StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Un Nouvel Espoir
  • Titre original A New Hope - Marvel Star Wars #1 à 6
  • Genre Comic-Book
  • Série Classic Star Wars - Marvel US (Vol. 1)
  • Univers Legends
  • Scénariste(s) Roy Thomas
  • Dessins Howard Chaykin
  • Encrage Steve Leialoha & Rick Hoberg
  • Couleurs Pamela Rambo
  • Couverture Arthur Adams
  • Synopsis : Le jeune Luke Skywalker découvre son destin lorsque, à la recherche d'un droïde égaré, il est sauvé par l'ermite Jedi Obi-Wan Kenobi. Alors que la guerre civile fait rage dans toute la galaxie et que les forces rebelles luttent contre l'Empire, Luke et Obi-Wan obtiennent l'aide d'un pilote d'élite, Han Solo accompagné de son copilote, le Wookiee Chewbacca. Avec le duo farfelu des droïdes C-3PO et R2-D2, cette troupe hétéroclite se lance à la rescousse de la Princesse Leia et va utiliser les plans volés pour détruire l'arme absolue de l'Empire : l'Etoile Noire. Au cours d'une confrontation légendaire, la téméraire équipe organise une attaque contre l'Etoile Noire et se prépare à un terrible combat contre le maléfique Seigneur Sith Dark Vador.
  • Note du staff SWU
     (60 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (50 %)
    BiggsL’histoire des 6 numéros reprend quasiment plan par plan celle du film. Roy Thomas reste très fidèle au film et ce n’est pas plus mal. C’est un classique du cinéma désormais, et il n’y avait pas réellement besoin d’ajouter quoi que ce soit. Passé un certain âge, le lecteur trouvera un manque de maturité, et une grande partie de la mise en scène est aujourd’hui datée par rapport aux standards des films d’action fantastique. Mais c’est en quelque sorte inhérent au space opéra, et Star Wars est un standard du genre.
    Rappelons également que pendant de nombreuses années, ces numéros ont été la seule opportunité pour le grand public de découvrir les scènes coupées du film. Et pour les plus jeunes lecteurs, oui, aussi invraisemblable que cela puisse vous paraître, il y a eu une époque avant internet et le DVD où poser ses yeux sur ces quelques scènes ou ne serait ce que quelques images faisait pleurer de bonheur les fans les plus endurcis. Pour les bienheureux restés loin des subtilités des éditions spéciales, DVD, et autres retouches, sachez que les planches mettant en scène Biggs et Jabba the Hutt sont des scènes absentes dans le film. En y prêtant plus d’attention, vous remarquerez aussi le design humanoïde de Jabba assez éloigné de la limace obèse du Retour du Jedi (et bien moins original).

    BenCôté graphique, le trait assez original de Howard Chaykin lui a permis de ne pas trop vieillir. Dans le premier numéro, le dessinateur travaille sans encreur et ses panels sont bien plus personnels que dans les autres numéros. En effet, à partir du #2, il est encré par Steve Leialoha (comme la Princesse) qui lifte complètement les dessins de Chaykin. Le trait plus fin passera mieux auprès du grand public même s’il a moins de caractère. En revanche, un point sur lequel l’encreur ne pourra rien, c’est le rendu des combats spatiaux. Les quelques panels de la fuite du Faucon Millenium sur Tatooine sont plus catastrophiques qu’une animation en Lego Star Wars réalisée par des mômes de douze ans. Un mot sur les couleurs, ou plutôt une interrogation : Leialoha a-t-il seulement vu le film ? La plupart des choix sont déjà d’un goût douteux, mais lorsqu’on touche aux spécifiques Star Wars (sabrelasers et rafales de turbo laser), c’est du grand n’importe quoi. Heureusement, les couvertures de Chaykin (#1 à 3, et il faut dire merci à Palmer) et Hoberg (#4 à 6) sont d’un bon niveau. Parfois très originales par rapport au contenu du numéro, elles n’en restent pas moins plus éclatantes que tout l’artwork intérieur.


    LeiaSix numéros qui valent donc pour leur côté « historique », d’autant plus qu’à l’occasion de la sortie de l’édition spéciale au milieu des années 90, Dark Horse a produit une nouvelle adaptation du film. Les comparaisons sont donc possibles même si à n’en pas douter, les numéros Marvel sont bien plus représentatifs de l’esprit de 1977. Un détail pratique, ces numéros gagneraient beaucoup à être publiés en noir et blanc…






    Luke et Leia


    Ben et Vador
  • 30/05/2017
     (70 %)  •  Langue : VF
    Difficile d'apprécier cette adaptation sans remettre les choses dans leur contexte de l'époque. Une fois cet effort fait, il est plus facile de prendre du plaisir à la lecture et de passer outre ces dessins qui pourraient passer pour brouillons à nos yeux modernes. Les scènes coupées reincorporées au récit sont une plus-value et les dialogues à peine modifiés par rapport au film sont toujours un régal !
    Au rayon "Shocking !" mentionnons quand même l'aspect de Jabba et le coup du café de Vador, ça vaut son pesant de cacahuètes !

    En conclusion : un charme désuet qui ne plaira pas à tous mais qui ravira les amateurs de Vintage (dont je suis) !
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

47 membres le possèdent (qui ?)
36 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité