StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
La planète des robots
  • Titre original Droid World - Marvel Star Wars #47
  • Genre Comic-Book
  • Série Classic Star Wars - Marvel US (Vol. 18)
  • Univers Legends
  • Scénariste(s) Archie Goodwin
  • Dessins Carmine Infantino
  • Encrage Gene Day
  • Couleurs Glynis Wein
  • Couverture Frank Miller
  • Synopsis : Les Rebelles ont capturé un droïde de guerre impérial endommagé. Afin de le réparer et de l’utiliser contre l’Empire, ils doivent faire appel à Kligson, un cyborg à la tête d’une station spatiale peuplée uniquement de droïdes. Kligson ne tolérant aucun humain sur sa station spatiale, c’est une mission pour 3PO et R2 ! Le duo a la vedette, mais même chez les droïdes l’empire a des partisans.
  • Note du staff SWU
     (55 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (50 %)
    Droide WorldAprès le droïde espion, Goodwin poursuit avec une histoire de droïde de guerre impérial. Mais cette fois, ce n’est qu’une excuse pour mettre en scène C3PO et R2D2, héros de cette aventure. Ils se rendent pour les besoins de l’Alliance sur un monde nommé « Droid World », dirigé par un cyborg qui, en raison de sa condition, ne tolère plus la présence d’humains et ne s’entoure que de robots. Cela donne lieu à pas mal d’action et de rebondissements, intéressants à conditions d’aimer voir 3P0 et R2 courir ! Le personnage de Kligson fait partie de cette grande galerie d’inadaptés sociaux qui ne demandent qu’à être laissés en paix. L’Empire a toute une galaxie à exploiter, et il faut encore qu’il vienne ennuyer les laissés pour compte… Finalement, c’est peut-être ça qui est regrettable : la galaxie est vaste (et les méfaits de l’Empire aussi), mais la série met toujours en scène des aventures à l’impact relativement restreint (comprendre ici : « qui se passent dans des trous paumés »).

    Trahison


    Côté graphique, l’encrage de Gene Day influence définitivement plus le style d’Infantino que lors de leurs collaborations pré-Episode V. Sur ce numéro, ce n’est pas plus mal à mon sens, même si Infantino s’en est toujours bien sorti pour mettre en scène les droïdes. On grimacera face à quelques designs assez basiques, même si le méchant principal est inspiré de manière très pertinente (par rapport à son rôle) du look des stormtroopers (sauf pour la couleur bien sûr). Le design du vaisseau de Kligson aurait mérité d’être plus détaillé. Il y a eu un effort notable pour le rendre un peu flippant, et les auteurs auraient peut-être pu faire encore plus impressionnant.

    Règne des machines


    La réflexion sur la condition de robot, de cyborg, et les relations humano-droïdes, est un thème récurrent dans la série Marvel et dans l’univers Star Wars. C’est intéressant, bien que concernant les cyborgs, on puisse regretter que le thème ne soit pas exploité via le premier concerné : Darth Vader. Ceci recoupe un peu le commentaire sur le manque d’envergure de certains scénarios de cette série Marvel. Même si, rappelons-le, il est difficile aujourd’hui de distinguer la responsabilité des auteurs des contraintes éditoriales déjà bien lourdes à l’époque.
  • 16/06/2017
     (60 %)  •  Langue : VF
    Troisième numéro après l'adaptation de ESB, on s'attarde cette fois sur R2 et 3PO, après Luke et Lando/Chewie successivement. Et, ma foi, c'est une histoire sympathique ! On continue sur le mode standalone / filler donc rien de transcendant qui bouleverserait l'histoire de la Galaxie, d'ailleurs cette succession de standalones donne une curieuse impression... comme si les histoires se passaient en même temps par exemple, ou qu'on ne sache pas précisément... on est un peu dans le flou. Peut-être une stratégie scénaristique ? sans lien ou presque avec ce qui se passe avant, c'est en effet simple de pas se poser de questions ! :)
    Bref, tout ça pour dire qu'au final cette petite histoire qui paye pas de mine fait le job. Allez-y en confiance !
    Et le numéro suivant met en scène, je vous le donne en mille : Leia ! :D
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

31 membres le possèdent (qui ?)
25 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité