StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Six heures de Bonus !
 

Rien que le titre du paragraphe devrait suffire à classer ce DVD parmi les meilleurs, coté bonus. Non content de nous offrir de la quantité, Lucas et son équipe nous offrent aussi de la qualité !

La plupart des documentaires sont en VOST 16/9e, les scènes coupées au montage ont fait l'objet d'une attention toute particulière pour avoir le même niveau de qualité que le film et ont été réintégrées dans celui-ci. Pas la peine de visionner le film puis de revenir trainer dans les menus pour voir les scènes coupées à part; c'est bien vu.
Les diverses images fixes d'affiches et photos de production sont nettes et intéressantes.
Les bandes annonces et autres spots TV sont nombreux, de qualité honorable.
L'utilisation de l'option multi-angle donne une grande valeur ajoutée au documentaire sur les "cinematics".

Autres exemples de la finition des bonus: chaque menu est amené avec une transition différente, sur le disque 1, le lecteur choisit aléatoirement parmi 3 thèmes de menus, et quelques petites surprises sont disséminées de-ci de-là.

Bref, de quoi combler les fans et faire passer quelques bonnes heures à fouiner dans les recoins du disque 2. Un DVD Bonus comme on aimerait en avoir plus souvent !

2. « Le commencement » : Réalisation de l’épisode I
 

Documentaire de 66 minutes qui fait le tour de toutes les étapes de la fabrication du film : génèse, choix du casting, tournage complexe, post-production.

Vous y découvrirez vraiment la "magie d'un mythe" et pas mal de séquences marrantes et intéressantes. On enviera Ewan McGregor à qui on présente des sabres laser en lui demandant d'en choisir un.
Vous en saurez plus sur les nouvelles techniques de montage numérique et les fans seront super-excités de voir Lucas écrire les premiers mots du script de l'Episode II... 66 minutes c'est vraiment trop court !!






Les scènes clés :



TempsScène
4'32Audition de 3 candidats potentiels pour Anakin Skywalker et de Natalie Portman.
8'50Rick McCallum parle de la prise de contrôle de l'usine Rolls Royce durant la construction des décors.
9'20Lucas et Spielberg aux studios de Leavesden devant un droïde de combat. Très marrant.
11'00Jerome Blake enfile son masque de Neimoidien.
13'22McCallum essaye de contacter McGregor, et vérifie son implication en tant qu'Obi-Wan Kenobi dans les épisodes de la Trilogie.
15'15Ewan a presque terminé de se faire couper les cheveux "façon Jedi". L'équipe de tournage du documentaire est dans la pièce avec le styliste, Lucas et une de ses filles. Les fans d'Ewan remarqueront la fille de Lucas collectionnant les cheveux coupés d'Ewan ;)
18'41Après plusieurs scènes montrant Lucas et compagnie discutant sur l'argent mis dans la création et l'animation des personnages de synthèse, et après de nombreuses scènes montrant Ahmed Best enfilant le costume de Jar Jar pour la première fois, l'équipe filme Best et un groupe de personnes errant autour des studios. Classique, et très intéressant, quand on considère que le Gungan n'a pas vraiment commencé à être animé. Notez les mouvements et manières de Best.
21'25McGregor prend son sabre laser ! :)
24'35La première scène de l'Episode I est tournée. On se souvient de l'image de McCallum tenant le clap dans une des premières images officielles de l'Episode I sur Starwars.com (section EP1 Snapshots).
32'46Très tôt le matin, en Tunisie. Ahmed Best discute avec Natalie Portman de la température qui est encore bonne. Il ne réalise pas encore que quelques heures plus tard, la température s'élèvera a plus de 40°C.
35'41La tempête de sable et la destruction de la quasi-totalité des décors de Mos Espa. Très détaillé et sinistre.
42'26Création des décors et environnements de Tatooine par le département artistique d'ILM à San Rafael.
43'08Enregistrement des voix et dialogues de Sebulba en Angleterre. Fantastique plongeon dans le design des personnages.
43'55Vidéo-conférence entre ILM à San Rafael et Lucas et son staff à Londres.
45'40Synchronisation et calage entre trois prises pour créer une seule scène finale. On voit bien comment la scène dans le cockpit du vaisseau Royal Naboo a été montée. Lucas appelle ça de la 'cyber-direction'.
48'00Réunion sur l'animation avec Rob Coleman. Vues intéressantes sur l'animation de Watto et d'autres choses.
49'05Yoda, Frank Oz et humour.
53'30Capture de mouvements avec Ahmed Best pour quand Jar Jar Binks a son pied bloqué dans un droïde de combat durant l'attaque au sol sur Naboo.
54'55Projection et discussions sur le film dans la salle de cinéma du batiment principal du Skywalker Ranch.
56'32Animer Jabba the Hutt...
58'34Enregistrer la Bande Originale de la Menace Fantôme.
1h01'20Lucas et ses collègues au bâtiment technique du Ranch (Bureaux du Skywalker Sound) regardant et écoutant la séquence de la course de Pod.
1h03'10La couverture médiatique et l'avant-première de l'Episode I au cinéma.
1h04'56Lucas commence l'écriture de l'Episode II. Ce moment est confirmé non-simulé et a eu lieu lors de l'interview au Ranch Skywalker.



L'un des meilleurs making-of tous DVD confondus, d'une richesse fantastique.
3. Animations Multi-Angles et galeries de photos
 

Premier axe, les "animatics", comme on les appelle couramment, ou scènes cinématiques si vous préférez, du film sont présentés en version Multi-angle. Après une petite introduction de deux minutes en VOST, Rick McCallum et son staff vantent les mérites de ces animatics.

Viennent ensuite les deux séquences en multi-angle:
- Animation de la course de modules (2’ 36)
- Animation de la séquence sous-marine (1’ 27)

Quatres angles sont proposés pour ces deux scènes:

Angle 1 : Storyboards originaux
Angle 2 : Tests des animations et actions réelles
Angle 3 : Scènes achevées du film
Angle 4 : Combiné des trois angles précédents joués en même temps.

Le DVD des Rivières Pourpres proposait déjà ce mode original multi-angle, qui est utilisé ici avec brio.


Second axe, les photos inédites du tournage (au nombre de 76).
Très bien faite, cette rubrique permet de regarder pas mal de photos du tournage, avec ou sans légendes (mieux vaut avec, pour bien comprendre la photo).

Superbe astuce : la légende s’active ou se désactive en allant simplement avec le curseur vers le bas.
Le visionnage est simple et permet de découvrir des photos de scènes inédites même pas présentes sur ce DVD. Encore un bon point.

4. Bandes annonces et spots TV
 

Deux pages s'offrent à vous :

La première contient la pré-bande annonce (teaser de 2'02) et la bande annonce (2'20), toutes les deux en VOST 16/9 Dolby Surround, ainsi que le clip musical de Duel of the Fates (4'17) en 4/3 Dolby Surround.




La deuxième page, accessible via une animation intermédiaire superbe, amène à la page des Spots TV, 7 regroupés en 2 thèmes : Les poèmes symphoniques (5) et l'aventure (2). Chacun dure 30 secondes à part Un Amour (1') et sont tous en VOST Dolby Surround 4/3 1.85.




Bonus :
Pour ceux qui souhaitent télécharger en plus la bande annonce commerciale du DVD, suivez ce lien.

5. Documentaire sur les scènes inédites
 

Ce documentaire explique pourquoi certaines scènes ont été coupées au montage original. Chaque nouvelle scène est ensuite décrite et précédée d'informations précises sur sa non-intégration au montage final.

D'autres grands noms du cinéma (Coppola, Kaufman) donnent leur avis sur le choix difficile de couper des scènes pour ne pas faire "trop long".

Lucas met aussi en avant le fait que ces nouvelles scènes ont subi une remasterisation et finalisation de leurs effets spéciaux pour coller parfaitement au reste du film.

A ne pas rater : le générique de fin de ce documentaire, avec ses bons gags vous feront passer un bon moment.

6. Documentaires
 

Découpés en 5 catégories, d'une durée totale de 40 minutes 10, ces documentaires reviennent en détail sur ce qui a été survolé dans le long making-of. De quoi obtenir pas mal d'informations précieuses...




Les effets spéciaux (8'37)

Le defi relevé par l'Episode I en terme d'effets spéciaux est bien soulevé ici et on se rend compte que c'en fut réellement un.




Les costumes (8'08)

Qui n'a pas remarqué les changements incessants de costumes de la reine Amidala? Natalie Portman nous communique sa joie de participer au tournage en essayant toutes ces créations. Lucas nous explique qu'il n'avait jamais fait autant attention au look vestimentaire de ses personnages que dans l'épisode 1.

Le décor (7’ 14)

Ce reportage traite de la fabrication des décors et engins du film. A voir, un montage ultra rapide de tous les dessins rejetés par Lucas... de quoi faire un autre Star Wars!




Les combats (7’ 55)

Principalement axé sur les scènes de combats entre Darth Maul (Ray Park du début à la fin) et les deux Jedi.




L’histoire (8’ 13)

Un peu moins informel que les autres documentaires, vous découvrirez ici l'avis des acteurs sur le fait d'être présent et de tourner dans un épisode de Star Wars. Fun tout de même.




7. Documentaires Internet
 

Les documentaires "En attendant Star Wars" diffusés au fur et à mesure sur le site officiel (http://www.starwars.com) vous sont présentés ici dans leur intégralité et plus besoin d'avoir le net pour en profiter.





Ce qu’il me faut c’est une idée (4’ 18)

Lucas et les débuts de l'écriture du script de l'épisode 1, qui remonte à 1994 !!!

Des milliers de choses (5’ 35)

Une fois fixé sur ces idées, Lucas consulte le travail créatif de ses collaborateurs et décide des directions à prendre. Le reportage montre la conception d'un Naboo Fighter au design très différent des X-wings de la trilogie classique.

Doux foyer (3’ 37)

Nous voilà maintenant fixé sur la demeure d'Anakin. On voit le décor se construire en accéléré et Lucas dirigeant tout de A à Z comme à son habitude.

Des garçons au paradis (4’ 18)

Visite guidée de l’entrepôt qui regroupe tous les accessoires du film. Une sorte de caverne d’Ali Baba pour tout fan de la saga.

C’est un film monstre (3’ 32)

Une autre visite guidée cette fois-ci dans les ateliers de confection des monstres et autres aliens du film. Une sacré ribambelle de tronches dont celle ô combien surprenante et nostalgique de Chewbacca.

L’apogée des Jedi (4’ 12)

Redondant avec le reportage Les combats de la rubrique précédente. Lucas insiste sur sa volonté de montrer enfin un vrai combat de Jedis, chaque combattant étant de force égale et maîtrisant parfaitement la Force et les techniques de combat. Le reportage montre principalement les répétitions acharnées des acteurs et cascadeurs.

Les assistants réalisateur (5’ 31)

Montre la journée type d’un assistant réalisateur sur un projet aussi énorme que l’Episode I. Une bonne dose d’organisation et de courage pour des journées de travail acharné. Un reportage différent et qui montre un aspect finalement peu connu du tournage.

Trois mille Anakins (4’ 57)

Revient sur le casting plus qu’ardu du rôle d’Anakin. Même si cette problématique était évoquée dans le long making of, ce reportage développe encore plus les problématiques entourant le choix d’Anakin.

A la guerre comme à la guerre (7’ 32)

Reportage consacré à la partie du tournage ayant eu lieu en Tunisie. On y découvre l’infrastructure immense déployée puis les ajustements effectués suite à la tempête qui détruisit une grande partie du plateau.

Le drame des costumes (4’ 10)

Totalement redondant avec le bonus Les costumes. On retrouve les préparatifs consacrés aux robes de la reine Amidala.

Mauvais karma pour un droïde (5’ 34)

Entièrement consacré aux galères de R2-D2. Le vieux R2, datant de 20 ans, avait un mal fou à fonctionner (plans de ses ratages très amusants) et frustrait tout le monde, Lucas en premier qui pourtant se rappelait que tout fonctionnait bien sur le Retour du Jedi. Finalement, Rick McCallum, ayant pitié des nerfs de son réalisateur, demanda de créer un nouveau R2-D2 qui bien que très performant (il se déplace sans difficulté partout désormais), a connu son lot de désagréments durant certaines séquences. Un reportage souvent désopilant notamment lorsque le droïde se plante dans le mur lors d’une scène dans la maison d’Anakin sur Tatooine.

La musique du film (4’ 41)

Reportage passionnant où l’on voit John Williams au travail en train d’enregistrer le Duel of the Fates. Le maestro et Lucas évoquent également leur collaboration. C’est assez amusant que le document soit intégralement axé sur ce morceau de la BO sachant que Williams en veut à Lucas de ne pas avoir intégré toute sa partition dans le film.

8. Documents publicitaires
 

Cette petite partie contient les 9 affiches publicitaires du film axées sur les personnages principaux :

Qui-Gon Jinn - One Rebel, One Teacher
Obi-Wan Kenobi - One Choice, One Force
Queen Amidala - One Love, One Quest
Anakin Skywalker - One Hero, One Destiny
Darth Maul - One Truth, One Hate
Jar Jar Binks - One Clown, One Friend
Watto - One Businessman, One Gambler
Mace Windu - One Skeptic, One Dream
Battle Droid - One Mission, One Mind

La grande taille de ces posters est particulièrement appréciable.

Affiches :

En dehors du teaser d'Anakin projettant l'ombre de Dark Vador sur une maison de Tatooine, on a droit à un tas d'affiches utilisées dans les différents pays, lesquelles sont légèrement différentes les unes des autres...

9. Intéractivité et menus
 

Jamais un DVD n'aura été aussi rempli de bonus (pourtant certains titres ont de quoi faire envie).

Les menus animés s'enchaînent vraiment bien, avec une petite séquence différente à chaque fois, et les textes sont clairs.
Van Ling y est pour quelque chose, superviseur des bonus de Terminator 2 Ultimate (Zone1) et Abyss, il a su sélectionner parmi l'énorme masse de documents de la Lucasfilm pour nous proposer un DVD vraiment riche en Bonus intéressants.

Ce n'est pas tout.
En effet, vous allez bien vite vous apercevoir que le menu d'accueil du DVD est triple. Le lecteur choisit au hasard au démarrage l'un des trois menu parmi 1.Coruscant, 2.Tatooine, et 3.Naboo. Vous pourrez choisir vous-même votre menu préféré en pressant son numéro+[Enter] sur votre télécommande au démarrage.
Autre chose, qui démontre avec quel soin l'équipe responsable des menus s'est appliquée, leur quasi totalité, ainsi que les suppléments sont en 16/9 VOST, ce qui évite toute manipulation énervante :)



TatooineNabooCoruscant
 
 
 
10. Le commentaire Audio
 

Le DVD (1) du film offre un commentaire audio, comme cela se fait souvent sur les DVD. Celui-ci nous offre George Lucas, Rick McCallum, Ben Burtt, Rob Coleman, John Knoll, Dennis Muren et Scott Squires.
Les commentaires de chacun sont mixés en un seul commentaire complet du film sans aucun blanc, sauf lors de la mort de Qui-Gon Jinn, comme pour une célébration ;) et sont l'un des plus riches commentaires jamais parus sur un DVD.

Lucas introduit les scènes, et les techniciens commentent leurs difficultés et autres déboires. Lucas replace ensuite tout cela dans un contexte de 6 épisodes et explique ses buts, pourquoi et comment. Bref, on sent que rien n'est laissé au hasard et qu'il connait son univers sur le bout des doigts.

Chacun y va de sa petite exclusivité. On apprend ainsi que Lucas préfère R2-D2 à C-3PO. Il avoue aussi quelques erreurs, comme la natte d'Obi-Wan qui change de côté.

Un commentaire audio intéressant à suivre donc, et qui peut vous apprendre plein de choses sur l'envers du décor et les techniques cinématographiques...

11. Les scènes inédites
 

Les scènes inédites sont visibles dans un menu spécialement prévu à cet effet mais ont aussi été réintégrées (en partie) au film.

Elles sont au nombre de 7 et, finalisation oblige, sont en format 2.35 16/9, Dolby Digital 5.1 et VOST.




12. Star Wars Starfighter : la réalisation d’un jeu
 

Making-of tiré du jeu du même nom sur l'Episode I, ce document est un des moins bien paufinés (4/3 et VO non sous-titrée). Un dernier effort aurait pu être fait pour ce document qui a l'air d'avoir été rajouté à la toute fin car il devait rester un peu de place.

13. Les Bonus Cachés
 

Le bêtisier

Sur le premier disque, dans la section langues, placez-vous sur le logo THX et tapez le chiffre 11 (10+, 1 pour certaines télécommandes). Le logo Lucasfilm se met alors lui aussi en jaune surligné, tapez maintenant 3 et 8 (ce qui fait THX 1138) et vous aurez droit aux crédits du DVD de 2 minutes entrecoupés de scènes hilarantes (en VO) à la manière du bêtisier de Toy Story.

Pour ceux qui auraient des difficultés à enclencher ce bétisier, voici une autre méthode pour y arriver:
-Arrêtez votre DVD
-Utilisez la touche "Program" et allez dans le menu des chapitres.
Il y a 19 titres et 50 chapitres. Ne vous souciez pas des chapitres. La plupart des titres mènent au logo d'introduction de la Fox puis au film, ou au logo THX (titre 10).
-Selectionnez le titre 15 ("10+" et "5") et appuyez sur "Enter". Ceci devrait faire jouer les crédits du film interrompus par le bêtisier. Il est assez drôle et c'est intéressant de voir Jar Jar inséré dans les séquences avec Ahmed Best.

Darth Sidious impatient

Allez dans la rubrique "Bande annonce Cinéma et Spots TV" puis sur l'écran "Spots TV". Là aussi il suffit d'attendre pour que le menu s'anime de lui-même. Au bout d'une centaine de secondes, le futur empereur viendra en "holo" pour donner ses ordres au vice-roi et à son sbire qui sont sur la droite de l'écran.



Making Of...

Enfournez le disque 2 (celui des bonus).
Allez dans la rubrique "Scènes Inédites et Documentaires". Vous pouvez ainsi visionner 7 scènes inédites. 2 d'entre elles renferment un bonus caché. Sur celles nommées "Séquence Intégrale de la course de modules" et "La course de modules 2ème tour" placez-vous sur Menu précédent et allez à droite. Vous sélectionnerez en jaune un interrupteur sur le mur. Faites "OK" et vous lancerez un Making-of (entre 1 et 2 minutes) en relation avec la scène inédite. NB : Les 2 scènes renferment un Making-of différent.




  


Watto mécontent

Allez dans la rubrique "Animations et Galeries de photos". Là c'est un peu particulier car il suffit d'attendre 1m30-1m45 pour que le menu s'anime tout seul sans aucune manipulation à la télécommande. Le tenancier du magasin viendra vous remonter les bretelles.

<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité