StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sortie en France de l'intégrale de L’Ère de la République !
 
[Critique] Des Héros et des Vilains prélogiques au programme !
20/01/2021

Bonjour à tous !

Aujourd'hui voit la sortie dans toutes les bonnes librairies de L'Ere de la République, une intégrale au format Deluxe regroupant les 9 one-shots (pour un total de 11 récits) publiés en deux tomes, en septembre 2019 et octobre 2019 et respectivement consacrés aux Héros puis aux Vilains de cette époque. Près d'un an et demi plus tard, Panini comics a donc décidé de publier l'ensemble dans un bel ouvrage, en attendant sans doute que les Eres de la Rébellion puis de la Résistance viennent rejoindre ce tome ! ;-)

Nous vous proposons donc de retrouver ci-dessous les critiques de toutes ces histoires, après un rappel de la couverture et du synopsis de l'album :

Huit aventures épiques mettant en scène vos personnages préférés de la prélogie Star Wars (épisodes I-II-III). Découvrez les instants qui ont défini vos héros favoris, les batailles qui les ont formés, leur éternelle lutte contre le côté obscur. Sans oublier les méchants, qui ont eux aussi des histoires intéressantes à raconter ! Anakin Skywalker, Dark Maul, le Comte Dooku, le Général Grievous, Obi-Wan Kenobi, Jango Fett, la Reine Amidala, Qui-Gon Jinn... Ils sont tous là ! « Une équipe de dessinateurs efficace pour donner vie à ces personnages emblématiques. » (ActuaBD) C'est la scénariste Jody Houser qui s'attelle à ce tour d'horizon des plus grandes figures de la trilogie Star Wars "préDark Vador". Pour illustrer ces différents one-shots : des noms reconnaissables de la sphère comics, tels Luke Ross ou Cory Smith.

224 pages, Panini Comics Deluxe, 28 €

 

Les critiques sans spoilers de Lain-Anksoo



Qui-Gon Jinn: L'Equilibre (la fiche)

Ce comics va-t-il introduire une morale ? Oui ça semble être la norme dans cette pseudo série.
Cette morale va-t-elle être propre aux Jedi et à l’Ordre ? Evidemment.
Mais ce faisant, sera-t-elle originale ? Bien sûr que non. Il s’agit encore des dilemmes moraux vus et revus pour les jedi qu’on nous rabâche systématiquement.
Donc on se retrouve avec une histoire classique de Jedi, le tout auréolé d’une morale tout aussi classique ? Exactement.
Lisons-le sans nous prendre la tête pour passer à autre chose… Si seulement.
Comment ça ? L'histoire n’a pas droit à une conclusion ? Tout à fait, on est dans un one shot qui perd son temps donc la conclusion de l’intrigue on oublie.

Heureusement, bien que simples, les dessins restent efficaces avec une coloration bien punchy ! Ça je te l’accorde !

Note : 29 %

 

 

Obi-Wan Kenobi #1: Mission (la fiche)

Justesse dans le scénario pour la dynamique Obi-Wan et Anakin. Leurs interactions font sens et les deux personnages se répondent naturellement. Cependant l’histoire qu’ils vivent n’en est encore une fois pas une et reste d’un ennui et classicisme abyssaux. Elle aura au moins servi à recanoniser l’espèce Légendes des Fosh.

Les dessins restent forts simples et oubliables, sans audace avec une colorisation standardisée au possible.

Note : 48 %

 

 

 

Anakin Skywalker #1: Le sacrifice (la fiche)

Encore un comics standardisé écrit par un robot. Si on me donnait la chance d’écrire une histoire Star Wars, même sur un one-shot de quelques pages, je serais tellement honoré que j’essaierai d’accoucher de quelque chose de profondément original voire surprenant. Ici la faiblesse du scénario fait que la seule possibilité que je vois, c’est qu’une machine ait écrit ce comics.

Pour les dessins c’est un peu le même combat, c’est au pire très laid et au mieux pas fini.

Note : 9 %

 

 

 

Padmé Amidala #1: Un pont (la fiche)

Ok on a donc une BD où un sniper isolé, seul sur un toit à découvert (qui a la fin ne voit même pas Padmé débarquer dans son dos pour le stopper) met littéralement une œcuménopole (ville-planète) à genoux en menaçant sa classe politique. Ce comics débute donc avec un minimum de sens et se termine de la manière la plus édulcorée possible.

En dessins, on dira juste que c’est le minimum syndical.

Note : 18 %

 

 

Dark Maul: Cendres (la fiche)

Un numéro plus appréciable qui tient surtout à une vision et une morale Sith moins bienveillante que celles des Jedi. Rajoutons à ça des lieux connus et des personnages très cool et on pourrait envisager un début d’intérêt pour cette série. De plus, on reste dans la tête de Maul comme l’ont fait avec succès d’autres scénaristes avant, avec heuresement autant de justesse. Il n’y a pas à dire, l’émancipation du personnage en format comics pré-Episode I reste une réussite.

Que dire des œuvres toujours aussi magnifiques de Luke Ross qui se réapproprie le personnage avec lequel il brilla pour la première fois sur la mini Dark Maul après son naufrage sur l’adaptation de l’Episode VII.

Note : 71 %

 

Jango Fett #1: Formations (la fiche)

Un numéro très sympathique dans le backround apporté notamment via les flashbacks qui illustrent une scène décisive de la vie de Jango Fett, ainsi qu’un tournant pour la galaxie. La mission principale en revanche, reste trop ennuyeuse mais a le mérite d’illustrer à la perfection l’apprentissage de Boba auprès de son père. Ce numéro semble confirmer la tendance que seul les Age Of sur les vilains racontent quelque chose…

Ross continue sur sa lancée offrant toujours des prestations proches de la perfection, à noter cette fois quelques effets de couleur un peu ratés, notamment sous la capuche de Tyranus.

Note : 72 %

 

Count Dooku #1: Le coût (la fiche)

Quand est-ce qu’un one-shot est réussi ? Quand il nous a semblé aussi complet qu'un arc entier ! Cette histoire est un petit bijou de vingt pages qui raconte beaucoup de choses sur le Dooku pré-Episode II, sa relation avec les Jedi, l’Ordre en général, ou encore Palpatine. On apprend pas mal de petits détails, faisant de cette histoire une bonne introduction pour L'Attaque des Clones pour en savoir plus sur cet ancien Jedi mystérieux du film.

De plus la caractérisation de Dooku reste très bonne et la Guerre des Clones a beau ne pas avoir encore commencé, le comte de Serenno est déjà un monstre d’efficacité implacable !

D’un point de vue artistique, je vais arrêter de vous étaler mon amour pour Luke Ross, je rajouterai juste qu’il me semble avoir eu un petit coup de mou sur ce numéro (faut dire qu'il les enchaine), notamment le Togorien qui à mes yeux est raté.

Note : 87 %

 

 

General Grievous #1: Ruines (la fiche)

C’est marrant de voir que les comics les plus intéressants sont ceux sur les méchants car avec les méchants y a toujours à raconter sur leur passé : comment ils sont devenus méchants, qu’est ce qui les anime, quel est leur but etc. Les one-shot sur les gentils, c’est juste des gentils, élevés comme des Jedi depuis leur enfance donc aucun passé à raconter, et qui sont juste motivés par altruisme.

Ce comics Grievous, bien que trop léger, ne déroge pas à cette règle et en montre un petit peu sur le cyborg et sa haine envers les Jedi. On retiendra cependant que lorsque les Jedi construisent un temple ils y placent des pièges idiots à la Indiana Jones. Pas très Jedi les fosses remplies de piques, les dards, les puits de lave et les rouleaux qui dévalent pour vous tuer.

Luke Ross nous livre un Grievous sublime mais pêche un peu sur sa forme de Kaleesh. De plus les miniatures de décors sont un peu baclées.

Note : 58 %

 

Et sans oublier le Age of Republic Special, un numéro spécial regroupant trois histoires courtes !

- Mace Windu : L'arme (la fiche)

Un numéro tout ce qu’il y a de plus oubliable dont le fond semble aussi inexistant que l’intérêt. On suit un bout d’histoire sans aucun contexte avec un dénouement sans aucune surprise. Ok Windu est badass et sait comment se battre, il est trop fort et sait se defaire de toutes les situations, le tout en dispensant une petite morale. Ce qui est sympa mais pas suffisant.

Heureusement les dessins sont de qualité et rendent la lecture encore plus rapide, la colorisation bien que symptomatique de notre époque reste en adéquation avec les illustrations.

Note : 35 %

- Captain Rex and Jar Jar Binks : 501 plus un (la fiche)

Jar Jar blessé dans son estime (il en a une ?) quitte le mode Calimero pour faire ses preuves… sauf qu’on n’a pas la fin, ni même le milieu, tout juste un début. Ça valait la peine de nous infliger ça si c’est pour couper l’action qui semblait intéressante ?

Pas mal de détails en dessins, enfin seulement sur les personnages, les décors sont vides et dignes d’une BD jeunesse.

Note : 12 %

Asajj Ventress : Soeurs (la fiche)

Ce qui est sympa dans cette histoire c’est son intégration parfaite dans la série The Clone Wars. Ce qui est moins sympa c’est sa brièveté (moins de dix pages).

Notons cependant une immiscion pertinente et intéressante dans le fil des pensées et des actions de Ventress. Le reste est trop court pour qu’on puisse le juger correctement.

Les dessins sont cependant, très modernes et vraiment magnifiques avec une colorisation pop qui fait mouche !

Note : 54 %

 

Anecdotique ? Indispensable ? Décevant ? Bon point d'entrée dans la l'univers de la prélogie ? N'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé de l'album en vous rendant sur le topic du forum consacré à cette série !

Parution : 20/01/2021
Source : Le staff
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 11/01/2021 - 7:50
    Corentin G a écrit:En quoi serait-ce une incohérence ? :cute:


    Episode I : (supposément lame bleue)
    Image

    Episode II : (lame pourpre)
    Image
  • 11/01/2021 - 8:13
    Dans le legends ce n'était pas une histoire de prêt de sabre ? Celui de Ki-Adi peut-être ? Je ne m'en souviens plus.
  • 11/01/2021 - 8:15
    Parce qu'on voit le sabre-laser de Windu dans Episode I ?
  • 11/01/2021 - 9:12
    L2-D2 a écrit:Parce qu'on voit le sabre-laser de Windu dans Episode I ?


    On le voit très vite à la fin, mais le sabre bleu c'est que Legend (qui avait tendance à vouloir tout expliqué), dans le canon son sabre est violet des sa construction.
  • 11/01/2021 - 9:35
    L2-D2 a écrit:Parce qu'on voit le sabre-laser de Windu dans Episode I ?


    Oui il l'a à la ceinture tout le temps. :wink:
  • 12/01/2021 - 1:32
    Donc c'est une incohérence du comics tant qu'il n'y a pas d'explication étant donné que c'est toujours les films qui sont le plus importants en terme de canonicité. :neutre:
  • 20/01/2021 - 10:01
    L'intégrale de L’Ère de la République sort aujourd'hui au format deluxe chez Panini ! :)
  • 20/01/2021 - 11:49
    Et avec lui la grande interrogation de l'achat pour moi.
    Le contenu ne m'intéresse pas mais comme je collectionne la plupart des sorties comics :x
  • 20/01/2021 - 12:02
    Tu as déjà les deux cartonnés qui regroupent le contenu ?
  • 20/01/2021 - 12:23
    Non j'ai pas. J'ai jamais été fan des one shot / histoires courtes. D'où le manque des tomes Icones chez Delcourt et autres mini séries dans mes étagères.

    Mais bon, il y a de fortes chances que je passe à la caisse pour ceux là, pour le collec' et pour avoir les issues dessinés par Ross.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité