StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
La Bataille des Jedi
  • Titre original Dark Force Rising
  • Genre Roman
  • Série La Croisade Noire du Jedi Fou (Vol. 2)
  • Univers Legends
  • Année et période +9 (Nouvelle République)
  • Auteur(s) Timothy Zahn
  • Couverture Tom Jung
  • Traducteur(s) Michel Demuth
  • Synopsis :

    Sous la bannière du Grand Amiral Thrawn, les Impériaux se réunissent et s’apprêtent au combat. S’ils mettent la main sur la Flotte Katana, cette force composée de deux cent cuirassés perdus depuis des dizaines d’années, et qui semble réellement exister, la Nouvelle République est grandement menacée. Alors que les héros se préparent aux chocs à venir, Luke est appelé par un certain Joruus C'baoth, un Jedi de l’Ancienne République. Soucieux de faire renaître l’Ordre Jedi de ses cendres, il fonce tête baissée dans un piège tendu par son semblable, secrètement complice de Thrawn. Mara Jade, la femme qui a pourtant juré sa perte, refuse de le laisser entre les mains du dément et part le sauver, car lui seul pourra l’aider à son tour.

  • Note du staff SWU
     (82 % - 8 commentaires)
  • Note des internautes
     (91 % - 20 commentaires)
     (90 %)

    I - La fin d'un rêve ?
    La Nouvelle République, balbutiante, vit des heures sombres. Attaquées de tout côté, on se demande bien comment elle va pouvoir réagir, autant sur le front politique que militaire...
    Même si Thrawn a subit un semi-échec à Sluis-Van, on tremble à l'idée ce qu'il peut encore manigancer grâce à son infatiguable Source Delta qui semble tout connaître et tout savoir des moindres recoins de l'ancien Palais Impérial...
    Thrawn n'est pas juste "méchant" comme l'était Palpatine ou Dark Vador. Il est sournois, vicieux mais toujours respectueux...


    II - La Course
    C'est celle que se livre Thrawn et la Nouvelle République.
    Elle va vous tenir en haleine durant la majeure partie du Livre.
    On retrouve tout au long de l'intrigue les personnages ayant éclairé de leur présence le premier tome : Talon Karrde, Mara Jade, les Noghris, etc...
    Luke, lui, se rend sur Jomark pour recevoir un enseignement du maître Jedi Joruus C'baoth.


    III - Au delà de l'ombre
    La lumière apparaît tout de même...
    Leia tente de retourner l'opinion des Noghris à son avantage et un nouvel allié se poids se dresse au côté de la NR en la personne de Garm Bel Iblis, ex-sénateur, fondateur du Traité Corellien avec Mon Mothma, scellant le pacte de Rebellion...
    Mais tout cela suffira-t-il afin de stopper Thrawn dans ses avancées toujours plus pressantes ?


    Conlusion :
    Si vous ne lisez pas ce livre d'une seule traite, c'est que vous n'êtes pas accroc à StarWars ^_^
    L'intrigue développée dans L'Héritier de L'Empire atteint ici son paroxysme !
    On a l'impression de voir défiler les images devant ses yeux tellement l'action est prenante !
    Ne ratez surtout pas ce bijou de l'Univers Etendu de StarWars, et persistez en lisant le tome final de cette Trilogie : L'Ultime Commandement



    + Les plus

    - Thrawn
    - Les Noghris
    - la Flotte Katana
    - le duel Thrawn/C'baoth

    - Les moins

    - la chance insolente des protagonistes ?
    - euh
    - boarf.. ;- non franchement, insistez-pas...

  • 28/04/2002
     (86 %)
    Comme bon nombre de second tome d’une Trilogie, La Bataille des Jedi privilégie le développement. Une petite comparaison à L’Empire contre-attaque s’impose donc ;-)
    En effet, maintenant que les personnages plus que correctement placés sur le plateau de dejarik qu’est la galaxie, il ne reste plus à Zahn qu’a les déplacer tels des pions comme le fait si bien le grand amiral Thrawn. De ce fait il réussit à donner un nouvel intérêt (encore !) aux livres en multipliant les intrigues et en continuant celles déjà mise en place par L’héritier de l’empire. Mais jusqu’ou ira-t-il ? (Je parle de Zahn, pas de Thrawn… Quoi que…) La réponse dans L’Ultime Commandement.
    Par contre, on peut aujourd'hui regretter les libertés prises par l'auteur, aujourd'hui chabmoulées par les Episodes II et III.
  • 28/04/2002
     (87 %)
    Comme on s'y attendait, Zahn continue avec talent sa trilogie sur les bases établies dans L'Héritier de l'Empire.
    Toutefois, il y ajoute une nouvelle intrigue (et pas des moindres), la recherche de la mythique flotte Katana !
  • 10/11/2002
     (97 %)
    Que dire à part que c'est si bon!
    C'est cette trilogie qui m'a donné le gout de l'UE!
  • 11/10/2004
     (100 %)
    toujours aussi hénaurme ce Timothy Zahn. Il a révolutionné la Nouvelle république avec ses personnages : thrawn, les chiss, les vestiges de l'empire, mara jade, joruus c'baoth, les clones et leurs cylindres spaarti qui succéderont aux kaminos dans la guerre des clones etc...
  • 28/08/2012
     (20 %)
    Pour être clair, je n'aime pas le travail de Zahn, son écriture n'est pas très attirante et est parfois incompréhensible et pénible.
    L'histoire en elle-même est plutôt sympa mais est male servit par l'auteur!
    On a envie d'aller au bout de l'histoire pour en connaître l'issue et le devenir des personnages d'autant que des éléments importants y sont narrés mais on est un peu freiné par les difficultés de lecture inhérente au style indélicat de l'auteur!
  • 17/09/2016
     (80 %)
    Achevé le deuxième tome de cette trilogie!

    Et, dans la lignée du premier, je kiffe grave! Je me souviens avoir, il ya des années, eut du mal à le finir celui là... Me souvenait de longueurs...Mais vraiment, je devait vraiment être bouché!  :lol:
    Ca se lit bien, l'histoire est prenante, les persos toujours aussi cool. Et on nous en présente de nouveaux tout aussi intérressant!
    On continue l'intrigue démarrée dans le tome 1 et tout semble s’accélérer. Notammanent avec cette course pour retrouver la Flotte Katana! Les relations entre les persos évoluent  et c'est tant mieux.
  • 30/08/2019
     (95 %)  •  Langue : VF

    Alors voilà. Il y a deux ans, j'ai dit dans ma critique de L'Héritier de l'Empire que j'avais vu deux défauts majeurs à ce livre : sa VF et ses facilités scénaristiques. Reprenons-les. Tout d'abord la VF. Si les vieilles traductions obsolètes tels que sabrolaser et puits gravifiques me hérissent toujours le poil, je commence doucement à m'y faire. Le "côté sombre" et autres moments où on dirait que le traducteur n'a jamais vu les films me mettent toujours hors de moi. Un bon point pour "Guerres Cloniques", par contre, qui corrige un peu la VF d'ANH. Je ne sais pas où j'avais vu des "phrases boiteuses" dans le premier tome, mais rien de cet acabit ne m'a choqué à la lecture. Soit (et c'est très probable vu le délai entre mes deux lectures), mes attentes ont changé, soit la VF s'est nettement améliorée. Ce n'est plus un défaut majeur pour moi. Je mettrai juste un bémol sur : pourquoi ce titre ? Les deux autres tomes ont des titres bien traduits, pourquoi ce titre ? Je n'ai rien contre les changements, si c'est justifié. Mais là, Luke et C'Baoth se battent, certes, mais c'est juste une petite scène. Pourquoi ce titre ? :?
    Ensuite, les facilités scénaristiques. Je l'ai dit, c'était là que beaucoup de points dans ma note étaient partis. Et bien, c'est là que beaucoup reviennent. Pas de "tout le monde se retrouve au même endroit au même moment par le plus grand des hasards, c'est fou, non ?" trois fois. Tout le monde a ses raisons d'être là où il est. Et c'est très agréable. J'accepte parfaitement le hasard une fois entre Leia et Thrawn sur Honoghr, parce que c'est normal, c'était le fait que ça concerne absolument tout le monde trois fois dans le premier tome qui m'avait hérissé le poil. :oui:
    Maintenant que j'ai exposé comme ce tome corrige les défauts du premier, passons à ses qualités propres. Les qualités mineures d'abord. Les scènes d'action sont agréables, bien rythmées et très lisibles. La bataille finale est très impressionnante, bien qu'un peu décevante par la révélation que c'est n'est qu'une toute petite partie de la flotte. A cet endroit, il y a peut-être des petits défauts de lisibilité, notamment par les nombreux points de vue au même endroit, mais c'est tout à fait mineur. Ensuite, Zahn a de très bonnes idées : l'histoire des Noghris est excellente. Le Defel est une espèce rafraîchissante dont j'ignorais l'existence. Et les ysamalaris sont peu utilisés ici, mais très bien utilisés tout de même. :cute:
    Alors maintenant, j'en arrive à la qualité principale selon moi de ce livre. Ce tome est fortement axé sur le développement de personnages, et ça se ressent, car ils sont absolument excellents. Thrawn, bien sûr, est génial. Quel bonheur à chaque scène du point de vue de Pellaeon (qui a un peu moins de personnalité puisque c'est le Watson de service, mais que je commence à apprécier tout de même). Qu'est-ce que ça change de l'Impérial de base. A chaque fois qu'une scène ouvre un espoir pour les héros, la scène suivant vient le refermer par un dialogue entre le capitaine et le Grand Amiral. :love:
    Mais les autres personnages ne sont pas en reste. Les personnages des films sont... eux-mêmes bien sûr, mais progressent. On sent l'anxiété grandissante quant à la parentalité de Leia et Yan. Le conflit de Leia sur la façon d'agir avec les Noghris est très prenant. Luke est un excellent Jedi, mais manque de connaissances, et ça se sent. On ressent également profondément sa terreur à l'idée de finir comme son père. :oui:
    Quant aux autres personnages, c'est un grand oui. Je déteste profondément Fey'lya et c'est normal. Karrde est de plus en plus attachant, et je trouve que c'est l'un des plus malins, sinon le plus malin chez les héros. J'aime qu'il signifie à Leia qu'il veut encore rester neutre alors qu'il est manifestement grillé pour toujours auprès de l'Empire.
    Mais il est un personnage dont on prend pleinement la mesure dans ce tome, et c'est Mara Jade. Alors, évidemment, comme tout le monde ici, je connais déjà son histoire par cœur. Mais je ne l'ai encore jamais vue prendre vie. Quel talent dans son écriture. Superbe conflit interne avec la voix de l'Empereur qui résonne encore et encore dans sa tête. Je sais déjà comment ça doit finir pour elle et Luke. Mais cela ne m'empêche pas d'être en haleine dans ces instants. J'aime la façon dont son héritage de Main de l'Empereur est utilisé, et j'aime aussi le début de tension avec Luke qui préfigure ce qui leur arrivera ensuite. Thrawn et Mara sont en train de bondir tout là-haut parmi les personnages que j'aime le plus. :love:
    Mais il en est un pour lequel je n'arrive pas à me décider. Et c'est C'baoth. Alors, oui, sa folie est bien retranscrite, pas de problème là-dessus. Mais je ne sais toujours pas si j'aime ou non ce personnage. Et ça tient peut-être à son principal défaut : il est beaucoup trop puissant, c'en est ridicule, j'ai l'impression qu'il prend tous les jours le Yoda de la prélogie avec une main dans le dos. C'est absurde. Il est beaucoup trop fort au combat (merci l'Ysalamari, heureusement), beaucoup trop fort pour sentir les choses (sérieusement ? Il a senti Mara Jade tout ce temps ? Mais alors l'Empereur et Vador sont vraiment des gros nuls pour ne pas avoir senti Yoda, Obi-Wan et Luke plus tôt), et beaucoup trop fort dans la manipulation mentale. :pfff:
    Alors on m'objectera que c'est ainsi que zahn voyait un maître Jedi. Et là on en arrive à la chose qui m'a le plus sorti de l'histoire. Alors, comprenez bien que ma note n'est pas due au hasard : ce livre est excellent. Mais je refuse de lui mettre 100%, alors il faut que je pinaille sur un détail, même si c'est de mauvaise foi. Ce détail n'est pas du fait de Zahn. Et :neutre: je sais que c'est injuste. Mais ça m'a tout de même (légèrement, hein, n'exagérons rien) sorti de l'histoire par moments.
    Si je donnais un titre à mes paragraphes, j'appellerais celui-ci "48 ans". Quoi ? Ça fait 48 ans qu'Honoghr a été dévastée ? Et on nous explique calmement que ça mène à la Guerre des Clones. Et bien, je ne savais pas que ce roman se situait dans la période du Nouvel Ordre Jedi ! Non, voilà, j'exagère, mais ce roman est l'une des toutes premières pierres de l'Univers Etendu, bien avant la prélogie, et ça se sent. Ces 48 ans (qui en sont en fait 31, j'ai dû aller vérifier dans l'Encyclopédie pour me calmer) en sont symptomatiques. Je sens que cet univers est alors au tout début de sa construction et, moi qui le lit alors que celle-ci est plus ou moins terminée, et qui connaît correctement la chronologie de cette époque, ça nuit légèrement à mon immersion. :neutre:

    Mais, comme je l'ai dit, c'est vraiment pour aller chercher artificiellement un défaut, et se garder le 100% si le tome 3 est encore meilleur. La fin est alléchante et j'ai hâte de connaître la suite. :cute:

    Note : 95%.

La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

384 membres le possèdent (qui ?)
273 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité