StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Collision Imminente
  • Titre original The High Republic Adventures #1-5 - Vol. 1
  • Genre Comic Junior
  • Série La Haute République - Les Aventures (Vol. 1)
  • Univers Officiel
  • Année et période -232 (Haute République)
  • Scénariste(s) Daniel José Older
  • Dessins Harvey Tolibao
  • Synopsis :

    Durant les jours de la Haute République, une équipe de Jedi inexpérimentés se précipitent vers Trymant IV pour aider les citoyens après qu'une attaque des Nihils, une bande de dangereux maraudeurs, a laissé la cité en feu. Les Padawans Lula, Farzala en Qort font de leur mieux pour aider le plus de gens que possible.
    Pendant ce temps, Zeen et Kriz, membres d'un groupe qui en veut aux Jedi et les craint, doivent décider s'ils peuvent accepter leur aide ou s'ils veulent essayer de sauver la situation par eux-mêmes.

  • Note du staff SWU
     (80 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (50 % - 1 commentaire)
     (80 %)

    Que je regrette d’avoir lu les romans The Rising Storm et Race to Crashpoint Tower avant d’avoir fini le premier arc de ce comics. D’autant plus qu’avec le roman adulte, j’ai deviné une des révélations du comics. Cela étant dit, je n’en tiendrai pas rigueur dans cette critique puisque ce n’est pas la faute du comics, étant donné qu’il est bien sorti avant le roman.

    Petit disclaimer d’ailleurs, le roman jeunesse, Race to Crashpoint Tower sort en français deux mois avant le comics. NE LE LISEZ SURTOUT PAS, on retrouve dedans certains personnages du comics qui vous spoileront toute cette histoire.

    Revenons-en à The High Republic Adventures, un comics qui nous fait suivre une ribambelle d’apprentis Jedi ainsi que deux autres personnages qui vont se retrouver au cœur de la guerre contre les Nihil mais dans des camps opposés.

     

    Scénario : ça s’étoffe à mesure qu’on avance

    Là ou le comics adulte de Marvel se passe au lendemain de La Lumière des Jedi et aura droit à au moins deux arcs avant la vague suivante, ici plusieurs semaines ont passé et la fin de l’histoire nous mène aux portes de la seconde vague. Comme vous vous en doutez, l’intégration est parfaite et maintenant que j’ai lu The Rising Storm, c’est même encore mieux, car on y découvre certains visuels qui se retrouveront dans le roman, que ce soit entre autres des personnage ou des vaisseaux.

    Côté scénario, on est dans une classique tragédie grecque ou Shakespearienne, dans laquelle un couple d’ «amis» se retrouve dans des camps opposés en pleine guerre Nihil. Tous les éléments sont là, de la naïveté de la jeune fille à la rage du garçon, manipulé par Marchion Ro lui-même.

    Rien de neuf sous le soleil me direz-vous. Et bien pas forcément, le rapport de la gentille gamine à l’Ordre Jedi est intéressant, dans le sens où elle est déjà un peu âgée mais possède de très forts pouvoirs liés à la Force. Dans ce cas que faire ? L’entrainer ou pas ? Surtout quand on découvre Yoda en maître bienveillant, déjà à cette époque.

    Le reste de l’intrigue reste très convenu à un détail près : que voulaient les Nihil sur ce monde ? Que cherche Marchion Ro ? Hé bien si le comics n’est pas assez clair à vos yeux, la révélation vous attendra dans le roman.

    Enfin des pistes sont lancées pour la suite mais pas forcément pour le/les personnages auxquels on pense. D’ailleurs à mon avis, en ce qui concerne cet élément, un autre média risque fort d’être annoncé…

    36%

     

    Dessins : vous n’allez pas aimer

    Mais moi si ! Ne me demandez pas pourquoi, d’où je tire cette sensibilité… Je pense qu’après plus de 15 ans à lire des comics,; j’en ai un peu assez des dessins mainstream, convenus, avec toujours la même colorisation. Ceux pour plaire au plus grand monde.

    Ici, la première chose qui saute aux yeux c’est que c’est chargé, très fouillis et ça dégueule de détails. Mais en quoi est-ce une mauvaise chose ? Vous avez peur de vous chopper une indigestion rien qu’en regardant des dessins ?

    Je pense que ce qui me plait autant, c’est que les comics jeunesse d’IDW nous ont habitués à des planches très simples où seuls les personnages font l’attention de l’artiste pour ensuite proposer des décors vides et lisses, quand il y en a. Ici c’est le bazar, et j’aime ça !

    Autre détail qui a son importance : la colorisation, ça tranche on est dans de la pastel pop ! Pas une pastel claire qui s’estompe, ni une colorisation flashy lumineuse, on est sur de la pastel très colorée. Ca change de ce qu’on voit d’habitude donc considérez-moi comme conquis !

    44%

    En conclusion, on tient entre nos mains un comics Star Wars qui dénote par son côté graphique mais qui reste très classique sur son scénario, malgré quelques surprises à droite à gauche.



    + Les plus

    - Des dessins qui changent
    - Le final

    - Les moins

    - Scénario Shakespearien déjà vu à maintes reprises

  • 20/06/2021
     (90 %)  •  Langue : VO
    Je viens de terminer ce numéro et globalement je suis plutôt d'accord les critiques, c'est vraiment très bien. Je vais aussi arrêter de le catégoriser Jeunesse quand j'en parle, car selon moi il est même plus mature que le comics Marvel sur certains points :neutre:

    Au-delà de ça, je pense même que je préfère celui-ci, j'ai du mal à comprendre pourquoi les Dengir sont gardés pour le comics "adulte" et les Nihil pour le jeunesse ??? Mais en fin de compte, ça marche bien et on a effectivement une histoire bien plus passionnante, des personnages plus développés et un impact beaucoup plus important sur la saga de La Haute République ( :shock: ).

    J'ai vraiment hâte de voir la suite de cette histoire !
  • 21/01/2022
     (70 %)  •  Langue : VF
    La Grande Catastrophe n’est pas terminée. Et lorsqu’elle affecte le monde de Trymant IV, et que par-dessus le marché les Nihil menés par l'Oeil lui-même font irruption pour emmener avec eux l’Ancien de la population locale, le seul vaisseau disponible ne contient qu’une poignée de padawans Jedi en direction du Flambeau Stellaire, fort heureusement sous la tutelle du Maître Jedi Yoda !

    Nouveau titre dédié à la Haute République, The High Republic Adventures est cette fois publiée chez l’éditeur IDW, plutôt spécialisé dans les comics « tout public », comprenez par là jeunesse. Et c’est Daniel José Older qui s’y colle, lui qu’on retrouvera ensuite sur le roman jeunesse La tour des Trompe-la-mort (et qui d’ailleurs reprend certains personnages de ce premier arc). Cette série régulière est semble-t-il son premier travail régulier sur un comics… et cela se voit. :paf:

    Sur la gestion du rythme, par exemple, largement perfectible. Sur l’intrigue en elle-même : bien que lisible par les lecteurs de tous âges, force est de constater que l’ensemble reste très jeunesse tout de même, notamment tout ce qui a trait à l’amitié entre Krix et Zeen. Yoda est fidèle à lui-même, quoique plus « actif » que ce que l’on verra par la suite dans les films (mais il a une excuse : il a dans les 650 ans, là, il est encore en forme physiquement !).

    Cela se voit aussi sur le système de double narration, de double bulle de pensées. Une idée bienvenue pour montrer la progression en parallèle des deux amis, chacun dans des camps opposés, une idée qui rappellerait presque la mini-série Jedi vs Sith de Dark Horse il y a bien longtemps. Et naturellement, nos deux camarades prendront de bien mauvaises décisions… :neutre:

    Enfin, sur l’utilisation des Nihil ici, et notamment l’implication de l’Oeil lui-même : Marchion Ro, rien que cela ! Oui, mais il ne sort pas vraiment grandi de l’affaire : dans La Lumière des Jedi, il était impressionnant, fin tacticien, agissant dans l’ombre… là, il opère au grand jour (enfin, sous son masque, mais vous m’avez compris), et la menace semble baisser d’un cran. Du coup, je suis partagé sur son utilisation. Elle est bienvenue, c’est vrai, mais si c’est pour en faire ça... :neutre: D'autant plus que lorsque son plan aboutit enfinben... on ne voit même pas de quoi il s'agit en fait. :paf:

    Ah, un bon point en revanche sur le running-gag autour de la pâtisserie ! :lol: Par contre, le délire sur « Bouquet de sang » m’a laissé totalement insensible, et je ne suis pas certain de l’avoir compris, d’ailleurs... :perplexe:

    Aux dessins, c’est Harvey Tolibao qui fait un retour remarqué dans la licence après une poignée d’épisodes de la série KoTOR il y a près de 15 ans chez Dark Horse ! Et dans l’ensemble, il s’en tire plutôt bien même si tout n’est pas parfait. Déjà parce que, à plusieurs reprises, on aurait presque l’impression que ce n’est pas lui aux dessins de telle ou telle page (changement ponctuel de dessinateur ? de coloriste ? d’encreur ? Toujours est-il que cela saute parfois aux yeux). Ensuite car le designs des personnages, s’ils sont tous inédits – à l’exception notable de Yoda, quoiqu’un peu rajeuni pour l’occasion (ça fait plaisir de le voir dans la force de l’âge et marcher d’un bon pas!), font tous un peu trop enfantins pour leur âge supposé. C’est à dire que ce sont tous des padawans, qu’ils sont tous supposés avoir une quinzaine d’années, mais que souvent, ils ont des gabarits de novices pour des visages plus matures. Peut-être est-ce là le style du dessinateur ?

    En tout cas, on est à des années-lumière du trait enfantin et des décors vides de Derek Charm sur la série Star Wars Adventures du même éditeur pour, en théorie, le même public. Le visuel du titre ne dénote absolument pas dans la collection 100 % STAR WARS de Panini ! :oui:

    Cette nouvelle série régulière démarre donc avec une ambition certaine. Le titre est encore perfectible, tant scénaristiquement que visuellement, mais c’est un début sympathique, qui remplit sa mission de titre « tout public », avec forcément les défauts qui vont avec pour le lecteur adulte plus aguerri aux comics. Reste à voir ce que les prochains arcs réserveront à nos jeunes padawans ! :sournois:

    Note : 70 %

    Oh, un dernier point : je ne sais pas si ça a déjà été relevé, mais de voir Marchion Ro et son casque m’a fait immédiatement à penser à Ren, le leader des Chevaliers du même nom. Alors oui, je sais : ce qui est gravé sur le casque n’est pas la même chose. Mais tout de même : les formes sont similaires, ils jouent le même rôle de chef des antagonistes, masqués tous les deux, les stratèges de leur groupe, scénarisés essentiellement par Charles Soule dans les deux cas… D’ici à ce qu’on nous explique que, d’une façon ou d’une autre, Ren et ses ouailles soient les « descendants » des Nihil ou inspirés par eux, il n’y a qu’un pas ! :think:
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

94 membres le possèdent (qui ?)
82 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !