StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Mémoire Obscure
  • Titre original Twilight, Republic #19 à 22
  • Genre Comic-Book
  • Série Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -31 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Rick Magyar
  • Couleurs Dave McCaig
  • Couverture Jan Duursema
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : L’histoire commence au moment où Quinlan Vos vient de perdre la mémoire. Il est égaré sur Nar Shaddaa avec la plupart des chasseurs de primes de la lune aux trousses. La première personne notable à lui venir en aide n’est autre que Vilmarh Grahrk, le Devaronien qui retourne sa veste plus vite que son ombre. Accompagné de cet allié de choix (ou boulet selon certains), Vos va tenter de retrouver ses souvenirs, sa padawan, sa voie de Jedi, et d’échapper au côté obscur. Tout un programme !

    Son parcours va l’emmener de Nar Shaddaa à sa planète natale Kiffu. De là, vers Ryloth puis Coruscant pour affronter Mace Windu lui-même.
  • Note du staff SWU
     (73 % - 7 commentaires)
  • Note des internautes
     (86 % - 6 commentaires)
     (80 %)
    Scénario.

    Quinlan Vos Avec ce story-arc la série Republic trouve son rythme. Ostrander, Duursema et Quinlan Vos prennent le contrôle pour le bonheur de tous. Que dire... excepté que c’est excellent^^.
    Cette histoire est une de mes préférées. Le concept du Jedi qui a perdu la mémoire (ou qui l’a eu effacé) est innovante (sauf pour Kano peut être ;). En plus de cela, on s’aperçoit rapidement que Quinlan Vos n’est pas un Jedi « conventionnel ». Il n’était pas vraiment dans le rang avant de perdre la mémoire et cet évènement ne va rien arranger.
    Si une partie des ses souvenirs va rapidement lui revenir, Quinlan ne retrouvera jamais la charge émotionnelle qui va avec, ce qui va contribuer à le tourmenter encore plus. Tous ces éléments contribuent à créer une situation complexe scénaristiquement et bourrée d’action. Ostrander gère à merveille pour atteindre cet équilibre. La présence d’un personnage secondaire haut en couleurs comme Villie est la cerise sur le gâteau.
    Il est facile d’imaginer l’état d’esprit du Conseil Jedi face à cet élément qui fait un peu figure de « bad boy » de la famille, tout en étant capable des actes les plus vertueux.
    En somme, cette histoire est une véritable réussite qui va par la suite donner lieu à une bonne succession d’histoires.



    Dessins.

    Quinlan ne plaisante pas


    C’est l’arrivée de Madame Duursema ! Elle est devenue la figure de proue des artistes Star Wars. Avant son arrivée, Dark Horse avait eu d’excellents artistes de manière ponctuelle et d’autres un peu moins bons qui ont travaillé plus régulièrement. Mais à partir de Twilight, Duursema cumule la qualité et la régularité. Elle va réussir à identifier Star Wars à son style de dessin. La continuité que les scénaristes tentent de donner à l’univers Star Wars, Duursema la traduit en images. Elle est très à l’aise dans les ambiances diversifiées qui caractérisent de nombreuses planètes de la galaxie. Cet état de fait est selon moi plus provoqué par l’univers Star Wars en lui-même que par elle, son mérite est donc d’autant plus grand d’avoir su s’y fondre sans problème.
    La colorisation et l’encrage viennent encore embellir son style très détaillé. Jan Duursema réalise aussi ses couvertures avec beaucoup de brio.

    Conclusion.

    Quin Vs Mace Un véritable bijou. Cette excellente histoire est bourrée de promesses qui ne sont pas restées lettres mortes par la suite comme ce fut le cas à plusieurs reprises. Le trait de Duursema, très sûr dans ce story-arc s’améliore encore par la suite.
    La série Republic décolle vraiment avec cette histoire.
    C'est également la formation du duo Ostrander-Duursema, toujours en place aujourd'hui.
    Verdict : un achat top-priorité !
  • 16/08/2004
     (82 %)
    Twilight pose les bases de la série Republic.
    Il pose les bases graphiques puisque la série entière sera marquée par le style de Duursema qui est et sera quasi-irréprochable.
    Il pose également les bases scénaristiques puisque plus qu'une simple présentations des personnages, on saisit dès ce story-arc les clefs de l'histoire de Quinlan ... et ceci nous sera plus qu'utile dans la suite de la série.
    En plus d'être indispensable, ce premier contast avec Vos est plutôt réussi bien que le meilleur reste encore à venir.
  • 15/11/2004
     (80 %)
    formidable série dont 3 tomes sont parus en VF. Duursema a un style magnifique et donne à la "prélogie" cet esprit crapuleux et sombre des personnages de la frange que les films ne transcrivent pas en se focalisant sur les jedis.
  • 28/10/2005
     (60 %)
    Tres bon comics : il nous présente des personnages tres charismatiques de Republic, Quinlan Vos et Aayla Secura.
    J'adore le style de Duursema, et puis le scenario d'Ostrander est terrible ;)
    L'intrigue est vraiment excellente, dommage que les autres comics sortis en France ne soient pas tous aussi passionants !!! Le seul truc que je me demande, c'est pourquoi Sidious a besoin d'enroler un simple chevalier jedi ???
  • 12/04/2006
     (60 %)
    C'est trés bizarre et trés sombre. Pourtant j'adore Quinlan mais le comic n'arrive pas à rendre l'atmosphère propre de starwars, on se croirait dans une autre série.
  • 26/11/2014
     (80 %)  •  Langue : VO
    Un homme se réveille, seul, amnésique, prisonnier d'un immeuble en flammes. Tout juste parvient-il à s'échapper qu'il se retrouve poursuivi par des hordes de tueurs, sans savoir pourquoi et où il se trouve. En entrant contact avec son sabre-laser, une vérité s'impose à lui : son nom est Quinlan Vos, et il est un Chevalier Jedi, un garant de l'ordre et de la paix au sein de la République. Mais pourquoi a-t-il perdu la mémoire ? Pourquoi souhaite-t-on le voir mort ? Et où est passé sa Padawan, Aayla Secura ? Pour s'en sortir, Quinlan ne pourra compter que sur l'aide de Vilmarh Grahrk, un Devaronien rusé pour qui l'argent est le seul maître !

    Mémoire obscure est un arc emblématique de la série Republic puisqu'il marque le début d'une équipe créatrice qui, en bien ou en mal, va marquer l'ère Dark Horse : John Ostrander et Jan Duursema, et de leur personnage phare, Quinlan Vos. Un monument donc mais que vaut-il aujourd'hui, près de quinze ans après sa première publication ?

    Le scénario de John Ostrander est une réussite. Du début à la fin, le récit est dense et maîtrisé, les situations sont variées, les événements s'enchaînent et les nouveaux personnages se suivent mais sont variés. En revanche, le ton change radicalement par rapport à ce que la série proposait jusque là. Si les précédents arcs étaient dotés d'un ton assez léger (et même « fun »), ici, l'intrigue est dure, sur fond de nouvelle drogues et de trafics en tous genres. On a parfois un peu de mal à reconnaître l'ambiance Star Wars...

    Quinlan Vos est un personnage tourmenté et colérique, hanté par ses ténèbres intérieures. Son passé est esquissé par la rencontre de membres de son clan, mais plusieurs zones d'ombre subsistent... et seront davantage explorées dans le prochain arc du duo, Ténèbres. Vos est finalement à l'image du scénario d'Ostrander, bien loin du Jedi classique et des Maîtres vus dans les précédents arcs ! Fort heureusement, ce personnage sombre est compensé par l'introduction de Vilmarh Grahrk, Devaronien roublard et hilarant, tant par ses mimiques que ses remarques et commentaires intempestifs. Un bon contrepoids humoristique qui est amené à revenir, et c'est tant mieux ! :oui:
    Dernier détail sur le scénario, je ne suis pas fan des cases de description d'un narrateur omniscient. Mais c'est un ressenti très personnel, et un trait qu'Ostrander abandonnera assez vite.

    Côté dessins, Mémoire obscure signe également le grand début de Jan Duursema sur la série régulière Republic, où elle va s'épanouir et s'imposer avant de « vendre » sur son nom des projets comme Legacy ou La Genèse des Jedi. Ici, elle n'est pas encore à son sommet, en atteste les designs encore approximatifs de Quinlan Vos (notamment sur la chevelure) et surtout d'Aayla Secura méconnaissable par rapport à ses apparitions futures, mais démontre déjà tout son savoir-faire dans les décors ou les poses des personnages. Sans oublier le personnage de Grahrk, une véritable réussite visuelle !

    Mémoire obscure est donc un arc essentiel, tant pour sa valeur « historique » que pour sa qualité intrinsèque, et tant pis s'il y a quelques défauts dans la réalisation. A lire absolument ! :oui:

    Note : 80 %
  • 24/06/2015
     (70 %)  •  Langue : VF
    Scénario :
    On sent que l'on rentre vraiment dans le vif du sujet de la série, avec Quinlan Vos en personnage central. Tout part de son amnésie, et il va essayer de la retrouver au fil des pages. Son enquête nous fait découvrir Aayla Secura, mais aussi des parties très sombres que Nar Shaddaa et sur Ryloth.
    La dernière planche laisse vraiment augurer du très bon !

    Dessins :
    Je ne vais pas m'attarder : c'est Duursema, donc c'est joli !
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

73 membres le possèdent (qui ?)
63 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité