StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le nouveau visage de la Guerre
  • Titre original The New Face of War - Republic #51 à 52
  • Genre Comic-Book
  • Série Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -22 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) Haden Blackman
  • Dessins Tomas Giorello
  • Encrage Curtis Arnold
  • Couleurs Joe Wayne
  • Couverture Brian Ching
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : Premières escarmouches dans la Guerre des Clones.
    Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker sont envoyés en mission sur une des lunes de Naboo que l’on soupçonne d’abriter un foyer d’activité Séparatiste. Pour cette mission ils font équipe avec le maître Jedi Glaive et sa padawan Zule, ainsi que le ARC Trooper Alpha.
    Ils vont y faire une désagréable découverte : les Séparatistes y ont développé un virus qui décime les Gungans de la lune. A peine sont-ils passés à l’action qu’ils se retrouvent confrontés à deux terribles ennemis : Asajj Ventress, apprentie du Comte Dooku, et le chasseur de primes Durge.
    Les Jedi se séparent. Anakin fait équipe avec Alpha pour sauver les mineurs et empêcher les Séparatistes de lâcher leur poison sur Naboo. Obi-Wan, Glaive et Zule, très affaiblis, tentent de tenir contre Durge et Asajj dans un combat auquel tout le monde ne survivra pas.
  • Note du staff SWU
     (67 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (87 % - 10 commentaires)
     (60 %)
    Scénario.

    DurgeCe nouveau story-arc ne fait pas vraiment décoller la Guerre des Clones. Il va falloir attendre encore quelques numéros pour voir démarrer les grandes manœuvres. Le #51 prend du temps pour exposer l’intrigue alors que le #52 accélère et n’a pas de temps morts.
    Obi-Wan et Anakin sont égaux à eux-mêmes. Leur relation est toujours teintée d’incompréhensions et nous savons que ça ne va pas aller en s’arrangeant. Les dialogues sont plein d’humour et de répliques ironiques. Cela contribue à rendre l’histoire et les personnages plus vivants. Les personnages restent d’ailleurs assez caricaturaux. Glaive et sa padawan ont quelques mots d’esprits qui ne cachent pas un manque de travail sur le fond. Mais à ce jeu, Durge est incontestablement le plus fort. Le nouveau chasseur de primes déteste les Jedi et il le fait savoir, que ce soit par les gestes ou la parole. Néanmoins Durge et Asajj ont plutôt du mal à s’imposer. Ce sont deux personnages très puissants mais très caricaturaux pour l’instant. Au premier abord ils ont des caractères bien trempés mais sur le long terme, est ce que ce sera suffisant ?
    On constate enfin qu’Obi-Wan, Anakin et le ARC Trooper (prénommé Alpha par Anakin) commencent à former une véritable équipe. Ils se connaissent de mieux en mieux, se respectent, et ça se ressent dans leurs relations. Espérons que le ARC Trooper survivra assez longtemps pour que ça se développe. De plus le personnage est un des plus sympathiques introduit depuis le début de la Guerre des Clones et à travers lui on retrouve le caractère typique de Jango.

    Dessins.

    Asajj VentressGraphiquement, Giorelo fait pâle figure par rapport aux précédents épisodes de Duursema. Ses planches sont sympas mais elles manquent un peu de détails et de dynamisme.
    En fait j’ai l’impression de voir un comics des années 80 dans la manière de rende l’action, les sauts, les coups... Il y a bien sûr pleins de dessinateurs talentueux de cette époque qui sont encore en activité et que j’adore, mais ici Giorello me laisse une sensation de « bon marché ». Enfin on ne peut pas avoir des génies à chaque numéro. Néanmoins, dans l’absolu ce n’est pas non plus désastreux. Son trait reste agréable et la mise en couleur est toujours aussi réussie chez Dark Horse.
    La couverture du #51 n’est pas du tout à mon goût. Mozart Couto ne me revient pas du tout. Elle est peinte il me semble. Certains dessinateurs comme Alex Ross peignent avec bonheur, lui c’est pas trop le cas. Le point fort du #52 à contrario pourrait bien être la couverture de Brian Ching. Cette couverture me met l’eau à la bouche en attendant Jabiim.


    Conclusion.

    AnakinUn story-arc sympa, plein d’humour. Il n’est pas essentiel mais c’est la première apparition du Durge que l’on retrouve dans la série animée CW. Dans la deuxième partie les Jedi redressent la barre in-extremis sans vraiment avoir le dessus, ce qui laisse un sentiment bizarre. Attention, le numéro 53 de Republic est une sorte de conclusion à ce story-arc.
  • 19/06/2005
     (80 %)
    Je met excellent car graphiquement c'est vraiment sympa mais niveau histoire ça casse pas des masses !
    Ca reste du combat bien bourrin mais c'est assez efficace quand même !
    Bref une bonne mise en bouche pour attaquer plus sérieusement la Guerre des Clones avec le personnage d'Alpha à découvrir ;) !
  • 17/03/2015
     (60 %)  •  Langue : VF
    Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi se rendent sur une des lunes de Naboo afin de découvrir pourquoi une colonie Gungan ne répond plus. Ils n'y vont pas seuls : ils sont accompagnés d'Alpha, l'unique ARC trooper à avoir survécu à la Bataille de Kamino, ainsi que par le Maître Jedi Glaive et sa padawan Zule. Ils vont très vite découvrir que les Séparatistes ont développé une arme chimique susceptible de leur faire gagner la guerre, et feront la douloureuse connaissance d'Asajj Ventress et du chasseur de primes Durge...

    Haden Blackman est désormais seul en scène pour chroniquer l'essentiel des aventures du dynamique duo flanqué d'Alpha dans l'ère de la Guerre des Clones (à l'exception d'une poignée de numéros signés Ostrander). C'est donc avec ce court arc que le scénariste s'installe vraiment sur la série. Sans être forcément catastrophique, ça démarre tout de même assez mal...

    L'intrigue est accrocheuse : la menace d'une arme chimique visant le génome des clones est en effet une bonne idée, qui aurait mérité d'être davantage développée. Là, malheureusement, c'est assez peu crédible et plutôt à deux vitesses : tout le monde est affecté par le gaz, ok, mais c'est vraiment à double vitesse : les symptômes apparaissent très vite sur Obi-Wan, Glaive et Zule mais une fois ce stade atteint, ils ne semblent plus atteints... Ils utilisent la Force, je veux bien l'admettre, mais alors cette utilisation « intensive » devrait les ralentir, les rendre un peu plus faible ou du moins baisser leur concentration... Ce n'est pas le cas, car les personnages ne l'oralisent même pas !

    Les nouveaux venus sont également bien mal traités : passe encore pour Asajj Ventress, qui a eu droit à sa présentation dans Jedi : Mace Windu, mais quid de Durge ? Personnage à la limite de la caricature, son design est peu réussi (du moins sous les traits de Giorello), son passé inexistant, ses traits de caractère se résument à se comporter comme un bourrin qui déteste les Jedi (pourquoi ? Bonne question...). Ce n'est pas avec cela qu'on obtient un méchant mémorable ! Idem pour les deux Jedi qui accompagnent le trio Anakin/Obi-Wan/Alpha, prototypes du second rôle-avec-un-trait-de -caractère-qui-permet-de-montrer-que-les-méchants-sont-très-dangereux. Évidemment, ça ne loupe pas...

    Tomas Giorello n'améliore en rien l'impression générale de cet arc. Ses dessins sont « lourds », manquent de finesse, notamment dans les designs des nouveaux personnages. Les ombres sont très présentes, les décors assez vides, les traits grossiers... On est loin d'une Duursema, d'un Fabbri ou d'un Ching !

    Le nouveau visage de la guerre ne restera donc pas dans les mémoires, c'est une évidence. Les personnages manquent de relief, les dessins assez grossiers, l'intrigue relativement basique... A voir si Haden Blackman améliorera les choses dans le prochain numéro, qui fait office de conclusion à cet arc...

    Note : 65 %
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

103 membres le possèdent (qui ?)
88 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité