StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Documentaire et Documents Vidéo
 

L'Empire des Rêves : l'histoire de la trilogie Star Wars

La pierre angulaire de ce quatrième disque est L'EMPIRE DES RÊVES : L'Histoire de la Trilogie Star Wars. Ce documentaire de deux heures et demi retrace l'évolution de Star Wars depuis la saga de l'espace à petit budget jusqu'au phénomène cinématographique qui défia les préjugés et réinventa les règles. L'EMPIRE DES RÊVES raconte l'histoire d'un réalisateur indépendant qui dut innover et inventer une toute nouvelle façon de créer des films.
Comportant de nouvelles interviews de George Lucas et de plus de 40 membres des équipes artistiques et techniques des trois films, L'EMPIRE DES RÊVES comprend aussi les interventions de réalisateurs et autres personnalités, ainsi que des images inédites des coulisses des tournages des trois films. Ce nouveau documentaire offre un regard exhaustif sur ce pionnier qui réinventa les règles pour créer un conte de fée moderne et durable qui a captivé le monde entier.

Un documentaire divisé en 12 chapitres, tout à la gloire de George Lucas, retraçant son parcours semé d'embûches pour réaliser sa saga, depuis l'écriture du scénario jusqu'aux aléas des tournages, pour aboutir au phénomène cinématographique et public que l'on connaît, et à la création de l’empire Lucasfilm.
Abondamment illustré d’extraits de films et des coulisses des tournages (dont quelques rares images des castings ou des scènes coupées), ponctué d’interventions des principaux participants (dont Gary Kurtz, Irvin Kershner, John Dykstra), ce document dans la lignée de celui du DVD de l'épisode 1, bien que relativement complet, reste assez consensuel et parfois un peu rapide.

L’essentiel du documentaire se focalise en effet sur la production douloureuse et chaotique du film de 1977, révélant nombre de détails et d’anecdotes. Mais on aurait aimé que les informations concernant les deux autres films eussent été aussi riches et complètes. En comparaison, la production des deux autres épisodes est plutôt survolée, et l'Édition Spéciale de 1997 à peine évoquée. Le phénomène des fans, tout comme le merchandising sont eux aussi assez brièvement traités.

Néanmoins, le documentaire dans son ensemble est assez édifiant (la conclusion de George Lucas qui reconnait avoir fini par devenir ce contre quoi il luttait autrefois), et fait figure de pièce maîtresse de ce disque bonus. Les néophytes en histoire lucasienne devraient y trouver leur compte, les autres se replongeront avec délice dans les images d’archive.

Les Personnages de Star Wars

Un regard détaillé sur le devenir des personnages, avec une approche artistique rare, un document sur les coulisses et des interviews de George Lucas, des acteurs et de membres de l'équipe qui donnèrent vie aux célèbres héros – Luke Skywalker, Princesse Leia, Han Solo, Chewbacca, R2-D2 et C-3PO – et le plus méchant de tous, Dark Vador.

George Lucas revient sur les étapes de la conception des principaux personnages, évoquant à la fois ses sources d'inspiration, et leur évolution sur le plan visuel et psychologique. Un document qui reflète assez bien le long et complexe processus de gestation de l'univers et du scénario.

En plus des principaux interprètes et du designer Ralph McQuarrie, on notera l'intervention quelque peu saugrenue de Peter Jackson, qui vient dire à quel point c'est important d'avoir de bons personnages. Comme si Star Wars avait besoin d'être légitimé par le réalisateur du Seigneur des Anneaux ?

La Naissance du Sabre-Laser

Son bruit et sa lueur sont immédiatement reconnaissables dans le monde entier. Désormais, vous connaîtrez les origines de cette arme raffinée venue d'une civilisation beaucoup plus avancée. Ce documentaire, dédié au sabre laser, vous plonge dans l'imaginaire de George Lucas, des acteurs et de l'équipe technique à travers l'histoire de la célèbre épée laser. De la génèse du sabre-laser au travail des effets spéciaux, il montre comment chaque film de la saga Star Wars surpassa le précédent grâce à des scènes d'action spectaculaires mettant en scène l'arme de prédilection du Jedi.

Un bon document, relativement exhaustif et assez instructif sur les sources d'inspirations de Star Wars. L'arme emblématique de la saga méritait bien ça. On aurait apprécié que le concept soit multiplié à l'infini, avec l'origine des vaisseaux, des planètes, etc...

La Force est avec eux : l'héritage de Star Wars

Star Wars ouvrit la voie à une nouvelle génération de réalisateurs et jeunes talents. Découvrez pour la première fois les témoignages de grands réalisateurs sur l'influence de Star Wars dans leur vie.

Les témoignages de certains grands noms du cinéma actuel au sujet de l’influence que Star Wars a eu sur leur vie, leur carrière, le choix de leur papier peint... (euh, non).
Avec notamment James Cameron (Terminator, Avatar), Ridley Scott (Alien, Blade Runner, Gladiator), Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux), Roland Emmerich (Stargate, Le Jour d'après, 2012), et tous leurs amis... De loin le documentaire le plus superflu : on distingue mal l'intérêt de cette séance d'autocongratulations purement gratuites. Concrètement, les intervenants évoquent plus le phénomène Star Wars que la réelle influence de la saga sur leurs oeuvres.

2. Bandes-Annonces et Spots TV
 
Les bandes annonces de chaque film dont la bande annonce cinéma originale, ainsi que les spots TV sont présentés sur ce DVD.

Vous y trouverez le tout premier teaser, les trailers pour les sorties et re-sorties de la trilogie (plus l'édition spéciale), sans oublier 11 spots d'époque diffusés à la télévision américaine.
Voilà qui va vous donner envie de revoir les films, même si on regrette de ne pas avoir vraiment l'intégralité des bandes annonces de la Trilogie (voir notre dossier sur le sujet), et une qualité d'image pas toujours au rendez-vous.
3. Jeux Vidéo et Galeries de Photos
 

Photos Inédites du Tournage

Vous pourrez explorer la partie dédiée aux archives de Lucasfilm pour découvrir les photos inédites de la TRILOGIE STAR WARS, qui vous mèneront de Tunisie en Angleterre, de la Norvège à l'Arizona et en Californie.

Un bon nombre d'images pour la plupart inédites, exhumées des archives de Lucasfilm. De rares documents d'époque sur les tournages de la trilogie comme on aimerait en avoir plein le disque dur.

Affiches

Les films de la TRILOGIE STAR WARS sortirent en salles à un moment où un nouveau souffle, une alternative s'offrait aux campagnes internationales. Vous pourrez explorer une collection d'affiches de cinéma du monde entier.

Les campagnes d'affichage américaines, anglaises, et quelques variantes internationales, des plus belles aux plus moches. Mais là encore, la collection est loin d'être complète.

Episode III : Création du Jeu

Les adeptes de jeux vidéo pourront tester eux-mêmes les incroyables actions des Jedi de l'Episode III dans le nouveau jeu Star Wars: Episode III. Ce document spécial montre le travail des développeurs de LucasArts en coulisses et sur le tournage pour créer l'expérience Jedi la plus authentique possible. Le jeu Star Wars: Episode III sera disponible au printemps 2005 sur PlayStation®2 et Xbox®.

Star Wars BattleFront : Démo XBox et Bande-Annonce

Alors que les plus incroyables batailles de Star Wars seront disponibles en DVD, les joueurs de jeux video pourront les vivre comme jamais grâce au nouveau jeu vidéo Star Wars: Battlefront de LucasArts, disponible sur PlayStation®2, Xbox® et PC-CD. Le DVD de la TRILOGIE STAR WARS offrira une alléchante bande annonce présentant le jeu vidéo, ainsi qu'une démo spéciale pour les utilisateurs de Xbox qui leur permettra de revivre la bataille d'Endor en tant que rebelle ou soldat impérial, de conduire des AT-ST, de chevaucher des speeder bikes et utiliser les différentes armes qui leur permettront d'accéder à la victoire.

Autre "bonus" purement promotionnel, sans grand intérêt pour ceux qui n'on pas la console...

4. Aperçu de l'Épisode III : Le retour de Dark Vador
 
Aucun autre méchant n'est devenu aussi emblématique que Dark Vador. Symbole du mal depuis sa première apparition sur les écrans de cinéma en 1977, il fait désormais partie de la culture populaire. Enfin, Star Wars: Episode III révèlera comment Anakin Skywalker est devenu le redouté Sith Lord. Dans ce programme exclusif, George Lucas revient sur la chute d'Anakin, tandis que vous découvrirez le nouveau costume de Dark Vador créé pour l'Episode III ainsi que, pour la première fois, comment Hayden Christensen et Ewan McGregor se sont préparés pour l'épique bataille au sabre laser qui est attendue depuis plus de deux décennies : l'apogée de la confrontation entre Anakin et Obi-Wan Kenobi.

Une featurette promotionnelle qui avait l'avantage à l'époque de montrer des images exclusives des coulisses de l'épisode 3.
George Lucas y évoque la destin d’Anakin, puis on assiste aux principales étapes de la fabrication du costume de Vador, jusqu'au tournage de la scène ; ainsi qu'aux répétitions du combat final par les acteurs.
5. Bonus Caché
 
Allez dans le menu "Jeux Vidéo et Galleries de Photos", et entrez le désormais traditionnel code 1138 (l'ordre de saisie des chiffres pouvant varier selon les lecteurs : 1+1+3+8 ou 10+1+3+8...).
Vous aurez alors accès au bêtisier des tournages de la Trilogie.

Un conseil : ne manquez pas de regarder les documents vidéos Les Personnages de Star Wars et La Naissance du Sabre-Laser jusqu'au bout : vous pourrez y voir d'autres images amusantes des tournages.
6. Commentaires Audio
 
Chaque film comprend aussi un nouveau commentaire de George Lucas, des acteurs et des membres de l'équipe dont le réalisateur Irvin Kershner, l'actrice Carrie Fisher, l'ingénieur du son Ben Burtt et Dennis Muren de Industrial Light & Magic.

Les commentaires ont été enregistrés séparément puis remixés ensemble, afin de tenir sur une seule piste audio. Si ce procédé a l'avantage de garantir l'absence de silences, cela se fait au détriment des interactions entre les intervenants. Et on peut se demander si les propos de chacun sont bien présents dans leur intégralité, ou si le monteur son n'en a conservé qu'une sélection. Il faut avouer qu'on aurait parfois plus envie d'entendre le point de vue de George Lucas que celui de Ben Burtt sur certaines scènes.

- George Lucas : il se prête de bonne grâce au commentaire (même si l'enthousiasme ne transparait guère dans sa voix), plus souvent du point de vue du scénariste que du producteur, ce qui reste logique. Toutefois, rien de bien nouveau dans ce qu'il raconte, il reste quand même assez superficiel à mon gout ; et il a parfois des expressions un peu étonnantes, notamment quand il désigne les impériaux sous le nom de "nazis", ou quand il s'agit de parler de la limace de l'espace d'ESB.
Ce que je trouve vraiment regrettable, c'est qu'il ne profite quasiment jamais du commentaire pour justifier ou expliquer les changements de l'édition spéciale/dvd. Ça se limite généralement à répéter sa frustration de n'avoir pu obtenir ce qu'il voulait à l'époque.
En plus, sa voix calme, posée, presque monotone, a légèrement tendance à m'endormir à la longue.

- Ben Burtt : c'est assez rare d'avoir l'ingénieur du son dans un commentaire ; et son discours très didactique est assez intéressant en soi. Mais je reconnais aussi qu'au bout de 3 films, il finit par être un peu lassant à nous décortiquer l'origine du moindre son. A la rigueur, il aurait mérité une piste pour lui tout seul surtout quand certaines de ses interventions se font sur des scènes où l'on aimerait plutôt avoir l'avis de Lucas.

- Carrie Fisher : la seule représentante du casting, probablement pour des raisons de planning ; ce qui est bien dommage. Même si ses interventions sont plus rares que celles de George Lucas et Ben Burtt, elle n'est pas avare en anecdotes amusantes sur le tournage.

- Dennis Murren : ne l'oublions pas, même s'il est probablement ex-aequo avec Carrie Fisher pour ce qui est du temps de parole. Il faut dire à sa décharge que vu les multiples remplacements d'effets spéciaux de l'édition spéciale, sur ANH en particulier, il ne reste plus grand chose de son travail de l'époque à commenter.
Ce qui n'empêche que lorsqu'il intervient, ses informations sur la création des effets spéciaux sont toujours très intéressantes.

- Irvin Kershner : un régal, même s'il passe beaucoup de temps à décrire ce qu'on voit à l'écran, il a toujours des anecdotes amusantes à raconter. En plus, on sent dans sa voix un enthousiasme assez communicatif (ou alors c'est du au plaisir de ne plus entendre Ben Burtt, ou d'être réveillé après une intervention de Lucas ).

Il y aurait surement plein d'autres choses à dire, mais c'est tout ce que je vois pour l'instant. En définitive, je suis assez peu emballé par ces commentaires ; j'aurais préféré en avoir plusieurs séparés, un technique et un avec les acteurs (et pas seulement Carrie Fisher) ; voire même un pour Lucas tout seul. Et il manque aussi les producteurs Gary Kurtz, et Howard Kazajian, qui auraient surement apporté d'autres informations et anecdotes sur les tournages.

Dernier point négatif : le sous-titrage français catastrophique, qui accumule les erreurs et les contre-sens. Comme par exemple teleportation traduit par télékinésie (alors que Lucas évoque la téléportation dans Star Trek) ; ou encore quand Lucas parle de Wormhole (littéralement trou de ver) au sujet de la "caverne" dans laquelle se réfugie le Faucon dans ESB, traduit ici par tunnel spatio-temporel, ce qui serait correct si Lucas parlait de phénomènes astronomiques, et non d'une gallerie creusée dans l'astéroïde par la limace de l'espace...
<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité