StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
La Défense de Kamino
  • Titre original The Defense of Kamino - Republic #50
  • Genre Comic-Book
  • Série Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -22 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) John Ostrander & Haden Blackman
  • Dessins Jan Duursema & Stephen Thompson
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Joe Wayne
  • Couverture Patrick Blaine
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : Les Séparatistes tentent une attaque sur Kamino deux mois après la bataille de Geonosis. Ils espèrent détruire définitivement les fabriques de clones afin de priver la République de renforts pour le reste de la guerre. L’action se déroule sur terre (enfin pour Kamino c’est plutôt sur la mer), à l’intérieur des cités et dans l’espace. Anakin et Obi-Wan sont bien sûr en première ligne pour défendre la planète. Les renforts sont nombreux, mais les ennemis aussi !
  • Note du staff SWU
     (78 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (95 % - 8 commentaires)
     (80 %)
    Scénario.

    Obi-WanCe numéro marque le coup d’envoi officiel de la Guerre des Clones. Les auteurs se sont donc relayés. C’est un spécial de 64 pages se divise en trois histoires : Brothers in Arms, Jango’s Legacy et No End in Sight.
    Dans la première histoire l’action se met rapidement en place. On a plaisir à voir Obi-Wan et Anakin soutenus par quelques Jedi bien connus et même Quinlan Vos en hologramme. C’est aussi la première fois que l’on revoit Anakin depuis l’Attaque des Clones et comme on s’en doutait, il à du mal à digérer ses actes. Comme d’habitude, Obi-Wan doit gérer l’empressement de son padawan et ses conséquences. Dans la seconde partie, nous voyons la cité prise d’assaut. Malgré Shaak Ti et les nombreux clones qui la défendent, elle est à deux doigts de tomber. Jusqu’à ce que les ARC Troopers (Advanced Recon Clone Troopers) fassent leur apparition. Ce sont des clones auxquels on a laissé une bonne partie de leur libre arbitre et ils reprennent rapidement les défenses en main.
    Le dernier chapitre est narré du point de vue du commandant de la flotte Séparatistes. Il est ironique de voir que c’est un Calamarien, qui plus est un des meilleurs officiers et pilotes de l’armée des Séparatistes.

    Dessins.

    Anakin et Obi-Wan


    Des styles très différents sur les trois parties. Duursema se distingue bien sur, ses collègues étant bons mais avec un style beaucoup plus commun que la dame. Néanmoins le numéro fait la part belle à l’action et par conséquent les détails des personnages comptent peu. Le design des ARC est sympa et les combats spatiaux bien rendus.
    La couverture de Patrick Blaine et Batt est superbe mais elle est vraiment trop chargée en texte. On n’arrive pas à l’apprécier à sa juste valeur.

    Conclusion.

    Anakin et Obi-WanUn numéro clé qui marque définitivement un changement d’époque et nous promet de bonnes intrigues. Le tout dans le contexte de la Guerre des Clones que les fans attendent depuis des années. Attention au prix par contre :(
  • 18/08/2004
     (75 %)
    Premier grand évènement de la Guerre des Clones avec la Bataille de Kamino ...
    On a ici 3 ptites histoires quasi-indépendantes se déroulant pendant cette bataille ... Les 3 ont un bon scénar parfois un peu simple mais dans l'ensemble ça passe car dans ce genre de comics on veut surtout voir de l'action ...
    L'Héritage de Jango est sans aucun doute ma préférée (les ARC Troopers :-) !!!) mais les autres sont sympas aussi avec pas mal de grands Jedis plus ou moins connus !
    Le style des dessins est à peu près équivalent dans les trois parties c'est à dire d'un bon niveau (peut être un peu moins dans l'héritage de Jango où Anakin a une drole de tête .. enfin ça c'est totalemetn subjectif ...)!
    En bref c'est sympatoche mais c'est pas la tuerie ultime ... Je m'attendais à un peu mieux au vu du titre "The Epic Battle for Kamino" ... peut être qu'une seule grande histoire aurait été plus judicieuse ... mais bon j'en sais rien je suis pas un spécialiste comics !
    A acquérir au plus vite totu de même
  • 10/03/2015
     (80 %)  •  Langue : VF
    La Défense de Kamino (Republic #50) par John Ostrander & Jan Duursema, Haden Blackman & Stephen Thompson, Scott Allie et Tomas Giorello

    Kamino est attaquée ! Les Séparatistes ont lancé une attaque d'envergure, convaincus qu'en prenant la planète, la Guerre des Clones s'achèvera aussi vite qu'elle a commencé : privée de son armée, la République sera à genoux... Mais cette même République a été prévenue de l'attaque, et a envoyé sur place un groupe de Jedi prêts à tout pour défendre Kamino. Parmi eux : Obi-Wan Kenobi et son padawan Anakin Skywalker, la Maître Jedi Shaak Ti ou encore Aayla Secura et Tsui Choi. Tous devront lutter au péril de leur vie, d'un côté comme de l'autre. Car du côté Séparatiste, également, on est prêt à tout sacrifier pour obtenir la victoire...

    Cinquantième numéro de la série Republic, La Défense de Kamino est pour l’occasion extra-sized comme disent les Américains, et cet unique numéro fait donc 54 pages. Mais plutôt que de livrer une unique histoire, le choix a été fait de fournir 3 intrigues relativement indépendantes de 18 pages chacune, par différentes équipes créatives.

    C'est au duo John Ostrander/Jan Duursema qu'a été confié le soin de lancer les hostilités avec le récit intitulé Frères d'armes. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils s'en tirent haut la main. En une poignée de pages, Ostrander pose les bases de l'histoire, conviant au passage Quinlan Vos par holocomm, et justifie les enjeux de la bataille. C'est également pour le scénariste le moment idéal pour faire un point sur le duo Obi-Wan/Anakin peu de temps après les événements de l'Attaque des Clones, un passage dont il s'acquitte à la perfection, montrant les doutes des deux compagnons sans verser dans le cliché. Le reste de l'histoire est malheureusement moins inspiré, puisqu'on nous « prive » de la bataille pour se concentrer sur le duo, isolé des autres Jedi et dont les chasseurs sont posés sur l'océan déchaîné.
    Jan Duursema livre une nouvelle fois un travail réussi, rendant bien l'atmosphère de Kamino, et sa représentation d'Obi-Wan Kenobi est extrêmement réussie. J'ai en revanche plus de mal avec son Anakin Skywalker, à la limite du sale gosse.

    Haden Blankman et Stephen Thompson prennent le relais, et introduisent avec L'héritage de Jango un personnage qui reviendra régulièrement dans la série – du moins, dans tous les arcs scénarisés par Blackman : Alpha, l'ARC-trooper caustique. A travers lui, c'est un équivalent de Jango Fett que l'on retrouve, et c'est bien lui qui mène la danse alors que Shaak Ti et lui sont confrontés à des hordes de droïdes de combat. En revanche, tout ça fait au final beaucoup de sortes de clones différents, entre les ARC, les Commandos... ils en ont encore beaucoup en réserve, les Kaminiens ?
    Sans être au niveau de Jan Duursema, Stephen Thompson fournit des dessins tout à fait honorables – je préfère son Anakin à celui de la dame ! Le côté « réaliste » s'amoindrit néanmoins, mais ce n'est rien à côté de Tomas Giorello...

    Dernier opus, Pas de fin en vue signé par Scott Allie et Tomas Giorello change totalement la donne en nous plaçant du point de vue de Merai, le commandant Mon Calamari de la force d'attaque Séparatiste. Et très vite, on ne peut que se prendre de sympathie pour ce Mon Cal parfaitement honorable qui cherche à protéger ses troupes (droïdes ou organiques), n'hésitant pas à prendre une part directe dans l'action si le besoin s'en fait sentir... Mais, piégé dans le double-jeu mené par Dooku et Sidious, Merai sera sacrifié sur l'autel du Grand Plan des Sith...
    Tomas Giorello fournit les planches les moins réussies de ce numéro extra. Si les designs aliens sont réussis, les traits manquent carrément de finesse, les planches sont parfois brouillonnes...

    Une réussite quasi-totale que ce numéro 50 donc mais on ne peut s'empêcher de se demander ce que cela aurait donné sur un arc de plusieurs numéros, entièrement réalisé par la même équipe créative. Là, la défense de Kamino se fait presque hors-écran, les scénaristes ayant choisi de se focaliser sur une poignée de personnages – idée louable, mais en rajouter un qui aurait tenu les autres au courant de l'avancée de la bataille spatiale n'aurait pas été un mal. Le gros point positif, en revanche, c'est l'accessibilité du numéro, parfait point d'entrée pour le spectateur du film n'ayant jamais lu un comic de sa vie ! :oui:

    Note : 85 %
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

101 membres le possèdent (qui ?)
88 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité