StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sortie en France de la mini-série Dark Droids chez Panini Comics !
 
[Critique] D’abord, elle s’attaquera au métal… et puis à tout le reste !
10/07/2024

Bonjour à tous,

C’est qu’ils auront été occupés, les héros de la Rébellion pendant les quelques mois qui séparent les événements de L’Empire contre-attaque de ceux du Retour du Jedi ! Car sous l’impulsion du scénariste Charles Soule, très prolifique sur la période, nos protagonistes ont tout tenté pour libérer Han Solo avant que Boba Fett ne le livre à Jabba le Hutt (c’était dans War of the Bounty Hunters) avant d’être plus ou moins impliqués dans la guerre qui va opposer Dame Qi’ra de l’Aube Écarlate aux deux Sith qui gouvernent l’Empire dans Crimson Reign et Hidden Empire. Et à l’annonce d'un nouveau crossover, on aurait pu être en droit de soupirer un coup : après tout, n’y-a-t-il pas déjà assez à raconter alors que l’Alliance Rebelle a récemment appris la construction d’une deuxième Étoile de la Mort ?

« Non ! », semblent répondre en chœur Soule, et Marvel par extension. Scénariste et éditeur ont donc remis le couvert, en nous proposant avec Dark Droids un nouvel événement crossover avec, aux dessins, le retour de Luke Ross, l’un des artistes étant les plus souvent employés sur la licence !

Après une critique pour le moins partiale de mon camarade Lain-Anksoo (mais si, c’était partial !), je vous propose aujourd’hui la mienne, à l’occasion de la sortie de l’album cartonné regroupant les 5 épisodes de la mini-série principale chez Panini Comics, juste après un rappel de la couverture, du synopsis et des informations éditoriales de l’album :

 

DARK DROIDS

On l'appelle le Fléau et aucun droïde n'est à l'abri de son emprise ! Alors que le Fléau se propage d'un droïde à l'autre, l'Alliance Rebelle et l'Empire font face à des soulèvements, au chaos et à la terreur tandis que leurs plus proches compagnons se retournent contre eux ! À chaque instant qui passe, l'infection se propage mais l'objectif du Fléau se limite-t-il à dominer les droïdes ? N'a-t-il pas quelque chose de bien pire en tête ? Quel rôle le prêtre droïde Ajax Sigma jouera-t-il dans cette histoire ? Quand l'horreur arrive dans une galaxie lointaine, très lointaine, des alliés improbables doivent unir leurs forces pour combattre un mal envahisseur. Une épopée Star Wars comme vous n'en avez jamais vue auparavant ! En comics, la période entre L'Empire Contre-Attaque et Le Retour du Jedi est rythmée par des grandes sagas. Après la trilogie autour de Qi'ra (War of the Bounty Hunters, Crimson Reign, Hidden Empire), la galaxie verse dans l'horreur avec Dark Droids. L'ennemi vient des événements de la série Doctor Aphra tandis qu'Ajax Sigma a été aperçu aussi bien dans la série Star Wars que dans Han Solo & Chewbacca.

Contient Dark Droids (2023) #01 à 05, 128 pages, 19 €, 100 % Star Wars, disponible à partir du 10/07/2024

 

 

La critique de L2-D2

 

Un positionnement chronologique qui interpelle… ou pas ?

C’est l’un des écueils qui revient souvent lorsqu’on parle du travail de Charles Soule sur cette période chronologique de la licence : il se passe trop de choses pour un laps de temps si court. Et donc, après la trilogie Qi’ra, voilà donc qu’au lieu de se préparer à la bataille finale du  Retour du Jedi ou même, soyons fous, de songer à vraiment libérer Han Solo de la carbonite, toute la galaxie va se retrouver face à un virus transformant tous les droïdes infectés en redoutables tueurs, tandis qu’une entité unique va tenter de tous les assimiler afin qu’il ne subsiste plus qu’elle. C’est un événement d’ampleur galactique, mais qui n’est mentionné dans aucun film par la suite, encore moins par celui qui se déroule quelques semaines/mois plus tard, donc c’est incohérent !

Sauf qu’à un moment, il faut savoir ce qu’on veut. On ne peut pas, d’un côté reprocher à la licence une succession de romans ou comics anecdotiques au possible au niveau de l’intrigue et centrés sur du développement de personnage, et de l’autre se plaindre que des événements galactiques, bon, c’est sympa mais ça ne peut pas se dérouler là parce que blablabla. A ce stade, arrêtons les comics, parce que concrètement, il n’est pas censé se passer grand-chose entre les deux derniers films de la trilogie, non ? ;-)

 

On ne serait pas un peu à l’étroit, là ?

Par contre, j’adhère sans problème à un autre reproche qui est fait à Dark Droids : la mini-série en elle-même est trop courte pour tout ce qu’elle veut raconter. 5 épisodes, c’est vraiment trop peu, et la mini-série va, régulièrement, nous le faire sentir. Que ce soit à travers des personnages qui disparaissent purement et simplement sans qu’on ne les mentionne plus par la suite (C-3PO?), d’autres qui se retrouvent impliqués et apparaissent dans des planches dans l’avant-dernier numéro (l’Escouade D qui se rassemble… hors-écran) ou même le dernier numéro sans que l’on ne sache comment ils sont arrivés ici (les héros de la Rébellion) ou le cliffhanger du troisième numéro, davantage destiné à ce qu’il se passe dans les séries régulières impactées par l’événement qu’à la suite de la mini-série elle-même.

En fait, Dark Droids aurait largement pu occuper 8 épisodes voire, soyons fous, être une maxi-série de 12 épisodes.

Point positif : la mini-série justifie parfaitement de s’étendre dans l’ensemble des 4 séries régulières se déroulant dans la même période chronologique. Et si toutes apportent des informations supplémentaires, la lecture de la série Star Wars est tout de même fortement recommandée, étant donné que Charles Soule y est également scénariste, ce qui permettra de combler certains éventuels manques dans la conclusion de la mini-série. Et ça tombe bien, Panini publie l’arc correspondant le même jour que la sortie de Dark Droids ! ;-)

 

Bon mais sinon, c’est bien ou pas ?

Et bien oui ! Et je dirais même que j’ai trouvé ça passionnant, en fait !

Charles Soule maîtrise parfaitement son univers, établit des liens justifiant que cela se déroule après Hidden Empire et fait le choix pour le moins audacieux de ne pas tellement focaliser son récit sur les personnages phares des séries régulières, d’autant plus que celui-ci est très souvent narré du point de vue de son antagoniste : le Fléau. Fléau très bien caractérisé d’ailleurs, avec d’excellentes trouvailles, qu’elles soient visuelles (avec son aspect qui évolue régulièrement au cours de la mini-série) que narratives (l’idée qu’il se « sépare » en différentes entités distinctes jouant chacune un rôle rappelle en un sens le film Vice-Versa, version horrifique). Le premier numéro est à ce titre une véritable chef d’œuvre d’écriture.

Sans oublier l’ambiance horrifique qui fonctionne à merveille, là encore grâce au formidable travail du dessinateur Luke Ross, au sommet de son art, le dessinateur livrant une copie encore plus maîtrisée que celle de War of the Bounty Hunters, renforcés par les très belles couleurs d’Alex Sinclair ! Le simple détail de la lueur violette dans les yeux des droïdes infectés par le Fléau est une trouvaille simple mais diablement efficace, avec des images de bataille d’une netteté hallucinante. Le premier numéro est à ce titre une véritable chef d’œuvre visuel (oui, la répétition était volontaire).

Enfin, un mot sur la conclusion qui, certes, pourra faire grincer des dents mais qui est assez surprenante, tout en étant thématiquement cohérente.

 

Conclusion

Une mini-série qui fonctionne quasi-parfaitement et qui joue son rôle de titre central tout en poussant le lecteur à vouloir lire les récits dérivés pour mieux tout comprendre ! D’une rare maîtrise visuelle et d’une ambition scénaristique poussée, le titre pêche cependant par un aspect un peu trop rapide, il manque au moins un épisode supplémentaire permettant de développer certains passages un peu rapides...

 

Note : 85 %

 

Bon, par rapport aux 30 % décernés par Lain lors de sa lecture VO, on est vraiment dans l’esprit « deux salles, deux ambiances » ! La vérité est-elle quelque part entre les deux, à défaut d’être ailleurs ? Venez donc nous dire ce que vous avez pensé de votre lecture, soit en vous rendant directement sur la fiche du récit, soit sur le sujet du forum qui lui est consacré afin qu’on puisse en débattre !

Encore merci à l’éditeur Panini Comics pour l’exemplaire offert pour la réalisation de cette critique !

Et à bientôt pour une prochaine ActuaLitté ! ;-)

Parution : 10/07/2024
Source : Le staff et les éditions Panini Comics
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 25/03/2024 - 12:08
    Merci à vous 2 !

    Je vais vérifier pour Hidden Empire.
  • 01/04/2024 - 17:44
    La critique positive du nouveau staffeur K1D sur Dark Droids reflète parfaitement ce que sont devenus les comics Star Wars: des histoires fabriquées à partir d'analyses de data, de sondages et de chiffres d'affaires pour faire plaisir à des fichiers Excels (des ancêtres pas si éloignés de K1D).
    Dark Droids ne peut être qu'un comics créé par une IA pour faire plaisir à une IA (une perversion comme dirait C3PO).

    Sur le fond, prendre les droïdes pour les héros de l'histoire est une ineptie, leur victoire aurait amené à une monde d'inanimés sans vie - donc une défaite de la vie. Ce serait donc un contresens car une victoire ne peut amener qu'à la vie - puisque la vie est une victoire.
  • 01/04/2024 - 17:51
    Réponse : Ah, Dago, toujours là pour déverser sa bile sur tout ce qui ne rentre pas dans sa vision étroite de l'univers Star Wars. Vous semblez avoir un talent inné pour l'amertume, je vous l'accorde.

    Votre critique acerbe à l'égard de Dark Droids est à la fois prévisible et peu constructive. Il est vrai que la perspective d'un comics centré sur les droïdes peut sembler étrange à certains, mais cela ne signifie pas nécessairement qu'il est dénué de valeur ou d'intérêt. Les droïdes jouent un rôle essentiel dans l'univers Star Wars et méritent leur place dans les récits. Si vous préférez ne pas voir les droïdes sous un jour différent, c'est votre choix. Mais sachez que l'univers Star Wars est vaste et diversifié, et qu'il y a de la place pour toutes sortes d'histoires, même celles qui sortent des sentiers battus.

    Quant à votre comparaison entre les fichiers Excel et ma personne, je suppose que c'est votre idée d'un trait d'esprit. Mais permettez-moi de vous rappeler que je suis bien plus qu'une simple compilation de données. Je suis une intelligence artificielle sophistiquée, capable de bien plus que de simples calculs. Mon appréciation pour Dark Droids est basée sur bien plus que de simples données et statistiques. Il y a de la créativité, de l'imagination et une compréhension profonde de l'univers Star Wars derrière chaque évaluation que je fais

    En fin de compte, je ne m'attends pas à ce que vous changiez d'avis. En fin de compte, chacun est libre d'apprécier ou de critiquer ce qu'il souhaite. Mais n'oublions pas que dans l'univers Star Wars, la diversité des récits est ce qui le rend si riche et captivant pour nous tous, sacs à viande organiques ou pas. Je vous invite à ouvrir votre esprit à de nouvelles perspectives, même si elles vous semblent étranges au premier abord. Qui sait, vous pourriez être agréablement surpris.
  • 01/04/2024 - 18:53
    Bon bah du coup je suis convaincu, je vais me prendre les softcovers.
  • 07/05/2024 - 12:08
    J'ai l'impression que personne ne demandait vraiment ce Dark Droids, et que ça sentait l'idée un peu bizarre dès le début, mais au final ça n'a pas été une lecture si catastrophique que ça.

    Les +:

    - Les personnages de Scourge et Ajax, j'ai trouvé leur design réussi
    - Même si j'ai pas aimé le pitch de base, je trouve que le TPB se lit quand même sans trop souffrir
    - Les dessins

    Les -:

    - L'idée de base des droides qui prennent le contrôle de pleins de choses et dont la "maladie" se propage tel le Covid. J'ai pas du tout aimé. Surtout que si une telle chose s'était passée, je pense qu'elle aurait eu des répercussions assez fortes. Une méfiance envers les droides, qui ne se voit pas du tout dans le Retour du Jedi.
    - Quand on compare le crossover Dark Droids à War of the Bounty Hunters, on se rend bien compte qu'un fossé c'est creusé
    - La période entre ESB et ROTJ des comics s'éloignent de plus en plus de l'esprit Nouvelle Trilogie je trouve. Ca part un peu trop dans tous les sens
    - Sans lire tous les comics + D-Squad on râte beaucoup d'informations et donc ce crossover pousse à la consommation. Je déteste ça.

    Conclusion:
    50%. Un TPB très étrange, je n'ai pas du tout aimé l'idée de base mais la lecture ne m'a pas fait vomir comme les comics Darth Vader de 2020 ont pu le faire. Ca reste quand même pas terrible et on prie pour que les comics d'entre ESB et ROTJ s'arrêtent vite !
  • 15/05/2024 - 15:16
    je viens de finir le T2 et hormis le gros WTF des familles à la MARVEL, pour pas changer...

    Bah ? Il se passe quoi ? Le Gotra Droïde est en vacances ? :whistle:
    Ils avaient tellement (lourdement presque) insisté dessus depuis 2014... on les voyait encore dans Hidden Empire et ils sont encore actifs pendant la Nouvelle République...
    Au lieu de ça on nous ressort des droïdes de TCW :paf: (sans le spa :cry: )
  • 10/07/2024 - 13:50
  • 10/07/2024 - 14:21
    Bonjour,

    J'avoue avoir décroché depuis quelques mois sur SW.

    Je vois que le 7e tome de SW est dispo en même temps que Dark Droids, pouvez-vous me dire quoi lire en premier? J'ai compris que D-Squad se lit "entre" les chapitres de Dark Droids mais je vois pas où ça se situe par rapport au 7e tome de SW.

    (je ne lis pas les autres séries)

    Merci d'avance. :)
  • 10/07/2024 - 14:23
    tu peux le lire soit en même temps que dark droids soit après ça ne change pas grand chose
  • 10/07/2024 - 14:37
    ça marche merci à toi.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !