StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Chapitre 15 - Le Repenti
  • Titre original Chapter 15 - The Believer
  • Série The Mandalorian
  • Saison et n° épisode S02E07
  • Pour combattre l'Empire, le Mandalorien a besoin de l'aide d'un ancien ennemi.

  • Dates de diffusion Etats-Unis 11/12/2020
    France 11/12/2020
  • Note du staff SWU
     (73 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (83 % - 4 commentaires)
  • 11/12/2020
     (80 %)  •  Langue : VF
    Pour une fois je n'ai pas grand-chose à dire. Même si l'intrigue "infiltrer une base pour récupérer un truc" est très classique, son déroulement reste cool. J'ai bien aimé la réutilisation du Juggernaut et des skiffs, le référence à l'opération Cendres ou la charge sonique du II. Ce sont des petites choses sympas. Le fait qu'on identifie pas tout de suite le danger, mais au fur et à mesure en voyant les autres véhicules détruits, entendant des choses à la radio, puis apercevant enfin les pirates, ajoute aussi un intérêt. L'intervention impériale qui sauve les héros était inattendue mais rafra¨îchissante, à défaut d'être cohérente (pourquoi ne pas faire escorter les transports par des TIE dès le départ ?).

    La première séquence dans la décharge est sympa aussi. L'environnement est intéressant et le droïde drôle. L'autre plante est pas mal aussi, tout comme l'ambiance dans la base.

    Par contre, l'armure tout neuve de Boba... pourquoi ? La réparer un peu parce qu'elle a mal supporté le Sarlaac soit, mais là on a l'impression qu'il l'a bichonnée en 2-2 alors que dans les épisode 5 et 6 il en a clairement rien à péter qu'il y a des marques. De même, l'utilité réelle de Mayfeld dans le plan reste très ténue...
  • 12/12/2020
     (80 %)  •  Langue : VO
    Mayfield était plutôt sans foi ni loi prêt à trahir tout le monde dans la saison 1 et là il devient un perso avec une conscience (bon ok, le contexte permet d'en savoir plus sur son personnage et ça c'est cool).
    Les convois, pourquoi ils ne sont pas plus protégés si c'est si précieux, surtout que les pirates, à par les détonateurs, ne sont pas bien armés.
    L'Empire, ce n'est plus ce que c'était niveau discipline, car dans l'entrepôt, c'est un peu le foutoir comme chez les Rebelles en son temps avec des soldats qui se baladent partout.
    Encore une planète sans exotisme starwarsienne :neutre:
    Mais comme déjà dit, je passe outre pour apprécier l'épisode, donc tout va bien :)

    Par contre, chose très très très cool, c'est qu'on voit une partie de l'intérieur du Slave One :love:
    Cool aussi de retrouver des types de stormtroopers différents.
  • 18/12/2020
     (60 %)

    Euh. Attendez. Il est où Grogu là ? Il est pas dans l'épisode ? WHAT ??? Moi s'il est pas là ma critique va être vite faite hein. Non mais vous me faites marcher il est là ! Non ? Ok ! 0/20 ! Merci. Au revoir.

    Passer la douleur intense (#euphémisme) de ne pas apercevoir Grogu pour la première fois dans un épisode de The Mandalorian, nous voilà donc en présence de l'avant dernier épisode de cette saison 2 ! Déjà ! Comme vous l'avez peut-être vu dans notre dernière actualité, la saison 3 elle débutera en décalé par rapport aux précédentes puisqu'il faudra attendre Noël 2021. Mais revenons à nos moutons.

    Le chapitre 15 nous amène donc à suivre notre cohorte de hors-la-loi, sauf Cara Dune qui s'est rangée (rangée/rangers... vous l'avez ?) en quête de la localisation du grand méchant Moff Gideon. Alors que vaut cet épisode ? Et bien, à mon sens, on peut le diviser en deux grandes parties. Une première moitié totalement oubliable suivie d'une seconde plus intéressante. Explications.


    Comme d'habitude, ici on retrouve deux choses : du "meh" et du "wow". Je sais mon vocabulaire vous impressionne. Mais c'est pourtant bien le cas ! Chaque épisode présente une sorte de cahier des charges à remplir avec son quota d'action et son nombre minimum de stormtroopers tués et/ou de pirates et consorts. Ajoutez à cela une dose d'humour entre personnages et un fil scénaristique qui avance de manière peu subtil tout en saupoudrant le tout de légers développements de personnages et d'intrigue et vous avez votre épisode de The Mandalorian.

    Nous allons détailler mais cet épisode ne me semble pas au niveau d'un avant dernier de saison. La tension devrait être au maximum quitte à nous sortir la bonne vieille technique du cliffhanger à la fin pour nous tenir en haleine ! Mais tout ce qu'on a ici est l'obtention de coordonnées et un Din Djarin qui continue son chemin personnel pour sortir d'un credo trop strict. Du "meh" et du "wow". Je vous avais dit que mon vocabulaire était le bon ! 

    Cela me rapportera quoi ?

    Et bien de la présence à l'écran, Mayfeld ! Et c'est déjà ça ! Le retour de ce personnage, au delà d'un aspect comique assez agréable, l'acteur jouant bien le cynisme et la nonchalance, est assez difficile à justifier. Ramener Boba Fett ? Du fan service, tout le monde a compris. Du fan service à gros sabots mais du fan service quand même. Ramener Mayfeld ? Euh... J'ai un peu plus de mal à voir. Oui on nous donne l'explication : c'est un ancien impérial, il va donc pouvoir donner la localisation d'un terminal grâce auquel la position du Moff Gideon pourra être connue afin d'aller libérer l'Enfant. Alors encore une fois, sa présence apporte deux éléments contradictoires : il n'est pas fondamentalement utile. Que ce soit lui ou un autre... osef ! Sa connaissance de la planète Morak où une exploitation minière clandestine existe n'est pas si incroyable. Un homme comme Greef Karga ou une officielle de la Nouvelle République comme Cara Dune auraient pu donner une information similaire au Mandalorien.

    "Oui mais sans lui il n'aurait pas pu se connecter au terminal". Et bien... si. Comme le montre l'épisode. 

    Donc à l'image d'un Boba Fett ramené en sauveur suprême au moment où Din en avait le plus besoin (#fanservice), Mayfeld est ramené pour ... euh... rien de foncièrement utile. Peut-être que le public a apprécié le personnage. Ou que le réalisateur voulait retravailler avec cet acteur. Donc...euh... #pastrèsutilenitrèscohérent.

    Or, la cohérence, au sein d'un épisode et surtout au sein d'une saison entière, est synonyme de qualité. Et parfois, il faut bien l'admettre, The Mandalorian en manque cruellement.

    Mais sa présence apporte des éléments positifs aussi. Oui. La nonchalance du personnage apporte un contrepoids intéressant à notre taciturne de service. Leurs échanges sur le port du casque est sympathique et permet de préparer le fait que Din va finir par découvrir son visage. La remarque qu'il lâche en voyant sortir Boba est drôle. Oui le personnage est attachant. Et intéressant. Il apporte un regard interne à l'Empire qui fait partie des points les plus positifs de cet épisode.

    Clap, clap, clap *applaudissements*

    Après avoir sauvé leur cargaison, Mayfeld et Din sont accueillis en héros dans la base impériale. Même si cela est fugace, entrevoir le quotidien de ces soldats est intéressant. Le passage aurait mérité de durer plus longtemps. 

    Arrivant devant le terminal, Mayfeld fait comprendre à Din qu'il ne peut pas y accèder car un officier impérial risque de le reconnaître puisqu'il a servi sous ses ordres par le passé. L'officier en question se révélera être un monsieur très antipathique doublé d'un alcoolique !

    Si Mayfeld ne peut pas faire la manipulation devant le terminal c'est Din qui devra s'en charger. Mais pour cela, le terminal nécessitant une reconnaissance faciale, il faudra y aller à visage découvert. Et, pour sauver l'Enfant, Din le fera.

    Oui. Je prends ce genre de passage avec grand plaisir. On sent la demi-seconde (même derrière le masque) d'hésitation de Din. Mais pour sauver Grogu il est prêt à tout. Les paroles de Bo-Katan ont du résonner dans sa tête à cet instant. Il remet petit à petit en cause un credo rigide et strict qui le tient éloigner de la plupart des êtres qu'il croise. Il avance. Il grandit. Il s'améliore. Pedro Pascal interprête ici à merveille le désespoir doublée d'une forme d'incrédulité et d'insécurité que Din doit ressentir à ce moment là.

    Mais encore une fois, derrière cet aspect très positif, l'épisode amène un problème. Si le terminal est accessible à quiconque montre sa petite tête... pourquoi Mayfeld ? On nous laissait supposer que la reconnaissance faciale permettrait d'accèder aux informations de l'ordinateur en faisant office de mot de passe. Mais non. Tout le monde en réalité peut y accèder. Problèmatique ...

    Tout ces gens, ceux qui sont morts, c'était pour leur bien ?

    Mayfeld propose ici, en discutant avec l'officier qui ne laisse pas notre duo partir, une vision intéressante. Il a servi l'Empire et a été traumatisé par ses massacres. En mentionnant l'opération Cendres que beaucoup de fans de l'UE connaissent, le personnage offre un visage nouveau, celui du dégoût. Face à la cruauté froide de l'officier sous les ordres duquel il a servi, face à son manque d'humanité et à sa foi absolue en un régime totalitaire et violent, Mayfield craque et assassine cet officier de sang froid.

    S'en suit une scène d'action rythmée, avec Cara Dune et Fennec Shand en snipers (sérieux pourquoi avoir ramené Fennec Shand aussi ?), les stormtroopers tombant un à un au dessus d'une immense cascade. 

    Fuyant grâce à l'intervention de Boba et de son célèbre vaisseau, Mayfeld fait exploser la base grâce à un tir de prodige sur la cargaison précédemment sauvée des pirates de rhydonium. 

    Dommage que Mayfeld soit mort pendant cette mission.

    La Marshall Cara Dune, officielle de la Nouvelle République, qui insistait un épisode avant sur la nécessité de respecter les règles fera donc croire à la mort d'un prisionner ayant participé à la prise en otage d'un cargo de la même Nouvelle République afin de lui assurer sa liberté. Mouais...

    Bon passons le moment rigolo où Mayfeld s'en va, passons aussi sur le fait que nos (anti)héros le laissent comme ça au milieu de la jungle et s'en vont tranquille pour faire un point sur ce personnage. Mayfeld aura offert un humour qui aura fonctionné sur moi mais il centralise les défauts de l'épisode et plus largement ceux de la série entière avec ses contradictions et ses fils scénaristiques si gros qu'ils se voient à des kilomètres. Apportons à son crédit un discours politique bienvenu pour développer l'univers et le contexte car il prononce cette phrase :

    L'Empire, la Nouvelle République, c'est pareil pour eux, nous sommes tous des envahisseurs.

    Ce genre de commentaires, certes provenant d'un esprit cynique et hors-la-loi apporte tout de même des éléments de contexte intéressant sur la vie quotidienne de ces populations que l'on ne fait qu'apercevoir la plupart du temps dans les productions Star Wars.

    Il est plus important pour moi que ce que vous ne pourrez jamais imaginer.

    Une fois la localisation du Moff Gideon en poche, Din ne peut s'empêcher de le troller en lui envoyant le même discours que ce dernier lui avait fait sur Nevaro lors de la saison 1. C'est le seul véritable moment qui mérite l'appellation "avant dernier épisode". Ici, lors de ces quelques dernières secondes on nous offre une montée en tension que l'épisode ne nous avait pas vraiment proposé jusque là.


    Pour conclure, l'épisode n'est pas exceptionnel. Scindé en deux, il nous offre d'abord le cahier des charges habituel sans fond avant de poursuivre par des moments fugaces de développement. Il n'est pas à la hauteur de ce que l'on peut attendre d'un avant dernier épisode. Tous les personnages qui forment l'équipe de sauvetage de Grogu ne sont pas à la hauteur. L'équipe formée à la fin de la saison 1 avait le mérite d'être cohérente. Les personnages avaient un vrai passif ensemble, s'étaient aidés et avaient appris à s'apprécier et surtout à apprécier l'Enfant. Ici, ces cases ne sont pas cochées pour Boba et Fennec. Pas du tout même. Alors oui Kuiil me manque. L'émotion ressenti face aux deux derniers épisodes de la saison précédente me manque. Ainsi, malgré de très bonnes choses, comme d'habitude, le tout me laisse sur ma faim.

    Beaucoup de The Mandalorian se cantonne à la forme sans penser au fond. Boba et Fennec sont là pour la forme pour l'instant. Mayfeld aussi. Cara Dune pareil. Or, le fond, au delà de la forme, c'est cela qui fait les bonnes histoires. Et le "drame" ici est que cette série a tout pour proposer une grande histoire. Un méchant qui ne demande qu'à être exploité. Giancarlo Esposito, l'interprète du Moff Gideon, est un grand acteur ! Utilisez-le ! Le désespoir mélé de rage de Din face à la perte de l'Enfant... utilisez-le ! Les personnages précédemment établis comme liés à Din (Karga, Dune, la forgeronne)... utilisez-les ! La charge émotionnelle n'en sera que meilleur ! Notre ressenti devant l'épisode n'en sera que plus grand. 

    J'attends donc le tout dernier épisode de cette saison 2 avec impatience et avec également la crainte de voir un final qui ne fonctionne pas. La saison 1 avait permis, mine de rien, un build-up intéressant. La mort de Kuiil rendait la menace tangible. Sa relation avec Din, le respect commun, les aventures vécues avec Cara Dune, la cohabitation tendue avec IG-11... tout cela a donné le final que nous avons connu l'an dernier. Un final efficace. Ici ? Qu'allons nous avoir ? Quel a été le build-up de cette saison ? Quelle sera sa résolution ? Après cet avant dernier épisode... je m'inquiète de la qualité globale de cette saison.

    Points positifs : 

    - Le développement de Din vis à vis de son rapport à la "voie" mandalorienne.

    - Le discours politique de Mayfeld et son dégoût de l'Empire.

    - La scène de fuite de la base impériale.

    - Le dialogue avec l'officier impérial.

    Points négatifs : 

    - Pourquoi Mayfeld ? 

    - Pourquoi Fennec ? 

    - Pourquoi Boba ?

    - Un scénario peu subtil.

    NOTE : 60%.

SWU fan database
 

Statistiques globales

105 membres l'ont vu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de cet épisode ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité