StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
L'Aube des Jedi
  • Titre original Dawn of the Jedi - Into the Void
  • Genre Roman
  • Univers Legends
  • Année et période -25793 (Pré-République)
  • Auteur(s) Tim Lebbon
  • Traducteur(s) Gabrielle Brodhy
  • Synopsis : L'Ancien Ordre Je'daii a été fondé sur la planète Tython. Et grâce à la sagesse de ses Maîtres, Lanoree Brock a appris les mystères et les méthodes de la Force - et s'est avérée être l'une des étudiantes les plus puissantes. Mais aussi puissante qu'ait été la Force en Lanoree et en ses parents, elle a toujours été absente en son frère, qui a grandi en méprisant et en évitant les Je'daii, et dont l'entraînement aux anciennes méthodes s'est terminé tragiquement.

    Aujourd'hui, alors qu'elle mène une vie solitaire en tant que Ranger Je'daii et essaie de maintenir l'ordre à travers la galaxie, Lanoree est convoquée par le Conseil Je'daii pour une affaire urgente. Le leader d'un culte fanatique, obsédé à l'idée de voyager au-delà des limites de l'espace connu, est prêt à ouvrir une porte cosmique, utilisant l'énergie obscure en guise de clé - et risquant de créer un cataclysme qui anéantirait la totalité du système de Tython. Mais ce qui choque davantage Lanoree qu'une éventuelle annihilation du système, c'est la décision des Maîtres de la choisir, elle, pour cette mission. Jusqu'à ce qu'une étonnante révélation lui révèle pourquoi elle a été choisie : l'homme brillant, mais dangereusement fou qu'elle doit traquer et arrêter à tous prix est le frère dont elle a longtemps pleuré la mort - et dont elle doit maintenant avoir peur.
  • Note du staff SWU
     (82 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (76 % - 9 commentaires)
     (75 %)
    Se déroulant durant la même période que les comics de la série La Genèse des Jedi (dont le premier tome est paru en France il y a quelques mois et dont le second arrivera en Août), Dawn of the Jedi – Into the Void avait tout pour plaire : une époque encore jamais exploitée en roman, un système solaire à explorer, des nouveaux personnages, et surtout un lien à établir avec l’excellent premier arc des comics, L’Eveil de la Force. Alors, Tim Lebbon a-t-il réussi son examen d’entrée dans l’Univers Etendu ? 


    I) Tu es de ma famille… 

    Nous faisons donc la connaissance de Lanoree Brock, une Ranger Je’daii rappelée par le Conseil Je’daii pour se voir confier la mission de retrouver son frère, Dalien, qu’elle croyait mort, et qui semble maintenant diriger un culte de fanatiques qui aurait trouvé un moyen de voyager hors du système (des hyperportes, en saluant une première fois les joueurs de The Old Republic). Ceci pourrait détruire Tython, donc Lanoree doit le stopper, et elle va le faire à l’aide d’un Twi’lek, Tre Sana. 

    Tout au long du roman, au gré des nombreux flashbacks, la relation entre le frère et la sœur est très bien travaillée, et c’est l’un des points forts du roman. Le passé commun des deux personnages est fouillé, recherché, et se mêle parfaitement à la quête de Lanoree « dans le présent » du roman. 

    A l’instar des romans de Michael Reaves comme les Medstar ou les Coruscant Nights, le nombre de personnages est très restreint. Malheureusement, là où l’occasion aurait été bonne d’approfondir un peu le caractère de chacun, seul Tre Sana bénéficie d’un traitement digne de ce nom, même s’il reste quelques mystères le concernant en fin de roman. Les autres personnages ne sont que trop brièvement mentionnés et, même s’ils ont un rôle important dans la quête de Lanoree, ils sont trop vite oubliés.


    II) Là-bas… Loin de nos vies, de nos villages
     

    Après avoir parlé des personnages, penchons-nous sur le scénario. Chaque chapitre du roman est séparé en deux parties : l’une où Lanoree poursuit son frère, et l’autre est un flashback, où on la retrouve en compagnie de son frère lors de leur voyage initiatique afin de devenir Ranger. 

    Ces flashbacks sont vraiment intéressants à plus d’un titre. Ils nous permettent d’abord de parcourir la planète Tython, d’en apprendre beaucoup plus sur les coutumes Je’daii, et sur les épreuves qui attendent les Je’daii avant de devenir Ranger. Les différents Temples de la planète sont explorés, les enseignements prodigués sont décrits, le tout agrémenté de nombreux tournants dans la vie de Dalien Brock qui vont entraîner sa chute (ce qui est le deuxième point positif de ces flashbacks). 

    Dernier point, ces flashbacks sont écrits au présent. Oui, au présent, et non au passé simple comme tout roman. Cela peut paraître anecdotique, mais cela permet de s’immerger énormément dans le roman.


    III) Quelque chose de bizarre…

    Tant que j’en suis à parler des coutumes de Tython, un autre point positif est la très grande différence entre les Jedi que nous connaissons durant la Nouvelle République (l’Ancienne d’ailleurs aussi) et les Je’daii de cette époque. 

    En raison de leur équilibre permanent au sein de la Force, il ne faut pas s’étonner de les voir plonger de temps à autres dans le Côté Obscur (pour le quitter quelques secondes après), le temps de tuer quelques innocents, avec des méthodes assez brutales (d’ailleurs je félicite Tim Lebbon à ce sujet, qui décrit des décapitations ou des tranchages de bras de très belle façon) ! 

    On aime ou on aime pas, mais ça change ! 


    IV) A nos actes manqués…

    Comme dit auparavant, sans sa recherche de son frère, Lanoree est amenée à en apprendre davantage sur un mystérieux outil qu’aurait fabriqué son frère, et qui permettrait donc d’ouvrir des hyperportes pour voyager hors du système de Tython. Nous avons alors droit à de belles mentions concernant les Gree (une espèce obscure que les joueurs du MMO The Old Republic connaissent bien (un second salut à eux), et qui serait à l’origine de nombreuses technologies mystérieuses…), point plutôt positif. 

    Malheureusement, le roman est plein de petits détails qui auraient pu s’avérer géniaux s’ils avaient été exploités à leur pleine mesure. Les Gree justement, c’était l’occasion d’en apprendre plus. Lanoree met également la main sur un journal mystérieux qui semble très prometteur. Mais rien de plus.

    Et le lien avec le comic, dans tout ça ? A vrai dire, c’était ce que j’attendais le plus (parce que je suis un grand fan des comics et que je bave en les lisant, mais bon…). Force est de constater que c’est une petite déception de plus (bon, même si ce ne sera une déception que pour ceux qui ont lu le comic) : il faut attendre la fin pour que les évènements de celui-ci soient mentionnés, sans qu’il n’y ait de relation entre les événements du récit et le comic. 


    V) Elle attend… 

    Ou plutôt on attend. On attend une suite. Parce que même si le roman s’avère au final très sympathique, avec une histoire entre un frère et une sœur extrêmement bien gérée, on ne peut pas s’empêcher de refermer le roman en pensant aux innombrables pistes laissées en route, aux questions sans réponses, et au fait que le roman ne fasse que 263 pages. Espérons qu’une suite (ou les comics) nous éclaire davantage ! 

    Un dernier mot pour finir : cette édition HardCover contient un extrait d'une dizaine de pages du second arc de la série de comics, Prisoner of Bogan, ainsi qu'une short-story signée John Ostrander, Eruption, se déroulant avant les évènements du roman. Une vraie plus-value !
  • 15/04/2015
     (90 %)  •  Langue : VF
    Lanoree Brock est convoquée sur Tython par une assemblée de Maîtres Je'daii, qui lui confient une mission de taille : localiser et stopper son frère, Dalien Brock, chef d'une secte de fanatiques qui se font appeler les « Rêveurs d’Étoile ». Porté disparu et considéré comme mort depuis une décennie, Dalien a prévu d'ouvrir la Porte Céleste dissimulé dans les entrailles de l'Ancienne Cité afin d'ouvrir un portail vers le restant de la Galaxie – et tant pis si Tython et l'ensemble du système solaire doivent y rester ! La Porte Stellaire est considéré comme un mythe, mais la quête de Lanoree pour retrouver son frère perdu va l'entraîner dans tout le système solaire et jusqu'au bout, la jeune Ranger croira que les choses peuvent s'améliorer entre son frère et elle...

    Je vais le dire d'emblée : j'ai adoré le roman. L'Aube des Jedi (rah, ce choix de traduction :grrr: !) s'insère parfaitement dans le grand œuvre de John Ostrander et Jan Duursema et, j'ose le dire, améliorer grandement l'univers développé par ces deux artistes. Car c'est à une véritable visite du système solaire à laquelle nous avons droit, la traque de Dalien entraînant sa sœur dans une série de rebondissements captivants ! Et puis la base de l'intrigue : une Porte Stellaire ! :love: Les Gree ! :love: L'Ancienne Cité de Tython ! :love:

    Il est vrai qu'au final, on en apprend guère sur les Gree, ni même sur le fonctionnement de la Porte Stellaire... après tout, le comics s'en chargera ! C'est peut-être, pour moi, la seule faiblesse de l'intrigue, tant on a l'impression à certains moments d'être dans Alias, Fringe, ou n'importe quelle série avec une technologie mystérieuse, avec des personnages s'acharnant à faire genre ils maîtrisent le sujet alors que non. Mais c'est un faux problème, après tout, les personnages eux-mêmes ne savent pas tellement ce qu'ils font, manipulant des reliques d'un passé révolu... :neutre:

    Et puis, il y a les flash-back. Chaque chapitre est l'occasion pour Tim Lebbon de nous narrer le Grand Voyage entrepris par Lanoree et Dalien bien des années plus tôt, un Voyage qui avait connu un dramatique tournant lorsque la quête de Dalien, déjà, l'avait entraîné dans les profondeurs... Et ces flash-back permettent à l'auteur de nous faire découvrir véritablement Tython, ses continents, ses prédateurs, ses Temples et ses Tho Yor, avec en prime la découverte de plusieurs Maîtres Je'daii. C'est fou d'avoir dû attendre un roman pour avoir l'impression de découvrir autant Tython ! :oui:

    Au final, j'ai beaucoup aimé le roman. Vraiment. C'est une très bonne surprise, qui s'intègre parfaitement dans l'univers de La Genèse des Jedi, et nous donne l'occasion d'en apprendre beaucoup plus sur Tython et les planètes voisines. Sans compter la fin, parfaitement liée au premier arc des comics, sans pour autant tomber dans la facilité.

    Une excellente surprise, vraiment ! :oui:

    Note : 85%
  • 16/01/2016
     (80 %)  •  Langue : VF
    Très bon livre qui tient en haleine jusqu'au bout !
    On regrette juste la légère absence de développement de certains personnages
    ainsi que la fin un peu trop brutale, on n'a pas le temps d'atterrir.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

181 membres le possèdent (qui ?)
112 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité