StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Dans le vide de l’espace
     (65 %)
    PoursuiteCe numéro jouit d’un scénario fantaisiste qui ne départirait pas à côté de certains Tales récents. Une rafale de turbolaser touche le vaisseau de Luke au moment où il passe en hyperespace et l’expédie dieu sait où. En compagnie de la Leia, il fait la rencontre d’une intelligence extra-terrestre inconnue (oui, même dans la galaxie Star Wars ça arrive) avec laquelle ils doivent se familiariser. Cette dernière est en fait relativement abordable et après les habituelles incompréhensions et scènes d’action qui vont avec, nos héros reviennent en territoire connu pour botter les fesses des impériaux à la source de leurs problèmes.






    Luke et Leia


    Michael Golden déchire ! J’adore ce dessinateur et c’est honteux que pour son unique participation ont lui ait refilé un numéro fill-in qui manque singulièrement d’ampleur. Dans ce numéro, il réalise lui-même dessins et colorisation et c’est une énorme réussite. Les planches sont dans son style traditionnel et très populaire. Les panels sont très détaillés tout en ayant une fluidité qui rend la lecture bien agréable. La mise en scène est terrible, avec énormément d’effets de lumière soignés grâce à une colorisation excellente. La Princesse Leia est magnifique, et même cet horrible vaisseau spatial sur lequel on aurait pu écrire « attention, numéro bouche-trou » est sympathique. Golden n’est pas une légende pour rien et malheureusement pour Infantino, qui est par ailleurs très méritant, il fait souffler un sacré vent de fraîcheur sur la série. Soulignons l’apport de l’encreur, Terry Austin, dont la collaboration avec Golden peut-être encore meilleure. Et un petit regret sur la couverture qui aurait mérité mieux que cet atroce fond orange.

    LukeVoila donc comment transformer un fill-in en une réussite qui éclipse les artistes réguliers. Dommage que ce ne se produise pas plus souvent. On ne va pas revenir une énième fois sur le scénario, il est simplement surprenant que ce numéro n’ait pas été utilisé pour introduire des éléments du film comme l’installation sur Hoth, ou la construction de l’Executor et la constitution de la flotte de Vader. Précisons pour les non-familiers de l’univers Star Wars que ce n’est bien sûr que partie remise. Les éditeurs qui se sont occupés de la franchise au cours des années n’ont pas manqué d’exploiter (certains diront surexploiter) cette période de trois ans séparant les deux films.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

33 membres le possèdent (qui ?)
27 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité