StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique du roman Thrawn – Alliances
 
[Critique] Thrawn et Anakin/Vador partent en balade...
17/07/2019

Le 27 juin dernier, les éditions Pocket ont publié le roman Thrawn – Alliances, suite (mais pas vraiment en fait) du roman Thrawn publié en France en avril 2018, toujours signé du maître Timothy Zahn. Mes camarades Lain-Anksoo et Jagged Fela l'ayant lu en VO, ils vous en ont proposé une critique le jour-même de la sortie de la VF. Pour ma part, je vous livre une troisième critique, basée sur l'exemplaire VF offert par les éditions Pocket, que j'en profite pour remercier chaleureusement au passage.

Mais d'abord, un rappel de la couverture et du synopsis !

« J'ai ressenti une perturbation dans la Force. »

Une phrase inquiétante quelle que soit la situation, mais plus encore lorsqu'elle est prononcée par l'Empereur Palpatine. Sur Batuu, aux confins des Régions Inconnues, une menace aux contours flous prend racine. Le chef de l'Empire charge ses deux meilleurs agents de mener l'enquête : son bras armé, l'impitoyable Seigneur Vador, et le grand amiral Thrawn, stratège de génie. Deux personnalités que tout oppose ; un duo improbable pour une mission des plus cruciales. Mais Palpatine sait que ce n'est pas la première fois que son Apprenti et le Chiss unissent leurs forces. Et derrière son ordre souverain, il y a bien plus en jeu que ce que les deux hommes suspectent...

 

La critique de L2-D2

 

A l'époque de la sortie du roman Thrawn, j'avais été déçu. Le roman était long, trop long eu égard au faible nombre de rebondissements qu'il contenait et à une focalisations sur le personnage d'Arhinda Pryce pas forcément pertinente. J'ai donc abordé ce roman avec une certaine méfiance, tout en me laissant avoir par la couverture... ce qu'a posteriori, je ne regrette absolument pas ! Thrawn et Vador ensembles ? Il y a de quoi être intéressé !

A qui se destine ce roman ?

Nul besoin d'avoir lu le premier roman pour profiter de celui-ci. En cela, Thrawn – Alliances n'est pas une suite du roman Thrawn, aucun personnage ne revient – si ce n'est bien évidemment le Grand Amiral – Eli Vanto n'est jamais mentionné, Pryce non plus... Ce roman aurait parfaitement pu être un roman « one-shot », une première présentation de Thrawn dans l'Univers Officiel que cela n'aurait gêné en aucune façon. Le roman est donc parfaitement accessible ! D'ailleurs, à aucun moment il n'est indiqué qu'il s'agit d'un tome 2.

En revanche, le visionnage de la saison 3 de Rebels apporte un confort de lecture non négligeable. La bataille d'Atollon est plusieurs fois citée, comme le personnage de Kanan Jarrus, Vador ne manquant aucune occasion de railler le Chiss, stratège « si » habile qui s'est fait avoir par une bande d'insurgés et un sous-Chevalier Jedi. En ce sens, le roman fait une transition parfaite entre les deux dernières saisons de la série, justifiant ainsi l'absence du Grand Amiral lors des premiers épisodes de la saison 4, occupé qu'il était à identifier la perturbation dans la Force ressentie par l'Empereur.

Dernier point, et pas des moindres : le roman permet de revenir sur ce qui était supposé depuis de nombreuses années et teasée dans le précédent opus, la rencontre entre le Chiss et Anakin Skywalker en pleine Guerre des Clones version The Clone Wars. Une large part de l'intrigue se déroule en effet une vingtaine d'années plus tôt, et le roman profite de l'occasion pour faire vivre au même duo des situations qui se font écho... au point que Thrawn va très vite suspecter la double-identité du Sith !

Sherlock Thrawn

Thrawn est un génie.

On le savait déjà dans l'Univers Légendes, on l'avait deviné dans l'Univers Officiel mais là c'est confirmé, à un point qui en devient parfois excessif. Que ce soit dans le passé ou à l'époque présente, le Chiss se glisse la peau d'un Sherlock Holmes version Star Wars au point d'en devenir presque sa décalcomanie. Ainsi donc, Thrawn a droit à son assistant (Pellaeon dans le Légendes, Vanto dans le précédent roman, Faro ici) et surtout, surtout, refuse de dire ce qu'il pense, ce qu'il suppose, ce qu'il a déjà deviné, préférant attendre confirmation à travers une mise en scène, un test, la suite des événements, peu importe.

A l'époque de la Guerre des Clones, sa présence éclipse totalement Anakin, même si on admettra qu'étant obnubilé par la disparition de Padmé, il n'a peut-être pas les idées claires ; néanmoins, pour bien enfoncer le clou, la seule initiative d'Anakin, initiative dont Thrawn se méfie, se solde finalement par un désastre... A l'époque de l'Empire, son refus de dévoiler ce qu'il sait face à Vador le rend parfois agaçant, même si le Sith est souvent réduit à la figure de la brute qui se retient d'une seule chose : saisir son sabre-laser et se débarrasser de ce si intelligent Grand Amiral dont la loyauté semble fluctuante.

Timothy Zahn fait du Timothy Zahn

Au-delà du personnage de Thrawn lui-même, l'auteur délivre des intrigues nettement plus élaborées et construites que celle du premier tome mais dont on reconnaît bien les marottes de l'auteur : cette idée que l'Ascendance Chiss est en danger à cause d'une menace non-identifiée issue des Régions Inconnues, menace qui risque de déborder dans la galaxie. C'était le cas des Yuuzhan Vong ou des Vagaari (mais si, c'était dans ceci), ici ce sont dons les Grysks qui ont cet honneur. Au-delà de ce cliché classique des productions Zahn, les deux intrigues se suivent sans déplaisir, et on prend un certain plaisir à retrouver Anakin et Padmé ensemble, tout comme voir Vador et Thrawn se jauger de façon perpétuelle. La présence d'un Rukh tout aussi redoutable que son homologue Légendes apporte également un supplément bienvenu par rapport au précédent opus.

Bilan

Thrawn – Alliances est donc nettement plus réussi que son prédécesseur. L'alternance des deux époques et le jeu de références qui en découle est appréciable, et voir les interactions respectives entre Anakin/Vador et Thrawn est très intéressant. Il est cependant dommage que Thrawn soit autant glorifié par son créateur, et que les autres personnages aient ainsi du mal à briller dans son ombre...

Vivement l'année prochaine pour la traduction du troisième tome, Thrawn – Treasons !

 

NOTE  : 80 %

 

A noter que le roman porte le numéro 168 !

N'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé du roman en vous rendant sur sa fiche ou bien sur le topic du forum !

Encore merci aux éditions Pocket pour l'exemplaire offert pour la critique, et je vous rappelle à tous que le prochain roman à venir dans nos contrées sera Morts ou vifs, prévu pour le 29/08 !

Parution : 17/07/2019
Source : Le staff et les éditions Pocket
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 17/07/2019 - 20:13
    A une semaine de la sortie du tome 3, le staff a lu le tome 2 en français ! Etes-vous d'accord ?

    Merci à Pocket ! :jap:
  • 17/07/2019 - 20:16
    Décidément...

    Bon autant je te rejoins sur la partie Empire qui est bien traitée, mais honnêtement, la partie Guerre des Clones est chiante à mourir, non ? Le plot est d'une stupidité sans nom (Padmé a disparu, youpi cool c'est du vu et revu), et Anakin est d'une débilité déconcertante (encore plus que dans certains épisodes de TCW où c'était déjà pas mal)... Alors oui y'a les interactions entre les deux mais bon ça ne fait pas tout, surtout quand tu as un scénarion moisi... En plus, Thrawn passe son temps à se moquer de la tronche d'Anakin, et l'intérêt n'est présent que dans la partie Empire :chut:

    J'ai lu pas mal d'autres critiques VF sur d'autres sites également, et t'es le premier à ne rien reprocher à la partie Guerre des Clones :transpire:

    Cela dit je suis d'accord avec la fin, dans l'ensemble ce tome 2 reste meilleur que le tome 1.
  • 17/07/2019 - 20:45
    Plutôt d'accord avec L2, comme souvent. Avec le recul, j'ai probablement préféré ce tome au précédent d'ailleurs.
  • 17/07/2019 - 21:23
    Vraiment L2 ?

    Je me suis ennuyé en lisant ce bouquin... mais à un point... je trouve qu'il ne raconte rien. Y'a aucune tension et même la relation Vador-Thrawn du présent est sans aucun enjeu au fond. Il ne peut rien leur arriver, on le sait ! Et en plus je trouve que mise à part la référence récurrente à Rebels, l'insertion dans l'Univers est nulle. Le premier au moins se calait très bien avec Rebels.
    Alors, je dis pas qu'avec les futurs médias ça pourrait pas être un peu mieux de côté-là mais le compte n'y est pas pour l'instant.
    Non. Vraiment je maintiens : ce bouquin est un beau pétard mouillé. :neutre:
  • 17/07/2019 - 22:56
    Pas encore lu, j'attendais la VF contrairement au précédent et je me demandais, Pryce apparait dans le roman? Même pour quelques pages?
    Merci en tout cas pour la chronique et les différents avis, vous assurez comme toujours. :)
  • 17/07/2019 - 22:56
    Dima a écrit:et je me demandais, Pryce apparait dans le roman? Même pour quelques pages?

    Réponse : Non. Le personnage n'est même pas mentionné.

    -- Edit (Mer 17 Juil 2019 - 22:58) :

    link224 a écrit:Bon autant je te rejoins sur la partie Empire qui est bien traitée, mais honnêtement, la partie Guerre des Clones est chiante à mourir, non ? Le plot est d'une stupidité sans nom (Padmé a disparu, youpi cool c'est du vu et revu)

    Le fait que Padmé ait disparu est l'élément de départ, et vu qu'on la suit, il est très vite éventé. Perso, j'ai bien aimé tout le concept de l'intrigue Séparatiste, avec l'usine qui produit des armures de clones en cortosis, c'est plutôt bien vu !
  • 17/07/2019 - 23:00
    Tu es rapide. :cute:
    Merci beaucoup L2.
  • 17/07/2019 - 23:15
    L2-D2 a écrit:Perso, j'ai bien aimé tout le concept de l'intrigue Séparatiste, avec l'usine qui produit des armures de clones en cortosis, c'est plutôt bien vu !

    Cool oui. Mais sorti du chapeau par Zahn et en lien avec rien (au risque de me répéter :) )
  • 17/07/2019 - 23:42
    C'est marrant, littéralement tous les avis que je vois sur les rezo sont unanimes :
    TCW -> nul
    Empire -> top
  • 18/07/2019 - 0:32
    Lain-Anksoo a écrit:C'est marrant, littéralement tous les avis que je vois sur les rezo sont unanimes :
    TCW -> nul
    Empire -> top


    C'est pas totalement nul. L'idée des B2 améliorée est bonne, mais y a aucun contexte autour malheureusement ... On croirait un univers parallèle.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité