StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Feu Sacré
  • Titre original Fire Carrier - Dark Times #23 à 27
  • Genre Comic-Book
  • Série Dark Times (Vol. 6)
  • Univers Legends
  • Année et période -19 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) Mick Harrison
  • Dessins Gabriel Guzman
  • Couverture Doug Wheatley
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : Le Maître Jedi K'Krukh est en fuite avec un groupe de jeunes Padawans. Dans une galaxie traquant soudainement les Jedi, ils sont forcés d'atterrir sur une planète qui a jusque là évité les Impériaux. Ils se cachent dans un camp de réfugiés, parmi d'autres êtres forcés de se déplacer suite à la Guerre des Clones. Mais K'Krukh sent qu'il y a quelque chose de louche !
  • Note du staff SWU
     (73 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (65 %)
    Voici donc le sixième arc de la série Dark Times, série se déroulant après la Guerre des Clones et l’Ordre 66 et narrant les aventures de quelques Jedi ayant survécu à la Purge. On retrouve, comme depuis le début de la série, Mick Harrisson au scénario, mais un petit nouveau, Gabriel Guzman, fait ses grands débuts aux dessins.

    Scénario :

    Alors que le cinquième arc, Out of the Wilderness (Traversée du Désert en VF) se concentrait sur les pérégrinations sur Jedi Dass Jennir, on retrouve dans ce sixième arc le Jedi K’Krukh et sa petite bande de Padawans que l’on avait laissés depuis un moment.

    Au programme : la survie sur une petite planète inconnue où une milice locale pratique des activités peu recommandables, sans que leurs supérieurs (l’Empire) ne soit au courant. L’histoire s’avère moins percutante que ce qui a pu nous être raconté dans cette série, mais on retrouve quand même plusieurs points sympathiques.

    Tout d’abord, un ancien personnage de la série Republic revient pour notre plus grand bonheur, et va servir de guide à K’Krukh et aux Padawans, nous délivrant quelques leçons sur la Force, parallèlement au développement particulier (et malheureusement inachevé) d’un de ces derniers.

    Ensuite, et c’est plutôt surprenant, certains Impériaux arrivent vraiment à être attachants. Il faut dire que les horreurs perpétrées par la milice locale sont vraiment ignobles (cet arc est, psychologiquement, le plus dur de la série, même si les passages difficiles ne durent pas longtemps) et voir certains Impériaux réagir fait du bien.

    On regrettera les mentions trop évasives à l’arc précédent et au mystérieux assassin qui en avait après Dass Jennir dans Traversée du Désert, mais il sera développé dans le prochain arc. La fin de l’arc est également très surprenante et laisse un goût amer dans la bouche. Mais, ne désirant pas vous spoiler, je vous donne rendez-vous sur le forum si vous souhaitez en apprendre davantage.

    Sinon, comme je l’ai déjà dit, le scénario reste plutôt banal et nous offre peu de gros rebondissements.


    Dessins :

    C’est donc un petit nouveau dans l’Univers Etendu, Gabriel Guzman, qui s’y colle. Alors qu’on pouvait craindre le pire lorsque les premières images avaient été dévoilées, on s’habitue finalement à des dessins plutôt particuliers.

    Sur de nombreux plans éloignés, on a l’impression de regarder des brouillons, le manque de précision est assez déroutant (si bien que certains personnages sont difficilement reconnaissables) mais comme je l’ai dit, on s’y habitue.

    Les plans de près passent beaucoup mieux. Et comme il y a peu de grosses scènes d’action, on n’est jamais perdu dans ce qui se déroule.

    Aux couvertures, Douglas Wheatley nous délivre cinq bijoux… comme à son habitude, serait-on tenté de dire.


    Conclusion :

    Si l’on devait résumer cet arc en un mot, ce serait : poussif. Poussif car il ne se passe pas grand-chose avant les deux dernières parties, et que l’ensemble reste quand même moins emballant que les arcs précédents. Si l’on ajoute des dessins assez spéciaux et une fin qui, de par ses implications, déplaira à beaucoup, on obtient un arc plutôt décevant de Dark Times. Espérons que le prochain arc remontera le niveau !
  • 29/08/2016
     (80 %)  •  Langue : VO
    Un tome entièrement consacré à K'Krukh et ses padawans perdus. Si le scénario n'est pas folichon (échapper aux méchants), l'évolution des personnages et leurs relations sont très intéressantes et bien développées. En particulier l'attitude Jedi pacifiste confrontée à la réalité des situations, et l'obscurité si prompte à s'emparer des âmes désespérées. Et certains impériaux pas tout noirs, plus humains que certains civils, brisent quelque peu la dichotomie des forces en présence.

    Certaines scènes sont d'une violence assez rare également. Du niveau des pires heures de RotS....

    Malheureusement le tome tire un peu en longueurs par moment, surtout du côté des scènes sur Coruscant, qui prennent beaucoup de place pour pas grand-chose.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

83 membres le possèdent (qui ?)
69 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité