StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Outlander
  • Titre original Outlander - Republic #7 à 12
  • Genre Comic-Book
  • Série Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -32 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) Timothy Truman
  • Dessins Rick Leonardi & Al Rio
  • Encrage Mark Lipka & Mark G. Heike
  • Couleurs Dave McCaig
  • Couverture Ken Kelly
  • Synopsis : Le Conseil Jedi retrouve la trace d’un Jedi disparu depuis 15 ans sur Tatooine. Cet homme est Sharad Hett, surnommé par ses pairs le « Howlrunner » ou encore « the Hound of Worlds ». Il a disparu au sommet de sa gloire et est désormais une légende pour les Jedi de sa génération. Face au retour récent des Sith, les Jedi souhaitent regrouper leurs forces et un homme comme Hett est indispensable s’il accepte de revenir. Ki-Adi Mundi part donc sur Tatooine à la recherche de l’homme qui s’est réfugié parmi les Hommes des Sables. Mais sur Tatooine, les choses ne vont jamais simplement. Pour commencer, il faut obtenir la permission de Jabba, bien souvent par la force. Et quand vous passez cette étape, il vous faut encore affronter les impondérables, comme... Aurra Sing par exemple. Voila comment une mission pas évidente se transforme en véritable gageure pour Ki-Adi Mundi.
  • Note du staff SWU
     (78 % - 4 commentaires)
  • Note des internautes
     (77 % - 3 commentaires)
     (75 %)
    Scénario.

    Aurra Sing J’ai beaucoup apprécié l’histoire de Tim Truman. J’étais pourtant très sceptique car le niveau des productions Star Wars était très inégal auparavant. Et là, nous avons un scénarii très bon globalement et qui arrive à faire un mix de points de repères anciens (Tatooine) et nouveaux (personnages de La Menace Fantôme). Ce qui donne vraiment une sensation de globalité alors qu’on pouvait craindre que l’univers Star Wars ne soit coupé en deux.
    Les personnages sont bien traités. Le choix de Ki-Adi Mundi est pertinent. C’est un personnage simple et entier, sans trop de complications qui pourraient dérouter dès cette première histoire, au contraire d’un Quinlan Vos par exemple. Bref, Ki-Adi est le Jedi par excellence, le digne élève de Yoda. Et avec Aurra il a un adversaire à sa mesure. Elle existait déjà auparavant mais a été considérablement développée pour la série Republic. Cette fille a la rage au ventre (on découvrira plus tard pourquoi) et elle le fait payer chèrement. Sous ce côté « brute », elle cache quelques subtilités puisqu’elle n’est pas inféodée au côté obscur par exemple. Sharad Hett semble avoir été un Jedi exceptionnel, l’exemple à suivre. Et pourtant son évolution fait se soulever bien des questions sur l’Ordre Jedi. Polémique qui va être de plus en plus d’actualité au fur et à mesure que l’on va se rapprocher de l’Episode III.
    J’ai déjà précisé que l’histoire m’avait beaucoup plu. On retrouve l’ambiance familière de Tatooine. Certains diront une énième fois, mais pour cette fois j’aurais plus tendance à m’en satisfaire. Les éditeurs commençaient une toute nouvelle période, et dans ce cas il vaut mieux partir sur des bases solides et au passage faire le lien direct avec la trilogie.
    Mission accomplie pour Truman donc, qui au passage lance un nouveau personnage qui aurait put être plus utilisé par la suite, A’Sharad Hett. C’est bien dommage. Au passage on se demandera aussi à qui va la paternité du Jedi-Tusken : au créateur de Hett ou à celui de Tahiri. Tahiri me semble avoir été crée légèrement avant. A vérifier.

    Dessins.

    Aurra


    La grosse satisfaction selon moi. Malgré la présence de 4 artistes différents pour 6 épisodes, la mayonnaise prend bien et on se retrouve avec un ensemble homogène. Leonardi étant le seul à avoir un style un peu différent. J’aime beaucoup Raney et Rio. Ces deux-là avaient à l’époque une belle réputation et ont continué à progresser depuis. Surtout l’excellent Raney qui a un souci du détail que j’adore. Encore qu’il ait déjà été bien mieux servi par ses encreurs. La mise en couleur est excellente. C’est réellement un point sur lequel les productions de Dark Horse sont excellentes.
    Un petit mot sur Ken Kelly qui s’occupe des couvertures. Son style à la peinture est génial. Il n’a bien sûr rien inventé puisque ce style est de plus en plus répandu. Mais lorsqu’elles sont vraiment réussies, les couvertures peintes peuvent donner un résultat magnifique. Ici c’est le cas, dans un genre de poses à l’ancienne, qui le différencie au sein même de la catégorie « peintres » et que l’on n'a pas vraiment l’habitude de voir dans les comics. En fait, je trouve que la couverture du TPB est peut être la moins réussies de toutes.

    Conclusion.

    Jedi Un très bon story-arc. Bien sur on pourra m’opposer que les éditeurs n’ont pas pris de risques. Mais comme je l’ai dis plus haut, ils avaient un nouvel « univers » à lancer et ils se sont acquittés de leur tâche avec brio. On retrouvera par la suite Ki-Adi, la Dark Woman (qui fait ici sa première apparition si l’on ne tient pas compte du Tales 1), Aurra et A’Sharad pour le match retour dans « The Hunt for Aurra Sing » presque un an et demi plus tard. Et encore aujourd’hui, leur histoire se poursuit puisque Aurra vient d’affronter Aalya Secura dans son dernier one-shot.
  • 02/03/2007
     (80 %)
    A priorie une bonne surprise, bien que je ne supporte pas l'ot chasseuse de primes (Sing: enfin bref, moi ça me donne pas trop envie de chanter :D ). trés bon scénario, j'adorre les histoires avec Sharad Hett. Mais alors là, suivre son grand retour, ça fait vraiment plaisir. Les dessins sont bons même si on déplore parfois un manque de détails voir un surplus de simplicité. Ki-Adi est génial, mais les dessins le rajeunisse d'au moins 20 ans. Bref, ça reste quand même que du bon à lire avec délectation en essayant de se convaincre que le dessinateur n'a jamais vue Yoda dans Starwars. :D
  • 14/10/2014
     (85 %)  •  Langue : VF
    Oubliez "Prélude à la Rébellion". Le « vrai » début de l'UE prélogique est ici.

    Sur Tatooine, les clans de Pillards Tusken se rassemblent et déclarent la guerre aux colons, faisant de nombreuses victimes, emmené par un chef de guerre possédant un sabre-laser. Et un doute assaille le Conseil Jedi : s'agirait-il de Sharad Hett, le légendaire Howlrunner, disparu quinze ans plus tôt ? Ki-Adi-Mundi est envoyé sur la planète pour le découvrir – et tant pis si Tatooine lui évoque de mauvais souvenirs...

    Timothy Truman livre une intrigue passionnante, du début à la fin, mélangeant sans peine des éléments des films bien connus (Tatooine, Jabba le Hutt, les Jedi) ou à peine (Aurra Sing, qui n'apparaît qu'une seconde à l'écran dans l'Episode I), voire même inconnus (la Femme Sombre, les Hett père et fils...). Et il le fait bien !

    On retrouve donc Ki-Adi-Mundi, sans aucun problème de continuité avec l'arc précédent. Truman semble même s'en moquer, en renvoyant Mundi sur Tatooine alors même qu'il y était lors du numéro précédent, faisant même oraliser au personnage qu'il en « revient juste » ! Et sa caractérisation du Chevalier Jedi est bien fichue, donnant au personnage un côté nerveux qui lui manquait dans le précédent story-arc. Les épisodes qui constituent l'arc sont variés, les péripéties s'enchaînent, sans traîner en longueur mais sans aucun sentiment de manque et les rebondissement sont légions.

    "Outlander" est également l'occasion de faire plus ample connaissance avec plusieurs personnages amenés à revenir dans la série. Sharad Hett et son fils, A'Sharad Hett, sont les grandes réussites de l'arc ; si les motivations du père sont intéressantes et presque même prophétiques (on est finalement pas loin de la situation d'un Anakin Skywalker lors de l’Épisode III), c'est l'introduction du fils qui est la plus réussie. A'Sharad Hett sera l'un des personnages principaux de plusieurs arcs de la série, voire même d'une autre... même s'il est encore trop tôt pour en parler ! :chut:
    Aurra Sing tire également son épingle du jeu même si aujourd'hui, elle paraît peu originale comparée à une Asajj Ventress assez similaire. Néanmoins, son opposition à la Femme Sombre va sans doute apporter son lot de suspense dans les arcs à venir !

    Petit clin d’œil sympathique : la Czerka Weapons Inc. est mentionnée dans l'arc ! :oui:

    Côté dessinateurs, on aurait pu craindre qu'avec quatre dessinateurs, "Outlander" ne ressemble à pas grand chose. Mais les divers artistes se succèdent sans rupture de ton, pour un tout assez homogène. Les dessins ont bien vieilli, même si parfois, un côté un peu brouillon remplit les planches. Mention très bien pour la colorisation !

    Au final, "Outlander" est une très bonne surprise, fait intervenir essentiellement des personnages inconnus, évitant ainsi le duo Anakin/Obi-Wan, même s'il concède un décor connu, Tatooine. Et le lecteur impatient pourra retrouver la suite des aventures de Ki-Adi-Mundi et d'A'Sharad Hett dans l'arc suivant, "Émissaires à Malastare".

    Note : 85 %
  • 21/06/2015
     (70 %)  •  Langue : VF
    Scénario :
    Un histoire bien sympathique qui nous permet d'en apprendre beaucoup sur un Maître Jedi méconnu : Sharad Hett, le père du futur grand méchant de l'UE quelques 160 ans plus tard. La plongée au cœur du mode de vie des Tuskens sur Tatooine est vraiment intéressante. Les pensées de la chasseuse de primes Aurra Sing également.
    A côté de ça, l'histoire est classique, avec un conflit entre les Tuskens et deux clans Hutts, pas de gros rebondissement ni d'impact galactique énorme.

    Dessins :
    Avec quatre dessinateurs se relayant pour les 6 numéros de l'arc, on pourrait s'attendre à une catastrophe niveau régularité. C'est finalement une assez bonne surprise car hormis sur les deux derniers numéros où le style d'Al Rio est beaucoup plus net et joli que celui de ces prédécesseurs, on ne se rend pas compte des changements. Un bon point, même s'il y a mieux !
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

59 membres le possèdent (qui ?)
56 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité