L’adolescent avait besoin de soins médicaux pour soigner la blessure infligée par Mors Demanna. Grâce  à ses pouvoirs de guérison Jedi, Jennir fut en mesure de sauver la vie du garçon une nouvelle fois. Dass mena alors son enquête sur les trafiquants d’épices et avec l’aide de Poisson, se rendit sur la seconde lune de Telerath où le gang disposait d’une usine. Il constata que les trafiquants utilisaient des esclaves nausoriens. Certains se trouvaient même être de vieilles connaissances au Jedi. Jennir libéra de leurs chaînes les esclaves. Il décida alors qu’en plus de débarrasser la planète du gang des esclavagistes, il allait éliminer le gang des trafiquants d’épices : c’était son devoir ! En revanche, son rôle de gardien de la paix avait changé : désormais pour maintenir la paix, il fallait faire des sacrifices. Le Jedi tua un à un les criminels présents dans l’usine à coup de blaster puis y laissa un couteau appartenant aux esclavagistes de Musori,  accusant ainsi le gang adverse d’être à l’origine de ce massacre. Dass espérait ainsi déclencher une guerre entre les deux clans qui s’anéantiraient mutuellement.

6. Guerre de gangs

A peine de retour sur Telerath, Jennir fut invité par Mors Demanna dans la demeure du boss Musori. Ces derniers avaient été impressionnés par les talents de tireurs de cet étranger. Demanna engagea un duel  au sabre avec Jennir, sous l’œil attentif de Musori, afin de le tester. Dass préféra flatter son adversaire et finit par déclarer forfait, prétendant que Mors lui était supérieur et à la hauteur de sa réputation. En revanche, le Jedi refusa l’offre de rejoindre le clan, ne souhaitant pas travailler pour des êtres sans honneur.

Le plan de Jennir commença à porter ses fruits puisque les trafiquants d’épices venaient de trouver le couteau laissé par le Jedi sur les lieux du crime. Et comme prévu, ils s’en prirent aux esclavagistes. Mais Ember Chankelli travaillait en réalité pour les trafiquants d’épice. C’était pour cette raison qu’elle avait engagé Jennir : pour se débarrasser du clan rival. Elle dénonça le Jedi auprès de son chef bandit, Ken-Kiba. Dass fut capturé par les T’surr trafiquants et torturé. Il parvint à s’enfuir de justesse et fut récupéré par H2 et Poisson. Lorsqu’il reprit connaissance le lendemain, revigoré par la méditation Jedi, il se trouvait dans la maison de Poisson. Ce dernier avait prit soin du jedi. Il apprit à son réveil que les esclavagistes étaient tous morts, tués par les trafiquants d’épices. Ember Chankeli avait été trahie par ses alliés et détenue prisonnière, elle et d’autres femmes, par Ken-Kiba. H2 avait été abattu en ramenant ces informations. Finalement, Poisson fut également capturé.

Le Jedi fut prit de remords. Des innocents souffraient à cause de la guerre qu’il avait déclenchée. Il devait finir ce qu’il avait commencé et arrêter les trafiquants d’épice ! Il s’introduisit dans le repère de Ken-Kiba pour sauver les prisonniers. Là, il tomba sur Demanna qui avait échappé à la purge. Ce dernier désirait se venger de Jennir, qu’il jugeait responsable de la mort des siens. Il défia une nouvelle fois le Jedi en duel, mais cette fois ci, Dass ne se laissa pas faire. Il vint rapidement à bout de Demanna et lui trancha la main. Dass Jennir ne le tua pas, lui laissant ainsi une occasion pour se racheter et recommencer une nouvelle vie. Dass Jennir retrouva le lieu où étaient retenus captifs Ember et Poisson. Pour la première fois depuis des mois, Dass Jennir activa son sabre laser, dévoilant sa nature de Jedi. Il n’avait plus peur de se cacher : il était un Jedi et son devoir était de  sauver ses amis !

7. Traqué dans le désert

Dass Jennir vint rapidement à bout des trafiquants d’épices et sauva ainsi les habitants de Telerath de l’emprise des gangs. Sa mission accomplie, le Jedi fit ses adieux à ses amis Poisson et Nikollane. Il partit pour Vondarc avec Ember Chankeli. Cette dernière avait en effet pour projet d’y recommencer une nouvelle vie. En chemin, Dass s’attela à réparer son droïde H2. Hélas, avant d’avoir atteint leur destination, le croiseur impérial Moissonneur arrêta leur vaisseau. Dass Jennir était recherché par l’Empire, aussi craignait-il d’être reconnu s’il laissait les impériaux inspecter son véhicule. Le Jedi prit les commandes et tenta d’échapper à l’Empire. Deux chasseurs se lancèrent à sa poursuite. Même s’il parvint à les abattre, Dass, Ember et H2 s’écrasèrent eux aussi sur une planète désertique nommée Prine.

Les trois compagnons errèrent pendant deux semaines dans le désert, à la recherche de civilisation et d’un éventuel moyen de quitter ce monde. Pourtant, ils n’étaient pas seuls ; Jennir perçut une présence malfaisante qui traquait le trio. A partir de ce moment, le Jedi ordonna à H2 d’effacer leurs traces après leur passage. Peu après, Ember se fit enlevée par des marchands d’esclaves. Afin de rattraper leur caravane et de secourir la jeune femme, Dass utilisa la Force pour apprivoiser un animal vivant dans les canyons. Il s’en servit de monture afin de parcourir le désert plus rapidement. Finalement, Dass parvint à rattraper les esclavagistes et leur fit face. Dans la lutte, il n’en tua aucun, se contentant désormais de seulement les blesser ou les désarmer ; le Jedi ne voulait plus avoir de nouveaux morts sur sa conscience. Mais à peine avait-il retrouvé Ember que Falco Sang, le chasseur de primes qui était à leurs trousse fit irruption. Jennir n’eut pas d’autres choix que de se replier afin de préparer un plan d’attaque, ne pouvant pas combattre cet homme qui venait de surgir par surprise. Ainsi, Ember restait prisonnière, mais cette fois de Falco Sang.

Dass Jennir revint plus tard au secours de la jeune femme. Devinant que Falco et son droïde I-Z étaient embusqués, il envoya H2 en reconnaissance. Déguisé en Jedi, le robot avança vers Ember. Le mercaire tenta d’abattre le nouveau venu, permettant au vrai Jennir de localiser la cachette du chasseur de primes. Falco Sang révéla que c’était la famille de Dezono Qua qui l’avait engagé. Le combat fut engagé et le Jedi déviait facilement les tirs ennemis avec son sabre laser.  I-Z toujours embusqué détruisit d’un coup de sniper H2 qui était en train de libérer Ember. La jeune femme fut elle aussi mortellement touchée par le tir. Dass Jennir, gagné par le désespoir décida d’utiliser ses pouvoirs de guérison pour sauver la femme qu’il aimait. Il n’avait jamais été très doué comme Jedi mais tenta de se remémorer ses enseignements au Temple avant de perdre connaissance. Falco Sang profita de la diversion pour fuir, comprenant qu’il ne pouvait pas lutter contre un Jedi.

Lorsque Dass Jennir se réveilla, c’était pour constater à son plus grand bonheur qu’Ember avait survécu grâce aux pouvoirs Jedi. Il avait été récupéré par ses anciens amis, membres de l’Uhumele. Ces derniers, pris de remords après l’avoir abandonné avaient parcourus la galaxie pour le retrouver. La situation semblait aller pour le mieux pour le Jedi : il avait retrouvé ses amis et restait avec celle qu’il aimait, Ember.

8. Trahison

Pendant son absence, l’équipage de l’Uhumele avait recruté à son bord un autre ancien Jedi : Beyghor Sahdett. Ce dernier avait en tête un plan visant à éliminer le danger que représentait Dark Vador. Dass Jennir sentit rapidement la duperie et comprit que Sahdett n’était pas ce qu’il prétendait être : en réalité c’était un agent de l’Empereur, probablement envoyé pour traquer les Jedi encore en vie. Ne sachant que faire, Jennir fit mine d’accepter de participer à cette quête pour tuer Vador. Il ne parla à personne de ses soupçons concernant Sahdett mais décréta qu’ils devaient se rendre sur Kestavel afin de rencontrer un autre Jedi, Kai Hudorra, qui les aiderait très certainement dans leur périlleuse entreprise. Dass Jennir ne voulait rien faire qui pourrait mettre en danger ses amis et surtout Ember. Pourtant il savait une chose : il devait éliminer la menace que représentait Beyghor à bord de leur vaisseau. Mais il n’était pas en mesure d’en venir à bout tout seul ! Aussi, il demanda à Ratty de fabriquer un deuxième sabre laser ; lorsqu’ils seraient enfin arrivés sur Kestavel, Hudorra en aurait besoin pour l’aider à combattre le Jedi renégat ; Jennir était présent lorsque le vieux bothan avait abandonné sa propre arme peu après la proclamation de l’Empire Galactique.

Sur Kestavel, Jennir et ses amis trouvèrent facilement Hudorra. Celui-ci avait créé un casino de luxe, aidé par la Force. Kai Hudorra confirma alors à Jennir ce qu’il craignait : lui aussi ressentait une perturbation dans la Force concernant Beyghor Sahdett. Dass Jennir offrit le nouveau sabre laser fabriqué exprès au vieux Jedi, et ensembles, ils affrontèrent l’agent de l’Empire. Beyghor Sahdett démontra tous ses talents au combat et prouva que seul, Dass Jennir n’aurait pas réussi à le vaincre. Heureusement, Kai Hudorra n’avait en rien perdu ses réflexes et vint finalement à bout du verpine. Sahdett fut ainsi fait prisonnier, mais il était trop tard : il avait eut le temps d’alerter ses supérieurs de la présence des deux Jedi sur Kestavel ! Dark Vador ne tarderait pas à débarquer !

Kai Hudorra drogua alors Jennir et obligea ses amis de l’Uhumel  à partir. D’après le bothan,c e n’était pas à Jennir d’affronter Vador! Ainsi, lorsque Dass Jennir se réveilla à bord de l’Uhumele, loin de Kestavel, il trouva un petit enregistrement de Kai Hudorra lui expliqua les raisons de son acte. Ainsi, Kai Hudorra estimait que Dass Jennir avait suffisamment souffert ses derniers temps, tandis que lui-même se détournait de ses idéaux Jedi. Jennir, lui était resté fidèle à chaque instants à la voie des Jedi et devait continuer à protéger ses amis et ceux dans le besoin comme il l’avait déjà fait sur Telerath. Kai Hudorra ne parvint pas à tuer Vador ; Mais Jennir lui, était toujours en vie, avec ses amis et la femme de sa vie ! Et tant qu’il resterait un Jedi et certains prêts à tout pour défendre leurs idéaux contre la tyrannie l’Empire, une lueur d’espoir continurait de briller dans la galaxie !

 
Dossiers associés
 
Le Dossier Clone Wars    Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Republic : La série à succès !   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 18/09/2016
Mise en page : 7esk
Mise(s) à jour : 7esk, DarkStratis23

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Dass Jennir. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité