StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Nem Bees
Biographie
 
Actif durant la Guerre des Clones, le Chevalier Nem Bees fut l'une des malheureuses victimes de l'Ordre 66, un Jedi qui eut la maigre consolation de périr sur son monde natal, qu'il avait quitté peu de temps après sa naissance afin d'être amené au Temple.

Plus de six mois avant la Bataille de Coruscant, quand les services de renseignements Républicains eurent vent de la possible trahison d'un membre du gouvernement d'Orto, une trahison qui pouvait mettre à mal la neutralité de cette planète et accroitre la vague de sécession touchant une partie de la Voie Marchande de Rimma, Bees, Ortolan de son état, fut bien évidemment celui que le Conseil envoya pour empêcher cela. Avec comme couverture l'identité du défunt marchand Ydde, un de ses congénères que le Maître Ki-Adi-Mundi avait bien connu, Nem s'infiltra ainsi dans la capitale pour débusquer le félon dès son arrivée, en vivant parmi la famille d'Ydde pour maintenir les apparences, mais malheureusement pour lui et son peuple, sa présence ne changea rien à ce qui devait se passer. Quelques jours après qu'il ait débarqué incognito, leur Ministre des Finances dévoila en effet publiquement son allégeance aux Séparatistes, et institua un nouveau gouvernement après être allé au bout de son coup d'état, précipitant de ce fait l'entrée des forces droïdes Confédérés sur Orto



Ne voulant pour rien au monde briser sa couverture et mettre en danger sa 'famille', quand les troupes ennemies entamèrent une marche triomphante dans la capitale, Nem Bees ne put alors que jouer le rôle d'un civil effrayé, mais n'attendit pas longtemps avant de se remettre à l'action. Grâce aux renseignements apportés par une jeune Twi'lek au service du nouveau président, le Chevalier put ainsi multiplier pendant des semaines les actes de sabotage à l'encontre du régime en place, et parvint même à avoir un accès au réseau Holonet, à partir duquel il reprit contact avec l'Ordre et demanda l'envoi immédiat d'un bataillon de clones pour l'aider à reprendre la planète. Puisqu'il avait au préalable infiltré le palais présidentiel et désactivé le générateur de bouclier, quand les forces Républicaines débarquèrent, elles purent sans mal se poser sur le sol de son monde, et il ne fallut rien d'autre au vil régent pour fuir son monde, par crainte de représailles. Enfin débarrassé de la corruption gouvernementale, avec ses troupes et assisté par le commandeur Deviss, Nem Bees n'eut dès lors qu'à anéantir les armées Séparatistes encore en poste sur Orto, une tache qui l'occupa pendant une semaine, jusqu'à ce que Deviss exécute l'Ordre 66 comme il lui fut demandé par le Chancelier Palpatine, interrompant brutalement le Jedi dans un énième assaut guerrier.
 
Dossiers associés
 
Le Dossier Clone Wars    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 01/01/2009

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Nem Bees. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité