StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sortie en France du roman Leia - Princesse d'Alderaan
 
[Critique] Trois ans et demi après sa sortie, le roman arrive enfin en France
25/02/2021

Il y a des romans qu'on n'espérait plus en version française : Leia - Princesse d'Alderaan de Claudia Gray fait partie de ceux-là. Initialement publié outre-Atlantique en septembre 2017 dans le cadre du programme Voyage vers Star Wars - Les Derniers Jedi, le roman met en vedette la Princesse Leia, quelques années seulement avant que nous ne fassions sa rencontre dans le film fondateur, Un nouvel espoir.

L'attente valait-elle le coup ? Mes camarades Lain-Anksoo et link224 vont vous donner leur avis sur la question ! Mais avant cela, comme de coutume, voici un rappel de la couverture et du synopsis :

Synopsis :

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... vivait une princesse qui allait devenir une légende.

À seize ans, la Princesse Leia Organa se retrouve confrontée au plus grand défi de sa courte vie : faire ses preuves dans les domaines du corps, du cœur et de l'esprit, afin de mériter son titre de princesse héritière du trône d'Alderaan. Pour ce faire, elle suit des cours de survie rigoureux, s'exerce aux rouages de la politique et dirige diverses missions humanitaires en faveur de planètes souffrant du joug impérial. Mais sa future intronisation n'est pas le seul souci de Leia. Ses parents, Breha et Bail Organa, se comportent étrangement ces derniers temps. 
Bien décidée à percer leur secret, Leia se place dans des situations périlleuses qui finissent par attirer l'attention de l'Empire...

Pocket, 400 pages, 10 €

 

La critique sans spoiler de Lain-Anksoo

 

Leia – Princess of Alderaan. Roman jeune adulte « Voyage vers l’Episode VIII » tout comme l’est le roman Phasma, possède indéniablement plus de liens avec le film (et plein d’autres médias on le verra) que son collègue, cependant l’histoire qu’on pourrait résumer par « Leia a 16 ans » vaut-elle le coup ? C’est ce qu’on va essayer de déterminer.

 

Roman jeune adulte

Je ne l’ai jamais dit assez, et pourtant je l’entends encore à droite à gauche et ce même dans la bouche de professionnels, ce n’est pas un roman jeunesse. Comme l’ont été Etoiles Perdues, du même auteur, Ahsoka et Rebel Rising, il s’agit de romans "jeune adulte" destinés à un public un peu plus mûr.

Ici on a tout ce qui fait la recette d’un roman de ce type : une ado qui se rebelle contre ses parents, des secrets de famille, une romance et des amitiés naissantes. Pas de doute Claudia Gray répète sa recette d’Etoiles Perdues avec presque autant d’émotion.

Cependant ici ça marche moins bien, Etoiles Perdues, premier livre centré sur des personnages 100% inédits possédait son charme sur l’incertitude de son dénouement et grâce à une relation némesique entre les protagonistes. Ici tout le monde est à peu près du même bord, l’histoire se déroule sur une période de quelques mois et on s’intéresse à un personnage connu : Leia.

On a donc l’exemple parfait d’un roman jeune adulte Star Wars : une tranche de vie d’un ou plusieurs personnages ; réfléchissez, dans les romans Etoiles PerduesAhsoka et Rebel Rising il n’y avait pas de but en soit, juste nous raconter une partie de la vie de certains héros. Ici c’est donc naturellement au tour de Leia de nous dévoiler une partie de son histoire, celle où elle prit conscience de la Rébellion et l’a rejoint.

Le tout s’enchaine très bien de missions en missions, de réunions en réunions, d’expéditions en expéditions et de formations en formations. Elle est jeune, elle traine avec ses camarades, étudie avec eux, assiste à des banquets, se prépare à devenir sénateur… Une vie de princesse en somme.

Heureusement le tout est entrecoupé par son intérêt et sa découverte des activités rebelles de ses parents et d’autres sénateurs. Découvertes dont les conclusions ne seront malheureusement pas livrées dans ce livre à part en ce qui concerne son « recrutement » final par l’Alliance.

 

Princesse Leia, juste un prétexte ?

Voilà une chose qu’on n’avait pas vraiment vu depuis le roman Tarkin ou Catalyseur : on se fiche de l’histoire (qu’il y ait un fil rouge comme dans Tarkin, ou pas comme dans Catalyseur) on se sert de notre roman pour balancer plein d’infos sur la galaxie et faire des liens avec pleins de médias !

Claudia Gray, en auteur confirmée de Star Wars, lance déjà des références assez subtiles à ces autres livres, pour certaines il faut bien chercher pour les trouver… allant jusqu’à donner plus d’informations sur un certain objet de Liens du Sang ! Rien de flagrant ceci-dit, c’est fait dans la dentelle.

Mais elle ne s’arrête pas là, car Rogue One et tous les livres qui y sont rattachés y passent aussi, ainsi que l’Episode IRebels bien sûr, le roman Tarkin et j’en oublie sans doute. Elle crée donc un livre très bien ancré dans son époque in universe, l’époque Impériale.

Mais comme on est dans un roman voyage vers l’Episode VIII on ne pouvait s’arrêter là. Et n’étant pas au fait de toutes les informations concernant ce film j’ai noté deux très grosses références au futur film que je ne développerai pas ici (no spoil). Cependant si vous avez filtré toutes les informations relatives aux Derniers Jedi vous ne vous rendrez même pas compte des liens présents.

Enfin le dernier intérêt de ce livre au-delà de le relier à d’autres histoires et de donner des détails sur pleins d’éléments méconnus de la galaxie, Alderaan et les parents de Leia en tête, est le destin de certaines planètes absentes depuis un moment des films et de personnages qu’on n’a pas vu depuis très longtemps.

 

Conclusion

Le roman possède un intérêt certain pour ce qui est des coulisses de la galaxie, des Organa et d’Alderaan ainsi que pour l’émotion qu’il véhicule. L’histoire quant à elle n’est qu’une tranche de vie, à vous de voir si c’est ce que vous appréciez.

 

Les plus :

  • Les coulisses
  • Voyage vers l’Episode VIII

Les moins :

  • Une histoire qui n’en est pas vraiment une

Note : 76%

 

La critique sans spoilers de Link

Honnêtement, si j'ai mis aussi longtemps pour le lire, c'est parce que ce roman ne m'attirait pas. Leia sur Alderaan trois ans avant l'épisode IV, c'est pas franchement le sujet le plus palpitant qui soit. Au final, mes craintes n'étaient pas tout à fait fondées. 

Parlons d'abord de ce qui est bien. En apprendre plus sur Alderaan et la politique, déjà, ainsi que sur les parents adoptifs de Leia. Même si Bail a eu son heure de gloire dans la prélo, Breha restait quant à elle inconnue, il faut dire ce qui est. On en apprend donc beaucoup sur elle, et c'est bien. La caractérisation de Bail m'a en revanche un peu gêné par moments, certes il est protecteur, mais également presque odieux avec Leia. L'histoire se déroule donc au moment où Leia demande officiellement à être héritière au trône, et les épreuves qu'elle doit accomplir vont l'amener à découvrir les agissements de ses parents contre l'Empire. Oui, à 16 ans. Auparavant, elle n'en savait rien. Je trouve ça moyen mais bon, c'est très bien amené, malgré quelques ficelles imputables au public cible de ce roman. 

Autre point positif, les easter eggs et références en tout genre. Le plus important étant Amilyn Holdo, ça fait au moins un personnage de l'épisode VIII développé correctement avec un background plutôt intéressant et amusant (au contraire de l'insipide Phasma dans le roman du même nom). A noter également des liens avec Bloodline et TCW, bienvenus, ou encore l'apparition surprise de Panaka... 

Mais des problèmes, il y en a. Le principal étant l'absence totale de fil rouge, de véritable histoire racontée. Oui Leia devient au courant pou la Rébellion, oui Tarkin se méfie de plus en plus d'elle (les dialogues entre le Moff et la Princesse sont savoureux) mais c'est tout. On a bien droit à une répétition de scènes de "courses d'orientation en classe de découverte" dont je n'ai toujours pas compris l'intérêt, ou encore à la première amourette de Leia... mais c'est tout. En parlant d'amourette, celle-ci est clairement là pour faire descendre le roman au niveau "roman Young Adult" sauf que c'est très très mal fait, avec certaines scènes que même des adolescentes prépubères vont trouver niaises. Alors que Gray nous a prouvés qu'elle pouvait bien faire en terme de romance avec Etoiles Perdues. Cela tranche assez avec certaines scènes plutôt violentes pour le même public. Au final, l'alternance de scènes "planplan" avec des scènes très intéressantes ne fait que desservir le roman. 

C'est donc un roman assez inégal. Si je devais comparer avec le roman Ahsoka, qui est dans la même catégorie, je dirais qu'à l'instar de ce dernier, c'est un roman "tranche de vie" qui se déroule sur quelques semaines à peine, sans trop d'impact sur la galaxie. Mais, contrairement à Ahsoka, ce Leia - Princess of Alderaan propose des scènes très intéressantes et marque un tournant dans la vie de Leia. On est cependant loin du niveau d'Etoiles Perdues.

Note : 60 %

 

N'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé du roman en vous rendant sur sa fiche ou sur le topic du forum !

A bientôt pour de nouvelles publications en France, et je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour ma propre critique de ce roman, cette fois-ci basée sur l'édition française publiée chez Pocket ! ;-)

Parution : 25/02/2021
Source : Le staff SWU
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 25/02/2021 - 12:02
  • 25/02/2021 - 12:55
    Je ne l'ai pas vu en allant à la fnac aujourd'hui... je retenterai ce week-end :transpire:
  • 25/02/2021 - 14:03
    Je suis passé à la Fnac ce matin et en effet... le prix est de 10 euros...

    C'est incroyable de passer à un prix à deux chiffres pour un livre de poche :shock:
    Qu'est-ce qui vaut cette augmentation ? J'ai beau avoir feuilleté le livre, il n'ya rien de particulier et est plutôt moyen en nombre de pages...
  • 25/02/2021 - 14:37
    Dark Stratis 23 a écrit:C'est incroyable de passer à un prix à deux chiffres pour un livre de poche :shock:

    Oh, ça fait longtemps que chez moi, un livre de poche oscille entre 16 et 18 balles... :paf:
  • 25/02/2021 - 14:41
    Dark Stratis 23 a écrit:Je suis passé à la Fnac ce matin et en effet... le prix est de 10 euros...

    C'est incroyable de passer à un prix à deux chiffres pour un livre de poche :shock:
    Qu'est-ce qui vaut cette augmentation ? J'ai beau avoir feuilleté le livre, il n'ya rien de particulier et est plutôt moyen en nombre de pages...


    Récemment Urban Comics à annoncée qu'ils augmentaient le prix de leurs comics d'un euro suite aux Covid. Pocket à du augmenter les romans de poche de 50 centimes sans l'annoncer.
  • 25/02/2021 - 17:14
    L'augmentation de prix ne porte que sur ce titre. Sans doute une question de rééquilibrage, mais je n'en sais pas plus (ce n'est pas mon domaine). Bien sûr, ce n'est pas lié au nombre de pages.
  • 25/02/2021 - 20:15
    Dark Stratis 23 a écrit:Je suis passé à la Fnac ce matin et en effet... le prix est de 10 euros...

    C'est incroyable de passer à un prix à deux chiffres pour un livre de poche :shock:
    Qu'est-ce qui vaut cette augmentation ? J'ai beau avoir feuilleté le livre, il n'ya rien de particulier et est plutôt moyen en nombre de pages...

    La technique sur la FNAC c'est de l'acheter en click and go, il sera à 9,5€. En tout cas à Nice c'est le cas :) :jap:
  • 01/03/2021 - 12:01
    Ca y est, roman trouvé ce matin :D
  • 19/03/2021 - 16:39
    Alors, qu'avez-vous pensé du roman ? Voilà mon avis ! :)

    La scène dans laquelle Leia rencontre Panaka et QU'IL COMPREND !!! :shock: est déjà l'une de mes préférées, qu'on soit Légendes ou Officiel !
  • 19/03/2021 - 18:14
    Ca tombe bien, je l'ai fini avant hier, et j'ai trouvé ça pas trop mal malgré les 200 premières pages qui installent la situation de façon très très longue quand même.

    Après, tout ce qui suit est beaucoup plus intéressant.

    Le plus savoureux reste les échanges entre Léia et Tarkin, et l'implication progressive de la princesse dans la rébellion. On voit se façonner le caractère de "la" Léïa que l'on retrouvera dans ce que j'appelle toujours "La Guerre des Etoiles".
    On en apprend aussi beaucoup du couple Breha et Bail Organa : ce qui est un vrai plus dans ce roman.

    Petit "Hic" : Claudia Gray a la fâcheuse habitude de répéter souvent les mêmes choses, des fois qu'on ait pas compris, s'en est presque agaçant.

    Et le gros point positif de ce roman, c'est Holdo quand même : le personnage est bien barré à souhait. Même s'il est maladroit de l'introduire en lui faisant dire d'emblée qu'elle aime frôler la mort et que cela la rend plus vivante. Du coup, la grosse excuse pour qu'elle aille se fracasser dans TLJ :pfff: J'espère revoir ce personnage dans un roman qui lui soit consacré, du moins en partie.

    Et, la fin quand même NianNian : quand elle enterre Kier en se disant qu'elle ne pourra plus jamais aimer tant qu'elle n'en aura pas fini avec l'empire.

    On est dans du YA, pas de doute (désolé pour ceux qui défendent ce genre d'écriture), on est loin de "Etoiles Perdues" qui m'avait fait une bonne impression, mais là, c'est juste juste ^^

    Comme on est dans une société qui désormais note tout tout tout : Ma note : 70% (quand même, hein ?)

    EDIT :

    L2-D2 a écrit:La scène dans laquelle Leia rencontre Panaka et QU'IL COMPREND !!! :shock: est déjà l'une de mes préférées, qu'on soit Légendes ou Officiel !
    En effet, j'avais oublié ceci, c'est vraiment un bon passage ;-)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité