StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Une épreuve de courage
  • Titre original A Test of Courage
  • Genre Roman Junior
  • Univers Officiel
  • Année et période -232 (Haute République)
  • Auteur(s) Justina Ireland
  • Traducteur(s) Julien Bétan
  • Synopsis :

    À quinze ans, Vernestra Rwoh vient de devenir Chevalier Jedi, mais sa première vraie mission ressemble étrangement à du babysitting. Elle a été assignée à la surveillance de l'aspirant inventeur Avon Starros, âgé de onze ans, à bord d'un croiseur se dirigeant vers la merveilleuse station spatiale appelée Starlight Beacon.

    Mais rapidement, des bombes explosent à bord du croiseur. Alors que les Jedi adultes essaient de sauver le vaisseau, Vernestra, un Padawan Jedi, Avon, son droide J-6 et le fils d'un ambassadeur atteignent une capsule de secours, mais les communications sont coupées et les vivres sont peu nombreuses. Ils décident d'atterrir sur une lune à proximité, qui leur offre un abri mais pas guère plus. Et à l'abri de leurs regards, le danger se cache dans la forêt...

  • Note du staff SWU
     (72 % - 4 commentaires)
  • Note des internautes
     (50 % - 1 commentaire)
     (79 %)

    Deuxième roman de la période Haute République, A Test of Courage suit le périple de la très jeune Jedi Venestra Rwoh qui, après la destruction d’un vaisseau, se retrouve avec d’autres adolescents échoués sur une planète hostile. Cependant, il se pourraient bien que ces derniers ne soient pas les seuls survivants.

    Roman jeunesse, A Test of Courage ne brillera pas par l’originalité de son scénario, dont la fin est en partie spoilée par Light of the Jedi, mais brillera pour et par ses personnages.

    Le projet Haute République continue de nous surprendre de manière différente dans les œuvres qui le composent. Ici, on notera des idées intéressantes chez trois personnages du casting. Venestra tout d’abord, qui est la plus jeune Jedi à être devenue Chevalier depuis longtemps, et qui possède une arme des plus intéressantes et emblématiques de l'Univers Légendes. Imri ensuite, un Padawan qui passera par un bouquet d’émotions lui révélant beaucoup sur lui-même et contre lesquelles il devra faire preuve d’un vrai courage. Et enfin Avon Starros, ancêtre de Sana Starros, qui a ses propres idées tranchées sur la Force et souhaite la démystifier.

    Le reste du casting est plus classique, mais la dynamique qu’apportent les trois personnages cités ci-dessus font le charme du livre.

    En ce qui concerne l’histoire de ce court roman, après un début à toute vitesse qui nous présente un peu l’époque, d’autres mondes et les Nihil, la suite est un peu plus lente et en mode survie sur une lune inhospitalière. J’avais peur que la fin du roman tire en longueur alors que la situation ne s’y prêtait pas et heureusement, c’est assez vite expédié, ce qui rend le tout cohérent.

    Enfin, je souhaite terminer en abordant un dernier sujet : pour un livre jeunesse, l’histoire est particulièrement sombre et mature. La mort d’adultes reste un évènement triste en soit mais je pense surtout à un autre fait du livre qui, lu par un enfant, pourrait choquer. Vous vous en doutez, ce n’est pas pour me déplaire !

     

    Vous aurez donc compris qu’après un départ explosif et un milieu de livre très classique, on sortira de cette lecture enjoué grâce aux personnages qui la rythment. Pour la suite, le mystère plane toujours, promettant d’autres histoires encore plus sombres !



    + Les plus

    - le trio de tête
    - Un roman jeunesse mature et parfois violent

    - Les moins

    - encore une intrigue « planète inhospitalière » heureusement assez court

  • 16/12/2020
     (70 %)

    La nouvelle période de la Haute République, située 200 ans avant l’épisode I, se décline également en roman jeunesse, avec A Test of Courage, de Justina Ireland, auteure que nous avons déjà vu sur les romans jeunesse Le Globe du Solstice et Spark of the Resistance. Alors que vaut cette nouvelle œuvre ?

     

    I) C’est jeunesse, et ça se sent

    Autant être clair : on oublie la grande intrigue et les gros développements de Light of the Jedi. On suit un groupe d’enfants à qui il va arriver des péripéties (dont malheureusement la moitié est racontée dans le synopsis du livre, puisque l’arrivée sur la lune couverte de jungle arrive à mi-roman), et comme ce sont des enfants, on se doute que tout va bien se passer. Bon, le point positif, c’est que non, tout ne va pas bien se passer, avec deux scènes assez sombres.

    Le style, très fluide, est également très simple. Un soin est apporté à la description des personnages (chose que l’on n’a pas forcément dans un roman adulte) et l’ensemble se lit très vite pour un adulte (comptez entre 2 et 3 heures selon votre rythme de lecture).

    Du côté du scénario, je regrette l’imbrication trop légère avec Light of the Jedi. On a certes un lien avec le Starlight Beacon, et les ennemis rencontrés par les enfants s’avèrent être des Nihil… mais ils pourraient en fait être des méchants comme les autres, alors que le roman de Charles Soule nous a prouvé le contraire. Mais voilà, tout ceci vient d’un œil d’adulte. Il est sûr et certain que vos enfants âgés de 9-13 ans apprécieront cette histoire et s’identifieront aux personnages.

     

    II) Un gros travail sur les personnages

    Même si le scénario est très léger, on louera la qualité d’écriture de Justina Ireland, notamment en ce qui concerne la psychologie et les sentiments des personnages. Les quatre protagonistes principaux ont tous leurs idées, leurs doutes, leurs sentiments, et on les voit évoluer au fil des pages grâce au système, très judicieux, d’un chapitre = un point de vue. Même le droide J-6 est développé, avec une petite originalité bien sympathique.

    Du côté des ennemis en revanche, il va être difficile d’être comblé, car hormis une phrase, on n’apprendra rien sur les Nihil ou leurs motivations réelles.

     

    Conclusion :

    A Test of Courage est un roman sympathique pour les enfants, qui en sont la cible, donc l’objectif est rempli. On regrettera, pour le lecteur de toutes les œuvres liées à la Haute République, peu de liens avec les autres romans, notamment concernant l’intrigue globale, ainsi qu’un scénario très léger. Mais on a hâte de retrouver les personnages principaux dans d’autres histoires !

  • 15/04/2021
     (80 %)  •  Langue : VF

    Il paraît inutile de le préciser, mais sait-on jamais : je ne suis pas le public-cible de ce roman. J'ai 34 ans, et il est vrai que la Bibliothèque Verte, ça m'évoque surtout la série Indiana Jones Jr (Ah, sur le Titanic ! Ah, la rencontre avec Mata-Hari ! Et pan, 25 ans dans les dents!) de ma jeunesse plutôt que la littérature Star Wars. Et pourtant ! Comme moi, ne vous laissez pas tromper par la couverture faussement enfantine, vous passeriez... peut-être pas à côté du roman de l'année, mais d'une bonne surprise assurément, d'autant plus pour un jeune public.

     

    Quelques écueils

    Parce qu'il y en a, tout de même. Évacuons-les d'entrée de jeu, du coup.

    Le premier, le plus visible peut-être, c'est la narration au présent. C'est un choix non pas de l'auteure, Justina Ireland, mais bien de traduction de la Bibliothèque Verte. Ce choix se comprend vis-à-vis du public cible : après tout, le but est de pousser à la lecture votre petit frère, votre nièce, qui vous voulez, d'une dizaine d'années. Le lecteur plus âgé pourra, lui, avoir un peu de mal à s'y habituer... Mais rassurez-vous, on s'y fait très vite.

    L'autre problème, le principal sans doute, c'est peut-être le manque d'informations sur le contexte. Les aventures de Vernestra et de ses acolytes se déroulent dans la période de la Haute République, mais cela se passerait en même temps que la prélogie que cela ne changerait finalement rien. Vous n'apprendrez pas grand chose sur la galaxie à cette époque, ni même sur les Nihil qui sont peu présents et chiches en informations. Les quelques mentions d'Orage, de Foudre ou même de Kassav risquent de surprendre le lecteur qui ne serait pas au fait de la hiérarchie du gang...

    On a pu également parler du fait qu'il valait mieux ce roman avant le Chapitre 44 de La Lumière des Jedi car son dénouement était divulgâché. C'est le cas, deux personnages étant explicitement mentionnés dans le Chapitre en question... même si pour ma part, avec une semaine d’écart entre mes deux lectures, cette information était déjà sortie de ma tête !

     

    Des personnages principaux bien caractérisés

    Encore une fois, nous sommes dans un roman jeunesse : les personnages ont donc des âges proches de ceux des lecteurs. Et si Vernestra, la doyenne du groupe, n'a que 16 ans, elle est déjà Chevalier Jedi : voilà qui nous montre son niveau, d'autant plus qu'elle maîtrise un accessoire bien particulier...

    Mais ce sont les autres personnages qui se révèlent les plus intéressants... à commencer bien sûr par Avon Starros, dont le patronyme fait plaisir tant le personnage est à la fois fidèle à ce que nous connaîtrons de son arrière-arrière-etc petite fille (tout en étant beaucoup plus supportable) ! La présence de sa droïde J-6 apporte beaucoup de fraîcheur au groupe. En comparaison, Imri est un profil plus « classique » mais qui va progresser tout au long du roman. Reste enfin Honesty, fils de l'ambassadeur d'un monde amené à intégrer la République, un fait qui va justifier l'événement traumatisant du premier acte du roman.

     

    Un roman jeunesse, vraiment ?

    On pourrait se le demander, en fait, tant la situation est dramatique une fois arrivé au tiers du roman. Jamais je n'aurai imaginé cela de la part d'un roman jeunesse, qui nous confirme là toute l'ambition de la période Haute République : oui, des personnages meurent, et non, on ne s'y attend pas toujours. La plupart des personnages vont ainsi se débattre avec leurs deuils qu'ils vont devoir apprivoiser ou bien faire face à des souvenirs particulièrement choquants pour des adolescents, si doués soient-ils, de douze ou quatorze ans. Il n'y a finalement que Vernestra, le roc du groupe, dont le passé semble ordinaire... mais qui sait ce que l'avenir lui réserve ?

     

    Bilan

    Une Épreuve de courage réussit donc la lourde tâche de satisfaire le jeune lecteur curieux de découvrir une nouvelle époque et de nouveaux personnages dans la galaxie Star Wars tout en permettant aux plus anciens d'entre nous de suivre une aventure avec certes des facilités, certes des défauts, mais aussi une indéniable fraîcheur grâce à ses jeunes protagonistes. N'hésitez donc pas à donner sa chance au roman !

     

    NOTE : 80 %

  • 01/05/2021
     (60 %)  •  Langue : VF
    Livre jeunesse agréable à lire avec des personnages plutôt bien travaillés. Le style et le phrasé ne donne pas l'impression de prendre les enfants pour des idiots (contrairement au premier tome de "aventure dans un monde rebelle" par exemple avec ses expressions d'un autre age).

    Le gros soucis c'est que le livre ne sert à rien. Il ne vient pas enrichir cette nouvelle période si ce n'est avec l'introduction de certains personnages que l'on reverra sans doute. Je me serais contenté même d'une toute petite info inédite par rapport au roman adulte "la lumière des Jedi" mais non.

    Alors on me dira "ouiii mais c'est un livre pour les plus jeunes qui introduit la période blablabla". Ok mais ça n'empêchait pas le fait de donner un petit intérêt aux adultes de l'ouvrir. Dommage.
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

46 membres le possèdent (qui ?)
31 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité