StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
La Destructrice
  • Titre original Destroyer - Knights of the Old Republic #45 et 46
  • Genre Comic-Book
  • Série Les Chevaliers de l'Ancienne République (Vol. 17)
  • Univers Legends
  • Année et période -3963 (Ancienne République)
  • Scénariste(s) John Jackson Miller
  • Dessins Bong Dazo
  • Couleurs Michael Atiyeh
  • Couverture Benjamin Carré
  • Synopsis : Malgré une désastreuse première rencontre avec le Crucible, Zayne Carrick est toujours déterminé à mettre fin à la brutalité de l'organisation. Mais cette fois, il prévoit de la détruire de l'intérieur !

    S'étant lui-même laissé capturé par les esclavagistes, l'ancien padawan arrive au centre d'entrainement du Crucible, où il fait tout ce qu'il peut pour survivre, ne pouvant en apprendre beaucoup plus à propos de l'organisation. Sa connexion avec la Force lui donnera une vision inattendue - un aperçu qu'il ne désire pas nécessairement. Et quand l'ancienne némésis de son amie Jarael apparaît, Zayne commence à craindre que son entrée dans le Crucible soit la plus grosse erreur de sa vie !
  • Note du staff SWU
     (85 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
 
     (85 %)
    Scénario

    Ça y est ! KotOR était connu pour utiliser avec brio l’humour à l’époque des Guerres Mandaloriennes qui n’ont pourtant rien de drôle, mais nous avons enfin un arc d’une noirceur totale, sans une once d’humour. Le contraste est saisissant et rend l’atmosphère encore plus lourde et oppressante. Dans La Destructrice, Zayne tente d’infiltrer le Creuset sans se rendre compte qu’il se jette dans la gueule du loup shistavanéen.

    Zayne rencontre Chantique, la Némésis de Jarael et leader du Creuset. Il apprend le passé commun des jeunes (et plutôt belles gosses ^^) femmes très tôt tombées sur la coupe du Creuset qui en a fait des guerrières d’élite. Le jeu de séduction et de manipulation de Chantique est savoureux tant il laisse un Zayne totalement déboussolé qui remet ses certitudes en question, en plus d’être livré à lui-même en territoire hostile. Sur la planète Volgax, il est confronté au quotidien des esclaves qui s’affrontent jusqu’à la mort afin de forger des combattants à même d’alimenter illégalement les réseaux de combats aperçus dans Ambitions Contrariées. Bien joué de la part de JJM qui apporte ainsi une cohérence profonde à l’Univers qu’il enrichit.

    Les Flashbacks sont excellents ainsi que la révélation sur l’origine du Creuset. Zayne est confronté à la mort et à une cruauté gratuite qui le laisse sans défense. Cet arc d’une obscurité saisissante affecte très profondément notre héros et Chantique parvient à blesser Jarael par l’intermédiaire de l’ancien padawan. A noter que pour la première fois de sa vie, Zayne est plus ou moins responsable de la mort de quelqu’un. C’est vraiment approprié tant l’atmosphère est désespérante pour notre jeune héros qui ne peut cette fois pas compter sur des arnaques de bas étages pour s’en sortir.

    Dessins

    Brian Ching est de retour, et ce jusqu’à la fin de la série puisqu’on a malheureusement appris qu’elle s’achèverait avec Démon, le prochain story arc. Comme d’habitude, ses dessins sont plaisants à regarder et mettent en valeur l’histoire. Il n’y a plus grand-chose à dire sur Ching tant il s’est imposé comme LE dessinateur de KotOR. Avec lui on a désormais l’impression que les personnages sont dessinés tels qu’ils doivent l’être et on a tendance à toujours comparer les autres à Ching.



    La couleur est au niveau avec une utilisation d’une palette bien plus sombre qu’à l’accoutumée qui se marie parfaitement avec l’atmosphère de cette histoire. Benji Carré nous gratifie d’une jolie couv avec une Chantique en maitresse dominatrice S&M sortie de ses fantasmes les plus fous, mais la palme revient à Jim Pavelec qui, pour sa seule contribution à KotOR, a réalisé une sublime couverture pour le deuxième numéro.

    Conclusion



    Cet arc est excellent, un des meilleurs de la série à n’en pas douter. Le scénario et les dessins sont au top et KotOR retrouve une intensité prenante et le niveau de ses débuts alors qu’elle approche de sa conclusion. Les révélations abondent dans cet arc et elles sont de très bonnes factures comme les références à d’autres séries de comics. La fin est surprenante, peut-être un peu précipitée tant on aurait aimé voir Zayne changer entre les griffes du Creuset tel Jacen entre celle des Yuuzhan Vong, mais une chose est sure : on a hâte de lire le final explosif Démon où on nous promet déjà le retour de Malak, le procès de Demagol et la confrontation finale avec le Creuset, rien que ça !
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

127 membres le possèdent (qui ?)
99 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité