StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le Dernier Combat
     (60 %)
    Scénario :

    Alors qu’on pensait la série KotOR de John Jackson Miller achevée et ses personnages enterrés pour de bon, voilà que Dark Horse nous surprend avec l’annonce de cette suite intitulée KotOR - War. On s’en souvient, malgré toutes ses qualités, on avait regretté le manque d’ambition de la série KotOR qui n’avait que partiellement profité du contexte des Guerres Mandaloriennes pour nous offrir des intrigues Galactiques mettant en scène Revan et Malak par exemple. Etant donné le nom de cette suite et les premiers synopsis, on se prend à rêver, finies les intrigues secondaires, JJM va enfin nous faire vivre aux premières loges la guerre que se livrent Mandaloriens et Républicains !

    Malheureusement, le mot rêve est bien choisi. La série, dont on ne sait d’ailleurs pas si elle ira plus loin, nous offre finalement quelque chose de très comparable à sa devancière. Certes l’intrigue est liée aux Mandaloriens, certes il y a de bonnes idées, mais l’ensemble reste décevant. Zayne continue à faire le pitre, sa conduite n’est ni crédible sur un champ de bataille ni vraiment drôle, on espérait au moins voir une évolution chez ce personnage, ce n’est pas le cas.

    Les apparitions de Dallan Morvis ou de Zhar Lestin sont des clins d’œil agréables et tout n’est pas à jeter dans cette histoire. Le cœur de l’intrigue est assez osé et n’est pas sans rappeler les folies de Demagol et de Lucien Draay. Une histoire agréable à suivre donc, on regrettera juste qu’une fois encore on suive un aparté des grandes batailles qui se livrent au front, aparté où pitreries, arnaques et déguisements ont encore la part belle. Ceux qui avaient aimé cet aspect de KotOR s’y retrouveront, pour ma part je voulais voir autre chose et c’est avec un sentiment de lassitude que j’ai constaté que JJM n’avait pas su se renouveler.

    Dessins :

    Sur la série KotOR, on a connu le meilleur (Ching, Weaver…) comme le pire (Dazo, Hepburn…), sur KotOR - War, les dessins d’Andrea Mutti, qui n’avait jamais participé à la série précédente, se rapprochent davantage du pire que du meilleur. Ils ne sont pas vraiment mauvais mais leur style colle mal à ce à quoi on avait l’habitude : on a parfois du mal à reconnaitre Zayne ! Les traits sont durs et assez carrés ce que je n’ai personnellement pas apprécié. Cependant, ils pourraient plaire à certains dans le sens où leur côté rugueux se prête bien à un arc intitulé War.
    Aux couvertures, on ne change pas de la fin de KotOR, c’est toujours Benjamin Carré qui s’y colle avec une réussite certaine.

    Conclusion :

    KotOR : War est donc un bon comic en soit, mais extrêmement décevant si on le met face aux attentes qu’il suscitait chez les fans. Il n’est pas aidé par des dessins qui ne contribuent pas à améliorer l’impression d’ensemble. Alors oui, revoir Zayne, les Mandaloriens, la période KotOR ainsi que quelques caméos croustillants est plaisant mais on était en droit d’attendre bien plus. Ceci dit, cet arc est assez bon pour qu’on ne regrette pas qu’il soit sorti. Il est intéressant de signaler qu’à la différence de KotOR, KotOR - War nous gratifie d’une fin ouverte pleine de potentiel… Cela laisse-t-il présager d’une suite qui enfin ferait la part belle au galactique au détriment des pitreries ? Seul l’avenir le dira.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

110 membres le possèdent (qui ?)
87 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité