StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Édition Originale
 
Star Wars - Return of the Jedi

Années de composition : 1982, 1983
Année d'enregistrement : 1983

Sortie CD : 1983
Label : Polydor
Référence : 811 767-2

Disponibilité : épuisé
2. Contenu (45:40)
 
  • 01. Main Title (The Main Story Continues) (5:09)
  • 02. Into the Trap (2:36)
  • 03. Luke and Leia (4:43)
  • 04. Parade of the Ewoks (3:24)
  • 05. Han Solo Returns (at the Court of Jabba the Hutt) (4:07)
  • 06. Lapti Nek (2:48)
  • 07. The Forest Batle (4:01)
  • 08. Rebel Briefing (2:19)
  • 09. The Emperor (2:40)
  • 10. The Return of the Jedi (5:00)
  • 11. Ewok Celebration and Finale (7:57)
  • 3. Édition Spéciale
     
    Star Wars - Le Retour du Jedi (Édition Spéciale)

    Année d'enregistrement : 1983

    Sortie CD : 11 Mars 1997
    Label : RCA Victor
    Référence : 090226-68748-2

    Disponibilité : Edition Limitée Cartonnée (épuisé)

    Acheter sur Amazon

    Star Wars - Le Retour du Jedi (Édition Spéciale)

    Année d'enregistrement : 1983

    Sortie CD :1997
    Label : RCA Victor
    Référence : 09026-68774-2

    Disponibilité : Edition classique (livret inclus)


    Star Wars - Le Retour du Jedi (Édition Spéciale)

    Remasterisation selon le procédé Sony’s Direct Stream Digital
    Contenu identique à l'édition précédente (mais sans livret)


    Sortie CD : 20 Septembre 2004
    Label : Sony Classical
    Référence : S2K 92952

    Prix : 20 €

    Acheter sur Amazon
    4. Contenu & Analyse (148:03)
     
    Piste 1 : Main Tittle / Approaching the death Star / Tatooine Rendezvous (8’09)

    Ce premier morceau commence bien entendu par le thème de la Saga qui s’enchaîne à un passage assez calme avec des nuances très faibles. La mélodie passe des violons aux flûtes dans cette atmosphère toujours feutrée. On peut ensuite entendre les quelques notes du thème de Vador qui est par dessus une composition assez restreinte de l’orchestre avant d’être repris en grande fanfare. Le développement de ce thème varié est joué par les hautbois. Alors, on entend de nouveau la Marche Impériale qui sonne en grande pompe (toujours les premières notes répétées de-ci de-là) . Il y a alors un changement de caractère, et une ambiance très tendue (notes liées entres elles). On peut alors percevoir quelques notes du thème de la Force qui s’enchaîne à un passage plus gai avec la présence d’un rythme cahin-caha. La mélodie passe alors aux trompettes et aux hautbois avant de revenir aussi sombre avec des notes graves presque inaudibles qui contrastent avec la note aiguë tenue. Une sorte de coda termine le morceau sur les bases du thème de Vador.

    Piste 2 : The Droids are captured / Snowspeeders takes flight (1’17)

    Ce morceau commence dès le début sur une ambiance tendue avec les violons qui jouent dans les aigus et la mélodie qui passe aux hautbois puis aux cors. Ce très court morceau se termine par une sorte d’éloignement de l’orchestre.






    Piste 3 : Bounty for a Wookie (2’50)

    De même que le morceau précédent, il y a dès le début un caractère inquiétant. Puis le tuba joue une mélodie dans les graves : thème de Jabba . Après, l’orchestre joue une mélodie plus relâchée avant que ne reprenne le même thème que le tuba a joué, mais repris par divers instruments : bassons, etc… Alors, les cuivres dans les graves font un grand crescendo. Un postlude en divergence avec le reste du morceau le termine.






    Piste 4 : Han Solo Returns (4’01)

    Pour ne rien changer, ce morceau commence lui aussi dans une ambiance assez tendue et piano avec des sonorités sombres, avec aussi une mélodie indistincte et des forte subito assez fréquents (libération de la carbonite). Dans un deuxième temps, la mélodie devient plus franche avec des notes aiguës. Alors on peut entendre le thème de Leia. Puis, on retrouve les sonorités gauches qui correspondent au personnage de Jabba. Avec une mélodie jouée au tuba. C’est un solo a cappella assez long qui termine le morceau.




    Piste 5 : Luke confronts Jabba / Den of the Rancor / Sarlacc Sentence (8’51)

    Cette nouvelle piste commence sur des sonorités graves, des intervalles qui frottent. Alors, on a le retour du thème de Jabba toujours au tuba puis de nouveau, une mélodie sombre et piano. Il y a alors un passage faible en nuances avant que tout ne s’accélère brutalement. Il y a ce moment où Luke est prisonnier dans la cage du monstre : les nuances sont fortes, la tension est à son comble et l’accentuation de ces nuances plus que fortissimo augmente ce sentiment. Le rythme est toujours très rapide. Puis, on peut entendre le thème de la Force et celui de la Saga. Le rythme continue de s’accélérer avant que l’intensité ne retombe. Il y a alors un roulement de tambour et un passage plus calme pour enfin revenir a une mélodie en mode mineur un peu du style mortuaire jouée aux cordes avec un ostinato mélodique. Il y a alors le retour de la mélodie aux violons et un arpège à la harpe qui termine le morceau.

    Piste 6 : The pit of Carkoon / Sail Barge assault (6’02)

    Un prélude commence le morceau, puis on peut entendre le thème de Jabba avec sa démarche maladroite. Il y a ensuite un passage de tension avec une note tenue aux violons avant d’avoir la reprise du thème de la Saga en grande fanfare. Il y a un ostinato aux violons et on peut réentendre quelques notes du thème Jabba. Ensuite, toujours dans un rythme endiablé entraîné par les violons, on a le retour du thème de la Saga. Le rythme est toujours soutenu. Ensuite, la mélodie devient plus légère, en mode majeur, jouée par les trompettes. On réentend quelques notes du thème de la Saga avant un grand crescendo ponctué par l’explosion de la barge de Jabba qui termine le morceau.

    Piste 7 : The Emperor Arrives / The Death Of Yoda / Obi-Wan’s revelation (10’58)

    Pour débuter, on a l’exposition fanfaronnante du thème de Vador pratiquement dans son intégralité. Puis, il y a un passage plus calme avant d’avoir l’exposition très sombre et mortuaire du thème de l’Empereur caractérisé par l’emploi des voix graves d’homme. Il y a, alors, une cadence basée sur le thème de Vador. Ensuite, dans un changement radical de caractère, il y a l’exposition successive de quelques notes du thème de Luke puis de la Force. Ce dernier s’enchaîne à un passage très piano et est repris par divers instruments. On peut ensuite entendre le thème de Leia et de nouveau de la Force toujours dans une ambiance très feutrée. De nouveau, il y a le thème de Luke. La musique va en décroissant : de moins en moins fort et le nombre d’instruments diminuent au fur et à mesure du morceau, ce qui caractérise la progressive mort de Yoda. Il y a ensuite, la réexposition du thème de ce mythique personnage dont la mélodie est jouée successivement par divers instruments. Puis, il y a intercalation d’un passage plus mystérieux et plus grave. On peut alors réentendre le thème (varié) de Luke et après une sorte de mélodie mortuaire, on retrouve le thème de la Force. Il y a alors un passage plus sombre et dont les nuances sont plus piano. Enfin, on a le retour du thème de Luke qui s’enchaîne après un grand crescendo au thème de Leia puis il y a un grand crescendo et une accélération du rythme qui termine le morceau.

    Piste 8 : Alliance Assembly (2’13)

    Le morceau commence d’abord très calmement et dans une ambiance posée (un peu majestueuse). La mélodie est jouée deux fois avant d’avoir un autre passage du même style. On peut alors entendre très brièvement le thème de Luke. Une sorte de coda basée sur la mélodie du morceau le termine.






    Piste 9 : Shuttle Tydirium Approaches Endor (4’09)

    Un prélude sombre et assez tendu débute ce morceau. Alors on peut entendre les voix graves d’hommes caractéristiques du thème de l’Empereur. Puis, on reste dans cette ambiance, formation toujours restreinte (une dizaine d’instruments tout au plus). Ensuite, on entend quelques notes du thème de Luke et du thème de Vador. De nouveau, il y a l’alternance avec le retour au thème de Luke. Alors, on a un changement de caractère avec une mélodie plus rythmée et après un grand crescendo, on réentend quelques notes du thème de Vador qui termine le morceau.

    Piste 10 : Speeder Bike chase / Land of the Ewoks (9’38)

    Ce morceau commence assez doucement avec une mélodie calme mais qui reflète une certaine gêne. Puis brusquement, il y a un forte subito et le rythme s'accélère (poursuite). Puis, il y a de nouveau un passage calme avant d’avoir une sorte de mélodie un peu gauche voire comique. Il y a de nouveau un passage plus sombre et le retour de cette mélodie maladroite : c’est alors que l’on entend pour la première fois l’exposition du thème des Ewoks joué par une sorte de flûte, avec toujours à l’esprit ces rythmes irréguliers et gauches (un peu comme Jar Jar). Ensuite, le rythme s’accélère pendant un court instant et se termine par un « dégeulendo ». On peut alors entendre entre deux passages du thème des Ewoks, quelques notes du thème de Leia. Puis, on change radicalement de caractère pour arriver à un passage impérial. On entend alors quelques notes du thème de Vador puis celui de l’Empereur pratiquement dans son intégralité avec ce contraste déroutant : grave/aigus. On retrouve alors un caractère innocent avec le retour du thème de Leia qui s’enchaîne à un passage dont le rythme est plus irrégulier. Il y a un grand crescendo (moment ou Chewie tombe dans le piège Ewok). Alors, il y a un grand nombre de notes qui s’enchaînent très vitre avant de retrouver le thème de Leia. Enfin, il y a un passage à la flûte accompagné par un brouhaha inaudible qui termine le morceau.

    Piste 11 : The Levitation / Treepio’s bedtime story (2’16)

    Ce morceau commence sur une sorte de montée chromatique puis on entend le thème de la Force. Après un interlude, on tombe sur un autre caractère : comme une sorte de Medley de tous les thèmes de la trilogie originale de Star Wars joué aux piccolos. Quelques notes du thème de la série, puis de Vador, ensuite de la Force, puis de nouveau celui de la Saga et enfin celui de Leia.






    Piste 12 : Jabba’s Baroque Recital (3’09)

    Comme son nom l’indique, ce morceau tend à respecter la tradition de la musique Baroque mais à la sauce Star Wars bien-sûr. On a donc une mélodie jouée par une sorte d’orgue, accompagné par le clavecin (instrument maître de cette période). Exposition du thème, développement puis retour du thème, deuxième développement et coda. Bref, un morceau d’accompagnement assez simple.






    Piste 13 : Jedi Rocks (2’42)

    Un morceau encore assez atypique dans Star Wars qui met en avant le rock, d’où le nom. Rien à dire de très important si ce n’est qu’il y a un morceau en un, on sent en effet une petite coupure au milieu du morceau. Pour plus d’analyse je fais appel à vos connaissances sûrement plus amples que les miennes en matière de Rock.






    Piste 14 : Sail Barge Assault (alternate) (5’04)

    Ce morceau commence tout d’abord par une certaine tension avant d’avoir le retour du rythme par dessus lequel on peut entendre quelques notes du thème de la Saga. Un rythme et des instruments cuivrés tiennent une place plus que dominante dans ce morceau. On peut aussi entendre le thème de Jabba. De nouveau on retrouve une sorte de brouhaha rythmé et fanfaronnant puis, après un passage de plus en plus tendu, on retrouve l’orchestre à l’unisson sur une mélodie jouée à la trompette qui marque cette nouvelle victoire (ce morceau ressemble un peu à celui de la bataille de Yavin).

    Piste 15 : Parade of the Ewoks (3’28)

    Voici l’exposition du thème des Ewoks très médiéval avec des rythmes un peu gauche (croche pointée double) et ainsi pendant tout le morceau est développé ce nouveau thème de la série, qui passe par divers instruments. Il y a entre chaque des interludes (entre autre passages à la trompette), avant que ne soit repris par presque tout l’orchestre ce thème qui termine le morceau.






    Piste 16 : Luke and Leia (4’46)

    Voici un grand moment de la musique de Star Wars. Ce morceau commence par un prélude : duo à deux flûtes. Ensuite, est exposé un grand thème par le cor : celui de Luke et Leia. Ce thème est repris par le hautbois, accompagné par quelques cordes puis repris pas la flûte tandis que les nuances s’intensifient au fur et à mesure. Après une transition aux violons on retrouve cette fois-ci le thème exposé par les violoncelles et contrebasses, accompagnés par des vocalises aux violons et altos (rythme plus rapide). Puis, presque à l’unisson, sur un grand crescendo, ce sont les violons accompagnés par tout l’orchestre qui reprennent ce magnifique thème. Pour terminer ce moment fabuleux de musique, il y a de nouveau l’exposition du thème par un petit groupe d’instruments ; cor, hautbois, clarinette, flûtes (quelque cordes). Un arpège à la harpe termine le morceau.

    Piste 17 : Brother and Sister / Father and Son / The fleet enters Hyperspace / Heroic Ewok (10’40)

    Ce morceau commence sur une mélodie très calme et triste. Puis, on peut entendre le thème de Luke suivi du thème de Leia (joué aux violoncelles) avant d’avoir le retour de quelques notes du thème de la Saga puis, de nouveau, du thème de Leia, joué cette fois-ci par le hautbois puis par la clarinette et la flûte toujours dans cette ambiance calme (un peu résignée). Un roulement de timbale marque un changement de caractère, il devient plus sombre et les cors exposent quelques notes du thème de Vador agrémenté par quelques passages du thème de Luke. Ensuite, la tension s’accroît avec la multiplication des dissonances et des contradictions graves/aigus. Alors, on a le retour assez bruyant du thème de la Marche Impériale. Puis, il y a un passage plus staccato qui annonce le retour du thème des Ewoks brusquement interrompu par un nouveau passage plus rythmé et bien plus fort que précédemment. La mélodie passe alors par d’autres instruments de l’orchestre. Le calme apparent revient avec des nuances diminuées et une faible composition de l’orchestre. Alors, on a les retours des rythmes un peu maladroits qui voient le retour d’une forme variée du thème des Ewoks, pratiquement dans son intégralité, qui termine le morceau.

    Piste 18 : Emperor’s throne room (3’26)

    Ce morceau est dans la tradition impériale : grave et sombre. Il commence par l’évocation du thème de Vador. La tension est accrue avec de nombreuses dissonances. C’est alors qu’il y a l’exposition du thème de l’Empereur dans toute sa majesté puis de nouveau des dissonances et le thème de l’Empereur avec par dessus des vocalises aux violons.






    Piste 19 : The Battle of Endor I (11’50)

    Dès le début du morceau, le rythme est assez rapide avec l’exposition d’une mélodie qui est récurrente dans tout le morceau et donc sera répétée plusieurs fois par des instruments différents. On peut entendre par dessus cette mélodie quelques notes du thème de Luke (très discret). Il y a alors répétition de la mélodie toujours aussi rapide puis, d’un seul coup, il y a un grand silence qui nous amène à un changement de caractère : plus sombre et grave (chambre de l’Empereur). Après un passage de transition, basé sur le thème de Vador, on a un nouveau caractère : plus rapide, avec prédominance des percussions et qui nous amène à un passage très cuivré dans lequel on peut entendre le thème des Ewok par delà la masse de notes. Ensuite, il y a le bref retour des percussions. Le rythme est toujours aussi présent avec des nuances fortes. Puis, il y a une mélodie plus triste mais toujours très forte. Alors, tout se calme un peu, et on a le retour du thème de Vador. Brusquement, tout reprend avec toujours énormément de rythme et la prédominance des instruments en cuivre. Nous avons pour finir le retour d’une mélodie plus fluide et triste. Enfin, une dernière fois, il y a le retour du rythme de plus en plus fort et c’est la fin du morceau.

    Piste 20 : The Lightsaber / The Ewok Battle (4’31)

    Dans la pure tradition impériale, le thème de Vador commence le morceau qui s’enchaîne presque immédiatement au thème de l’Empereur joué, une fois n’est pas coutume, par le basson. Et, après un grand silence, il est repris par les voix d’homme. C’est alors qu’il y a un changement de caractère avec cette fois-ci un passage très gauche et irrégulier mais en opposition avec le caractère régulier de la Marche Impériale. C’est alors qu’on a l’exposition du thème des Ewoks. On peut noter aussi grâce à la musique, le caractère comique des Ewoks. Un silence brutal interrompt la mélodie et termine le morceau.

    Piste 21 : The Battle of Endor II (10’03)

    Dès le début du morceau, l’ambiance est très rapide et les rythmes sont endiablés avec des passages intercalés plus calmes. Puis, on peut entendre le thème de l’Empereur enchaîné à celui de Luke, qui est lié à un passage plus aigu aux violons. Ensuite, on peut entendre le thème de la Force et celui de l’Empereur joué en grande fanfare et enchaîné à un nouveau passage rapide où presque tout l’orchestre joue ! De ce fait, les nuances sont fortissimo. Puis, Williams passe à un caractère presque contradictoire : une ambiance feutrée avec très peu d’instruments et une mélodie très grave. Alors, il y a une mélodie basée sur le thème de l’Empereur qui s’enchaîne à quelques notes du thème de Luke avant que ne revienne le rythme rapide et, par-ci par-là, la présence du thème de la Saga. Ensuite, retour à la sobriété et aux sombres sonorités du thème de l’Empereur qui passe des voix aux trompettes. Après une montée chromatique associée à un grand crescendo, on a le retour du thème de Luke et une retombée brutale jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Enfin, une mélodie triste termine le morceau.

    Piste 22 : The Battle of Endor III (6’04)

    De même que le morceau précédent, celui-ci commence sur un passage très rythmé puis le retour du thème de la Saga avec toujours ce rythme et des nuances très fortes. Après, l’ambiance retombe et le rythme se calme ainsi que les nuances. Alors, il y a un passage plus léger et on peut entendre, une fois n’est pas coutume, le thème de Vador joué très doucement. De mineur, ce thème passe un court instant en majeur, puis de nouveau en mineur (mort d’Anakin) avec des arpèges de harpe. Mais, le morceau ne s’arrête pas là. Le rythme reprend sur un trait de trompette et on retrouve le caractère vif et rapide . C’est alors qu’il y a le thème de la Saga qui est joué en grande pompe pour célébrer la victoire finale.

    Piste 23 : Leia’s News / Light of the Force (3’24)

    Un autre morceau magnifique qui commence sur le thème de Leia joué par les violons puis par les flûtes. C’est alors que d’une manière mystérieuse, le cor joue le thème de la Force puis, dans un grand crescendo, est repris par tout l’orchestre pour enfin être rejoué par le cor. Les violons jouent le postlude et terminent le morceau.






    Piste 24 : Victory celebration/ End Title (8’24)

    Ce morceau de la victoire chez les Ewoks correspond à la joie revenue avec un caractère un peu innocent par la simplicité de la mélodie (jouée à la flûte à bec) et repris par un chœur d’enfant. Mélodie accompagnée par un ensemble dans lequel prédomine les percussions, enchaînée au traditionnel générique de fin et les thème exposés dans cet opus : ici il y a les thèmes des Ewoks puis le thème de Leia et de Luke et pour finir, une variation du thème de la Saga.

    Analyse initialement rédigée par Tyty pour KamuiWeb.Com.
    5. Jedi Rocks
     
    The Max Rebo Band - Jedi Rocks

    CD single

    Sortie CD : 11 Novembre 1997
    Label : RCA Victor
    Référence : 0-9026-68974-2-1
     
    << Page précédente
    Page suivante >>
    Publicité