StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Premier Sang - Epilogue
  • Titre original Kanan #12 - First Blood - Epilogue
  • Genre Comic-Book
  • Série Kanan (Vol. 2.5)
  • Univers Officiel
  • Année et période -5 (Empire)
  • Scénariste(s) Greg Weisman
  • Dessins Andrea Broccardo
  • Couleurs David Curiel
  • Couverture Mark Brooks
  • Traducteur(s) Mathieu Auverdin
  • Synopsis : - Les aventures des Rebelles sur Kaller arrivent à leur fin. 
    - Mais lorsqu'un ami du passé de Kanan a besoin d'aide, celui-ci reste sur place... 
    - L'aperçu du passé de l'ancien Jedi s'achève ici !
  • Note du staff SWU
     (76 % - 4 commentaires)
  • Note des internautes
     (73 % - 5 commentaires)
     (75 %)

    Dessins 

    Qu’on te regrette Larraz, élu de mon cœur…

    Heureusement, ton actuel remplaçant, Andrea Broccardo, fait un meilleur travail que celui qu’avait fait Camagni en son temps. Malheureusement, je regrette trop facilement le style cartoon pour faire que du cartoon. Je sais que Rebels est un cartoon, tout comme les petits strip Rebels présents dans le magazine du même nom, mais ce n’est pas parce que le matériau de base est à prendre à la rigolade qu’il faut que ce soit la même chose pour les dessins. Prenez A New Dawn (exemple choisi avec soin, on y reviendra) : le roman de John Jackson Miller mettait en scène Kanan et Hera, malgré le ton de la série il a réussi à nous livrer une histoire sublime et beaucoup plus intéressante que presque tous les épisodes de la série. Il en va de même pour les deux arcs du comics.

    Heureusement, ce n’est pas une catastrophe intersidérale, et quand il veut s’appliquer il sait le faire, ça se voit quand il met en valeur dans une position héroïque certains personnages. Par contre, je ne sais pas vous mais je croyais qu’Ezra était dans ce comics or hormis la petite tache orange et bleu qui lui ressemble vaguement, je ne l’ai pas vu…

    Mais ce qui rattrape admirablement le tout, ça reste le sublime travail de Curiel qui nous offre encore ses magnifique colorisations notamment dans les vues spatiales des planètes… du grand art !

    30/50

      
    Scénario

    Quand Marvel nous prend pour des fanboys (ou fangirls, je ne fais pas dans le sexisme malgré ce qu’on en a dit après ma critique sur la BD Princesse Leia), ça marche !!!

    C’est ça l’UE de Star Wars : des références, or jusqu’à présent on n’avait pas vraiment d’UE uni, seulement deux ou trois références à droite à gauche, références dont se foutent royalement les séries et les films, c’est aux livres de faire le travail. On ne déroge pas à la règle puisqu’ici on ne retrouve pas pour la énième fois des personnages de Rebels (y en a marre de faire ça) mais bien une figure emblématique des romans Star Wars. Et ça va même plus loin puisque le roman en question est mentionné en bas de page, et que cet épilogue est un peu la conclusion de ce roman tout en servant d’introduction à certains événements de la saison 1 de Rebels. Il s’agit donc réellement du trait d’union entre les deux.

    Mais ça va encore plus loin car l’histoire en elle-même nous présente l’affranchissement final de Caleb Dume de son ancienne identité pour enfin être le Kanan qu’on connait. Mais Caleb ne reste pas très loin puisqu’il a en la personne d’Ezra un fidèle remplaçant.

    Weisman reste très doué pour tout ça, il continue de nous surprendre avec sa gamme d’émotions, émotions jadis ressenties par Caleb, aujourd’hui par Ezra, et la chasse menée auparavant par la figure emblématique mentionnée plus haut sera assurée par le Grand Inquisiteur, en tout cas jusqu’à la fin de la saison 1 de Rebels.

    Les passerelles sont bouclées, la passation est remplie, ce comics est bien le lien qui les unit, il ne nous reste plus qu’à voir la suite de l’histoire de Kanan Jarrus dans Rebels, Rebels qui fait comme siA New Dawn et cette sublime série de BD (qui ne comptera finalement qu’une fausse note) n’avaient jamais existé…

    Bravo Weisman, Larraz, Curiel et les deux remplaçants pour avoir créé ce qui est pour l’instant la meilleure série de comics de l’UE.

    45/50



    + Les plus

    Le fan service qui fait du bien 
    David Curiel toujours à la colorisation 
    Wesiman qui conclut en beauté

     

    - Les moins

    Les dessins en général
  • 16/03/2016
     (75 %)
    Cette fois on y est. Peut-être la série comics la plus plébiscitée de l'Univers Officiel arrive à sa fin. Après deux arcs narratifs très prenants qui racontaient la jeunesse de Caleb Dume, retour à Kanan Jarrus durant les événements de la saison 1 de Rebels, et l'épilogue de la mission sur Kaller. 

    Ezra et Kanan doivent trouver un moyen de rejoindre leurs amis à bord du Ghost et pour y arriver, Kanan va devoir une dernière fois affronter son passé... d'une bien belle manière ! 
    Les amoureux de la continuité seront ravis avec ce numéro qui offre de belles surprises. 
    Voilà pour le scénario. Une seule issue c'est rapide mais je suis bien content de ce récit. C'est concis mais très efficace. 

    Pour les dessins, on dit encore une fois au revoir à Pepe Larraz et son absence se fait sentir... Et pourtant Andrea Broccardo s'en sort plutôt bien, surtout au niveau du dynamisme du trait qui donne des poses des personnages très réussies ainsi que de très beaux vaisseaux (dont un qui ravira les fans de Dark Forces). Le soucis est plutôt du côté des visages assez inégaux passant du bon à brouillon (mon dieu ce sourire d'Ezra dans la double page). Heureusement David Curiel est toujours là pour la mise en couleur, fidèle à lui-même ! 

    Au final une très bonne conclusion à ce comics tellement agréable à lire que j'attends le tome 2 VF avec impatience !
  • 24/03/2016
     (80 %)  •  Langue : VO
    Ce dernier numéro est vraiment très sympathique ! La boucle est bouclée et on retrouve des éléments du premier arc, c'est très bien foutu. Même si la mission de sauvetage de Kanan tombe un peu comme un cheveu sur la soupe c'est assez pardonnable tellement le reste de la lecture se fait bien. Le lien avec A New Dawn ravira les fans de l'UE, et le clin d'oeil au vaisseau de Kyle Katarn aussi ! Et le petit plus final avec l'apparition de Janus Kasmir ! Aaah, quel régal, surtout la comparaison qu'il fait avec Ezra et Kanan quand il était jeune. On trouve là un véritable message ! Au niveau des dessins c'est un peu décevant par contre, certains visages sont franchement ratés alors que certaines cases sont vraiment belles, tout comme les couleurs d'ailleurs. On retrouve un côté lisse sur certains visages au premier plan qui donne un visage plat et sans émotions. Bref les dessins ont un peu gâché mon plaisir mais la série se conclut en beauté, vraiment !
  • 04/07/2016
     (75 %)  •  Langue : VF

    Kanan est enfin sorti de sa cuve à bacta, juste à temps pour sauver ses amis des troupes de choc Impériales. Mais l'heure n'a pas encore sonné de quitter Kaller : un vieil ami du Jedi a besoin d'aide, et ce dernier entend bien honorer sa dette. En compagnie d'Ezra, il décide donc de tout tenter pour le libérer, quitte à retrouver sur sa route une vieille connaissance qui le recherche depuis des années !

    Dernier numéro de la série Kanan et, pour le coup, les vingt pages paraissent plus longues qu'en réalité. Le numéro est bavard, les lieux sont variés, le rythme est soutenu : voilà les secrets d'un one-shot réussi ! Greg Weisman connaît bien son personnage principal et l'univers de la série, et cela se ressent à la lecture. Je craignais un numéro dans la veine du Kanan #6, qui faisait lui aussi office d'épilogue pour le premier arc, mais je me suis lourdement trompé ! :paf:

    Ici, Caleb Dume achève définitivement sa mue en Kanan Jarrus... mais son état d'esprit, lui, perdure en la personne d'Ezra Bridger, l'actuel padawan de Kanan. Comme quoi, rien ne se perd ! :oui:

    Mais ce qui fait d'autant plus plaisir, ici, ce sont les liens avec le reste de l'Univers Officiel, que ce soit avec la série animée (avec la présence d'un personnage emblématique de la saison 1) mais aussi avec le roman A new dawn, de JJ Miller (dont la traduction française a été récemment annoncée, et c'est tant mieux!) car l'un des antagonistes du récit y fait une apparition surprise ! Voilà le genre de lien comics – roman qui fait plaisir à lire, et j'espère que l'expérience se renouvellera dans le futur tant cela fait plaisir au fan ! :oui:

    Aux dessins, Pepe Larraz a tiré sa révérence à l'issue du précédent numéro. Bonne pioche pour son remplaçant : Andra Broccardo est certes loin du niveau du titulaire, mais il est également bien au-dessus de Jacopo Campigni, qui s'était occupé du Kanan #6 ! Ici, les dessins ne resteront pas dans les annales, c'est sûr, mais ils sont convainquant. Soutenu par une colorisation une nouvelle fois de haut vol, on suit les aventures de nos héros sans déplaisir.

    C'est donc avec cet ultime numéro que s'achève l'une des meilleures séries de comics jamais consacrées à la licence Star Wars. Marvel a fait le choix intelligent de ne pas tirer inutilement sur la corde, et Kanan a cédé sa place à Poe Dameron, nouvelle série régulière consacrée à l'un des protagonistes du Réveil de la Force. Mais rien ne dit que nous n'aurons pas, un de ces jours, une mini-série consacrée à l'alter-ego de Caleb Dume : après tout, 14 ans séparent l'Ordre 66 du début de Rebels et avec seulement le roman A new dawn au milieu, il y a de la place pour d'autres aventures ! :oui:

    Note : 75%

La série
 
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

128 membres le possèdent (qui ?)
117 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité