StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critiques de Lost Stars, de Claudia Gray
 
[Critique] Un roman jeunesse multi-périodes !
14/09/2015
ATTENTION, Cette actualité contient des spoilers !

Un spoiler est une information sur l'histoire d'un film, livre, etc. qui, si le lecteur l'apprenait avant de découvrir le film/livre, gâcherait le plaisir de la surprise. Par exemple, nous considérons ici comme spoiler toute information sur les futurs films Star Wars qui ne soit pas directement prévisible à partir des autres films. Pour plus d'informations sur notre système Anti-Spoiler, notamment comment régler vos paramètres, veuillez lire ce dossier.
Bonjour à tous

Après Smuggler's Run, The Weapon of a Jedi et Moving Target la semaine dernière, voici donc les critiques du quatrième et dernier roman jeunesse du programme Journey to The Force Awakens (abrégé JtTFA) paru le 4 Septembre aux USA : Lost Stars, de Claudia Gray.

Comme précédemment, les seuls spoilers présents sont ceux du synopsis. Et même si l'on parle des liens potentiels avec l'épisode VII (avérés ou hypothétiques), ils ne révèlent aucun nom de personnage ni aucun événement présent dans le film.

Ce roman paraîtra en France le 3 Décembre 2015 chez Pocket Jeunesse.






Le synopsis :

Spoiler: Afficher
Le règne de l'Empire Galactique s'est étendu jusqu'à la Bordure Extérieure, et la planète de Jelucan, où l'aristocrate Thane Kyrell et la villageoise rurale Ciena Ree lient leur amour au pilotage. S'enrôler ensemble à l'Academie Impériale afin de devenir des pilotes pour le glorieux Empire n'est rien d'autre qu'un rêve pour tous les deux. Mais les rêves de Thane s'évanouissent lorsqu'il s'aperçoit des horribles méthodes utilisées par l'Empire pour maintenir sa poigne de fer.

Amer et déçu, Thane rejoint la bourgeonnante Rébellion, mettant Ciena dans une position impossible : choisir entre sa loyauté pour l'Empire et son amour pour l'homme qu'elle connait depuis l'enfance.

Désormais dans des camps opposés lors de la guerre, ces amis devenus ennemis trouveront-ils un moyen de se réunir, ou bien leur devoir va-t-il les déchirer, eux et la galaxie ?




La critique sans spoiler de Lain-Anksoo


On va commencer avec un petit constat :

Suivant les centres d’intérêt et les envies de chacun, on perçoit les livres différemment, ici je pense qu’on est au moins tous fans de Star Wars, après, nos goûts divergent. Par exemple, je suis un grand fan du genre horreur donc j’avais adoré les romans de Schreiber et été très critique sur Maul: Lockdown, qui justement ne répondait pas à mes attentes. Mais j’ai d’autres côtés : je suis aussi un romantique dans l’âme qui pense que pour qu’une histoire soit bonne, voire même très bonne, il faut une bonne dose de romance. Or il en est évidement question dans ce livre. Vous me demanderez où je veux en venir ? C’est simple, je suis déjà en train de me justifier pour le fait que j’ai ADORÉ ce roman, mais que de par mon côté un peu fleur bleue, je n’ai sans doute pas été le plus objectif, mais que voulez-vous… je suis un sentimental. Je rajouterai même d’ailleurs que ce roman sera le premier depuis le NOJ que je relirai avec plaisir !


I) Une love story...

Hormis entre Han et Leia, jamais une histoire d’amour n’a été aboutie, approfondie et exploitée entièrement dans l’UE, et même Han et Leia c’est du Legends maintenant...
 
En effet, Star Wars a rarement rimé avec amour, alors que c’est le fondement même de prélogie. Pourtant, les guerres amènent leur lot de tragédies, il était donc facile d’imaginer une histoire à la Roméo et Juliette dans des camps opposés, enfin pas Roméo et Juliette mais Thane et Ciena ! Qu’est-ce qu’une bonne histoire d’amour ? Il n’y a pas de recette miracle (car encore une fois les goûts et les couleurs...) mais à mon sens il ne faut pas que ce soit trop « facile » (exit le coup de foudre mutuel), qu’elle ait son lot de péripéties, et que ça dure !

Je vous plante le décor : 550 pages et une histoire à raconter sur une période de 16 ans. Deux enfants, amis, issus de deux familles qui se détestent, amis puis concurrents à l’académie, collègues puis amants avant de finir ennemis au sein de deux armées différentes. Mais leur force est que leur devoir passe avant tout, pas celui pour leur cause, mais celui qu’ils ont l’un envers l’autre. C’est beau, c’est bien, mais un peu facile...
 
Si votre amant vous quitte, vous et l’armée impériale, pour des terroristes qui tuent vos collègues et amis, ne voudriez-vous pas vous venger et le tuer ? L’attraper ou au moins le blesser physiquement ou psychologiquement ? Il y a quand même le potentiel pour un beau combat à mort en chasseur ! Mais non... Cependant, Claudia Gray semble avoir trouvé la parade : l’impériale, celle qui reste, c’est la fille qui se montre finalement comme moi : trop sensible.

Je finis cette partie en disant que pour un roman jeunesse, ce livre est le livre Star Wars le plus osé que j’ai lu, le mot interdit qui commence par un « S » et finit par un « X » est même écrit plusieurs fois !


II)... sur fond de trilogie ...

Comment revisiter l’ensemble de la trilogie et ses batailles épiques des yeux de jeunes recrues, que ce soit dans un camp ou dans l’autre ? C’est simple, Lost Stars !

Tous ces combats que vous avez aimé sont dans ce livre, que ce soit Yavin, Hoth ou Endor, mais ne vous attendez pas à voir l’ensemble du combat. Ce n’est pas ce qui importe, on sait déjà ce qui s’y passe. Non, vous verrez une partie de celui-ci. Par exemple, vous ne verrez que le combat de chasseurs et pas celui des vaisseaux amiraux, ou l’inverse, ou que le combat d’un point de vue impérial (ce qui change !), bref, uniquement le combat vu par nos héros. Là où ça va plus loin, c’est que nos héros ne sont pas très haut gradés, enfin au début, donc ils n’ont pas à connaitre tous les tenants et les aboutissants de chaque bataille que nous, nous connaissons, les faisant se questionner et montrant un regard neuf sur les deux camps. Il est par exemple très intéressant de voir ce que pense un pilote lambda de Luke Skywalker, du Moff Tarkin, ou de l’Etoile Noire !

Autre chose très intéressante sur la bataille d’Endor, c’est qu’avec ce roman on en est à trois points de vue de cette bataille différents grâce aus livres Journey to the Force Awakens, et tous se recoupent. J’ai vérifié dans Shattered Empire, il y a bien une allusion à l’escadron de notre héros, de même dans ce roman il a des allusions à Shattered Empire et à Aftermath au sujet de cette bataille. Tout est connecté et c’est très bien comme ça ! On retrouve aussi des allusions à pleins d’autres œuvres, que ce soit des livres JttFA, Rebels, TCW et même de petits détails des films.


III)... mais pas que !

On va plus loin que les films en montrant ce qui se passe, avant, pendant, entre et après ! Vous découvrirez encore une fois comment fonctionne la grande machinerie impériale, en en apprenant encore plus qu’avec Tarkin (le roman) notamment sur l’académie et son fonctionnement. Cependant, comme ficelle scénaristique, on notera le fait qu’un officier impérial puisse facilement changer de poste, allant de pilote à stoormtrooper jusqu’à officier de pont avant de revenir à pilote... Alors oui il est important de positionner Ciena au bon endroit au bon moment pour que ses rencontres guidées par le destin, enfin la Force, avec Thane, aient lieu dans les conditions souhaitées ; mais toutes ces rencontres lors des batailles qui se passent ou pas en coulisses des films sont les bienvenues, et comme le dit Thane sur un ton de désespoir « This galaxy isn’t big enough... ».

Un inconvénient par contre, pour toutes ces batailles « coulisses », nos héros, encore une fois, ne connaissent pas les raisons de ces escarmouches, ce qui fait que nous aussi, nous laissant donc dans l’ombre. C’est ainsi que la bataille tant attendue de Jakku, un an après Le Retour du Jedi, est pour ainsi dire passée sous silence et on saura uniquement qui a gagné sans savoir comment et pourquoi. Je vous rassure quand même,  au vu de la couverture on voit bien comment le destroyer s’est crashé !

Justement dans cette fin du livre, a lieu la conclusion de l’histoire de nos amants, pour lesquels on s’est demandé comment ça finira, vivront-ils heureux ? Mourront-ils comme les deux amants de Shakespeare dans un acte désespéré ? Et bien je suis déçu car il faudra un autre livre pour qu’on en sache plus (même si la plupart ne nos questions trouvent réponse dans cette fin, qui reste malgré tout trop ouverte). Mais ensuite vient ce qui me semble être l’indice le plus important au sujet de The Force Awakens, ça en dit beaucoup tout en laissant le doute planer... Savons-nous enfin le fin mot de l’histoire ? Peut-être, peut-être pas...

Je termine juste en disant que ce livre n’est absolument pas Lost Stars... mais Love Stars !


Les plus :
- La liste serait trop longue donc on va dire l’ensemble du livre sauf les moins ci-dessous

Les moins :
- La fin des amants pas assez conclusive
- Bataille(s) dont on ne sait pas grand-chose, surtout Jakku

Note : 90%

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 

La critique sans spoiler de Link


I) Une histoire multi-période

Ecrit par Claudia Gray, une petite nouvelle sur du Star Wars, ce roman pour jeunes adultes du programme Journey to The Force Awakens met en scène deux nouveaux personnages sur une longue période : l’histoire commence en l’an -11 (huit ans après l’instauration de l’Empire par Palpatine) et se termine en +5 (un an après la Bataille d’Endor).

Vous l’aurez compris, les deux protagonistes principaux vont donc vous faire revivre toute la trilogie originale. Mais pas seulement ! Non, vous n’aurez aucun mal à reconnaître de très nombreux passages des films. Cependant, il serait injuste de cataloguer ce roman dans la catégorie « réécriture de la trilogie ». Car non seulement il apporte quelques détails sur certaines choses se déroulant « en off » (comme par exemple l’hyperpropulsion du Faucon Millenium sabotée avant son départ de Bespin) ainsi que des détails savoureux sur des scènes durant lesquelles les héros des films sont présents, mais il narre également de très nombreuses scènes inédites expliquant tel ou tel point du film. Tout ceci évite une certaine monotonie à la lecture, car on apprend toujours des choses.

Le seul reproche que je ferai concerne la première partie du livre, avant les événements d’Un Nouvel Espoir : nos deux héros sont à l’Académie Impériale de Coruscant, et on a un peu l’impression de lire la même chose que dans les romans jeunesse Servants of the Empire (mais heureusement d’un autre côté, cela veut dire que toutes les Académies Impériales fonctionnent de la même façon).


II) Histoire d’amour et une remise en cause

Sur ce point-là, il n’y a pas tromperie sur la marchandise, et le synopsis est clair : les 550 pages du roman tournent autour d’une histoire d’amour entre les deux personnages principaux. Mais rassurez-vous, point de romance à l’eau de rose destinée aux ados pré-pubères, mais plutôt une histoire assez mature (sans verser dans le syndrome 50 Nuances de Grey non plus, ça reste un roman pour les jeunes), avec quelques passages où l’on va prendre en pitié nos héros. Claudia Gray égale presque ici Christie Golden et sa romance Vos/Ventress dans Dark Disciple, même si on regrettera une fin pas forcément idéale (peut-être due à la classification "jeunesse"), mais qui a le mérite d’être ouverte et d’appeler une suite.

L'autre point positif du roman est la description du système Impérial, et un côté pas forcément manichéen. Les lecteurs de l'UE Legends ne manqueront pas de remarquer des parallèles avec le roman L'Etoile Noire de Michael Reaves et Steve Perry. Non, il n'y a pas que des idiots qui servent l'Empire, mais certains personnages vont se rendre compte que derrière un idéalisme se cachent de nombreux défauts. Cette remise en question du système, présente continuellement, permet d'avoir quelques personnages secondaires très intéressants.


III) Et l’après Retour du Jedi alors ?

Vous l’aurez noté dans le premier paragraphe, le roman se termine en l’an +5, soit un peu plus d’un an après la Bataille d’Endor. Je reprochais à Aftermath le manque de concret sur la situation galactique après cet événement, Lost Stars réussit à faire beaucoup mieux en un nombre de pages beaucoup plus restreint (une cinquantaire) : on sait ENFIN ce qui se passe après que les Ewoks aient à eux seuls (ou presque) mis en déroute l’Empire. C’est très bien.

De plus, quelques indices potentiels sur l’épisode VII (qui se déroulera environ 30 ans plus tard, il ne faut pas l’oublier) sont présents, et c’est bien aussi. La fin est assez ouverte pour permettre l’écriture d’autres histoires pour combler ce vide jusqu’au Réveil de la Force, ce que j’espère.

Conclusion :

Lost Stars est selon moi le meilleur des cinq romans JtTFA parus début Septembre. L’aspect « histoire d’amour » pourra en rebuter certains, mais elle est de très bonne qualité, et les compléments apportés aux films valent le détour ! On attend maintenant la suite (car oui, la fin appelle une suite) !

Note : 80%


On attend vos commentaires et réactions sur les forums, et n'hésitez pas à aller poster votre avis sur la fiche du roman également !
Parution : 14/09/2015
Source : Le staff !
Validé par : link224
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 14/09/2015 - 20:10
    Elles ont mis le temps, mais les voici : nos critiques de Lost Stars :hello:
  • 14/09/2015 - 20:28
    mon coup de coeur ! :love:
  • 14/09/2015 - 20:58
    bon bah je vais me le prendre il semble bien! :D
  • 14/09/2015 - 22:06
    Ça se lit bien si on a pas lu les autre romans du cycle ?
  • 14/09/2015 - 22:10
    aucun problème si tu as pas lu les autres :wink:
  • 15/09/2015 - 0:13
    Je dois avouer que la lecture des chroniques de Lain et Link m'a vraiment enthousiasmé. Moi qui, d'ordinaire, ne compte pas me précipiter sur les livres du nouveau canon (ma liste de lecture Legends étant encore bien conséquente), j'ai assez envie de me prendre celui-ci rapidement (et même avant l'Episode VII).
    Des trois autres livres précédemment chroniqués, je retiens que ceux sur Luke et Leia sont les plus intéressants et que celui sur Han peut éventuellement être laissé de côté.

    Par contre, ces quatre livres vont sortir rapidement en France chez Pocket Jeunesse, c'est cool mais, autant les trois livres centrés sur le Big Three sont d'une taille modeste qui trouvera bien sa place dans la collection jeunesse en VF, autant je n'imagine pas une seconde Pocket Jeunesse sortir un pavé de 550 pages (et encore, le Français tend à être plus "long" que l'anglais) dans un collection jeunesse. Doit-on craindre que la VF sabre sévèrement dans le texte original afin de rentrer dans le format (comme j'ai lu que ça s'était fait pour des ouvrages récents, la biographie de Luke Skywalker notamment) ? Ou Pocket a-t-il bien assuré que la traduction serait bien faite sur le texte complet ? :neutre:

    Histoire de savoir si ça a du sens que j'attende la VF ou si je me jette sur la VO dans le doute... :transpire:
  • 15/09/2015 - 7:40
    donc dans les critiques j'ai fais une erreur quand je parlais d'une centaine de pages pour les 3 big three, en effet je les lisais sur PC et il m'indiquait 100 pages

    après les avoir reçu je peux te dire qu'ils font en faite 170 pages
    Mais c'est écrit gros, prend beaucoup d'espace etc si pocket les publie comme d'hab on revient aux cent pages (Lost Stars en faisant 350 sur PC)
    enfin pocket jeunesse n'a pas peur de faire un gros livre car ils ont publié l'adaptation de trilo jeunesse en un seul livre d'un coup qui doit bien faire 600 ou 700 pages, et puis les pages pocket sont plus "fines"

    je crois de mémoire qu'il y a que la biblio verte qui sucré des pages, pas pocket
    et puis c'est pas jeunesse mais du jeune adulte (comme harry potter, eragon, divergente, hunger games, La face Caché de Margo, le truc infâme avec des "vampires" ...)
  • 15/09/2015 - 8:07
    Cela dépend de l'époque. Je me rappelle que la novelisation jeunesse de La menace fantôme à été réduite par PJ, mais à cette époque-là, le YA n'existait pas encore en France et la bibli verte ne faisait pas encore de SW, donc le lectorat de Pocket jeunesse n'était pas le même qu'aujourd'hui.

    Perso, je ne pense pas qu'il y aura de réduction cette fois-ci..
  • 15/09/2015 - 13:50
    Merci beaucoup pour vos réponses. On verra début novembre à quoi ressemble les traductions des trois premiers "Journey to the Force Awakens", il sera encore temps de se rabattre sur la VO à ce moment-là si les retours sur la traduction ne sont pas satisfaisants. :wink:
  • 23/09/2015 - 12:58
    J'ai lu près d'un tiers du livre déjà et je le le trouve vraiment bien.
    La façon dont on suit les héros au fil de chapitres et leur évolution est vraiment un point fort. Ca permet vraiment de s'y attacher et de bien comprendre leurs caractères.
    Au fil du roman, certains personnages connus font leur apparition (comme Tarkin et Leia) et l’imbrication de certains faits marquants de la saga du point de vue de Ciena et Thane sont assez originaux et nous les fait voir d'une autre manière.
    Le fait que l'on soit au coeur de la machine impériale était une très bonne idée. Car dans les films, tout nous est raconté du point de vue de l'alliance. On se demande presque qui étaient les bons au final.
    L'absence deJedi,de Force et du big three donne un coup de jeune à l'univers littéraire de Star Wars.
    Ce roman aurait très bien pu être UEL autant que UEC.

    Je lui donnerai bien une note de 8/10 pour l'instant. Je le préfère à de nombreux autres romans UEL.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité