StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Traqués
  • Titre original Trackdown - Republic #72 et 73
  • Genre Comic-Book
  • Série Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -20 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Jan Duursema
  • Synopsis : Après la capture de Quinlan Vos, les informations qu’il détient peuvent s’avérer cruciales pour le dénouement de la Guerre des Clones. Mais elles peuvent aussi être un piège savemment orchestré. Tholme va devoir faire les bons choix car il envoie son meilleur élément, Aalya Secura, dans la Bordure Extérieure vérifier l’histoire de Quin. Au cours de ces années d’apprentissage, Aalya Secura a affronté deux menaces particulièrement corsées : les vampires-assassins Anzatis et les Morgukais, un culte fanatique de guerriers niktos surentraînés. Désormais, sous la houlette des Séparatistes, les deux problèmes ne font plus qu’un.
  • Note du staff SWU
     (85 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (93 % - 3 commentaires)
     (90 %)
    Scénario

    Akku Seii


    Ostrander poursuit dans la veine qui lui a tant réussi jusqu’à présent. Les aventures de Quinlan et de son « entourage » sont plus sombres que les autres numéros Clone Wars, plus orientés « enquêtes musclée » qu’aventure, plus urbain et plus réfléchis également. Côté personnages, Tholme s’étoffe dans une direction toujours aussi trouble qui satisfait à son statut de spécialiste de l’espionnage et de l’infiltration parmi les rangs Jedi. Aayla est également présente dans la traditionnelle infiltration-qui-capote dont elle a le secret. Quinlan lui, évolue parmi les ombres comme il en a l’habitude. Son enquête plus musclée nous permet de faire un clin d’oeil à Dex.

    Dessins

    Quinlan


    La partie graphique de Duursema et ses collègues est à la hauteur. Beaucoup de finesse et de détails dans les cases ainsi que des ambiances très différentes en 2 numéros. Comme d’habitude les finitions sont soignées, tout comme la mise en couleur. Les nouveaux personnages ont des designs particulièrement réussis. Je pense notamment aux Anzathis qui tirent franchement sur les samouraïs japonais. Dommage que l’équipe n’ait pas eu le temps de s’occuper des couvertures, sans enlever son émrite à Beck qui réalise des choses pas mal.

    Conclusion

    Sithlords


    Ce double numéro est parfait pour lancer l’arc sur Saleucami qui concluera la période pré-ROTS de Republic. Cette fois la pression est bien élevée, et malgré que les évènements de l’Episode III et les machinations de l’Empereur amènent à relativiser la portée de ces évènements, on accroche bien à l’enjeu. Ce double numéro est en fait qu’une gigantesque préparation à Saleucami, avec beaucoup d’éléments à distribuer, des choses parfois difficiles à mettre en images. Ici, l’équipe s’en accomode bien, ne perd pas la tension accumulée avec Rendili, et la mise en place de trois intrigues séparées (Tholme – Aayla – Quin) garde le lecteur attentif tout du long.
  • 26/05/2015
     (80 %)  •  Langue : VF
    Suite aux révélations de Quinlan Vos sur l'emploi du temps de Sora Bulq, Tholme part sur Anzat pour démêler le vrai du faux, et il embarque avec lui Aayla Secura pour l'aider dans son enquête. Ce qu'il va découvrir risque fort bien de représenter une menace d'envergure pour la République... De son côté, le vrai-faux renégat cherche toujours à déterminer l'identité du second Seigneur Sith – et il va la découvrir !

    Avant d'être un arc en soi, Traqués est avant tout le prologue du prochain méga-arc, Le Siège de Saleucami. A charge dans ces 44 pages pour Ostrander de poser les bases afin de nous plonger dans le vif du sujet dès les premières pages de Republic #74. Et c'est ici une belle réussite ! Loin des errances d'un Cuirassés de Rendili, le scénario se déroule sans temps morts, avec les retours de plusieurs personnages secondaires (qui ne resteront pas forcément pour le prochain arc, mais dont l'apparition en guest fait tout de même bien plaisir!), la base d'une intrigue assez énorme et pleine de promesses et surtout des avancées notables, notamment du côté de Quinlan Vos qui va apprendre l'identité du Maître Sith de Dooku... !

    … Ou pas. Il faut dire qu'avec des personnages comme Vos, Dooku et ses Jedi Noirs, difficile d'affirmer ce qui est vrai de ce qui est faux ! Les faux-semblants sont légion, et c'est d'ailleurs l'occasion pour John Ostrander de nous en apprendre plus sur le passage de Sora Bulq du Côté Obscur. Néanmoins, ce point est assez « obscur » justement, et me semble incohérent avec les propos de Mace Windu dans Jedi : Mace Windu lorsqu'il nous explique que Bulq n'a pas refait surface depuis la Bataille de Géonosis – ce qui est contredit ici. Mais c'est un inconvénient mineur, avouons-le.

    Aux dessins, après une baisse de régime dans le précédent arc, Jan Duursema est de retour au sommet de sa forme. Elle alterne les différentes ambiances formidablement bien, qu'on se trouve sur Coruscant, Anzat ou Saleucami, qu'elle dessine de nouveaux personnages, des connus ou des revenants. Quel talent ! :love:

    Traqués est donc un arc de transition servant de prologue au point culminant que représentera Le Siège de Saleucami. Mais quel superbe prologue, parfaitement maîtrisé par l'équipe créative – même si la fascination de John Ostrander pour les Anzati manque un peu de subtilité !

    La suite, vite ! :oui:

    Note : 80%
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

76 membres le possèdent (qui ?)
63 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité