StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Les Ruines de l'Empire
     (77 %)

    I) Dessins

    Bien que je salue la réalisation artistique, et le niveau nécessaire à un auteur pour réaliser des dessins de types réalistes, ce n’est malheureusement pas ce qui va me séduire le plus. En effet pour moi la BD ou les comics se doivent de représenter une alternative visuelle au monde qui nous entoure.

    Par exemple Mark Brooks, qui a signé un certain nombre de couvertures Star Wars, a un style que je qualifierai d’hyper réaliste, ce qui va par moment me procurer une gêne lors du visionnage de ses planches. Je sais que c’est très subjectif mais c’est ce que je ressens.

    Où je veux en venir ?

    Checchetto a un style réaliste, mais c’est à nuancer. Contrairement à Brooks, je n’ai ressenti aucune gêne car le réalisme n’est pas poussé, il se passe d’un grand nombre de détails, rendant le travail plus « lisse » que la réalité. Et ça passe très bien !

    Cependant ceci amène une certaine artificialité car on n'est ni réaliste ni totalement imaginatif ou cartoonesque. Ça peut choquer même si ce ne fut pas mon cas.

    Ensuite cet auteur a un don certain pour le spatial, les véhicules (dont certains qu’il invente) et les batailles terrestres ! Ça explose de partout, y a du dynamisme, ça nous offre du dantesque même dans les escarmouches les plus petites !

    MAIS, est-il tombé malade ? Etait-il surmené ? Ce qui est sûr c’est que Checchetto s’est vu épaulé par un autre artiste au style légèrement proche qui tente de faire le travail, mais qui n’arrive qu’à faire pâle figure devant son collègue.

    On le voit même avec la colorisation qui donne une véritable atmosphère à la série mais ne semble pas savoir comment faire avec cet autre auteur… un vrai gâchis.

    Le plus choquant étant bien entendu de passer de l’un à l’autre à chaque page que l’on tourne…

    33/50
     

    II) Scénario

    Le découpage de la série est très étrange, hormis les issues 2 et 3 qui se suivent, les autres sont pour ainsi dire des one-shot. Dommage, vu le cliffhanger de fin de la première partie.

    Tout d’abord cette œuvre n’est pas labélisée Journey to The Force Awakens pour rien car vous retrouverez des liens avec presque tous les romans labélisés dans cette mini-série.

    Le début de l’histoire est très bien, il est parfaitement rattaché à l’Episode VI, offrant une nouvelle vision et de nouvelles scènes à la bataille d’Endor.  Cette première partie fait parfaitement bien son travail, en nous présentant les nouveaux personnages et surtout leur lien avec Le Réveil de la Force, le genre de liens que je préfère … mais chuuuuut !

    Ensuite arrivent les issues 2 et 3, soit le corps même de l’histoire. C’est dommage quand on sait que c’est sur ces issues qu’a travaillé en binôme Checchetto. L’histoire y est très prenante et bourrée de références jouissives à La Menace Fantôme (il faut lire cette BD juste pour LA scène sur Naboo) sans que ça vire forcement au fan service. Ensuite ça pose beaucoup de pistes et de bases pour le futur de la saga (pas en film mais bien sur les trente ans de vide entre l’Episode VI et le futur Episode VII), nous dévoilant des éléments qu’on retrouvera sans doute dans les romans prévus pour 2016.

    Et l’histoire se conclut sur un happy end dans la dernière partie, une conclusion toujours aussi explosive mais avec un final symbolique. Je regrette juste de ne pas avoir vu une certaine petite tête pas encore tout à fait connue dans les dernières pages, final toujours bourré de références et de pistes.

    Enfin en terme de casting, le personnage principal bien que développé semble être là pour nous montrer les aventures du big three (Luke, Leia, Han) mais pas de leurs yeux à eux. Ça pourrait déranger que l’histoire soit finalement d’une certaine manière centrée sur eux, pas pour moi. Je veux savoir ce qu’ils ont fait pendant trente ans ! 



    + Les plus

    Les dessins de Checchetto
    Les référence à l’Ep I, l’Ep VII et aux livres Journey to The Force Awakens
    Le big three en post Ep VI

    - Les moins

    La doublure de Checcetto
    Un enchainement un peu en pointillé
  • 21/10/2015
     (70 %)
    A la fin du Retour du Jedi, les rebelles remportent une victoire décisive contre l’Empire en détruisant la seconde étoile noire et en tuant l’Empereur Palpatine. Mais cette histoire, vous la connaissez déjà (enfin, j’espère pour vous ^^) ! Dans l’univers Legends, une multitude d’ouvrages avait permis d’explorer l’époque post épisode VI. Shattered Empire est donc le premier comics à explorer cette période dans l’univers officiel ! Et donc à donner quelques indices sur Le Réveil de la Force. Verdict ! 

    I) Le scénario 

    Niveau scénario, il ne faut pas vous attendre à un truc énormissime ! Encore moins à avoir des liens flagrants avec le futur film de la saga. Comme dans l’UE Legends, l’Empire n’est pas encore vaincu au lendemain de la bataille d’Endor. On suit les aventures d’un jeune couple de rebelles : l’une est une pilote hors pair, l’autre est un commando. La guerre ne leur laissant pas beaucoup de temps pour se retrouver, on suit ainsi leurs aventures chacun de leur côté. On enchaîne les missions plus ou moins intéressantes menées par les 2 rebelles. Bien évidemment, chacun va être amené à croiser certains personnages de la trilogie originale comme Leia, Luke, Han et bien d’autres encore ! 

    En revanche, là où je ferai un reproche (et pas des moindres !) c’est le manque de cohésion entre toutes ces issues. Les 4 numéros peuvent presque être lus de manière indépendante. Seules les issues 2 et 3 se suivent réellement : par exemple entre la fin du premier numéro et le début du deuxième, 17 jours se sont passés. Le #2 nous présente une autre mission, une autre planète, sans lien avec la fin du #1. En fait, dans ces 4 issues qui composent Shattered Empire, on dirait 3 petites histoires mettant en scène notre couple de rebelles. Cela se remarque particulièrement par l’absence de suspense à la fin de certains numéros pour donner envie de lire le suivant : en effet l’histoire étant terminée à la fin de l’issue, il est normal qu’il n’y ait plus de suspense !  

    Cela dépend cependant de ce que vous attendez pour ce comic : si vous cherchez une histoire construite et cohérente, et bien c’est raté. J’ai été déçu. En revanche si vous préférez plusieurs petites « aventures » sans grand rapport les unes avec les autres, ce comics est pour vous ! 


    II) Les dessins 

    Globalement ce n’est pas trop mal. Le dessinateur Marco Checchetto est vraiment un bon ! Ces planches sont magnifiques, les couleurs sont sublimes ! Bref je suis fan… Dommage que ce ne soit pas le cas des 2 autres dessinateurs ! 

    En effet, Emilio Laiso et Angel Unzueta ont également réalisé quelques pages ! On voit clairement la différence avec les planches réalisées par Checchetto. Et il faut bien reconnaître que c’est moins beau ! C’est dommage de changer comme ça de dessinateur en plein milieu de numéro…  


    III) Les liens avec le reste de l’Univers Star Wars 

    Pourquoi cette troisième partie ? Parce que je n’avais pas envie de faire ma critique de comics en seulement 2 parties… Et puis parce que c’est clairement un point fort de Shattered Empire pour moi ! Depuis près d’un an et demi, le nouvel univers officiel se met en place peu à peu. Mine de rien, on commence à avoir pas mal de romans/comics/ jeux vidéos qui constituent déjà l’Univers officiel de Star Wars ! Dans ce comics, on peut voir de très nombreux liens et allusions à d’autres évènements narrés dans cet univers. Et bien que cela ne soit pas flagrant et minime parfois, cela fait vachement plaisir de voir une certaine cohérence avec le reste de l’Univers Star Wars. Je ne vais pas faire la liste de tous les clins d’œil, mais on a des liens avec les films (notamment l’épisode 1) et quelques épisodes de The Clone Wars. On y retrouve également des allusions à des romans comme Smuggler's Run, des comics comme le très apprécié Princess Leia et même au jeu vidéo Star Wars : Insurrection ! Bien entendu, le comics étant censé donner quelques indices sur Star Wars 7, on a un lien notable avec un des personnages du futur film (mais je n’en dirai pas plus).  

    Conclusion  

    Ce comics a le mérite d’être le premier à se dérouler après Le Retour du Jedi. Il introduit quelques éléments du prochain Star Wars 7 tout en faisant le lien avec de nombreuses autres œuvres de l’univers officiel. Bien que les dessins ne soient pas toujours à la hauteur, il est cependant agréable de découvrir de nouveaux personnages et de revoir les héros des premiers films peu après la bataille d’Endor.
  • 21/10/2015
     (70 %)
    I) Scénario 

    Premier comics de l’Univers officiel se déroulant après Le Retour du Jedi et la Bataille d’Endor, Shattered Empire suscitait forcément beaucoup d’attente. Dès le premier numéro, on se retrouve sur Endor, après la Bataille, on fait la fête avec les Ewoks et des nouveaux personnages sont introduits. Rapidement, les Rebelles découvrent que les Impériaux ont planifié plusieurs attaques sur d’autres mondes, malgré la mort de l’Empereur. S’ensuivent donc, sans grand lien entre eux, plusieurs batailles sur différentes planètes, durant lesquelles Han Solo et Chewbacca seront épaulés par Kes, l’un des nouveaux personnages, durant tout l’arc. 

    Pendant ce temps, les issues 2 et 3 nous font suivre une mission de Leia sur la planète Naboo, en compagnie de Shara Bey, l’autre protagoniste principal. Cette mission (qui va être mise à mal par les Impériaux) fera plaisir aux fans de l’Episode I tant les références sont nombreuses (à titre personnel, j’en ai trouvé une relativement « too much »). On notera également une arme impériale assez sympathique, je vais m’avancer en disant qu’elle est inédite car je ne me souviens pas en avoir vu de telle dans l’Univers Legends. 

    J’aimerais également dire un mot sur deux personnages : Luke Skywalker d’abord, qui a déjà la classe peu de temps après Endor (même si j’ai trouvé sa mission est assez nulle). Ensuite, un nouvel agent Impérial surnommé « Le Messager », c’est le genre de personnage que l’on voit peu mais qui plait tout de suite. Le seul souci, c’est que l’on n’apprend pas grand-chose de lui, alors que c’est tout ce que j’attendais.  

    Cette frustration du messager n’est d’ailleurs pas la seule du comics : au-delà de l’aspect « suite de missions pour botter les dernières fesses de l’Empire » certes sympathique mais pas franchement révolutionnaire, on se pose beaucoup trop de questions sur l’état de la galaxie, sur certains personnages, sur certaines missions… 


    II) Dessins 

    Marco Checchetto est le dessinateur principal de ce comics, il est présent sur toutes les issues en étant parfois accompagné. Sur les issues 1 et 4, Checchetto est seul, et honnêtement, c’est superbe : des dessins très jolis, que ce soit au niveau des personnages ou des décors, et des couleurs claires qui sont très agréables à l’œil. Le niveau de dessins est pour moi meilleur que Larraz sur Kanan. 

    Sur les issues 2 et 3, Checchetto est accompagné d’Angel Unzueta, qui se charge des dessins des planches où se trouve Leia. Et ça se gâte. Non que ce soit très moche, mais le changement est radical et se voit à l’œil (là où certains dessinateurs arrivent à suivre les traits précédents). On retombe sur un style plus enfantin, moins approfondi et travaillé. Et lorsque l’on passe d’un dessinateur à l’autre en tournant une page, ça pique. Heureusement, cela n’arrive pas souvent, les planches de Checchetto étant plus nombreuses. 


    Conclusion 

    Un comics sympathique, mais loin de répondre à toutes les attentes concernant le post-Episode VI. Les missions sont certes sympathiques, le lien avec l’Episode VII aussi (mais les non-spoileux peuvent lire le comics sans souci), mais beaucoup trop de questions restent en suspens. On espère donc avoir d’autres médias qui vont y répondre.
  • 21/10/2015
     (55 %)
    Difficile de commenter sur Shattered Empire. L'attente après l'annonce était difficile et j'étais impatient de découvrir un nouveau bout des événements suivant Le Retour du Jedi. Je m'attendais réellement à suivre les aventures des deux nouveaux personnages centraux au récit, mais il n'en est rien. Ils ne sont là que pour justifier les liens avec le reste de l'Univers Officiel et pour croiser Luke, Han et Leia dans différentes missions. 

    C'est dommage parce que Shara et Kes ont tous les deux un bon charisme et une personnalité qui auraient vraiment mérité d'être plus développés. On pourra justifier cela par la courte durée de l'histoire (seulement 4 chapitres), mais d'un autre côté, je pense que trop d'éléments sont traités dans ce comics. Donc il y a à mon goût un mauvais choix au départ sur les scénario vu les contraintes de temps pour sortir tout ça avant Le Réveil de la Force

    Et justement, ce court délai met au devant l'autre gros défaut : les dessins. Alors que l'on commence sur les chapeaux de roues avec la bataille d'Endor sous son plus bel aspect et globalement un numéro 1 très convainquant là-dessus, c'est la désillusion totale avec le numéro 2. Les passages avec la princesse Leia sont dessinés par un autre (demandez le nom aux experts !), et là, ce n'est juste pas possible. Un style rigide aussi bien dans le trait que dans la colorisation, et des expressions de visage à côté de la plaque. Le contraste joue vraiment en la défaveur du comics. 

    Un point rapide sur l'histoire, qui malheureusement ne décolle pas. Comme dit précédemment, tout ça n'est juste qu'un prétexte pour que Shara et Kes vivent des aventures avec le Big Three. Alors certes on a de beaux clins d'oeils ! Prélogie, Moving Target, Smuggler's Run (<3), beaucoup de choses à en dire, mais ça ne suffit pas à faire une bonne histoire. 

    Je suis très critique, mais c'est aussi parce que j'attendais beaucoup de ce premier comics post-ROTJ. Dans le fond, il n'est pas mauvais, mais très (trop) superficiel pour ce qu'il représente. J'espère que le personnage bénéficiant de liens avec Shara et Kes sera plus approfondi dans sa propre histoire !
  • 22/10/2015
     (50 %)  •  Langue : VO
    Ca y est fini. Bon est bien c'est pas mal mais c'est anecdotique je trouve. L'histoire est sympa sans vraiment envoyer du lourd, même si c'est en 4 issues. Franchement, le #1 et le #4 étaient très bien mais c'est tout. Ces deux numéros auraient pu être des one shot ça m'aurait suffit, là l'histoire qui se déroule dans le #2 et #3 est franchement peu intéressante. Déjà le changement de dessinateur est nul (celui qui prend le relai en plein milieu fait des dessins affreux), mais en plus le scénario est un peu wtf. Ok le coup de l'ordre "posthume" de Palpatine est bien, mais ce qui se déroule sur Naboo est bien trop rapide et c'est un peu du grand n'importe quoi - je ne spoile pas mais la manière dont la situation est résolue est bien bien trop simple et scénaristiquement parlant, bien trop facile.

    Bref, vraiment dispensable, même si quelques clins d'oeil sont agréables...
  • 01/12/2015
     (50 %)  •  Langue : VF
    La Bataille d'Endor fait rage et, bien que l'Alliance Rebelle finisse par remporter la victoire, l'Empire refuse d'abandonner et de croire en la mort de l'Empereur Palpatine. Luke Skywalker, Han Solo et la Princesse Leia ont encore beaucoup de travail à accomplir pour restaurer la paix dans la galaxie. Ils pourront compter sur deux alliés de taille : la pilote Shara Bey et son mari, le sergent Kes Dameron, membre du groupe des Pathfinders du Général Solo...

    Les Ruines de l'Empire fait partie du programme Voyage vers le Réveil de la Force et, à ce titre, le récit se doit de tisser des liens avec le futur Épisode VII. Sur ce point, on peut légitimement s'avérer déçu : si des liens sont bien présents, on est loin d'un récit innovant, ébouriffant, prenant, enthousiasmant. Au contraire, même, la narration et les dessins semblent souffrir, ne jamais réellement décoller, aller vite au point de bacler les choses. Explications d'une déception.

    Sur le papier, tout cela est pourtant fort alléchant. Une équipe créative qui a fait ses preuves, des dessins extrêmement dynamiques dès les premières pages qui nous plongent en pleine fin du Retour du Jedi, l'impression de faire partie de l'Alliance, après la bataille, d'être plongé parmi les pilotes avec leurs doutes sur la bataille, ce qu'il s'est passé, et l'incertitude quant à l'avenir...

    Mais visuellement d'abord, la promesse n'est pas tenue. La mini-série est « vendue » que ce soit en VO ou en VF, sur le nom de Marco Checchetto. Mais, incapable de tenir le rythme, le dessinateur va largement céder sa place lors des deuxième et troisième épisode, ce qui fait qu'au final, il ne signera que l'équivalent de deux épisodes et demi, soit à peine plus que la moitié de la mini. Alors certes, lorsqu'il est présent, c'est une merveille pour les yeux, notamment sur les scènes de batailles spatiales, totalement immersives. C'est le cas pour la bataille d'Endor, mais aussi pour celle de Sterdic IV en environnement urbain, bien plus compliquée à mettre en scène. Les designs des personnages sont également bons, qu'ils soient nouveaux venus ou issus des films, rien à redire là-dessus. Le problème, c'est que les remplaçants (car ils se sont mis à trois sur cette mini :shock: !) sont très loin du niveau de leur camarade... et que ça se voit. Et là, j'ai envie de le reprocher à Marvel : si le dessinateur n'est pas capable de tenir le rythme, soit on s'organise mieux, soit le comics sort en retard, soit on en prend un autre dès le début, mais franchement, trois dessinateurs pour quatre épisodes en tout, ça fait tout sauf sérieux :non: . Espérons donc que Checchetto tiendra ses délais sur la prochaine mini-série dont il a la charge, Obi-Wan et Anakin...

    Mais c'est surtout sur le plan du scénario que c'est une déception. L'idée de départ est pourtant bonne, comme le fait d'introduire des nouveaux personnages qui sont, au départ, plutôt sympathiques et qu'on a envie de suivre dans leurs aventures. La relation qui unit Bey à son supérieur par exemple est réussie... mais très vite, l'intrigue devient un prétexte pour associer ces nouveaux venus à des héros iconiques de la saga. Dès lors, ils passent totalement au second plan,et le travail qui commençait à être fait sur eux dans le premier épisode est balayé au profit d'un enchaînement de scènes et de situations sans trop de lien entre elles, au point qu'à la place d'une mini-série, on a l'impression de voir deux one-shots (pour les numéros 1 et 4) et une mini en deux épisodes (les 2 et 3). Quel dommage ! On retombe dans un récit qui ressemble, dans sa structure, pas mal à la mini La grande arnaque (Rebel Heist) de l'UE Légendes, mini loin d'être inoubliable. Le contexte est ici différent, certes, mais l'idée est là.

    Et très vite, tout devient une cacophonie, les événements se suivent à un rythme qui fait qu'à aucun moment on ne sent les protagonistes en danger, les bonnes idées introduites (le Messager :oui: , le retour sur une planète bien connue de la saga, cible légitime à la fois pour l'Empire et l'Alliance :oui: ) ne se développent jamais (il y avait sans doute bien plus à faire sur la planète en question :pfff: !), on a le droit régulièrement à des bulles issues de dialogues ou de communications où l'on ne sait pas qui parle, à qui, à propos de quoi, et si cela renforce l'immersion cela coupe également le rythme du récit, haché par la présence nécessaire des héros... Et les Ruines de l'Empire devient finalement un récit sans surprises, sans trop d'intérêt aussi. Le sujet, la période, méritaient mieux...

    C'est peut-être d'ailleurs ça, le vrai problème des Ruines de l'Empire : tout va bien trop vite (sauf le dessinateur, donc... :paf: ) et soit le scénario est trop gourmand soit il aurait fallu une mini avec un épisode ou deux de plus, voire même une série régulière qui aurait débuté avec ce premier épisode... Et là on aurait eu le temps et la place nécessaire pour que le récit s'épanouisse ! :oui: Ce ne sera pas le cas et c'est vraiment dommage car le récit est intéressant mais, une fois lu, on se demande vraiment si cela en valait la peine.

    Bilan pour le moins mitigé, donc, et forcément décevant au vu du potentiel qu'il y avait là-dedans.

    Note : 55%

    PS : C'était l'occasion ou jamais de nous caler une petite référence sur l'escadron Lame lors de la bataille d'Endor, là ! :grrr:
  • 05/06/2017
     (80 %)  •  Langue : VO
    Un petit comic bien sympathique. L'histoire n'est pas extraordinaire mais bien mise en scène avec différence scènes de batailles (Endor puis d'autres, au sol ou dans l'espace), entrecoupée de réflexions personnelles de l'héroïne et de quelques informations politiques sur la reconstruction de la République et les plans de l'Empereur en cas de défaite.

    Les dessins sont très bon également, (sauf peut-être certains visages), avec un style assez réaliste

    Dommage par contre que ce soit juste une histoire comme ça, presque indépendante. Il y aurait du potentiel pour en faire plus, tant du côét rebelle qu'impérial.
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

260 membres le possèdent (qui ?)
230 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité