StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Une Lueur d'Espoir
  • Titre original A Spark Remains - Dark Times #28 à 32
  • Genre Comic-Book
  • Série Dark Times (Vol. 7)
  • Univers Legends
  • Année et période -19 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) Randy Stradley
  • Dessins Doug Wheatley
  • Couleurs Dan Jackson
  • Couverture Benjamin Carré
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : Réuni avec l'équipage du Uhumele, le Jedi Dass Jennir est surpris de les trouver en compagnie d'un autre Jedi et de comploter contre l'homme de fer du nouvel Empire Galactique - Dark Vador en personne ! Venant juste de trouver l'amour et une raison de vivre, Jennir rechigne à les rejoindre - mais leur plan pourrait bien réussir...
  • Note du staff SWU
     (91 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (82 %)

    Après un sixième arc, Fire Carrier (Feu Sacré en VF), centré sur K’Krukh et ses Padawans, la série Dark Times se recentre sur Dass Jennir et l’équipage du Uhumele dans ce septième arc, A Spark Remains, avec un petit « nouveau » au scénario en la personne de Randy Stradley (en fait il a déjà écrit les 5 premiers arcs, mais sous le pseudo de Mick Harrison), et le retour de Douglas – je n’ai pas été en retard sur ce numéro – Wheatley aux dessins.

    Scénario :

    A la fin du cinquième arc (Out of the Wilderness, Traversée du Désert en VF), on avait laissé Dass Jennir amoureux de la plutôt jolie Ember Chankelli, ceci l’amenant à se poser des questions sur son futur de Jedi. Cet arc démarre sur les chapeaux de roue, puisque dès le début, Jennir se retrouve sur le Uhumele, et retrouve Bomo Vertemousse et les autres membres d’équipage… qui ont un plan : tuer Vador. Ouais. Carrément.

    Alors ce plan peut paraître audacieux (voire carrément stupide), mais il n’empêche que tous les préparatifs de celui-ci, jusqu’aux dernières scènes, sont rondement menés, et nous offre une intrigue, sans être spectaculaire, très intéressante.

    Préparez-vous donc pour des introspections de Jennir et Bomo sur eux-mêmes, des dialogues touchants entre Jennir et Ember, mais aussi pour une rencontre avec un Jedi que vous avez sûrement oublié, et enfin (et surtout) pour une atmosphère beaucoup plus tendue que dans les arcs précédents. En effet, depuis quelques tomes, on sentait bien une atmosphère assez lourde, mais les événements dramatiques étaient plutôt rares. Ce n’est pas le cas dans cet arc, et c’est tant mieux.

    Le seul point négatif de ce tome, c’est le traitement de Falco Sang, le prisonnier aux mains de Vador. Alors qu’il avait un potentiel certain, ce personnage ressemble plus à celui-qui-est-là-mais-on-ne-sait-pas-pourquoi-mais-on-continue-quand-même-à-l’utiliser. Mais ceci reste un point négatif bien faible comparé au traitement de Vador, toujours plus badass que jamais.

    La fin de l’arc et quant à elle assez spéciale, dans le sens où elle illustre une absence totale de prise de risque de la part des auteurs (et c’est bien normal en ce moment). Si la série devait s’arrêter là, ce ne serait pas dramatique, toutes les intrigues sont conclues. S’il devait y avoir un autre numéro, ce ne serait pas grave non plus.


    Dessins :

    Après un changement de dessinateur plutôt raté lors de l’arc précédent, Douglas Wheatley reprend donc le flambeau. Comme à son habitude, on ne trouve pas grand-chose à redire concernant les personnages, les paysages et les combats. Tout est fluide, on reconnait les personnages sans souci, et même s’il n’y a pas de planches vraiment magnifiques comme peut nous le faire Carlos d’Anda, l’ensemble reste très agréable à l’œil.

    Enfin, cocorico pour les cinq couvertures de l’arc, toutes signées Benjamin Carré. C’est beau, comme d’habitude.

    Conclusion :

    Dark Times continue sa chevauchée sur le même rythme, avec un nouvel arc de très bonne facture, grâce à certains évènements qui donnent un ton encore plus sombre à la série. L’incertitude régnant autour du futur de l’Univers Etendu ne posera ici aucun problème, tant cet arc peut servir de conclusion (mais s’il y a une suite du même niveau, rassurez-vous, on ne crachera pas dessus).
  • 17/09/2016
     (100 %)  •  Langue : VO
    Le chapitre final de la série et c'est du lourd. Le nouveau Jedi est très intéressant, la révélation de Sahdett inattendue mais bien amenée et bien traitée et le plan final contre Vador bien monté, même si évidemment on sait qu'il va survivre.

    Au final une très bonne série, même si on peut regretter que les deux arcs principaux (Jennir et K'krukh) ne se soit pas rejoints.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

60 membres le possèdent (qui ?)
53 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité