StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Ma'kis'shaalas
Biographie
 
Originaire de Kintan, le Maître Ma'kis'shaalas était l'une des exceptions aux règles qui régissaient l'intégration de nouveaux individus dans l'Ordre, au sens où il eut déjà une vie avant de suivre la voie des Jedi.

Né au sein de la sous-espèce des Kajain'sa'Nikto, les 'Nikto rouges', Ma'kis'shaalas commença en effet son existence en étant élevé dans la tradition Morgukai, un ordre guerrier particulièrement important parmi les différentes factions sectaires qui peuplaient Kintan. Jusqu'à son adolescence, comme tant de ses congénères, la vie du jeune Nikto fut ainsi rythmée par un entrainement acharné, mais au bout de toutes ces années, il s'aperçut pourtant qu'une chose le différenciait de ses pairs, et même de son meilleur ami Tsyr: un pouvoir qui sommeillait en lui, un pouvoir qui dépassait les limites physiques et qu'on nommait la Force. Ayant depuis longtemps constaté que les Morgukai étaient loin d'un idéal de paix et de justice, en prenant conscience de sa singularité, Ma'kis décida finalement de quitter sa confrérie et de suivre son propre chemin, en l'occurrence celui des Jedi. Mais avant cela, comme la coutume l'exigeait, il lui restait évidemment deux choses à faire: confier son armure de cortosis à son plus proche camarade, Tsyr, et parcourir les plaines volcaniques de son monde, là où tous le crurent mort.

Fort de sa sensibilité à la Force, Ma'kis'shaalas parvint pourtant à survivre à cette épreuve, et rejoignit ensuite Coruscant, où il fut reçu par les Jedi Yoda et Mace Windu. Heureusement pour lui, étant donné son potentiel, l'entrainement poussé qui avait été le sien et la rigidité émotionnelle dont les Morgukai faisaient preuve, les deux membres du Conseil l'acceptèrent sans grandes difficultés malgré son âge, et il ne leur fallut alors pas longtemps pour l'assigner à un Maître, en lui faisant promettre au passage de ne jamais révéler son passé à quiconque. C'est ainsi que débuta donc la formation de Jedi de Ma'kis'shaalas, de longues années au cours desquelles, en plus des nombreuses missions dont il eut à s'occuper avec son nouveau mentor, il se lia avec d'autres Kajain'sa'Nikto comme Sirch Fi-Ek ou Ausar Auset, puis développa un profond dédain pour la bureaucratie Républicaine et un dévouement extrême envers l'Ordre, un fanatisme qui en devenait presque gênant. Pour ses aînés, si le Nikto s'avérait être un excellent élève digne de la Chevalerie, il lui restait cependant une épreuve à passer, une épreuve qui le ramena sur sa planète natale, quelques années avant la Bataille de Naboo. Là, Ma'kis retrouva alors Tsyr et tenta de renouer avec lui, mais, celui-ci voyant le nouveau statut de son ancien frère d'armes comme une trahison, c'est plutôt un combat qui prit place entre les deux guerriers. De crêtes acérées en grottes profondes, ils s'affrontèrent ainsi avec la même hargne, chacun récoltant son lot de cicatrices au passage, mais au final ce fut celui qui abandonna les Morgukai au profit des Jedi qui triompha, en laissant malgré lui Tsyr pour mort au fond d'une crevasse, sans se douter qu'il avait en fait survécu.

De retour sur Coruscant, au vu des faits qu'il avait accompli, Ma'kis'shaalas fut finalement nommé Chevalier par le Conseil, avant de passer au rang de Maître quelques temps plus tard. Pour le natif de Kintan, en plus d'un grand honneur, cette promotion fut également l'occasion pour lui de transmettre son savoir, et ce en faisant d'un jeune Hittian son propre Padawan, avec lequel il enquêta entre-autres sur la possible résurgence du culte apocalyptique de M'dweshuu sur son monde natal. Malheureusement pour eux, si le Nikto et l'Hittian formaient un duo efficace, le déclenchement de la Guerre des Clones changea profondément leurs vies, et, au terme d'une longue série de champs de bataille où il servit comme Général, seul le Maître Jedi parvint en fait à survivre aux trois ans de conflit et à l'exécution de l'Ordre 66.

Puisqu'il faisait désormais partie des Jedi rescapés de la prise de pouvoir du Chancelier et Seigneur Sith Palpatine, après avoir déjoué le feu des blasters jusque là alliés, la première chose que fit Ma'kis'shaalas fut bien évidemment de rechercher des camarades dans le même cas que lui, une quête d'un mois qui trouva une issue en la personne du Maître Shadday Potkin, qu'il avait déjà rencontré lors d'un briefing sur les sièges de la Bordure Extérieure tenu peu après la Bataille de Coruscant. Cette humaine ayant eu l'idée de rassembler quelques uns des survivants sur Kessel, le Nikto se laissa donc guider sans problèmes, et, sur place, retrouva des membres de l'Ordre comme Koffi Arana, Roblio Darté ou Jastus Farr. A l'instar de ces derniers, comme ils avaient été invités pour définir leurs prochaines actions, l'ancien Morgukai se mit alors à penser que tuer les Seigneurs Sith était le meilleur moyen de faire s'écrouler le nouvel Empire et de rétablir les valeurs défendues par les Jedi, même si cela pouvait s'avérer très risqué, trop au goût de Tsui Choi et Bultar Swan, qui ne voyaient pas d'un bon œil ce qui sortait de leur discussion. Avant même qu'ils aient pu décider de quoique ce soit, la solution à leurs questionnements leur fut toutefois apportée par Shadday Potkin lorsqu'elle leur déclara que le sombre Dark Vador serait là d'une minute à l'autre, étant donné qu'elle avait réussi à l'attirer avec un mensonge pour qu'ils puissent en venir à bout une bonne fois pour toutes. S'il fut d'abord choqué par cette révélation, quand le Sith débarqua avec fracas, Ma'kis'shaalas ne put pourtant que constater qu'il avait bien là une occasion d'anéantir une partie du mal à ne pas rater, et c'est ce qui le poussa finalement à se ranger, arme à la main, aux côtés de ses sept confrères et consoeurs pour accueillir leur ennemi, qui cherchait en fait Obi-Wan Kenobi. De sa lame bleue, avec les autres, le puissant Nikto chargea ainsi Vader aussitôt qu'il le put, mais il s'aperçut bien vite de la redoutable et mortelle efficacité de leur adversaire lorsque la jeune Sia-Lan Wezz tomba en quelques fractions de seconde. Malheureusement pour lui, malgré l'expérience et l'endurance que ses formations de Morgukai puis de Jedi lui avaient donné, Ma'kis'shaalas ne tint pas plus longtemps que Wezz face à celui qui avait jadis été Anakin Skywalker, et, lorsque ce dernier lui ouvrit brutalement le thorax avec sa lame écarlate, il fut même le second à rejoindre la Force ce jour-là, un sort qui ne différa en rien de celui de ses camarades.
 
Dossiers associés
 
Le Dossier Clone Wars    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 31/12/2008

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Ma'kis'shaalas. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité