StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sortie de Thrawn - Alliances en France !
 
[Critique] Le Grand Amiral est de retour !
27/06/2019

Bonjour à tous et toutes !

Ce jeudi parait en France le roman Thrawn - Alliances (écrit par Timothy Zahn bien évidemment), suite (attention vous le verrez : il y a un piège) du précédent roman Thrawn.

Vous trouverez la critique de Lain à la sortie en VO ainsi que le mienne rédigée au début de cette année après le rappel du synopsis et de la couverture.

 


Acheter sur Amazon

Synopsis :
J'ai ressenti une perturbation dans la Force.

Des mots sinistres quelle que soit la situation, mais encore plus lorsqu'ils sont prononcés par l'Empereur Palpatine. Sur Batuu, aux confins des Régions Inconnues, une menace envers l'Empire prend racine - son existence encore au stade d'étincelle, ses conséquences encore inconnues. Mais elle est suffisamment troublante pour que le dirigeant de l'Empire envoie ses deux agents les plus puissants pour enquêter : l'impitoyable Seigneur Dark Vador et le brillant stratège qu'est le Grand Amiral Thrawn. Rivaux féroces pour obtenir les faveurs de l'Empereur, et adversaires au franc-parler concernant les affaires Impériales - y compris le projet Etoile de la Mort - le formidable duo semble improbable pour une mission aussi cruciale. Mais l'Empereur sait que ce n'est pas la première fois que Vador et Thrawn ont uni leurs forces. Et derrière son ordre royal, il y a plus que ce que les deux hommes suspectent.

Il y a une éternité, le Général Anakin Skywalker de la République Galactique et le Commandant Mitth'raw'nuruodo de l'Ascendance Chiss se croisaient pour la première fois. L'un suivait une quête personnelle désespérée, l'autre avait des motivations inconnues... et secrètes. Mais en faisant face à de nombreux dangers sur un monde éloigné, ils ont forgé une alliance précaire - aucun d'eux conscient de ce que le futur leur réservait.

Aujourd'hui, réunis une nouvelle fois, ils se retrouvent de nouveau sur la planète où ils avaient combattu côte à côte. Là, ils vont devoir faire face à un ouble challenge : réussir un test d'allégeance à l'Empire, et combattre un ennemi qui menace même leur puissance combinée.


La critique sans spoilers de Lain-Anksoo


Précédemment dans Thrawn

Le tome précédent nous présentait l’ascension entière de l’Amiral au sein de l’Empire. Un sujet intéressant mais n’offrant pas une histoire palpitante, en effet on passe de mission courte en mission courte avec un petit fil rouge presque artificiel entre elles.

Mais voilà il fut annoncé ce Thrawn Alliances qui se concentrera sur une mission de l’Amiral en coopération avec Dark Vador. L’intérêt était grand ! Une vraie mission, entière, en bordure de l’espace connu, sur une mystérieuse perturbation de la Force. On a donc comme ingrédients : l’Empire, les Chiss, les Régions Inconnues, la Force (Jedi ? Sith ? Autre chose ?), le Chimaera etc. Comment ne pas vouloir lire ce livre ? Mais voilà une autre annonce fut faite : le livre racontera aussi la rencontre et la première mission entre Thrawn et Anakin… Bon pourquoi pas si on a des petits flashbacks… Mais il y aura aussi Padmé qui a disparu sur une planète… Ah ok ça sera une histoire entière. Résultat avant que le livre ne sorte on en savait plus sur cette histoire The Clone Wars (TCW) que sur celle de l’Empire. Résultat ? Ça n’a pas raté, environ 40% d’Empire et 60% de TCW

 

The Clone Wars

C’est incroyable comment l’ambiance d’une œuvre et le déroulement de son histoire ont tendance à ressembler à la série télé de la période où elle prend place. J’explique rapidement : une œuvre qui se déroule en période Guerre des Clones ressemble dans sa narration à la série du même nom. Une œuvre en période Rebels ? Idem.

Ici la partie TCW va suivre ce schéma, résultat Padmé a disparu, Anakin part la chercher, il découvre un allié inattendu, Padmé n’a finalement pas besoin d’aide et les sauve eux, en chemin il découvre une nouvelle usine et arme secrète de la CSI, qu’ils détruisent. Fin. Scénario de 50% (en faisant un peu mon Marseillais) des épisodes de la série et je dirai presque scénario de la BD Windu.

Heureusement c’est dans les détails que se cache l’intérêt. Bon déjà on passe la planète Batuu (la planète qui sera le théâtre du prochain parc d’attraction Star Wars Disney), cette planète ressemble à toutes les autres et la ville du futur parc est presque présentée comme trois cahutes et une cantina, ce n’est pas ce détail-là qui est intéressant. Non l’intérêt est plus sur la cause de la présence de Thrawn, sur ce que fabrique la CSI… comment il le fabrique (petite canonisation au passage d’un élément Legends) et pourquoi !

La décision finale d’Anakin elle aussi est intéressante, surtout pour ses conséquences mais encore une fois la motivation de notre lecture est de découvrir les révélations finales, le reste c’est du TCW : pif, paf, boum.

 

Empire

Là on rentre tout de suite dedans sans un prétexte téléphoné (le coup de la sénatrice qui part toute seule enquêter sur une planète perdue, franchement ? Au bout de dix fois à la place d’Anakin je dis « prends un contingent de clones avec toi »).

La dynamique Vador/Thrawn est excellente, leur manière de faire si opposée crée d’excellents moments et le fait que Thrawn soit en charge et impose ses choix (toujours bons et corrects évidemment) à Vador rajoute de l’attrait. Dès les premières pages on a un mystère de posé et celui-ci ne cesse de grandir (alors que côté TCW le mystère sur l’usine de la CSI apparait au milieu de l’histoire).

Enfin face à une enquête de cette ampleur et face à cette menace inédite, Thrawn peut déployer tout son talent et les mouvements tactiques et ingénieux sont pléthores. Enfin au milieu de tous ces grands schémas militaires, la commodore du Destroyer, le Noghri Rukh, un pilote impérial de la série Rebels, et une escouade de Stormtroopers tiennent aussi une part importante. L’enquête se fait cette fois-ci progressivement, distillant les révélations et informations sur les Régions Inconnues, une de ses menaces et les Chiss tout le long du livre.

Même si le roman ne nous donne pas tout ce qu’on veut savoir au sujet de l’espèce de l’amiral et de cette région de l’espace, on en apprend déjà beaucoup au détour de diverses conversations entre Thrawn et Vador et on voit déjà le futur plan de l’Empereur (plan avorté mais qui donnera naissance au Premier Ordre) se dessiner. Et je précise que c’est ce plan qui peut justifier l’acceptation des actions de Thrawn aux yeux de l’Empire. Il ne faut pas y voir d’incohérence si on sait ce que Palpatine a en tête !

 

Cohésion

Le plus gros point noir du livre, au-delà de sa partie TCW, c’est que les deux parties n’ont rien à voir l’une avec l’autre si ce n’est ses acteurs (Anakin/Vador et Thrawn) et le lieu de l’action. D’ailleurs le livre vendu comme se passant sur Batuu, se passe d’avantage sur une autre planète… passons.

Ici on a une histoire TCW intercalée dans une histoire Empire où l’auteur s’amuse à réécrire la même phrase en fin de chapitre et en début de chapitre suivant et où la seule révélation possible ou lien entre les deux est le fait que Thrawn pourrait deviner que Vador = Anakin.

Pour le reste comme d’habitude, l’histoire est bien intégrée dans l’univers, même si Zahn a ce complexe « mère poule » qui fait que tout le monde glorifie Thrawn et que Palpatine le trouve aussi important que Tarkin ou Vador.

Incroyable mais vrai d’ailleurs, l’écriture de Zahn est méconnaissable en période TCW que ce soit dans le style ou dans l’histoire. Le scénario de cette partie est bombardé de ficelle scénaristiques aussi grosses que des cordes de frégates espagnoles. C’est d’une tristesse.

On notera pour finir un dernier parallèle assez plaisant : dans la partie TCW c’est Anakin le commandant de la mission alors que dans la partie Empire il s’agit de Thrawn. Les dynamiques sont inversées et permettent de voir les deux facettes d’une même pièce !

En conclusion, un roman artificiellement allongé avec une histoire peu passionnante là où celle sur l’Empire aurait pu être plus longue avec même plus d’ampleur. Il ne reste qu’un roman focalisé sur une mission (enfin deux) de Thrawn est plus intéressant qu’un sur son ascension au sein de l’Empire.


Les + :
- La partie Empire
- Tout le background apporté sur les Chiss, régions inconnues

Les - :
- Padmé qui fait du Padmé
- TCW-like (manque de diversité)
 
NOTE : 74%

La critique sans spoilers de Jagged Fela




Thrawn 2 - Alliances est tout sauf un bouquin à la gloire de Thrawn. En cela, il est l'antithèse malheureuse du premier tome, que j'ai beaucoup apprécié pour ma part. 
Zahn a choisi de ne pas embrayer sur la fin du premier roman, mais plutôt sur le début, et de nous conter la première rencontre et collaboration de Thrawn avec Anakin Skywalker, pendant la Guerre des Clones. Souvenez-vous : Thrawn avait confié à l'Empereur l’existence de cette rencontre dans cette recanonisation réarrangée des événements de la nouvelle Legends "Mist Encounter" qui avait fait débat à la sortie du tome un. 

Cette intrigue posée, Zahn a également cru bon de jouer sur la dualité du personnage d'Anakin (qui comme chacun sait a cessé d'exister en tant que tel en devenant Dark Vador) au travers de ce parallélisme relationnel dans deux timelines différentes. La relation Vador/Thrawn est donc centrale dans la timeline du présent se passant en période Empire pendant la série Rebels. Autant le dire tout de suite, je n'ai pas apprécié le bouquin, mais pour autant j'ai trouvé intéressante cette relation, bien qu'un peu artificielle et prenant beaucoup de place, globalement. Les passages les plus savoureux du livre sont constitués de ces échanges, mais ne font que mettre en lumière de manière plus crue, l'indigence de l'intrigue concernant cette fameuse perturbation dans la Force ressentie par l'Empereur. En effet, la menace extérieure que constitue les Grysks n'est pas crédible deux minutes car ces méchants n'ont pas d'épaisseur. Ils ne sont qu'introduits, survolés, n'ont rien de particulier et ont en cela le handicap de passer après les Vongs en Legends et tout le monde peut s'accorder sur le fait que c'etait quand même autre chose... 

Alors heureusement, il reste quelque bricoles à sauver dans ce marasme : le Thrawn du présent à la tête de son Destroyer reste fidèle à lui-même dans sa manière de commander et sa relation avec Faro est traitée avec justesse. J'ai globalement apprécié également les passages avec les troopers de la 1st Legion et je trouve le concept de Chiss sensibles à la Force prometteur. Batuu et l'avant poste Black Spire sont également sympas, même si ça sent le réchauffé. Mais toute la partie Guerre des Clones est inintéressante, les personnages sont grotesques et oubliables (d'ailleurs j'ai déjà oublié la plupart de leurs noms) et l'intrigue est téléphonée. 

J'espère que le Tome 3 redressera la barre avec le retour d'Eli Vanto, qui m'a cruellement manqué, et que l’ascendance Chiss y sera beaucoup plus exploitée. J'ai eu le sentiment très désagréable d'un bouquin dont je ne retirais quasiment rien hormis le concept d'enfants Chiss sensibles à la Force, et ça fait vraiment très peu sur 342 pages...


NOTE : 50%



Voilà pour aujourd'hui. On se retrouve comme d'habitude sur les forums pour en parler ! 

A très bientôt pour d'autres news littérature !

Parution : 27/06/2019
Source : Le Staff !
Validé par : Jagged Fela
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 27/06/2019 - 12:33
  • 29/06/2019 - 7:23
    C'est marrant, je suis assez motivé pour ce roman pour la rencontre Anakin-Vador - Thrawn, et la Fnac ne me l'a toujours pas expédié alors qu'ils sont généralement au top sur les précommandes. :(
  • 14/07/2019 - 10:36
    Fini ! C'était donc très différent du tome 1 qui n'avait qu'un vague fil rouge, cette fois il s'agit de deux missions différentes à 20 ans d'écart, dont les seuls liens sont la situation géographique et les protagonistes principaux. J'ai lu avec plaisir bien que ça n'ait rien d'exceptionnel niveau scénario. Comme dans le tome 1, l'intérêt et la principale force du roman est d'établir une relation qui fonctionne bien entre Thrawn et un autre personnage.

    La partie TCW est... Du TCW. Voilà. Pas grand chose à en dire, un jeune Thrawn qui rencontre Anakin c'est sympa mais rien de fou puisque le déroulement est très similaire à ce qui se fait dans la série (j'aurai tout à fait vu cette histoire en arc de 4 épisodes !).

    La partie Empire est plus intéressante, avec des personnages que j'ai trouvé réussi (Kimmund) et une très bonne relation Vador/Thrawn. Malheureusement, ça finit un peu par être répétitif à ce niveau-là, puisque une bonne partie des dernières interactions des deux personnages se résument à "Vous n'êtes pas loyal envers l'Empire" "Faites-moi confiance" "Ok".

    Maintenant, j'attends le tome 3 qui devrait je pense donner plus d'explications sur la fin un peu nébuleuse : les Grysks sont partis et ils ont un objectif mais on ne sait pas trop lequel et peut-être que les Chiss sont impliqués mais on ne sait pas trop comment.
  • 16/07/2019 - 21:33
    Fini le tome 2!

    autant le tome 1 m'avait intéressé avec les premiers pas de Thrawn au sein de l'Empire, autant j'ai eu du mal à m'emballer pour ce tome 2. Le synopsis avait l'air pourtant prometteur avec j'ai senti une pertubation dans la Force. Ouah, ca claque, me suis-je dit.

    La partie qui m'a le plus plu, est évidemment la partie Vador/Thrawn. Leur association/ opposition est clairement le point positif de l'histoire. Euh, par contre les grysk... :whistle: pff quand on a lu et relu le Nouvel Ordre jedi, ben on est clairement déçu, enfin pour ma part en tout cas. Même si c'est assez glaçant d'utiliser de pauvres gamins pour voyager en hyperespace, les YH étaient vraiment terrifiants... et je n'ai pas eu ce sentiment avec les Grysk :neutre: .
    Même les pirates Vagaari de vol vers l'Infini faisaient plus flipper :neutre: , je trouve.

    la partie qui m'a plus fait chier (désolé si je suis abrupt) est la partie Anakin/Padmé/ Thrawn. Je commence à être lassé de cette foutue recette "on oppose les gentils républicains aux très vilains méchants séparatistes".

    Honnêtement, j'aurais préféré que la partie Thrawn/Vador soit l'unique fil conducteur de ce bouquin.

    J'espère que le tome 3 relèvera le niveau.
  • 17/07/2019 - 20:13
    A une semaine de la sortie du tome 3, le staff a lu le tome 2 en français ! Etes-vous d'accord ?

    Merci à Pocket ! :jap:
  • 17/07/2019 - 20:16
    Décidément...

    Bon autant je te rejoins sur la partie Empire qui est bien traitée, mais honnêtement, la partie Guerre des Clones est chiante à mourir, non ? Le plot est d'une stupidité sans nom (Padmé a disparu, youpi cool c'est du vu et revu), et Anakin est d'une débilité déconcertante (encore plus que dans certains épisodes de TCW où c'était déjà pas mal)... Alors oui y'a les interactions entre les deux mais bon ça ne fait pas tout, surtout quand tu as un scénarion moisi... En plus, Thrawn passe son temps à se moquer de la tronche d'Anakin, et l'intérêt n'est présent que dans la partie Empire :chut:

    J'ai lu pas mal d'autres critiques VF sur d'autres sites également, et t'es le premier à ne rien reprocher à la partie Guerre des Clones :transpire:

    Cela dit je suis d'accord avec la fin, dans l'ensemble ce tome 2 reste meilleur que le tome 1.
  • 17/07/2019 - 20:45
    Plutôt d'accord avec L2, comme souvent. Avec le recul, j'ai probablement préféré ce tome au précédent d'ailleurs.
  • 17/07/2019 - 21:23
    Vraiment L2 ?

    Je me suis ennuyé en lisant ce bouquin... mais à un point... je trouve qu'il ne raconte rien. Y'a aucune tension et même la relation Vador-Thrawn du présent est sans aucun enjeu au fond. Il ne peut rien leur arriver, on le sait ! Et en plus je trouve que mise à part la référence récurrente à Rebels, l'insertion dans l'Univers est nulle. Le premier au moins se calait très bien avec Rebels.
    Alors, je dis pas qu'avec les futurs médias ça pourrait pas être un peu mieux de côté-là mais le compte n'y est pas pour l'instant.
    Non. Vraiment je maintiens : ce bouquin est un beau pétard mouillé. :neutre:
  • 17/07/2019 - 22:56
    Pas encore lu, j'attendais la VF contrairement au précédent et je me demandais, Pryce apparait dans le roman? Même pour quelques pages?
    Merci en tout cas pour la chronique et les différents avis, vous assurez comme toujours. :)
  • 17/07/2019 - 22:56
    Dima a écrit:et je me demandais, Pryce apparait dans le roman? Même pour quelques pages?

    Réponse : Non. Le personnage n'est même pas mentionné.

    -- Edit (Mer 17 Juil 2019 - 22:58) :

    link224 a écrit:Bon autant je te rejoins sur la partie Empire qui est bien traitée, mais honnêtement, la partie Guerre des Clones est chiante à mourir, non ? Le plot est d'une stupidité sans nom (Padmé a disparu, youpi cool c'est du vu et revu)

    Le fait que Padmé ait disparu est l'élément de départ, et vu qu'on la suit, il est très vite éventé. Perso, j'ai bien aimé tout le concept de l'intrigue Séparatiste, avec l'usine qui produit des armures de clones en cortosis, c'est plutôt bien vu !
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité