StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le Dernier Padawan - Epilogue
  • Titre original Kanan #6 - The Last Padawan: Epilogue
  • Genre Comic-Book
  • Série Kanan (Vol. 1.5)
  • Univers Officiel
  • Année et période -5 (Empire)
  • Scénariste(s) Greg Weisman
  • Dessins Jacopo Camagni
  • Couleurs David Curiel
  • Couverture Pepe Larraz & David Curiel
  • Traducteur(s) Mathieu Auverdin
  • Synopsis : - Un Récit de Rebels !    
    - Désormais il n'est plus un Padawan, le Kanan adulte de retour sur la planète Keller devra se trouver lui-même...   
    - Son passé en tant que Caleb Dune reviendra-t-il le hanter ?
  • Note du staff SWU
     (34 % - 5 commentaires)
  • Note des internautes
     (69 % - 4 commentaires)
     (33 %)
    I) Dessins

    C’est un chef d’œuvre, on retrouve bien la petite bouille de notre cher Kanan, le tout est très représentatif de l’équipage du Ghost et les couleurs pètent bien, bref je suis toujours fan… fan de la couverture par Larraz !

    A l’intérieur c’est un désastre, un naufrage, du gâchis en somme. On va dire qu’il y a au moins de la cohérence, car on a des dessins qui sont fidèles à la série animée, ce qui tombe bien car ce one-shot se passe pendant la première saison de Rebels. On peut dire que l’absence de style graphique de Rebels se répercute dans cette issue, faisant que l’auteur ne sait pas quoi dessiner et surtout comment le dessiner. C’est un style très cartoon qui me fait penser aux BDs Rebels jeunesses dans le magazine du même nom... un comble pour une série qui se veut quand même plus sérieuse.

    Après, il est vrai qu’il est difficile de faire quelque chose de sérieux quand le matériau de base qu'est la série TV. Kanan - The Last Padawan avait justement réussi, en se plaçant des années avant la série, là on retrouve l’équipage du Ghost et les dessins qui vont avec…
    Un bon point en dessins quand même, les aliens sont bien réalisés, mais des grands hommes verts passent mieux en style très cartoonesque.


    II) Scénario

    Il n’y a rien à dire non plus, on est en période Rebels donc on a un scénario de Rebels, c’est-à-dire que l’intrigue tient en une ligne (ce qu’on peut comprendre puisque le numéro ne fait que 20 pages) et est d’un manque d’intérêt total.

    Notre héros revient sur Kaller. Il y a tout de même un côté qui est bien traité : ce sont les sentiments et les états d’âme de Kanan qui revient et redécouvre cette planète, mais toutes les autres situations potentiellement intéressantes sont ignorées.
    Comble de l’inutilité, le cliffhanger final est sans doute la scène la plus inutile que j'ai jamais lue car on sait ce qui se passe après, puisqu'on est PENDANT la saison un de Rebels. Je ne sais même pas si elle est là pour annoncer une suite (toute aussi inutile) ou juste finir en vantant le courage et l’héroïsme de Kanan …

    + Les plus

    - La couverture
    - Les sentiments de Kanan sur Kaller

    - Les moins

    - Les dessins
    - Un scénario à la Rebels pour une histoire pendant Rebels
  • 24/09/2015
     (25 %)
    Vraiment pas terrible cet épilogue. Le changement de dessinateur fait très mal aux yeux, les personnages de Rebels sont reconnaissables mais on est en plein dans le style graphique de la série (pas très poussé, donc).

    Le scénario tient sur timbre poste, et est lui aussi à l'image de la série. Même l'état d'hébétude permanent de Kanan, censé être le point fort du numéro, est très mal géré selon moi.

    Et je ne parle même pas de ce "cliffhanger" totalement aberrant, ce comics se déroulant durant la saison 1 de Rebels (un peu comme si l'on vous avait dit qu'Anakin allait mourir dans l'Attaque des Clones)...
  • 10/10/2015
     (30 %)  •  Langue : VO
    Dur de noter cet épilogue tellement il ne se passe pas grand chose mais en même temps...on s'y attendait.

    Kanan revient donc sur Kaller, et bon, il ne se passe pas grand chose en fait et ce qui doit arriver n'arrive même pas. L'arc en 5 numéros nous a préparé à ça mais rien n'arrive. Donc on est déçus, on se demande même à quoi sert cet épilogue, car hormis les pensées de Kanan et ses flash-backs, il n'y a RIEN d'intéressant. Allez, à la limite quelqu'un lui propose de l'aide pour la rébellion, peut-être que ça jouera plus tard.

    Au niveau des dessins c'est mauvais tout simplement, c'est plat, c'est fade et c'est grossier. Même les dessins ne relèvent pas le niveau. Mais il faut admettre que cet épilogue était attendu et que c'était très compliqué de faire autrement. En fait, ce numéro 6 était de trop tout simplement, je ne vois pas comment cela aurait pu être intéressant. Il aurait fallu s'arrêter au 5 et ne pas chercher à faire faire une mission à nos héros sur Kaller.
  • 15/10/2015
     (40 %)  •  Langue : VO
    Mes collègues sont un peu dur ! Alors certes, du point de vue de l'histoire cet épilogue n'est pas fameux. On n'apporte pas grand chose à l'histoire générale, on ressasse les événements que l'on vient de vivre durant l'ensemble du premier arc...
    Les dessins sont clairement en-dessous, on ne va pas mentir. Même si je m'attendais finalement à pire. J'ai trouvé l'idée de remettre directement à l'image (façon hologramme) les moments clés de la vie de Kanan sur Kaller plutôt sympa, et cela donne aux sentiments de Kanan une présence physique, voir fantomatique. Un bon point !

    Loin d'être une conclusion (vu que l'on a le droit à un "cliffhanger"), cette issue permet de consolider le passif de Kanan dans la chronologie de la série. Et c'est déjà pas mal !
  • 09/12/2015
     (40 %)  •  Langue : VF
    Kanan et ses camarades Rebelles sont enfin arrivés sur Kaller et se dirigent vers le lieu de rendez-vous où les attendent, en théorie, les caisses de ravitaillement destinées aux réfugiés de Tarkin-ville sur Lothal. Mais sur place, ils e découvrent que des caisses vides ! Pour Kanan, c'est un signe qu'il faut quitter Kaller au plus vite, mais les autres ne l'entendent pas de cette oreille. Pour le dernier Padawan commence alors une exploration de la planète, et il risque fort de devoir renouer avec de vieilles connaissances, quitte à y laisser la vie...

    La première chose qui surprend, ce sont les dessins. On oublie Pepe Larraz (mais que l'on se rassure : il sera de retour pour le prochain arc de la série! :love: ) et on accueille comme il se doit Jacopo Camigni... dont il est sur qu'il ne risque pas de rivaliser avec son confrère. Les dessins sont en effet bien moins réussis que dans Le dernier padawan, tant dans les visages que les scènes d'action ou, de façon générale, les designs et la mise en scène. Les autochtones de Kaller perdent également une partie de leur charme. La seule bonne trouvaille visuelle – mais peut-être était-ce une demande du scénariste – c'est finalement le mode de représentation des « souvenirs » de Kanan, sous la forme des hologrammes bleutés traditionnels de la saga. C'est bien maigre, on en conviendra... :pfff:

    Et ce n'est pas sur le scénario de Greg Weisman que l'on pourra se consoler. Ce numéro est en effet d'une pauvreté absolue, multipliant les lourdeurs et les déceptions, et fait davantage office de transition entre les deux arcs « flash-backs », la situation finale de Kanan ne laissant guère de doutes sur le contexte des souvenirs qui vont à nouveau l'envahir. Il n'empêche : entre la planche où Kanan insiste lourdement sur les prénoms de chacun de ses alliés – censée être un dialogue dynamique mais plombée par ce côté « mais enfin on doit s'en aller » / « non Kanan, tu as tord » – et la confrontation tant attendue avec un personnage, confrontation redoutée par le personnage principal mais qui n'interviendra jamais (! :paf: ), cela laisse une drôle d'impression, surtout après la maîtrise démontrée dans les précédents numéros...

    Bref, mieux vaut oublier ce Kanan #06. L'intrigue ne fait pas honneur au personnage, ni même à la série animée d'ailleurs, et on parcourt ces vingt pages avec l'envie d'en finir au plus vite. Quel dommage de finir un album sur cette très désagréable impression... mais il aurait sans doute été pire de commencer un tome 2 avec ça ! :neutre:

    Note : 40%
La série
 
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

162 membres le possèdent (qui ?)
147 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité