StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Celot Ratua Dil
Biographie
 

1. Une vie de liberté et de détention

Celot Ratua Dil était un zelosien, et comme tous ceux de son espèce, il se distinguait par ses yeux et son sang couleur chlorophylle.
Ratua était apolitique depuis toujours. Du fait de son statut d’ancien aristocrate, et de ses anciennes fréquentations, il s’était forgé une idéologie selon laquelle l’Empire ne valait pas mieux que l’Alliance rebelle. Il ne connut que des politiciens véreux, malhonnêtes ou corrompus, comme son oncle Tumia. Bien qu’ayant grandi et été éduqué dans une très haute lignée zelosienne, Ratua se lança dans la contrebande et dans le vol plutôt que de vivre dans l’ennui que lui proposa son destin aristocratique. N’étant que peu doué pour ce métier, il finit par se faire rattraper par la justice locale lors d’un simple malentendu. Alors qu’il trinqua avec l’un de ses nouveaux client, les autorités firent irruption dans le bar où se trouvait Ratua, alors à la recherche d’un gang de pirates. Malgré la véracité de sa version, le juge trancha défavorablement, et inculpa Celot Ratua Dil à tort. Quelques jours après, il se retrouva sur le monde pénitentiaire de Despayre, au milieu de dangereux criminels venant de toute la galaxie. Ratua s’acclimata rapidement à sa nouvelle vie, et alla même jusqu’à sympathiser avec le sergent Nova Stihl qui formait quelques prisonniers aux cours de self défense, question de leur donner une chance de survie un peu plus longue dans l’enfer de Despayre. Comme à chaque séance, Stihl porta son choix sur Ratua pour effectuer le rôle du cobaye, dans le but de mimer une attaque à l’arme blanche. Bien que débutant en combat rapproché, Ratua possédait un don de vitesse de gestuelle et d’exécution qui n’était pourtant pas propre à ceux de son espèce. Il put se sortir comme souvent de certaines situations assez houleuses en faisant appel à ce don si particulier. Il fut dans un premier temps examiné par plusieurs médecins sur Zelos II, sans qu’aucune réponse fiable ne lui fut fournie. On lui parla cependant d’un nouveau genre de mutation mettant en avant la réaction anormalement rapide des fibres musculaires. Comme Ratua accepta d’aider le sergent Stihl, ce dernier laissa en contrepartie le zelosien prendre le dessus sur lui lors des démonstrations devant d’autres détenus, de façon à ce que les bruits de couloir sur les talents de Ratua se propagent, dans le but de lui éviter tout désagrément sur Despayre.

2. En route pour l'Etoile Noire

Celot Ratua Dil savait s’entourer sur Despayre, en prenant soin de ne pas fréquenter les gangs ou autres criminels, mais plutôt certains détenus qui pouvaient éventuellement lui apporter une quelconque utilité à son confort ou train de vie. Au bout de quelques semaines, Ratua fit la connaissance d’un ancien contrebandier d’épices pho ph’eahian nommé Balahteez. Comme la plupart de ceux de son espèce, Balahteez adorait raconter ses péripéties passées à qui voulait l’entendre, même plusieurs fois si l’occasion se présentait. Pour obtenir les informations voulues ou l’actualité galactique, Ratua dut comme toujours écouter à nouveau l’arrestation du Pho Ph’eahian durant une course poursuite qui se solda par la mort accidentelle d’une trentaine de mécaniciens stellaires sur une station d’entretien de chasseurs TIE. Ce fut après une nouvelle histoire de Balahteez que Ratua apprit la construction de la nouvelle station spatiale impériale qui devait avoir pour but de pacifier la galaxie, et d’insuffler de la peur par la même occasion aux ennemis de l’Empire. Peu à peu, et après un certain moment de réflexion, Ratua se pencha un peu plus sur le sujet de l’Étoile noire, et finit par penser qu’il serait bien plus à l’abri sur la station spatiale que n’importe où sur la galaxie. L’idée de tenter une éventuelle évasion commençait à germer dans son esprit. Petit à petit, Ratua évalua les différentes possibilités qui s’offraient à lui, et la solution la plus plausible était de passer par l’intermédiaire d’un détenu du nom de Brun qui s’occupait depuis un certain temps des ravitaillements de l’Empire sur Despayre. Pour l’amadouer, Ratua apprit quelques mots dans la langue de son interlocuteur, et se chargea de dégoter une bouteille de vin de bonne qualité dans le but de se montrer le plus persuasif possible. Les négociations furent rapides, et Ratua arriva à ses fins en obtenant l’accord de Brun pour le laisser entrer dans les conteneurs en direction de l’Étoile noire en échange de tous les biens matériels du zelosien. Comme assurance, Ratua laissa croire à Brun qu’il avait connecté un explosif dans son crane relié à un émetteur qu’il lui remit en mains propres. Quelques jours plus tard, l’évasion de Ratua se concrétisa, et ce-dernier entra dans un compartiment de pièces détachées qui avait pour destination la nouvelle station spatiale de l’Empire. Le voyage clandestin du zelosien fut long et dangereux. Il vivait et dormait depuis plusieurs jours entre des bouteilles d’oxygène et d’hydrogène pur qui pouvaient exploser à tout moment. Afin de tuer le temps sur ce qui se révéla être un périple des plus ennuyeux, Ratua découvrit qu’un droïde de service général était stocké au milieu d’autres caisses, et décida de s’adonner à l’apprentissage des rudiments de la programmation cybernétique, ce qui lui valut une survie de dernière minute lorsqu’un autre groupe de droïdes déchargea les caisses entreposées dans le sas où vivait Ratua. Quelques jours plus tard, Ratua arriva enfin à destination de l’Étoile noire en s’infiltrant dans l’un des conteneurs.

3. L'amour du Coeur Dur

A son arrivée sur l’Étoile noire, Ratua admira d’abord cette architecture unique et incroyable qu’avait construit l’Empire. Il s’était dit qu’avec une telle machine de guerre, les forces impériales étaient surement devenues invincibles, et que finalement il possédait une éventuelle chance de pacifier la galaxie tout en la dominant d’une main de fer. Après une brève visite des alentours, Ratua s’arrêta dans la première cantina qu’il vit, le cœur dur. Quand il entra, la première chose qu’il vit le frappa, une magnifique Twi’lek à la peau caramel servait au bar toutes sortes de boissons alcoolisées. Aucune femme ne l’attira autant par le passé, il tomba sous le charme de cette dernière à première vue. Il commanda une bière à SU-B713 le droïde serveur du cœur dur, et engagea la conversation avec la Twi’lek du bar, Memah Roothes. Au fil de la conversation, Ratua admit à la gérante du cœur dur, qu’il n’était pas un employé de l’Empire, mais un fugitif du monde pénitentiaire de Despayre. Memah Roothes crut à une blague, et continua de dialoguer avec le Zelosien sur divers sujets. Celot Ratua Dil fréquenta chaque jour le cœur dur dans le but de séduire Memah, ce qui se révéla être payant malgré que cette dernière apprit par son videur que Ratua ne possédait ni compte, ni identité sur l’Étoile noire. Après quelques explications avec le Zelosien, Memah Roothes comprit que ce-dernier était bien ce qu’il prétendait être quelques jours plus tôt, un fugitif de Despayre, et non un employé de l’Empire. Ratua lui avoua également appartenir à une haute lignée de politiciens sur Zelos II, et que son arrestation tenait uniquement de la contrebande, et non de violences diverses ou meurtres. Dans les jours qui suivirent, Ratua fit la pénible rencontre du sergent Nova Stihl près du cœur dur sans que ce-dernier ne le vit. Son ancien formateur était un habitué du coin, mais Ratua se doutait que si Stihl le voyait, la déduction d’une évasion planerait vraisemblablement sur lui. Il se fit discret, et attendit par la suite de pouvoir s’infiltrer dans les serveurs de l’Empire dans le but d’enregistrer le planning du sergent Stihl afin d’éviter tout risque sur ses futures sorties. Durant ses premiers flirts avec Memah Roothes, Ratua fit en sorte de fréquenter le cœur dur pendant les heures de service de Nova Stihl.

4. La fin d'une Utopie

En quelques jours, Ratua glana un joli magot grâce à quelques combines douteuses, ce qui lui permit de vivre assez aisément malgré le fait de dormir dans une case depuis son arrivée. Il continuait de fréquenter quotidiennement Memah Roothes en dépensant quelques crédits au cœur dur, et se livra de plus en plus sur sa vie personnelle, ainsi que sur ses revenus à bord de l’Étoile noire. Il lui raconta quelques jolis coups qu’il avait réussi à accomplir comme le vol de pièces électroniques à un quartier-maître, ou de quelques précieuses reventes de matériaux. Il lui montra sa dernière trouvaille, un engin à peine plus gros que son poing qui projetait des hologrammes de la station de combat. Il pirata la petite machine jusqu’à capter le réseau de Despayre, afin de montrer à Memah à quoi ressemblait sa vie avant d’entrer clandestinement sur l’Étoile noire. L’engin projetait des images en direct de la planète pénitentiaire avant qu’un flash vert ne remplace les structures locales. La station spatiale de l’Empire entra en même temps dans un tremblement de forte intensité. Ratuah et Memah comprirent la triste réalité, l’Empire raya Despayre de la carte via le rayon destructeur de l’Étoile noire. Comme la majorité des gens, Ratua pensait que la capacité destructrice de l’Étoile noire servait avant tout à pacifier les peuples, et dissuader tout mouvement de rébellion contre l’Empire. Le Zelosien n’avait pas d’idées préconçues sur cet Empire galactique, mais il ne se doutait pas qu’une poignée d’hommes hauts placés pouvaient mettre fin aux millions de vies qui se tenaient face à eux. Le sergent Stihl reconnut son ancien élève quelques jours plus tard à la cantina; son emploi du temps avait été modifié, et le Zelosien oublia de vérifier les éventuels changements sur les serveurs. N’ayant pas le moral pour entrer dans un conflit avec Ratua, Nova Stihl ne sermonna que légèrement son ancien élève à propos de son évasion et de sa présence sur l’Étoile noire. Nova Stihl, Ratua, Memah, Rodo ainsi que le docteur Divini débattirent pendant plusieurs heures au cœur dur concernant le récent désastre qui couta la vie à des millions de personnes sur Despayre, et jugèrent à l’unanimité que l’Empire avait été bien trop loin dans son entreprise, et qu’il était temps de songer à faire bouger les choses. L’amitié du groupe ne cessa de se solidifier par la suite, et ses membres se donnèrent souvent rendez-vous pour débattre de la situation.

5. Une Evasion de plus

Ce fut Alderaan qui fut frappé par le rayon destructeur de l’Étoile noire quelques jours plus tard. Despayre était un monde empli de criminels et hors la loi, et même si l’acte était atroce, la situation était différente de celle que venait de subir la planète du Sénateur Bail Organa. Le groupe du cœur dur s’agrandit après le terrible épisode d’Alderaan, et compta de nouveaux membres, à savoir Teela Kaarz, Villian Dance et Atour Riten. Le mot d’ordre du jour était de trouver une solution d’évasion qui devait se faire très rapidement sous peine d’assister une fois de plus à des actes meurtriers. Atour Riten, vieux bibliothécaire de la station spatiale émit l’idée de quitter l’Étoile noire à bord d’une petite navette médicale qui pouvait éventuellement transporter un maximum de dix personnes. Bien que très dubitatif sur ce plan d’évasion, le reste du groupe n’eut pas d’autre solution, et valida donc l’idée de Riten. Le plus gros du travail consistait à usurper l’identité du personnel de la station afin de laisser passer les navettes sortantes. Le groupe se quitta sur ces mots, mais n’eut pas le temps de peaufiner son projet. Le com de Ratua clignota environ trente minutes après, signe que Rodo, Memah et lui durent rejoindre rapidement la navette détournée par Atour Riten depuis la salle des archives. Alors que le groupe était en route vers la navette pour s’échapper, une escouade de quinze hommes en uniforme noir croisa leur route. Rodo et Nova Stihl acceptèrent de se sacrifier dans le but de sauver leurs amis et de retenir les gardes. Ils perdirent rapidement du terrain devant le nombre conséquent de soldats adverses. Ratua aida Rodo et Stihl en mettant à terre un garde qui avait les deux hommes en ligne de mire, et se dépêcha ensuite de rejoindre le reste du groupe avant pour finir de prendre soin de refermer le sas derrière lui pour éviter une nouvelle course poursuite. Rodo et Stihl perdirent la vie durant l’assaut, avec la fierté du devoir accompli. Les fugitifs rejoignirent enfin la navette quelques minutes plus tard grâce au docteur Uli Divini qui força le dernier contrôle en faisant passer le groupe pour une urgence médicale. Les fugitifs rencontrèrent une dernière difficulté. Durant leur fuite, Dark Vador sentit l’esprit de Teela Kaarz s’échapper, et ordonna à la navette médicale de rebrousser chemin. Villian Dance accepta, et fit semblant de faire machine arrière pour faire diversion jusqu’à ce que le seigneur Sith se rende compte de la supercherie, et dans un élan de fureur, il décida de faire passer les X-wings de la rébellion au second plan afin de se lancer à l’assaut des déserteurs. La course poursuite ne dura que quelques secondes, Villian Dance dut user de tous ses talents pour faire face au meilleur pilote de la galaxie. Le groupe fut sauvé quand Vador sentit dans la force une présence qui ressemblait étrangement à celle d’un Jedi. Il quitta l’assaut, et se lança à la poursuite du rebelle, Luke Skywalker. Le rayon tracteur de l’Étoile noire fonctionna de nouveau, et attira une fois de plus la frégate médicale. Alors que le groupe se dirigeait tout droit vers un échec, Luke Skywalker fit exploser l’Étoile noire, et le petit groupe de fugitifs put enfin quitter le périmètre de danger autour de la station spatiale. Chacun choisit par la suite sa destination, et Ratua invita Memah Roothes à vivre avec lui sur Zelos II. Il lui confia que sa fortune personnelle était en réalité estimée à un demi milliard de crédits, et que les tours Netaluma sur Coruscant appartenaient à sa famille. Memah se laissa un temps de réflexion avant de donner réponse au Zelosien. Ratua quant à lui, rentra sur sa planète natale auprès de sa famille.

Apparitions
 
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 22/12/2016
Rédacteur(s) : Yocana
Mise en page : Shess'caro'csapla

Sources

L'Etoile Noire

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Celot Ratua Dil. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité