StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Description
 

Solo Bande OriginaleSolo: A Star Wars Story 

Années de composition : 2017-2018 
Année d'enregistrement : 2018

Sortie CD : 25 mai 2018
Label : Walt Disney Records

Prix : 21 €



2. Contenu & Analyse (1:17:11)
 

1. The Adventures of Han (3:52)
2. Meet Han (2:22)
3. Corellia Chase (3:36)
4. Spaceport (4:09)
5. Flying with Chewie (3:34)
6. Train Heist (4:51)
7. Marauders Arrive (5:16)
8. Chicken in the Pot (2:12)
9. Is This Seat Taken? (2:39)
10. L3 & Millennium Falcon (3:19)
11. Lando's Closet (2:14)
12. Mine Mission (4:14)
13. Break Out (6:18)
14. The Good Guy (5:28)
15. Reminiscence Therapy (6:14)
16. Into the Maw (4:52)
17. Savareen Stand-Off (4:28)
18. Good Thing You Were Listening (2:11)
19. Testing Allegiance (4:23)
20. Dice & Roll (1:59)

3. Version Deluxe (2:03:45)
 

Solo Deluxe Bande OriginaleSolo: A Star Wars Story Deluxe Edition

Années de composition : 2017-2018 
Année d'enregistrement : 2020

Sortie CD : 20 novembre 2020
Label : Walt Disney Records



 

1. Meet Han (1M1) (2:21)
2. Bunk / Proxima (1M2-3) (3:09)
3. Corellia Chase (1M4-5) (3:34)
4. Spaceport (1M6-7) (4:09)
5. Gonna Be a Pilot (1M8) (0:30)
6. Empire Recruitment (1M9) (0:32)
7. Mimban Battle (1M10A-B) (2:04)
8. Blackmail (1M11) (1:32)
9. The Beast (2M12) (2:36)
10. Chewie Untamed (2M13) (3:33)
11. Surveying Convex (2M14) (1:01)
12. Deluxe Train Heist (2M15-16A-B-C) (10:21)
13. Walk to Dryden's (3M17) (2:14)
14. Chicken in the Pot (3M18S) (feat. vocals by Baraka May Reid Bruton) (2:09)
15. Han Qi'Ra Reunite (3M19) (1:12)
16. Stormtrooper JP-054 Karaoke (feat. vocals by John Powell) (2:09)
17. Dryden's Patience Is Tested (3M21-22-23) (5:30)
18. Card Room (3M24) (1:09)
19. Sabacc Game (3M25) (2:35)
20. L3 Millennium Falcon (3M26) (3:17) 21. Family Stories (4M27) (2:00)
22. Lando's Closet (4M28) (2:11)
23. Trust No One (4M29) (1:17)
24. Oksana Floren, yadda yadda yadda (4M30A) (4:28)
25. Extra Deluxe Mine Mission (4M30B-5M30C-31) (10:23)
26. Kessel Run in Less Than 12 Parsecs (5M32-33A-B-C) (11:00)
27. Savareen Tent (6M34) (2:00)
28. Enfys' Stand-Off (6M35) (4:25)
29. Qi'Ra Knows a Bit More Than Han (6M36-37-38) (2:14)
30. Double-Double Cross (6M39-40) (4:47)
31. Dryden's Long, Long Fight (6M41-42) (4:51)
32. Maul's Call / Parting Ways (7M43-44-45) (5:39)
33. Lando's Jungle Room (7M46S) (1:03)
34. Sabacc Rematch / To Tatooine (7M47-48) (1:53)
35. Super Extra Deluxe End Credits Suite (7MEC) (9:57)

4. Critique
 

"Il est actuellement prévu que j'écrive un thème pour Han Solo, et que John Powell écrive la partition, ce qu'il fera brillamment" –John Williams

Depuis l’annonce de cette collaboration entre les deux John, la Bande Originale de Solo : a Star Wars Story a toute mon attention. Le deuxième spin-off reçoit donc les honneurs d’un nouveau compositeur en la personne de John Powell. Sa carrière au cinéma débutée à la fin des années 90 est déjà très prolifique, mais sa popularité a explosé avec la musique de How To Train Your Dragon en 2010. Si vous ne connaissez ce travail, foncez !

Le disque a donc la particularité de proposer le travail des deux compositeurs. La partition de John Williams n’a pas que servi d’inspiration, elle est enregistrée sous le titre The Adventures of Han. Ce morceau est décomposé en deux sections, le thème « héros » puis le thème « recherche ». La séparation se fait en gros vers 2:20.

Ces deux thèmes vont donc servir de base à Powell pour écrire le reste de la musique du film de Ron Howard. Comment résumer rapidement mon sentiment à son égard ? C’est bruyant !!!

Pour expliquer ce sentiment, écoutez simplement les deux premières pistes, la différence entre l’orchestration de Williams et celle de Powell est flagrante. Les percussions de John Powell sont omniprésentes et... Ça ne s’arrête jamais. J’adore ces thèmes, mais ils m’épuisent. Passé ce constat, que reste-t-il ?

Le thème de ce jeune Han Solo est très réussi, dans le sens où il exprime exactement les intentions des auteurs : jeune, aventureux, optimiste, dans un esprit serial. Mais il est omniprésent dans le premier tiers de la BO. Il faut attendre la 5ème piste, avec Flying with Chewie, au milieu du morceau pour entendre un moment un peu plus aérien et voir la partition se poser. Ouf !

Marauders Arrive est l’occasion d’introduire de l’originalité avec le thème des Cloud Riders d’Enfys Nest. Powell a engagé un chœur de femmes bulgares pour apporter cette nouvelle touche musicale à la saga. Un thème qui en aura marqué plus d’un par sa violence et sa sonorité inhabituelle. Un bon point.

On a également le droit à une nouvelle chanson « cantina » avec Chicken in the Pot, chanté en Huttese. Loin d’être ma piste préférée, elle a le mérite d’être plus originale que d’autres. Dans les nouveaux thèmes on peut aussi souligner le « love theme » de cette BO avec Lando’s Closet : un bel hommage au « vieil Hollywood » et ses violons langoureux.

Arrive un peu plus loin ma piste repoussoir. Reminiscence Therapy qui illustre le début du fameux raid de Kessel Ring en 20 parsecs (Quoi ? C’est pas ça ?). Un melting-pot de tous les anciens thèmes liés au Faucon, avec ENCORE TIE Fighter Attack. Laissez mourir ce morceau par pitié.
Je comprends un peu l’idée derrière tout ça, mais c’est trop gros pour que je puisse apprécier. Surtout avec l’orchestration de bourrin de Powell. Puis on est dans de la préfiguration a fortiori, c’est... Perturbant. La musique de la prélogie est remplie de ces citations et de thèmes proches qui suggèrent la musique de la trilogie, c’était parfait. Ici c’est juste, copier-coller.
Arrive ensuite Into the Maw avec ses vuvuzelas. Oui, les cris du summa-verminoth dans La Gueule est réalisé avec des vuvuzelas. J’aime beaucoup la tension aux deux tiers juste avant que le coaxium donne le coup de boost pour faire décoller le Faucon.

Rien de particulier à retenir sur la suite, mis à part le passage au piano (finalement ça devient la norme) dans Testing Allegiance qui reprend le love theme.

John Powell a fait du bon travail sur Solo, gardant sa patte (et sa façon de travailler) tout en surfant sur l’héritage de John Williams (et son nouveau thème pour Han). Reste qu’à mon goût cette BO est très bruyante et que les différentes reprises d’anciens morceaux ressemblent plus à des caprices qu’à un vrai travail de citation. Heureusement que le thème d’Enfys Nest réussit à s’inscrire dans la plus pure tradition Star Wars.

-Obiwan Keshnobi

<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité