StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Au début il y avait... rien. Mais surtout les Celestials
 

Les Rakata faisaient partie des plus anciennes espèces de la galaxie. Parmi ces anciens peuples on trouvait également les Kwa, les Columis, les Gree, les Sharus et les Humains. Mais le peuple qui régnait au tout début, alors qu’il n’y avait encore presque rien, était connu sous le nom de Célestials.

Egalement appelés les "Architectes’’, les Célestials faisaient partie de la légende de la galaxie. Si on savait finalement très peu de choses à propos de ces êtres légendaires, on pouvait quand même dire qu’ils avaient laissé leur empreinte dans la galaxie. Ils auraient été à l’origine de la barrière entourant la galaxie, auraient réarrangé et même créé des systèmes solaires, créé des merveilles technologiques comme la station Centre Point qui rendraient jaloux les Rakata ! Pour ce faire, ils avaient évidemment conquis plusieurs espèces afin de mieux répartir le travail.

Environ 100 000 ans avant la bataille de Yavin, les Célestials envahirent Alderaan et prirent les Killiks comme servants et esclaves. Grâce à l’aide volontaire et bienvenue des Killiks, les Célestials étendirent leur rayon d’action et rapidement les Kwas, les Grees et les Rakata se trouvèrent eux aussi sous l’emprise des Architectes.

La Famille Unie, les trois êtres de la Force (le Père, le Fils et la Fille)  vivant sur Mortis seraient des descendants des Célestials. Le lien entre ces deux entités est très flou mais ne fait qu’augmenter le côté mystique et l’importance des Celestials.

2. L’arrivée des Kwa : le point de non-retour
 
L'arrivée des Kwas sur LehonLa planète Lehon, une planète au climat tempéré située dans les Régions Inconnues, était la planète d’origine des Rakata. Si les Kwa n’avaient pas enseigné la Force aux Rakata, l’Empire Infini n’aurait probablement jamais existé.

Mais voilà qu’un beau jour, sortis de nulle part, les Kwas débarquèrent sur Lehon. Pas de grands vaisseaux pour eux, ils utilisaient leurs Portes de l’Infini qui leur permettaient de voyager instantanément d’un point à un autre.

Arrivés tout droit de Dathomir, ils maitrisaient la Force et possédaient une technologie nettement plus avancée que celle des habitants de Lehon. L’enseignement commença sans tarder, et rapidement les Rakatas découvrirent la Force et la technologie.


Ce que les Kwa ne savaient pas, c’est qu’ils avaient donné à une race de nature extrêmement belliqueuse les outils nécessaires pour, dans un premier temps, renverser les maitres, et ensuite partir à la conquête de la galaxie.

De plus, les Rakata en voulaient plus. Ils désiraient connaitre le secret des Portes de l’Infini, mais les Kwa refusèrent de le leur enseigner.
Ce refus catégorique fut l’étincelle qui mit le feu aux poudres. Littéralement. Les Bâtisseurs se révoltèrent contre les Kwa, marquant le début d’une période sombre dans la galaxie.
3. Renversement et expansion : l’Empire Infini
 

Vers 35 000 BBY, après une bataille et une victoire écrasante des Rakata,  les Kwa quittèrent Lehon pour Dathomir. Sur le chemin du retour, ils détruisirent un maximum de Portes de l’Infini pour empêcher les Rakatas de mettre la main sur cette technologie. Sans s’en rendre compte, les Kwa avaient lâché un fléau sur la galaxie.
Aucune des races qui servaient les Célestials n’échappa à la soif de conquête des Rakatas.
L’influence des Célestials sur les peuples qu’ils contrôlaient avait fortement diminué, trahissant leur affaiblissement. Comprenant le danger que représentaient les Rakata, ils se retirèrent dans les Régions Inconnues.
Vers 30 000 BBY, il n’y avait plus aucune trace de cette espèce autrefois si grande.

Les Rakatas tentent de s'emparer des Portes de l'infini


Armés de leur rage, de leur soif de conquête, du Côté Obscur de la Force et d’une technologie alimentée par la Force, les Rakata étaient presque impossible à arrêter. Mais même si la Force alimentait leurs armes et vaisseaux, ils avaient quand même besoin de carburant. Ce carburant, ils le trouvaient dans les esclaves.
Des sentiments de haine et de peur étaient créés chez ces esclaves afin de drainer de la Force Obscure qui servait à alimenter leurs armes et vaisseaux.

La Construction de la Forge StellaireTout, absolument tout fonctionnait grâce à la Force. Même leurs hyperdrives. Malheureusement pour eux, cet hyperdrive avait ses limites, il ne leur permettait que de voyager vers des mondes sensibles à la Force. Si les Rakata étaient en quelques sortes les inventeurs des voyages en hyperespace, leur hyperespace était limité.
Ils voyageaient donc de monde sensible à la Force à monde sensible à la Force, guidés par leurs Limiers de Force. Ces êtres ultra-sensibles, esclaves des Rakatas et du Côté Obscur, ils cherchaient et trouvaient des mondes utiles.

La machine était lancée, la Forge Stellaire et la Fonderie furent construites, les mondes tombèrent les uns après les autres.

Sur Kashyyyk, ils installèrent un ordinateur terraformateur afin de manipuler la croissance des arbres. Cependant, en 33 598 BBY, l’ordinateur perdit contact avec ses créateurs et 200 ans plus tard, un bug de l’ordinateur entraina une hyper-croissance des wroshyrs (les trèèès grands arbres sur Kashyyyk).

Quand ils découvrirent Dathomir, les Kwa furent éliminés en masse et tout sur la planète fut détruit. Les Rakata avaient leur revanche pour la destruction des Portes de l’Infini. Le massacre des Kwa fut tel que ce qui resta de cette race autrefois si cultivée et éduquée, ne fut rien de plus que les Lézards Kwi qu’on trouve encore sur Dathomir.
Intrigués par les Rancors trouvés sur la planète, ils décidèrent d’en ramener quelques-uns sur Lehon, par simple curiosité.

La planète Belsavis fut transformée en une prison géante sur laquelle les Rakatas développèrent et utilisèrent leur technologie de stase pour emprisonner des monstres, des maitres de guerre et autres entités puissantes.
Entretemps, les Gree avaient eux aussi été repoussés vers leur région d’origine.
Vers 30 000 BBY, l’Empire Infini était à son apogée avec plus de 500 planètes et jamais aucun Empire n’atteignit par la suite une telle ampleur. En plus des mondes déjà cités, on trouvait également Dantooine, Corellia, Tatooine, Manaan,... (voir carte ci-dessous)

L'Empire Infini couvre toute la galxie



Pendant leur conquête tranquille et posée, les Rakata découvrirent qu’une autre espèce envahissait à son tour plusieurs planètes dont certaines faisaient partie de l’Empire Infini. Les Esh-Khas avaient attiré l’attention des Rakata. Le conflit était inévitable. Considérés comme une ‘’peste’’ par les Bâtisseurs, les aliens devaient disparaitre.
La guerre fut terrible, mais à la fin, les Esh-Khas étaient moins de 100 000 à avoir survécu et furent tous enfermés pour l'éternité au plus profond de Belsavis. La victoire était totale et grandiose et pour la célébrer, les Rakata construisirent un monument sur Hoth contenant un hologramme interactif qui contait la victoire sur les Esh-Khas.

4. Les Rakata et les Forceux : rencontre avec les Je’daii et les Sith
 
Pendant une de leurs nombreuses promenades dans l’hyperespace, les Rakata tombèrent sur Korriban et ses Sith. Pour prouver leur envie de collaborer, ils allèrent jusqu’à montrer à Adas, roi et maitre de guerre Sith, comment construire un holocron Sith. Après un certain temps, Adas comprit toutefois que les Rakatas n’avaient qu’une idée en tête : la conquête de Korriban. Le roi unifia les Sith contre l’envahisseur et réussit à vaincre les Bâtisseurs et à les renvoyer, non sans y laisser sa vie. Malgré leur victoire, Korriban était dévastée et les Sith durent se relocaliser sur Ziost.

L’affrontement contre les Rakata entraina un tournant dans la vie des Sith. Dès lors, ils embrassèrent pleinement le Côté Obscur de la Force, convaincus que tous les êtres de la galaxie étaient sensibles à la Force.
Plus tard, un Rakata nommé Soa créa son propre empire dont le trône se trouvait sur Korriban. Mais il fut assez rapidement emprisonné par l’Empire Infini dans la Chambre d’Eternité sur Belsavis.

En 36 453 BBY, huit Tho Yor atterrirent sur Tython. Parmi eux, des êtres sensibles à la Force issus d’une douzaine d’espèces différentes. Les huit Tho Yor y rejoignirent le neuvième et plus grand Tho Yor. Les huit pyramides se répartirent sur la planète et petit à petit, le premier Ordre Je’daii vit le jour. Un ordre qui veilla à garder l’équilibre entre les Côtés Lumineux et Obscur de la Force.
Xesh, un Limier de Force

Bien des décennies plus tard, alors qu’un vaisseau pénétrait sur Tython, celui-ci s'écrasa, ce qui déclencha une énorme tempête de Force sur Tython. Ce vaisseau était Rakata. Le seul survivant du crash était le Limier de Force nommé Xesh, qui avait découvert Tython, comme Tatooine auparavant, et qui était à l'origine du crash du vaisseau de ses maîtres. Xesh avait en fait été envoyé par le commandant Rakata Skal’nas afin d’infiltrer les Jee’dai, et ceci en brouillant ses souvenirs afin qu’ils ne puissent découvrir la vraie raison de la venue de Xesh.

Xesh fut d’abord envoyé sur la lune de Bogan, la lune du Côté Obscur, où il rencontra Daegen Lok. Ce dernier y avait été envoyé après avoir perdu la raison en s’aventurant dans l’abîme située sous le temple d’Anil Kesh.
Lok n’avait, en réalité, pas perdu la raison, il avait eu une vision d’un peuple maniant des sabres de Force envahissant Tython.
Lorsque Lok expliqua sa vision à Xesh, il reconnut directement les Rakata. Les deux hommes s’échappèrent de Tython, d’abord pour construire un sabre de Force, ensuite pour rassembler une armée pour contrer les Rakatas.

Sur Tython, les Jee’dai remarquèrent que les deux prisonniers s’étaient échappés et partirent à leur recherche. Après une longue poursuite les Jee’dai retrouvèrent les prisonniers. Lok et Xesh parvinrent à convaincre les Jee’dai que les Rakatas allaient arriver.
Ils rentrèrent tous sur Tython et se préparèrent à l’inévitable. Ils fabriquèrent des sabres de Force pour tous. Mais le danger ne venait pas uniquement de l’extérieur car ces sabres étaient uniquement alimentés par le Côté Obscur.

La guerre commença. Les combats firent rage  et les Jee’dai, qui devaient puiser dans le Côté Obscur pour alimenter leurs sabres, risquant ainsi de briser l’équilibre, combattirent les armées rakata, constituées de Déchiqueteurs. Lok, qui dirigeait les armées Jee’dai comme dans sa vision, fut capturé par Skal’nas. Ce dernier rétablit les souvenirs de Xesh, qui reprit son rôle à côté de ses maîtres.
Le but de l’attaque des Rakata sur Tython n’était pas d’emprisonner les Jee’dai, mais bien d’accéder à la Porte de l’Infini, située dans l’abîme d’Anil Kesh. Les Rakata désiraient plus que tout mettre enfin la main sur cette porte Kwa afin de faciliter leur conquête de la galaxie.


Skal’nas et Xesh se rendirent donc à l’entrée de la Porte de l’Infini, où ils furent rejoints par Lok qui s’était échappé, et Shae Koda. Cette dernière avait senti une connexion à travers la Force avec Xesh avant même son arrivée sur Tython.

C’est grâce à cette connexion que Shae parvint à guider Xesh vers la lumière. Ce dernier combattit Skal’nas et le vainquit.
Pendant ce temps, Tasha Ryo avait activé un holocron Kwa. Celui-ci révéla à la Jee’dai qu’un mécanisme d’auto-défense de l’holocron avait été activé à l’arrivée des Rakata. Pour vaincre l’armée rakata, Ryo devait activer le Tho Yor. Pour ce faire, elle devait d’abord rétablir sa connexion avec la Force, qui avait été coupée par Skal’nas, en sacrifiant son corps. En réveillant le Tho Yor, la Porte de l’Infini fut détruite. Sans leur commandant, et la Porte détruite, les Rakatas battirent en retraite.

Les Jee’dai avaient gagné, rien ne serait plus jamais la même chose pour eux.
5. La fin d’une ère : implosion de l’Empire Infini
 
Vers 25 200 ans avant la bataille de Yavin, après plus de 10 000 ans de règne sur la galaxie, l’Empire Infini commença à s’éteindre.
Des tensions existaient entre les différentes factions de l’Empire et l’influence la Forge Stellaire entraina une guerre civile. Déjà très affaiblis par la guerre, une peste mortelle attaqua les Rakata et se propagea très rapidement. Cette peste fut probablement créée par une espèce esclave, car seuls les Rakata furent affectés.

Avec un nombre très réduit, l’Empire Infini était à genoux, mais le pire restait à venir. Soudainement, les Rakata perdirent leur connexion avec la Force. Etant incapables de déterminer la cause de cette rupture, ils ne purent trouver une solution. La cause était sans doute une mutation de la peste.

Sans la Force, plus aucune arme, plus aucun véhicule ne pouvait être activé ou utilisé. Ils durent recourir à une technologie plus primitive et rapidement, les espèces esclaves se rebellèrent sur les différentes planètes de l’Empire. Affaiblis, diminués en nombre, les Rakata encore vivants ne pouvaient pas résister aux révolutions et ne purent rien faire d’autre que d’abandonner leurs conquêtes et leur Empire pour se réfugier sur Lehon.

L’Empire Infini des Rakata n’était plus.
6. Exil sur Lehon : l’oubli du savoir
 
Sur leur planète natale de Lehon, le champ de force qui était conçu pour protéger la Forge Stellaire servait à présent à protéger les Rakata eux-mêmes. Le champ était produit au Temple des Anciens.
Quelques milliers de Rakatas seulement avaient survécu et ils finirent par se faire la guerre. Après quelque temps, ils se réfugièrent dans les sous-sols pour ressurgir quelques années plus tard. Ils s’appelèrent les Rakata-Noirs. Seuls les descendants de la caste des Prêtres étaient restés à la surface, dans le Temple, sous la protection du champ de force. Ils étaient reconnus comme les Rakata-Rouges. Eux seuls possédaient encore les connaissances de l’ancien Empire Infini.

Le Temple des Anciens, sur Lehon

Au fil du temps, les espèces libérées détruisirent toutes les créations des Rakata et effacèrent toutes les données relatives aux Bâtisseurs et seul le savoir des quelques Rakata demeurés au Temple fut tout ce qu’il resta du grand Empire Infini.

Juste avant le début de la guerre civile et de la peste, un petit nombre de Rakata avaient fui dans les Régions Inconnues avec quelques données sur la Forge Stellaire. Ils formèrent l’Archipel Rakata.
Les Rakata restés sur Belsavis créèrent la Machine Mère, une intelligence artificielle qui créa plusieurs espèces dans l’espoir de faire revivre la sensibilité à la Force des Rakatas. Sans succès.

La fin de l’Empire Infini entraina une vague de rétro-ingénierie de la technologie qui marqua le début d’une nouvelle ère dans la galaxie. Armés de l’hyperespace, les espèces libérées partirent à la découverte de la galaxie pour former, à peu près un siècle et demi après la fin de l’Empire Infini, la première république galactique : l’Ancienne République.
<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité