StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Point d'Equilibre
  • Titre original Balance Point
  • Genre Roman
  • Série Le Nouvel Ordre Jedi (Vol. 6)
  • Univers Legends
  • Année et période +26 (Nouvel Ordre Jedi)
  • Auteur(s) Kathy Tyers
  • Couverture Cliff Nielsen
  • Traducteur(s) Jean-Marc Toussaint
  • Synopsis : L'invasion des redoutables Yuuzhan Vong met toute la Galaxie en danger. Les réfugiés refluent en désordre, et, pour les accueillir, Leia ne peut leur proposer que la planète Duro, si gravement polluée qu'elle n'est plus qu'une succursale de l'enfer. A eux de la rendre de nouveau habitable !
    Mais les exilés sont loin de s'entendre, et les Durosiens, repliés dans des stations orbitales autour de leur planète, ne se montrent pas accueillants. D'ailleurs, les Yuuzhan Vong arrivent. Yan Solo, son fils Jacen et Droma le Ryn sont envoyés pour remplir une mission impossible : maintenir la paix ...
  • Note du staff SWU
     (56 % - 5 commentaires)
  • Note des internautes
     (62 % - 21 commentaires)
     (39 %)
    I- Jacen sous les projecteurs
    Dans Point d'Equilibre, tout se passe sur la planète Duro où nous retrouvons les familles Solo et Skywalker.
    Ce grand format se concentre en particulier sur Jacen qui a décidé de ne plus utiliser la Force tant qu'il ne sera pas certain de la manière d'aborder le conflit contre les Yuuzhan Vong.
    Le seul moyen de rendre l'histoire intéressante aurait été de montrer l'attitude de Jacen face à différents types de combats sur la planète, afin de savoir jusqu'où il aurait été prêt à persister dans son mutisme Jedi.
    Pourtant, Kathy Tyers ne fait presque pas évoluer le personnage central du roman jusqu'aux trente dernières pages.
    Sur un roman de 400 pages, cela fait vraiment longuet !


    II- Mais où est la bataille ?
    Eh oui, la question est là ... si tous les héros se retrouvent sur Duro, c'est surement parce qu'une énorme bataille se prépare.
    Mais ce n'est pas le cas, loin de là. Sur la totalité de ce grand format, il n'y a que 2 évènements marquants :
    Spoiler: Afficher
    la rencontre de Leia, Jaina et Mara avec Nom Anor et le sursaut de conscience de Jacen à la fin du livre.

    D'où l'excellente question : mais que se passe-t-il donc dans le reste du roman ??? Vous l'aurez compris, pas grand chose.
    Mise à part l'introduction réussie du redoutable Maître de Guerre Tsavong Lah, il ne se passe quasiment rien dans le roman.
    Pour occuper les pages, Kathy Tyers raconte l'évacuation des réfugiés (passionnant !) et les aventures forcément limitées de nos jeunes Jedi vu que Jacen refuse d'utiliser la Force et que Jaina est blessée aux yeux.
    Aucune bataille spatiale ni intrigue politique dignes de ce nom : au lieu de préparer la bataille de Duro, nos héros ne font que préparer l'évacuation !!!
    En gros, dans ce roman, on s'ennuie ferme ...

    + Les plus

    - La remise en question de Jacen vis-à-vis de la Force
    - La présentation réussie de Tsavong Lah
    - L'ultimatum final, lourd de conséquences

    - Les moins

    - L'éditeur aurait pu couper 350 pages sur les 400 au montage du livre
    - Très décevant pour un grand format, surtout après les prodiges réalisés par Salvatore dans Vecteur Prime
    - Où sont les autres Jedi, les Rogues, les contrebandiers, les Vestiges ... ?
  • 17/06/2002
     (42 %)
    Attention, attention ! voici le tant attendu second Hardcover du NOJ !
    Oui, eh bien pas besoin de s’exciter, il n’y a vraiment pas de quoi !
    « Mais pourquoi est-il aussi méchant ? » me direz-vous ? Et bien car c’est MOU ! Après l’excellent Vecteur Prime on ne pouvait que s’attendre à un cru aussi bon voir meilleur, que nenni…
    Bon, partons à la recherche des bons points, ce sera rapide. Les passages sur les Vong sont très importants pour la marche à suivre du NOJ, et sont même plutôt intéressants. La présence de Nom Anor et de Tsavong Lah expliquent cela. De plus, ce livre est assez psychologique, l’esprit des héros nous est très souvent ouvert, surtout ceux de Jacen et de Mara, on a rarement vu ça, du moins dans cette optique si avancée.
    Il est vraiment dommage qu’il ne se passe quasiment rien avant la fin du livre, vraiment. Je vous le dis, ces 400 pages, vous les verrez passer…
  • 16/08/2006
     (60 %)
    Point d'Equilibre est très décevant surtout avec une si belle couverture !! Il reste bien en dessous du niveau des autres avec beaucoup de pages pour peu d'actions. Heureusement que l'on apprend que Mara est enceinte !

    Bemol: JACEN!! Là il atteint le Summum de la Médiocrité/ les réfugiés de Duro et la trop grande implication de nos Héros.
  • 04/11/2017
     (70 %)  •  Langue : VF
    En un mot comme en cent : Tyers.
    L'écriture est un peu lourde, mais j'affectionne personnellement l'auteur pour ses descriptions. C'est sur qu'on est clairement pas sur du Vecteur Prime, mais les enjeux restent intéressants à découvrir.
    Le moins bon tome du NOJ, mais loin d'être médiocre.
  • 02/07/2022
     (70 %)  •  Langue : VF
    L’invasion Yuuzhan Vong a été si implacable que des millions de réfugiés sont à la recherche d’un nouveau foyer. La seule planète qui accepte de les accueillir est Duro, un monde si pollué que les réfugiés vivent sous des dômes et travaillent à rendre la planète aussi accueillante que possible. Mais l’ennemi approche et n’entend pas laisser les réfugiés leur échapper. Et pendant ce temps, la famille Solo, déchirée suite à la mort de Chewbacca, va tenter de recoller les morceaux…

    Deuxième volume grand format de la vaste saga que forme le Nouvel Ordre Jedi, Point d’Équilibre fait débat. Et pour cause ! Roman psychologique pour les uns, mou du genou pour les autres, ce nouvel opus refuse de tomber dans la facilité et dans une construction classique et linéaire : si les bases de l’intrigue sont rapidement posées, Kathy Tyers refuse de faire se réconcilier tous les personnages une fois la moitié du roman atteinte pour mieux les montrer, de nouveau unis, faire face à une gigantesque bataille impliquant de multiples points de vues...

    Et bien non. Ce serait trop simple. A la place, Tyers va se focaliser sur une poignée de personnages et faire évoluer les relations des couples Solo et Skywalker. Le fossé entre Leia et Han est gigantesque, creusé par le contrebandier suite au décès de son meilleur ami dans Vecteur Prime et lorsque le couple va se retrouver… et bien, tout ne sera pas facile. Il y a des traces, des tensions. Notamment en ce qui concerne l’un de leurs fils : Jacen Solo.

    Jacen Solo, c’est l’incarnation même du clivage que peut ressentir le lecteur. Réticent à l’idée de trop utiliser la Force depuis le début de la saga – au contraire de son frère, qui considère la Force comme un outil, ou de sa sœur jumelle – Jacen va très loin dans ce roman puisque, dès le début, sa décision est prise : il refuse désormais de l’utiliser, terrifié à l’idée qu’une vision qu’il a eu puisse le pousser à faire le mauvais choix. Avec le recul, c’est tout de même incroyable de voir à quel point les auteurs sur la licence ont eu le nez creux, ou ont construit savamment le personnage, roman après roman, sur près de deux décennies d’aventure. Jacen Solo a peur de faire le mauvais choix ? Il aurait peut-être dû se poser la question un peu plus tard, alors que les événements de L’Héritage de la Force s’approchaient… :siffle:

    Les doutes de Jacen sont pertinents. Ils sont relativement inédits, même si Luke Skywalker, par le passé, a déjà pu être montré réticent à l’idée de trop s’appuyer sur la Force, mais on pourra reprocher à l’autrice de trop s’attarder dessus au détriment, peut-être de Jaina et d’Anakin Solo. Jacen est le focus de la jeune génération Jedi dans ce roman et, bien évidemment, cette construction narrative a pour but de montrer à quel point il va s’enfoncer dans cette attitude, faisant l’autruche comme rarement on aura pu le voir… jusqu’à ce qu’il n’ait plus le choix, que ce soit poursuivre ainsi ou sauver la vie d’un de ses proches. :shock:

    Cette fin, justement, est un coup de tonnerre pour la suite de la saga. Car du côté des ennemis, si on retrouve (j’ai envie de dire « évidemment ») Nom Anor, toujours dans les mauvais coups, toujours aussi increvable que de la vermine, c’est surtout le Maître de Guerre Tsavong Lah qui retient l’attention du lecteur, lui qui fait sa première véritable apparition dans la saga. Tsavong Lah, c’est l’équivalent, dans la hiérarchie Yuuzhan Vong, de Dark Vador : c’est le second du Seigneur Suprême, c’est un individu massif, craint, qui n’hésite pas à éliminer ses propres hommes, le guerrier ultime de son peuple. Rien que son titre claque : Maître de Guerre, warmaster en version originale. Il en impose, et va être à l’origine d’un véritable ultimatum adressé à la galaxie entière. Une nouvelle phase s’ouvre dans la saga. Vivement le prochain tome ! :love:

    Quelques mots, enfin, sur le couple Skywalker, avec une Mara Jade qui est mise en avant… pour la bonne et simple raison qu’elle est enceinte ! On a donc une description de Mara encore plus mère louve bien que son enfant ne soit pas encore né, Luke étant relativement discret dans le roman. :neutre:

    Alors au final, que dire ? Le roman est lent, c’est une évidence. Après cinq premiers romans d’une densité importante, brassant de nombreux personnages, lieux et intrigues, Point d’Équilibre donne l’impression de stagner, de gagner du temps par moments même, avec un Jacen presque excessif dans son refus total d’utiliser la Force. Et pourtant… ce moment de calme, ce moment de vie, est finalement indispensable, tant les personnages n’ont pas eu le temps de souffler depuis Vecteur Prime. Cette focalisation sur le couple Han-Leia et sur Jacen est appréciable. Mara tombe enceinte dans ce roman. Droma retrouve les siens. Il se passe des choses dans ce roman… mais trop peu, il est vrai, pour maintenir l’intérêt sur plus de 400 pages au format poche. Les longueurs peuvent être rebutantes.

    (Après, aujourd’hui, après plusieurs romans de l’Univers Officiel où il ne se passe pas grand-chose… disons que ce problème de rythme n’en est plus forcément un! :lol: )

    Note : 70 %
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

244 membres le possèdent (qui ?)
145 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !