StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Etoile Noire
  • Nom original Death Star
  • Catégorie Stations spatiales
  • Sous-catégorie Modèle nominatif
  • Type Station Militaire
  • Fonction Plateforme d'Attaque
  • Constructeur Empire Galactique
  • Taille 120 km de diamètre
  • Equipage 265.675 membres d'équipage, 52.276 canonniers et 42.000 techniciens
  • Passagers 607.370 soldats, 25.984 Stormtroopers, 167.000 personnels naviguants
  • Armement Superlaser, 7.200 Chasseurs et Bombardiers TIE, 3.600 Navettes d'Assaut, 4 Croiseurs d'Intervention
  • Accessoires 1.600 barges Y-85, 1.400 TS-TT, 1.400 TB-TT, Baies et Docks de maintenance
  • Système de propulsion Propulseurs à ions géants; 123 hyperpropulseurs de classe 1
  • 1ère apparition Episode IV : Un Nouvel Espoir (An 0)
Description de la Station
 
L’Étoile Noire, ou première Étoile de la Mort, est une station spatiale mobile d’un diamètre de 160 km équipée d’un superlaser dévastateur capable de détruire une planète.


Le superlaser

C’est l’arme principale de l’Étoile Noire ; huit faisceaux alimentés par des réacteurs à hypermatière, capables de converger pour créer un rayon dévastateur capable de détruire une planète d’une seule salve. Cette prouesse technique est le résultat des recherches de l’Initiative Tarkin et du scientifique Galen Erso, spécialiste des cristaux Kyber, essentiels pour le fonctionnement de l’arme. Ils permettent en effet de concentrer et de balancer les flux énergétiques des huit lasers secondaires, évitant ainsi un déséquilibre au potentiel dévastateur. Les cristaux en question sont issus du pillage des temples de la Force sur Jedha.
Huit postes de tir, disposant chacun de sa propre équipe d’artilleurs, assurent l’alimentation et le ciblage du superlaser au moyen d’un processus technique des plus complexes.  

La station

Les voyageurs stellaires apercevant l’Étoile Noire découvrent d’abord une immense sphère, semblable à une petite lune. Ce n’est qu’ensuite, en voyant l’immense cratère du superlaser qui occupe une grande partie de l’hémisphère nord, ou la teinte métallique de sa surface, qu’ils comprennent que la structure n’a rien de naturel.
L’architecture de l’Étoile Noire s’inspire néanmoins des planètes habitables parsemant la galaxie. La surface est couverte de bâtiments immenses, divisés en secteurs fonctionnels et qui abritent casernes, postes de tir turbolasers et autres entrepôts. De nombreuses tranchées de plus ou moins grande taille donnent à la station son aspect particulier, mélange de niveaux de gris. La plus importante d’entre elles se situe au niveau de l’équateur ; elle accueille de nombreux hangars accueillant les vaisseaux de petite taille qui accostent – volontairement ou non – sur la station spatiale, ainsi que les moteurs subluminiques à ions qui lui permettent d’ajuster sa position. Au-dessous de cette fine couche habitable lourdement blindée, de nombreuses installations techniques se succèdent jusqu’au cœur de la station :  le réacteur central, qui comprend la centrale énergétique et les systèmes de propulsion.
Car malgré sa taille immense, l’Étoile Noire dispose d’hyperpropulseurs qui lui permettent de se déplacer d’une cible à l’autre. Il lui faut effectivement se placer en orbite de sa cible pour faire usage de son superlaser.
Une faille existe néanmoins dans la structure de la station de combat. Résigné à combattre l’Empire coûte que coûte, le chef scientifique Galen Erso a intégré dans les plans de la station de combat une faiblesse indétectable sur la connexion entre le réacteur et le superlaser, déclenchant au moindre déséquilibre – provoqué par exemple par une torpille à protons – une réaction en chaîne aboutissant à la désintégration de la station. Cette malfaçon volontaire rend cruciaux les conduits d’aération qui parsèment la superstructure de l’Étoile de la Mort.
Historique
 
Les origines de l’Étoile de la Mort remontent à la crise séparatiste. Au cours des mois de tension qui devaient conduire à la Guerre des Clones, le comte Dooku commanda à la ruche géonosienne Stalgasin l’élaboration d’un projet de station spatiale de combat disposant d’un superlaser équipé en cristaux Kyber. La première ébauche des plans était prête au moment de la bataille de Géonosis ; pour éviter que la République ne les découvre, l’archiduc Poggle le Bref les confia à Dooku. Le Seigneur Sith les amena directement sur Coruscant, où il les remit à son maître Dark Sidious. La République devait pourtant avoir vent de l’existence du projet quelques mois plus tard ; capturé par Anakin Skywalker, Poggle révéla l’existence des plans.

Alarmée, la République décide de mettre au point un contre-projet de superarme, originellement destiné à rivaliser avec celle des Séparatistes. Deux hommes sont à la pointe de l’initiative : Wilhuff Tarkin et Orson Krennic. La construction débute alors près de Géonosis ; d’immenses dômes de construction récupèrent dans les anneaux de la planète les matériaux nécessaires à l’édification de la superstructure. Peu après l’instauration de l’Empire Galactique, l’empereur Palpatine et Dark Vador visitent le chantier et constatent son avancée. La construction dut cependant faire face à quelques ralentissements, notamment en l'an -14, lorsqu'un groupe de pirates attaqua une base proche, qui obligea Tarkin à abandonner le chantier le temps de résoudre l'affaire.

Bien que le projet Étoile de la Mort soit un secret lourdement gardé par l’Empire, certains opposants commencent à comprendre que le nouveau régime dictatorial mène d’ambitieux projets d’armement. L’ondéronien Saw Gerrera parvient presque à découvrir la station spatiale, ce qui force l’Empire à la déplacer ; pour faire bonne mesure, l’état-major fait stériliser Géonosis afin d’éliminer tous les témoins potentiels, avant d’abandonner le chantier.

Les dernières mises au point se font au niveau du superlaser. Un temps paralysées par la fuite de Galen Erso et de sa famille, les recherches reprennent lorsqu’Orson Krennic parvient à le capturer et l’oblige à collaborer. Les installations d’Eadu accueillent jusqu’au début de la Guerre Civile Galactique une équipe de scientifiques voués à l’achèvement de l’arme ; celle-ci est finalement opérationnelle dix-neuf ans après la proclamation de l’Empire.

À la même époque, la rumeur de l’existence de l’Étoile de la Mort parvient jusqu’aux oreilles de la Rébellion. La défection d’un pilote impérial du nom de Bodhi Rook sur Jedha inquiétant l’Empire, Tarkin et Krennic décidèrent de mener un essai partiel devant régler ce problème. Le premier tir à basse puissance du superlaser dévasta Jedha City et provoqua un cataclysme ravageant la surface de la lune. Mais le déserteur parvint à y réchapper, et l’Empire décide de nier l’attaque en prétextant un cataclysme naturel. Face à cette semi-réussite, Tarkin évince Krennic du commandement et devient le véritable chef opérationnel de la station.

Suite à cette démonstration de force, la Rébellion est divisée sur la conduite à adopter. Informé de l’existence du sabotage de Galen Erso, un groupe de combattants menés par la fille du scientifique, Jyn, et Cassian Andor, décide finalement de mener un raid contre la Citadelle de Scarif pour s’emparer des plans de l’Étoile Noire. L’opération est finalement soutenue par une partie de la Rébellion, et une bataille spatiale se déclenche au-dessus des installations. Pour parer au danger, le Grand Moff Tarkin décide alors de détruire totalement le complexe de Scarif d’un tir de superlaser. Les Rebelles parviennent néanmoins à récupérer les plans, qui transitent par le Profundity de l’amiral Raddus avant de rejoindre le Tantive IV du capitaine Antilles et de sa passagère, Leia Organa.

Dark Vador et son Devastator sont alors lancés à la poursuite des schémas techniques volés. Suite aux tirs de Jedha et Scarif, quelques ajustements sont réalisés sur la station qui est finalement achevée quelques temps après la capture de la princesse Organa ; Tarkin choisit alors de faire tirer le laser à pleine puissance sur le monde d’origine de la chef rebelle, Alderaan.

La capture d’un cargo YT-1300 se rendant dans le système Alderaan, quelques heures plus tard, provoqua une intense activité dans la station spatiale. Ses passagers dissimulés (le Jedi Obi-Wan Kenobi, les contrebandiers Han Solo et Chewbacca ainsi que le natif de Tatooine Luke Skywalker et ses deux droïdes) parvinrent en effet à libérer la princesse captive et à s’enfuir avec elle. Peu avant leur fuite, l’astromech R2-D2 (dépositaire des plans volés) se connecta au système interne de la station de combat et récupéra de nombreuses informations issues des archives impériales. Les Rebelles emportèrent avec eux un traceur, qui permit aux Impériaux de découvrir l’emplacement des forces de la Rébellion.

Les plans qu’il contenait permirent aux ingénieurs rebelles de la base de Yavin IV de repérer la faille insérée par Galen Erso. Informé, le général Dodonna décida de lancer une attaque sur la station de combat qui approchait alors du système Yavin. Les pilotes survivants de la bataille de Scarif, rassemblés au sein des escadrons Rouge et Or, lancèrent un assaut très risqué au cours duquel périrent Garven Dreis, Jon Vander, Biggs Darklighter ou Jek Porkins. Finalement, ce fut Luke Skywalker qui, aidé par Ben Kenobi et la Force, parvint à lancer une torpille dans une conduite d’aération, provoquant une réaction en chaîne qui anéantit la station et tout son équipage.


Organisations associées
 
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie    L'Encyclopédie de la Trilogie    L'Encyclopédie Rogue One   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 14/01/2017
Rédacteur(s) : afterburner
Mise en page : Ares
Mise(s) à jour : Link224, Jagen Eripsa

Sources

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du véhicule par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Etoile Noire. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité