StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sortie en France de la série Star Wars au format Deluxe chez Panini !
 
[Critique] Pour ceux qui n'ont toujours pas lu cette série !
17/02/2021

Bonjour à tous,

Si l'actualité comics en France, en ce début d'année 2021, c'est le lancement de la nouvelle série régulière Star Wars se déroulant après les événements de L'Empire contre-attaque, Panini Comics n'entend pas nous faire oublier si vite la précédente série, arrivée à son terme à l'issue de son soixante-quinzième épisode.  Et pour cela, quoi de mieux que de republier les douze premiers numéros de la série Star Wars, première du nom, signés par Jason Aaron

Vous l'aurez cependant compris, ici rien n'est inédit, à l'exception du format, Deluxe en l'occurence. En effet, ces épisodes ont déjà été publiés :

- dans les 6 premiers numéros de la revue (bimestrielle et en kiosque à l'époque) Star Wars ;

- dans les deux premiers cartonnés de la série librairie 100 % STAR WARS ;

- dans le premier des deux Absolute rassemblant les épisodes de Jason Aaron ;  

- et même dans deux tomes de la collection Altaya.

Nous vous proposons donc d'exhumer les critiques du camarade Lain-Anksoo concernant ces douze premiers épisodes et trois récits : les arcs Skywalker passe à l'attaque et Epreuve de Force sur Nar Shaddaa sont séparés par Le Dernier de ses semblables, un récit issu du journal du vieux Ben Kenobi que... non, je ne spoilerai rien ! ;-)

Mais d'abord un rappel de la couverture et du synopsis :

Nous sommes au lendemain de la grande victoire de l'Alliance Rebelle sur l'Empire : Luke Skywalker a rallié les Rebelles et l'Étoile Noire a été détruite. Mais l'Empire est loin d'être battu ! Suivez Luke, Leia, Han Solo et les autres dans leurs efforts pour contrecarrer les forces maléfiques de l'Empereur et de Dark Vador. Coup de tonnerre en 2015 : dans le sillage du rachat de l'univers Star Wars par Disney, Marvel va publier des séries inspirées par l'univers des films de George Lucas ! La première série est orchestrée par deux des auteurs les plus en vue du moment, Jason Aaron et John Cassaday (Stuart Immonen remplace Cassaday après six épisodes). Le premier numéro bat des records de vente aux U.S. avec plus d'un million d'exemplaires écoulés !

Star Wars Deluxe, 296 pages, 32 €

 

Les critiques sans spoilers de Lain-Anksoo

 

Skywalker passe à l'attaque

(Star Wars #01 à 06)

https://www.starwars-universe.com/images/livres/comics/ue_officiel/star_wars/sw7_tn.jpg

I) L’Histoire   

Au début de l’arc, elle tient en trois mots, et pas des mots du genre « grandiose, superbe ou encore wahou » mais plutôt : « arriver, BOUM, repartir ». Alors attention je ne dis pas que c’est mauvais, c’est un bon divertissement qui ne fait rien d’autre que donner au public lambda ce qu’il veut : du gros combat, des gros flingues, des chars, des explosions de partout, des poursuites et bien sûr du sabre laser. On a donc droit à une surenchère dans ces, seulement, trois premières issues, allant jusqu’à ramener Vador alors qu’il n'a techniquement rien à faire là …     


Si on y réfléchit deux secondes et que l’on met ça en parallèle avec d’autres œuvres canons : déjà MOI si j'étais chef des rebelles je n’enverrais jamais mes trois/quatre plus grands héros sur la même mission périlleuse au risque de les perdre tous ! Et cela est d’autant plus cocasse que dans la BD sur Leia justement, on refuse de la laisser partir car elle est trop précieuse, ALORS POURQUOI ici on laisse faire ??? Ensuite dans le roman Heir to the Jedi, qui se passe avant, Luke s’entraîne à manier la Force, le genre d’entraînement qu’il aurait pu utiliser à deux/trois occasions dans ces planches, mais encore une fois non on laisse couler. Pour moi le Story Group ne fait pas bien son job, car on se doute qu’ils ne vont pas nous intercaler une incohérence monstrueuse, mais sur ce genre de petits détails, qui ne demande pas de réunir un comité interministériel puisque moi tout seul j’y ai pensé, un peu d’attention ne ferait pas de mal…     
En parlant d’incohérences, la rencontre Vador VS Luke se passe finalement bien, ne pose pas de problème, mais il ne faut pas que ça se reproduise à chaque arc… Seul bémol, vous m’excuserez le terme mais Vador fait preuve d’une connerie sans nom lorsqu’il parle à Luke, en ne se rendant pas compte que c’est lui qui a détruit l’Étoile Noire. Il faut croire que les scénaristes en ont oublié la Force, « Vous ne savez pas qu’en l’utilisant on peut savoir quand quelqu’un ment, ou encore sentir s'il s’agit de la même personne ? » .   
Par la suite, j’attendais beaucoup de ce retour sur Tatooine, retour aux sources, mais finalement c’est mal utilisé et totalement éclipsé par un Boba Fett grandiose ! Un très bon mal pour un bien ! D'ailleurs ce petit journal en fin d'arc me plait bien…    
Et oui notre chasseur de primes préféré tient ici un rôle important, il est dur, impitoyable, implacable… Du Boba comme je veux en voir plus souvent.    


Je ne m’étendrai pas sur la fin d’intrigue de Leia et Han qui est du recyclé à mort de l’ancien canon, voir Infinities (vielles BD Marvel des années 80) où on arrivait sur une planète, on regarde si on peut y installer une base rebelle, on découvre des bestioles/des autochtones/ un piège de l’empire/une menace surgie du passé (rayez les mentions inutiles) et on passe à la planète suivante. Cette intrigue deviendra j’espère aboutie et intéressante dans l’arc suivant…    

Ça reste donc un bon divertissement de masse avec comme d’habitude une résolution de conflit trop facile/rapide, où on évite les scènes qui peuvent poser problème, en éludant ou en sautant directement « à la case Faucon ou X-Wing ». Pour le Faucon d’ailleurs, vous apprendrez qu’on peut, après qu’il se soit fait démonter pendant une bonne heure, le réparer avec un et un seul coup de fer à souder ! A se demander ce qu’ils font dans l’Empire Contre-Attaque…   

36/50

II) Dessins

Il faut quand même en parler, c’est très inégal. Autant des fois je crie au génie ou au grand art, autant des fois je me demande qui sont les patates dessinées… Et c’est d’autant plus bizarre que généralement un auteur sera meilleur en gros plan et un autre pour ce qui est du décor, mais là c’est inégal dans tous les domaines, même si heureusement j’ai vu davantage de « plus » que de « moins ». Après avoir lu l’ensemble, je dirai que l’auteur est bon pour faire un plan « moyen », un mot doit exister mais je n’ai pas fait d’école d’art donc pardonnez le profane que je suis. Il est donc doué pour dessiner un perso qui n’est pas totalement au premier plan ! De même un plan de profil sera très bien exécuté et ressemblant aux personnages des films alors qu’un plan de face pourra vous choquer et vous devrez deviner le personnage à la couleur de ses cheveux.  

  
Cassaday est très doué pour reproduire un posture, une expression d'un personnage issue des films. Il y a des visages je peux dire avec précision : "c'est la tête que fait Luke dans la fosse du Rancor dans l'Episode VI". Je le vois très bien avec sa télécomande à faire pause pour reproduire un élément dans le comics. 
Très déçu aussi des combats de sabres en accordéon sans aucun dynamisme avec une poignée qui rétrécit à chaque case… Je préfère les trainées de sabres floues à ces barres immatérielles...   

 
J’attendais aussi beaucoup des plans spaciaux (entendez dans l’espace) et pour le coup je suis pas déçu ! Cassaday arrive merveilleusement bien à retranscrire les vaisseaux de la saga ! (vous le voyez le « mais » arriver ?) MAIS quand il invente un nouveau vaisseau, c’est la catastrophe… Fade, aucun charisme/esthétique, différent à chaque plan…    
Pour résumer Cassaday je n’aurai qu’un mot : irrégularité !

32/50

+ Les plus

Boba    
Le calepin    
Les véhicules en dessin

- Les moins

Surabondance de Big Three    
Dessin en gros plan    
Conclusions 1000x trop rapides

Note : 68 %

 

Le Dernier de ses semblables

(Star Wars #07)

I) Dessins

Alors tout d'abord, bonjour à Simone Bianchi sur Star Wars. Je dois dire que j'ai été séduit par plusieurs scènes et moins par d'autres. En général, les auteurs qui ont un style très statique, à la Cassaday, sans grand dynamisme, sont doués pour faire des décors et surtout, ce qui nous intéresse dans Star Wars, des véhicules. Je dis ça car Bianchi n'a pas un style statique, on lit le mouvement dans ses dessins… et pourtant les décors et les speeders sont pour moi excellemment bien réalisés.  

Donc à mon avis, Bianchi a plusieurs fusils sur son épaule. De même, je trouve son style assez proche de certains artistes de l'époque Legends grâce à ça et de par mes lectures précédentes, j'étais dans l'ambiance, c'est parfait !  

Bianchi est très doué pour dessiner des personnages de près. Il fait des dessins très travaillés, très détaillés dès qu'on a un gros plan ou une vision globale, entière d'un personnage.  

Mais, il y a toujours un mais, dès qu'il doit placer une personne dans l'arrière plan, ou tout simplement s'il y a un personnage dans le lointain ou dans un plan large, celui-ci correspond tout au plus à une tache flou. Ça m'a très déçu car en effet en général pour les auteurs c'est le dessin "zoom" qui est dur à faire (coucou Larroca) mais là il est maîtrisé, alors pourquoi ne pas s'appliquer autant pour le reste ?  

C'était presque ça, d'autant plus que j'adore ce style "brouillon" aux contours abondants, et aux couleurs dégradés… dommage.  

38/50

II) Scénario

Alors je ne vais pas en parler pendant dix pages, c'est court, trop court. En effet il aurait fallu, pour un one-shot, une version augmentée. Là ça fait que l'histoire tient en vingt pages, mais elle reste trop anecdotique et surtout use de ficelles un peu trop grosses.  

En effet, il aurait été plus intéressant de faire réagir Kenobi à la situation de crise de Tatooine sans faire intervenir Luke. Ses états d'âme auraient été plus intéressants s'il hésitait à intervenir pour un autre enfant… mais avec Luke la question ne se pose même pas.  

Après, toutes les allusions à Luke et les projets qu'avait Ben pour lui sont un très bon point. C'est intéressant de voir ce qu'il avait en tête quand il a atterri sur la planète aux deux soleils à la fin de l'Episode III, même si à terme il ne mènera pas ses projets à bien...  

Dans le genre ficelles trop grosses, à part Luke, on a aussi une certaine scène pendant laquelle les pouvoirs de Ben auraient vraiment du être démasqués, mais personne ne semble noter l'évidence.  

Finalement le gros problème actuel qu'on retrouve pour ainsi dire partout, en roman ou comics : une résolution trop facile/rapide. Plus personne ne prend le temps de conclure ou de trouver des explications plausibles, c'est une déception que j'ai eu pour l'instant avec toutes les œuvres du nouveau canon, sauf le premier arc de Darth Vader.

32/50 

+ Les plus

Dessins détaillés  
Les projets avortés de Ben 

- Les moins

Les dessins de loin   
Trop court, trop facile 

Note : 70 %

 

Epreuve de Force sur Nar Shaddaa

(Star Wars #08 à 12)

https://www.starwars-universe.com/images/livres/comics/ue_officiel/star_wars/sw7_tn.jpg

I) Dessins : Du dynamisme

J’ai abordé au fil de mes critiques artistiques différents aspects que je juge propre à un auteur. J’ai parlé du réalisme, du cartoonesque, des aquarelles et j’en passe. Aujourd’hui il sera question d’Immonen qui, au-delà de nous livrer un excellent travail, nous offre des planches animées. Quel bonheur après Cassaday et son style très (trop ?) statique ! J’ai assisté, pas lu mais bien assisté, à certains des plus beaux combats de sabre laser jamais dessinés dans des BD. Et il y en a des sabres laser dans cette BD, et heureusement, finis les manches qui rétrécissent et les lasers en éventail, on retrouve enfin des illustrations à la hauteur de cette arme mythique.

Autre point à aborder : comme son prédécesseur Immonen n’hésite pas à s’inspirer d’une posture d’un personnage issu des films, recopiant donc la même expression faciale de cette personne que celle qu’elle arbore à un moment précis d’un des épisodes de la saga. Mais il ne s’arrête pas là et nous offre une nouvelle gamme de dessins avec nos héros toujours reconnaissables, donc non inspirés d’un film.

Enfin, on a trouvé un maitre pour l’illustration de la technologie « Star Wars-ienne ». Tout ce qu’il touche en matière de vaisseau ou ville futuriste se transforme en or, même le vaisseau imaginé par Cassaday pour Sana à la fin du premier arc de la série gagne en charisme sous sa plume. Et je ne vous parlerai pas des Destroyers et autre chasseurs impériaux bourrés de détails sans pour autant virer sur la décalcomanie ou le dessin surréaliste.

Nar Shaddaa version Univers Officiel est elle aussi telle que vous l’aviez toujours rêvée, il n’y a rien à redire là-dessus c’est parfait… Quand on ne se penche pas dessus avec une loupe.

Et oui, la perfection n’est pas de ce monde et Immonen ne déroge pas à la règle. Il a un gros défaut, il oublie son arrière-plan. Tout ce qu’il propose au premier plan et impeccable, net, précis… mais les combats qui ont lieu dans le fond ou les scènes lointaines manquent cruellement de détails, de cohérence, possèdent des soucis d’échelle et de proportion et surtout par moments, on ne reconnait plus toujours nos héros.

Dernière remarque : j’aime beaucoup quand un auteur fait dépasser un élément d’un case sur une autre, un bras, un sabre laser, un vaisseau etc, et il s’emblerait que ce soit une des techniques fétiches d’Immonen. Je peux qu’apprécier car c’est une des astuces pour donner de la vie à ses planches !


44/50 
 

II) Scénario : Un second souffle

Que ça fait du bien ! Après un premier arc plat scénaristiquement, fait uniquement pour attirer le lecteur, on arrive sur un scénario plus osé mais pas pour autant plus recherché. Beaucoup d’entre vous vont aimer, mais si je vous demande de résumer l’histoire et de lire votre résumé à haute voix, ça va vous sembler vide, et pour une bonne raison : c’est un scénario simple. Alors à quoi tient votre affection pour cet arc ? Du fan service, et dieu sait qu’il y en a.

Heureusement c’est du bon fan service, c’est du fan service qui ne va pas nous donner uniquement des scènes fun sans intérêt, c’est du fan service qui répond à certaines questions et nous donne du fun utile.

L’ensemble de la situation de l’arc est du réchauffé, avec Luke dans le rôle de la princesse en détresse et ses amis qui doivent le sauver. On a vu ça mille fois dans l’UE Legends. Mais l’intérêt est dans le déclenchement de cette situation et sa résolution. Toute la partie sur Luke est très bien gérée, le tout agrémenté d’une bonne dose de mysticisme Jedi dont on est toujours friand pour un final en apothéose.

Justement ce final, il est très appréciable ! Je me suis beaucoup marré pendant ma lecture de cette douzième issue, je regretterai juste un ton un peu trop léger par rapport à la gravité de la situation mais c’est quelque chose qui s’inscrit bien dans la lignée de la trilogie, donc pourquoi pas.

Et puis dans le final il y a LA scène. Je ne vais pas vous spoiler mais disons que c’est une scène qui risque de diviser (comme celle avec la femme de Han Solo, on va y venir), j’ai décidé finalement de l’apprécier car elle m’a beaucoup fait rire et dedans Chewbacca il a la classe !

Finalement la partie Han/Leia/Sana. Avant qu’elle ne rejoigne celle de Luke , on enchaîne un certain nombre de scènes, dont la seule utilité que j’ai trouvée est de nous présenter le personnage de Sana, dont on se rend compte que c’est une Han au féminin, tout en retardant longtemps l’explication sur leur « mariage » (rassurez-vous, l’explication y est). Et puis sans trop comprendre comment, à la fin, elle devient une petite fille toute fragile, ça manque un peu de cohérence.

Enfin, le gros point noir de la série, il serait temps d’introduire un peu de sang neuf, on ne craint jamais pour nos héros (contrairement à Aphra dans la série Dark Vador), et Sana, pour l’instant, manque de charisme et ne se démarque pas assez …

35/50

+ Les plus

- Immonen
- Du bon fan service 
- Le final et LA scène

- Les moins

- Histoire trop simple 
- Manque de nouvelles têtes

Note : 79 %

 

Un ensemble plutôt sympathique donc, et dont vous pourrez prolonger la lecture en enchaînant directement avec le crossover Vador Abattu, lui aussi disponible au format Deluxe !

Vous découvrez la série ? Vous vous dîtes que c'est l'occasion de vous y remettre ? N'hésitez pas à venir nous donner vos avis ! C'est par ici pour la liste des arcs consacrés à la série sur le site, et par là pour le sujet du forum correspondant ! 

Parution : 17/02/2021
Source : SWU
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 09/11/2020 - 14:49
    Rebelles et renégats (Star Wars #68 à 75), par Greg Pak et Phil Noto

    La guerre contre l'Empire est implacable, obligeant nos héros à se séparer pour mener des missions bien distinctes : tandis que la Princesse Leia et Han Solo se rendent sur un monde gangréné par la corruption dans le but de détourner l'attention de l'Empire, Luke Skywalker va tenter d'exfiltrer une équipe rebelle piégée sur la planète Sergia. Quant à Chewabacca et C-3PO, leur but est de faire sauter un monde sans vie afin de détruire un maximum de Destroyers en orbite. Mais rien ne va se passer comme prévu, et nos héros risquent fort d'avoir besoin de tous les alliés possibles pour espérer survivre, surtout lorsque Dark Vador entre en scène !

    Clap de fin de la série Star Wars... et il était grand temps. Cet ultime arc est une véritable catastrophe, tant scénaristique que visuelle. Il n'y a absolument rien à sauver, tout traîne en longueur (8 épisodes, 8!!!), tout est prévisible, tout est faible, rien n'est justifié, c'est nul. Nul, nul mais nul... :pfff:

    Et Phil Noto aux dessins enfonce le clou. Tout manque de dynamisme, le découpage est à revoir complet – non mais sérieusement, les derniers numéros sont à la limite de l'incompréhensible, les perspectives sont loupées, les plans spatiaux idem... :pfff:

    Bon allez, on arrête de tirer sur l'ambulance. :chut:

    Note : 10 %

    (Non mais sérieux, que ce soit en VO ou en VF, cet arc est collecté en deux cartonnés : fuyez! :non: ).

    (Et puis la phrase d'accroche sur les couvertures VO : Destination Hoth. Lol :cry: )
  • 09/11/2020 - 16:58
    Amen my brother
  • 09/11/2020 - 20:17
    Ce qui choque le plus c'est le nombre de 8 épisodes pour raconter ça. D'un autre côté t'as des histoires comme Rise of Kylo Ren qui doivent se contenter de moitié moins, Tie Fighter 5 pauvres numéros, etc...

    Je me souvenais même plus de ce qui s'est passé avant les 2 épisodes finaux en fait. Tu sens juste que Pak a voulu faire plus grand et plus fort que le Sho-Torun de Gillen alors que c'est ça qui aurait du rester le climax de la série. 3 numéros finaux faisant aller la série jusqu'au 70 auraient suffit, sorte d'épilogue sur Ord Mantell avec nos héros contre Valence embarqués dans une histoire pour protéger la localisation de Hoth.
    Mais non faut se taper... cette horreur abominable.

    Dar Champion, Carpo, les monstres de pierre, etc... Pourquoi créer autant de trucs nazes et superflus si proche de la fin?
  • 24/01/2021 - 23:15
    J'ai lu le tome 13 100% SW et franchement je me demande ce qu'il y a à sauver....Ah si peut-être l'annual 4 qui est ce qu'il est mais joliment dessiné.
    Pour le reste on a le droit aux 3 dernières issues de la série de 2015 et c'est du grand n'importe quoi.
    Au niveau du scénario, au lieu de nous amener à l'Empire Contre-Attaque le scénariste part dans un délire et trouve le moyen de réunir encore une fois tout le monde au même endroit pour créer un affrontement avec Vador qui n'a aucun sens. A oublier très vite!
    Au dessin, ce n'est pas mieux, je n'aime déjà pas Phil Noto en général, sa colorisation ne me plait pas du tout, mais là c'est encore pire, il y a des moments je ne comprends même plus les scènes présentées :pfff:
    Ils auraient mieux fait d'arrêter la série après le run de Gillen pour finir en beauté vu que de toute façon on ne nous donne même pas le lien avec Hoth et le film.

    Ma note 25% grâce à l'annual
  • 17/02/2021 - 15:56
  • 19/02/2021 - 18:53
    Bonjour à tous
    J'essaie de suivre les sorties mais ça devient compliqué.
    Avant d'attaquer les séries Star Wars, Darth Vader et Aphra 2020 en cartonné, il reste quelques issues à paraître.

    Si j'ai bien tout suivi le prochain cartonné (après le numéro 7 d'Aphra ou 8 si on compte la citadelle hurlange) devrait contenir
    - Star Wars - An Echo of Victory
    - Darth Vader - In Service to the Empire
    - Doctor Aphra: Epilogue - Empire Ascendant #1

    Je suis un peu paumé. C'est une sorte de final en crossover pour les 3 séries ?
    Empire Ascendant, j'ai vu le #1, mais j'ai lu quelques parts 4 issues.
    Donc Help me please :x
  • 19/02/2021 - 18:57
    Non tout ça ne sera pas dans un seul cartonné, en fait Empire Ascendant c'était un gros numéro au nombre de pages augmenté et qui contenait les trois histoires que tu listes au dessus (plus une histoire de Bounty Hunters). En France le numéro a été fractionné, l'épilogue d'Aphra sera dans le tome 7, la parti sur BH est déjà dans le tome 1, et les deux autres parties seront logiquement dans les premiers tomes des séries Vador et SW, vu qu'ils servent de prélude à ces séries :)

    Donc après les deux tomes de SW par Pak & Noto et le tome 7 d'Aphra, tu pourras enchaîner directement par les nouvelles séries, il n'y a rien entre les deux (puisque ce numéro conclusif/introductif a été divisé et placé là où il est pertinent de le lire :D )
  • 19/02/2021 - 19:04
    Adanedhel a écrit:Non tout ça ne sera pas dans un seul cartonné, en fait Empire Ascendant c'était un gros numéro au nombre de pages augmenté et qui contenait les trois histoires que tu listes au dessus (plus une histoire de Bounty Hunters). En France le numéro a été fractionné, l'épilogue d'Aphra sera dans le tome 7, la parti sur BH est déjà dans le tome 1, et les deux autres parties seront logiquement dans les premiers tomes des séries Vador et SW, vu qu'ils servent de prélude à ces séries :)


    Ah ben super merci, tout est plus clair.
    Bon il faut quand même attaquer les cartonnés des séries 2020 pour avoir les fins des séries 2015.
    Ce sont de sacrés commerçants chez Disney/Lucasfim/Marvel.

    Bon du coup hormis, l'Aphra à paraître et le Bounty Hunters 1, je suis à jour.

    Adanedhel a écrit:Donc après les deux tomes de SW par Pak & Noto et le tome 7 d'Aphra, tu pourras enchaîner directement par les nouvelles séries, il n'y a rien entre les deux (puisque ce numéro conclusif/introductif a été divisé et placé là où il est pertinent de le lire :D )


    Je comptais finir Aphra 2015 et continuer uniquement SW et Vador.
    Pour Bounty Hunters, je me tâtais.
    Mais l'annonce du méga crossover cette semaine entre les 4 séries risque de me faire revoir ma position.
    A la limite, j'arrête Aphra après le 7 et je remplace par Bounty Hunters.
    Moi je crois que je vais faire ça (je réfléchis en même temps que j'écris :think: )

    Bon merci en tout cas.
  • 19/02/2021 - 19:59
    gregfox a écrit:
    Ah ben super merci, tout est plus clair.

    De rien ! ^^


    Bon il faut quand même attaquer les cartonnés des séries 2020 pour avoir les fins des séries 2015.
    Ce sont de sacrés commerçants chez Disney/Lucasfim/Marvel.

    Pas totalement, le segment de Star Wars par exemple est écrit par Soule et concerne les parents de Poe Dameron, il n'a donc pas vraiment de lien avec ce que fait Greg Pak et permet uniquement à Soule d'introduire sa série à lui (pareil sur le segment de Greg Pak qui introduit son Vador, mais je l'ai trouvé moins réussi celui là). Donc le positionnement dans les tomes reliés est plutôt cohérent !

    Je comptais finir Aphra 2015 et continuer uniquement SW et Vador.
    Pour Bounty Hunters, je me tâtais.
    Mais l'annonce du méga crossover cette semaine entre les 4 séries risque de me faire revoir ma position.
    A la limite, j'arrête Aphra après le 7 et je remplace par Bounty Hunters.
    Moi je crois que je vais faire ça (je réfléchis en même temps que j'écris :think: )

    Bon merci en tout cas.


    Ah oui, les nouvelles séries qui débarquent amènent toujours à ce genre de réflexions (en ce moment c'est sur les X-Men que je me fais des noeuds au cerveau, j'aime quasi toutes les séries mais c'est compliqué de tout acheter :transpire: ). J'ai trouvé le premier tome de Bounty Hunter très très bons en tous cas, pour moi c'est facilement la plus solide des 4 ongoings :oui: et vu qu'on a plus trop de mini-séries en ce moment, ça laisse un peu de place pour suivre plus de titres ^^
  • 20/02/2021 - 9:31
    Merci de ces compléments d’info.
    C’est exactement ça pour l’achat des séries. Je sais que j’en ai pour deux ans encore (à minima) avec les séries entre ESB et ROTJ.
    Après je verrais ce qui est annoncé. Mais je doute qu’ils continuent SW après ROTJ même si ce serait le plus interessant pour moi mais je pense comme tout ce qui se passe pendant la trilogie qu’ils seront trop bridés concernant l’apprentissage de Luke et la création du nouvel ordre. Si on fait le bilan de SW 2015 et même le début de 2020, tout l’apprentissage de Luke est occulté, de même que nombreuses questions introduites par les films auxquelles on attend des réponses. Tout cela est assez rageant.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité