StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Xanatos
La chute de l'apprenti
 

1. Un padawan turbulent

Xanatos, aux yeux bleus nuit et aux cheveux noirs, était un natif de Telos IV. Son père Crion étant l'homme le plus riche de la planète, il y vécut dans le luxe et la richesse avec sa soeur Nason. Xanatos était puissant dans la Force et cela attira l'attention du Maître Jedi Qui-Gon Jinn. Crion laissa son fils partir pour Coruscant, en espèrant que celui-ci devienne un Chevalier Jedi.

Une fois au Temple Jedi, Xanatos y fut entraîné par les plus grands Maîtres et Qui-Gon Jinn fit de lui son second Padawan à l'âge de 13 ans. Néanmoins, Xanatos n'était pas un apprenti modèle et il utilisait souvent sa richesse et sa position pour impressionner les Jedi issus des 'classes modestes'. D'ailleurs, il n'hésitait pas à se moquer de Feemor, l'ancien disciple de son maître, qui était le fils de pauvres fermiers. De plus, il était  prompt à réagir avec colère, surtout quand il était le sujet de moqueries. Mais Qui-Gon avait une grande confiance en Xanatos et ne voyait pas au dessus de son potentiel. Mais le Conseil Jedi était troublé par Xanatos et demanda plusieurs fois à Jinn de l'évaluer.

2. Guerre civile sur Telos IV

53 ans avant la bataille de Yavin, Yoda envoya Qui-Gon et son Padawan sur Telos IV, la planète natale du garçon. L'occasion de tester Xanatos était enfin arrivée !

En effet, une guerre civile menaçait d’éclater sur cette planète suite à l’assassinat de la prêtresse Liora. Qui-Gon et Xanatos furent accompagnés par Tahl ainsi que la jeune Padawan Orykan Tamarik. Toutefois, Xanatos voyait la venue d’Orykan d’un mauvais œil : il craignait en effet qu’elle  le remplace en tant que Padawan de Qui-Gon...

Le retour du jeune homme sur son mode d’origine fut quelque peu mouvementé ! A leur arrivée sur Telos IV, les Jedi durent lutter contre des insurgés. Ces rebelles luttaient contre le pouvoir en place et voulait ainsi renverser le gouvernement corrompu établi par le gouverneur Crion, père de Xanatos. Cet incident n’empêcha pas pour autant les Jedi de commencer leur enquête. En se rendant à l’endroit où la prêtresse avait été assassinée, Orykan réalisa une prouesse étonnante. En se fondant dans la Force, elle put ressentir l’empreinte maléfique qu’avait laissée le meurtre… Empreinte que Qui-Gon Jinn et encore moins Xanatos étaient capables de sentir. Il fallait se rendre à l’évidence : seul un Jedi avait put cacher la trace de son crime d’une telle manière ! Alors que l’enquête se poursuivait et les attaques menées par l’insurrection se multipliaient à travers la capitale, Tahl fut rappelée par le Conseil. Elle se vit ainsi affecter sur Landor. En revanche, Orykan ne fut pas autorisée à l’accompagner, la  mission sur Landor étant jugée trop dangereuse…  Ainsi, au plus grand dam de Xanatos, la twi’lek resta sur Telos IV.La mission fut également l’occasion pour le garçon de renouer avec son père. Ce dernier tenta de convaincre Xanatos de rester avec lui sur Telos, regrettant de l’avoir abandonné pendant des années aux mains des Jedi.

Les jours qui suivirent furent décisifs pour l'avenir de Telos IV. La guerre civile atteignit son paroxysme et Nason fut tuée au cours des affrontements, rendant Xanatos ivre de rage. Il fut révélé que c’était Crion qui avait tout manigancé. Il voulait en effet se débarrasser d’une petite cellule rebelle qui contestait son autorité. Il avait ainsi monté le reste des télosiens contre ces insurgés en leur faisant porter la responsabilité de la mort de la prêtresse. Il avait été aidé par Dairoki, un ancien Jedi. Ivre de rage, le peuple de Telos IV prit d’assaut le palais du gouverneur. Qui-Gon Jinn rendit visite à Crion, pour le prier de faire machine arrière et de répondre de ses crimes mais ce dernier refusa et défia le Jedi dans un duel au corps à corps. Qui-Gon n’eut pas d’autres choix que de tuer Crion qui déjà s’en prenait à la jeune Orykan. Le père de Xanatos chuta dans un bassin décoratif ardent, se consumant instantanément. L’apprenti, impuissant, assista à la mort de son père. Il prit la bague d'un des doigts de son père et l'apposa sur sa joue, laissant le métal brulant lui faire une cicatrice, témoignage de ce qu’il considérait comme une traîtrise de Qui-Gon Jinn. Avant de disparaître, il jura de se venger de son maître, sombrant ainsi définitivement du Côté Obscur.

Le retour de Xanatos
 

1. Retrouvailles sur Bandomeer

Les années passèrent  durant lesquels Xanatos fit profil bas, évitant d’attirer l’attention des Jedi. A un moment, il rencontra une jeune femme, Tura Omega,  avec qui il eut un fils nommé Granta.

44 ans avant la bataille de Yavin, Xanatos était à la tête de la compagnie minière Offworld. C’est à ce moment qu’il recroisa le chemin de son ancien mentor, Qui-Gon Jinn. En effet, ce dernier avait été dépêché sur Bandomeer pour apaiser les tensions entre la compagnie de Xanatos et Arcona Harvest. Ainsi, lors d’une réunion réunissant le maître Jedi ainsi que les leaders des deux entreprises rivales, Xanatos affirma à Qui-Gon avoir fait table rase du passé et était à présent devenu un honnête homme d’affaire. Bien évidemment, tout ceci n’était que pur mensonge et en aucun cas il n’avait obligé  son désir de vengeance !

C’est pourquoi, il enleva Obi-Wan Kenobi, un jeune novice Jedi qui accompagnait Qui-Gon à ce moment. Grâce à ses plans, il réaliserait d’une pierre deux coups : il éliminerait Arcona Harvest afin de prendre possession de leurs mines de matériaux précieux tout en faisant enfin payer son vieux maître pour la mort de son père. Qui-Gon Jinn comprit le piège que lui tendait son ancien Padawan et, après avoir retrouvé Obi-Wan,  le pourchassa. Mais Xanatos avait tout prévu et attira le Jedi tout droit dans un piège : il l’avait forcé à le suivre dans les mines qu’il avait truffé d’explosifs. Hélas pour lui, Qui-Gon Jinn s’en sortit indemne grâce à l’intervention du jeune mais talentueux Obi-Wan Kenobi. Ses machinations contre Arcona Harvest révélées au grand jour, Xanatos n’eut d’autres choix que de prendre la fuite. Mais ce n’était que partie remise. D’autres occasions d’assouvir son souhait de revanche se présenteront !

2. Assaut contre le Temple Jedi

Peu après, Xanatos eut vent que du vertex, un matériau précieux était conservé dans les coffres… Du Temple Jedi ! Ainsi, il décida de s’en emparer, coûte que coûte !

Pour ce faire, Xanatos réussi à corrompre un Padawan nommé Bruck Chun. Ce dernier était souvent en proie à la colère et à la jalousie, aussi il ne fut pas difficile pour l’ancien élève de Qui-Gon Jinn de convaincre le jeune disciple de rejoindre sa sombre cause. Xanatos entreprit alors d’infiltrer le Temple, utilisant Bruck Chun pour faire diversion. En effet, le Padawan commettait divers sabotages et vols dans le Sanctuaire Jedi. D’ailleurs, l’un des sabotages faillit coûter la vie au Maître Yoda. Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi, désormais son nouvel élève furent dépêchés pour mener l’enquête.

Lorsque Xanatos enleva Bant Eerin, une autre élève Jedi, Obi-Wan partit à  son secours.  Bruck Chun fut alors tué au cours d’un duel contre Obi-Wan et Bant Eerin put être libérée. Qui-Gon Jinn comprit que Chun n’avait pas agit seul et se retrouva, une fois encore, face à Xanatos. Comme la fois précédente, celui-ci s’enfuit. Ce n’était pas encore l’heure ! Xanatos n’était pas prêt à affronter Qui-Gon…

3. Dernier combat

Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi traquèrent Xanatos jusqu’à sa planète natale, Telos IV. Là, il refit surface à la tête d’Unify, une nouvelle entreprise.  Il instaura un jeu violent, le Katharsis, qui permettait aux telosiens de parier sur un concurrent dans l’arène. De cette manière, Xanatos put s’enrichir considérablement. Cette fois, il attendait son ancien mentor, ayant même fait exprès de le conduire sur Telos IV. C’était sur cette planète que tout avait commencé, il en finirait donc avec Qui-Gon sur ce monde !

A la tête de Telos, il réussit à dresser le peuple contre les Jedi, les accusant d’un crime qu’ils n’avaient, bien évidemment, pas commis. Très vite Qui-Gon comprit qu’Unify n’était rien d’autres qu’une société écran d’Offworld et que le Katharsis était truqué. Lorsque ces faits furent révélés au grand jour, les habitants se retournèrent contre Xanatos, comme ils s’étaient révoltés contre son père, Crion, des années plus tôt.

Xanatos avait tout perdu. Désormais, il ne lui restait plus que son désir de vengeance. Un ultime duel entre l’ancien élève et le vieux mentor eut alors lieu. Obi-Wan Kenobi vint assister Qui-Gon et tendit qu’ils combattaient ensemble, utilisant ce puissant lien qui reliait Maître et Padawan, Xanatos s’enfonçait encore plus profondément dans le Côté Obscur. Hélas, il ne fut pas de taille à lutter contre les 2 Jedi et, plutôt que de se rendre, préféra se donner la mort. Ainsi, le corps du sombre Xanatos disparu dans une cuve d’acide…

 

Maîtres :

Qui-Gon Jinn (en tant que Maitre Jedi)
 

Apprentis :

Bruck Chun (en tant que Maître)
 

Parents :

 

Frères & sœurs :

 
Dossiers associés
 
Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 01/07/2017
Rédacteur(s) : Dark Stratis 23

Sources

Le destin de Xanatos
Les apprentis Jedi

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Xanatos. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité