StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique du tome 3 du comics La Haute République chez Panini !
 
[Critique] Avec des épisodes inédits au sommaire
12/09/2022

Bonjour à tous,

Il y a presque un mois, les éditions Panini Comics nous ont proposé le troisième et dernier tome de la série La Haute République, toujours signée par Cavan Scott et le duo Ario Anindito/Georges Jeanty. Que vous soyez lecteur de mini-format de 48 pages ou bien des cartonnés "classiques", ce troisième tome est pour vous : il ne contient que des épisodes inédits ! Et si cet argument seul ne vous convient pas, ce tome contient en plus la mini-série Eye of the Storm, centrée sur Marchion Ro et se déroulant avant mais aussi et surtout après les événements décrits dans les romans et les comics !

Je vous propose donc, bien qu'un peu tardivement, mes critiques pour ces deux récits, après un rappel de la couverture, du synopsis de l'album mais aussi des informations éditoriales qui vont bien :

 

LA HAUTE REPUBLIQUE

TOME 3 - LA FIN DES JEDI

Qui pourra capturer Lourna Dee ? Les Nihil ont lâché une terrible menace sur les Jedi, et Avar Kriss est bien décidé à livrer Lourna Dee à la justice, mais Stellan Gios et le Conseil Jedi sont-ils d'accord ? Par ailleurs, la vérité sur Sskeer est dévoilée et pourrait bien remettre en cause le futur de la République !

Les aventures de Keeve Trennis et de ses amis se poursuivent désormais directement en albums 100%. Une nouvelle ère commence pour la Haute République avec de nouveaux défis et de nouveaux dangers.

Contient : The High Republic #11-15 et Eye of the Storm #01-02, 183 pages, 100 % STAR WARS, 22 €

 

Les critiques de L2-D2

 

La fin des Jedi

(The High Republic #11 à 15)

La fin des Jedi est le dernier arc de la série régulière La Haute République avant le prochain relaunch coïncidant avec le lancement de la Phase 2 du projet. Cavan Scott parviendra-t-il à mettre un terme convaincant (et provisoire?) aux aventures des protagonistes de la série ?

 

Scénario : Sur le Flambeau, terrible Flambeau, le Jedi est mort ce soir…

C’est avec ce type d’arc que l’on voit les limites du médium et du format « cartonné de 5 épisodes ». Car le premier épisode est en réalité la suite directe du dernier court arc L’Ombre des Nihil, avant que l’on ne sente bien qu’un nouvel arc ne démarre à l’épisode #12, tant il reprend à la seconde près à la suite, l’occasion d’enfin mettre un visuel sur l’effet que fait la mystérieuse créature tueuse de Jedi à la solde des Nihil !

Et lorsqu’enfin démarre ce que j’appellerai le véritable dernier arc, à l’épisode 12 donc, Cavan Scott fait feu de tout bois en mettant un terme à l’ensemble des intrigues lancées depuis le début de la série. La traque de Lourna Dee ? Le sort de Zeetar, le troisième Maître-Tempête ? La maladie de Sskeer ? Tout est là, avec une certaine réussite ma foi, notamment tout ce qui a trait à Lourna Dee et à son affrontement, tant physique que moral avec Avar Kriss, formidablement mise en avant dans ce tome et qui va passer par toutes les émotions. Au point de nous montrer jusqu’où elle serait susceptible d’aller, ce qui fait que l’on comprend mieux pourquoi Stellan Gios la relève de ses fonctions dans le roman La chute de l’Étoile.

Habile transition que voilà, car les trente dernières pages de l’arc sont un véritable tie-in au roman, nous montrant donc une partie de ce qu’il s’est passé dans la partie supérieure de la station. Et… le résultat est pour le coup mitigé. Déjà parce que le roman dévoilait le sort d’Avar Kriss et d’Estela Maru, ce qui pour le coup amoindrit fortement la tension dramatique concernant ces deux personnages (surtout Avar, qui est la principale héroïne féminine de la saga!), mais aussi parce que ceux qui n’ont pas lu le roman en seront quittes pour se demander ce qui a bien peu se passer ! Là encore, c’est au lecteur de compléter le puzzle, ce qui a ses avantages mais aussi ses inconvénients. L’un des inconvénients, c’est bien sûr le nombre de Jedi qui y passe en un nombre de pages trop resserré. Chacune des morts est réussie, mais le lecteur n’a guère le temps de s’émouvoir de l’une qu’un autre a déjà rejoint la Force !

Enfin, pas le temps de s’appesantir sur les conséquences que l’arc – et la série, donc – se termine . Dommage. Une ou deux pages d’épilogue auraient été les bienvenues, ne serait-ce que pour montrer la réaction d’Avar au message de Marchion Ro, elle qui s’est tant investie dans la traque de l’Œil  Lourna Dee !

 

Dessins : On prend les mêmes...

Georges Jeanty se charge des deux premiers épisodes, tandis qu’Ario Anindito est de retour pour boucler la série. Et si je dois bien avouer que si le premier m’a laissé assez froid (les perspectives de la dernière page de l’épisode #11, aïe aïe aïe!), le dessinateur italien, lui, fait feu de tout bois et fournit une excellente prestation sublimant des scènes marquantes comme le face-à-face entre Avar et Lourna (cette double-page, mama mia!), l’effet des créatures à bord du Flambeau, la dernière scène impliquant Sskeer ou celle avec Estela Maru au centre de commandement ! Une magnifique prestation qui ne peut que faire regretter que l’artiste n’ait pas eu en charge l’intégralité de la série, qui aurait alors été d’une rare constance dans la réussite visuelle !

 

Conclusion

La fin des Jedi est donc véritablement la fin d’une époque et d’un titre dans lequel tout aura pu arriver, et où tout sera arrivé dans ce dernier arc. Il aura peut-être manqué un véritable fil rouge à la série, qui a oscillé entre menace Drengir et conséquences des actes des Nihil, mais ces quinze épisodes sont indispensables à qui veut profiter de l’ensemble de l’expérience Haute République. Et les trois derniers épisodes valent à eux seuls la lecture de cet arc !

 

Note : 85 %

 

L'Œil du Cyclone

(Eye of the Storm #01 et 02)

https://www.starwars-universe.com/images/livres/comics/ue_officiel/the_high_republic/tpb3vf_200.jpg

Marchion Ro a gagné. Le Flambeau Stellaire est tombé.

Mais qui est-il ? Comment est-il devenu l’Œil des Nihil ? Comment a-t-il mis la main sur les redoutables créatures tueuses de Jedi qu’il a lancées contre la République ? Les réponses dans cette mini-série en deux épisodes, signée Charles Soule !

 

Scénario : Ce soir je suis une TEMPÊTE !!!

Charles Soule avait brillamment caractérisé Marchion Ro dans le roman inaugural du cycle, La Lumière des Jedi. Depuis… depuis, Marchion Ro a été utilisée à l’économie, relativement discret, se contentant d’être le méchant qui a tout prévu dans le roman final, La chute de l’Étoile. On comprend mieux cette discrétion à la lecture de cette courte mini-série : Marchion Ro semble être le jouet de Charles Soule. Les deux épisodes qui la constituent sont en réalité constituées de plusieurs « scènes » plus ou moins longues, le premier épisode se déroulant avant que le cycle ne démarre, le deuxième épisode après les derniers romans, faisant ainsi office d’épilogue à l’ensemble de la Phase 1.

Le premier épisode est tout simplement parfait. Il explique les origines du peuple de la famille Ro, nous présente la grand-mère, véritable fondatrice des Nihils, comment le jeune Marchion s’est imposée, et revient sur la technologie des réacteurs à sentiers, dont on n’a finalement plus guère entendu parler depuis un moment. Mais cet épisode ne répond pas à une question, LA question fondamentale concernant le personnage : d’où vient cette aversion pour la République et, surtout, pour l’Ordre Jedi ? Nul doute que ce point sera à l’ordre du jour pour la suite de la saga. Reste à voir s’il faudra attendre la Phase 3 ou si des éléments seront introduits, l’air de rien, dans la Phase 2…

Le deuxième épisode se déroule donc après les événements de la troisième et dernière vague de la Phase 1 et bouleverse encore plus le jeu galactique. La destruction du Flambeau Stellaire n’était que le début, Ro a un autre objectif en tête, un objectif qu’il met en application dans cet épisode ! L’une des bonnes idées, c’est évidemment de se placer du point de vue de la République, dont les têtes pensantes se demandent fort logiquement comment elles ont pu à ce point passer à côté de cet homme, resté dans l’ombre tout ce temps ! L’autre point fort, c’est bien sûr lorsque le scénariste nous montre comment Ro a mis la main sur les « sans-noms », les fameuses créatures tueuses de Jedi et dévoreuses de Force. Néanmoins, à ce sujet, le scénariste a visiblement gardé plusieurs cartouches sous le coude : d’où viennent-elles ? Quelle est leur véritable nature ? Leur véritable nom ? Et surtout, une petite phrase semble donner une possibilité scénaristique pour la Phase 2 qui, pour rappel, doit se dérouler près de 150 ans avant la Phase 1. A voir…

Une chose est sûre : cette mini-série aboutit sur une situation qui ne peut tenir et qui devra être résolue. La promesse de futures aventures !

 

Dessins : De bons débuts !

Nouveau-venu sur la licence, Guillermo Sanna rentre directement dans le grand bain avec cette mini-série qui est véritablement un must-read pour les fans. Le dessinateur rend une copie sympathique, passant d’une ambiance à l’autre, avec de multiples personnages inédits sous ce format, une variété d’ambiance et de situations. La colorisation légèrement pastel du deuxième épisode est une agréable surprise, même si on pourra cependant regretter un certain manque de finesse dans les traits des visages ou des silhouettes.

 

Conclusion

L’ Œil du Cyclone est à lire, absolument. Conclusion quasi-parfaite de la première phase de la Haute République, cette courte mini-série dévoile un large pan de la vie et de l’œuvre de Marchion Ro, même si de nombreux éléments restent encore dans l’ombre. L’intrigue de la saga semble se diriger vers la façon dont les Jedi pourront lutter contre les sans-noms et les véritables motivations de l’Œil.

Vivement la suite !

 

Note : 90 %

 

Un bien beau contenu donc au programme de ce tome !

N'hésitez pas à venir nous dire ce que vous avez pensé de ces deux récits en vous rendant sur les fiches de ces deux récits ou bien directement sur le forum !

La Phase 1 de la Haute République n'est pas encore totalement terminée : il nous reste le deuxième tome du manga Un équilibre fragile (prévu pour début octobre chez nobi nobi !) et le troisième et dernier tome de la série La Haute République - Les Aventures chez Panini en novembre !

A bientôt pour une prochaine publication littéraire !;-)

Parution : 12/09/2022
Source : Le staff
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 03/05/2022 - 21:21
    link224 a écrit:
    Dark Servatos a écrit:donc certain vont lui poser la question quand ils vont l'interviewer ce week-end


    Ou pas :transpire:

    Cassius a écrit:Du coup cette réponse ? :whistle:


    Pas de question, donc pas de réponse :D

    :paf: :paf: :paf: :paf:
  • 04/05/2022 - 11:47
    Bon, moi, je suis à la bourre, donc je découvre le T1 en dur.

    J'avais freiné des 4 fers, parce que ça me gonfle de me taper sans arrêt le fan service de l'OT et donc Yoda, non.

    Finalement, j'avais tort, on a bien des personnages inédits, une introduction dynamique avec une menace qui n'est pas les Sith (même s'ils sont pas loin, il y a un caméo dans 2 cases avec un truc qui ressemble à Exegol :x). Le récit est efficace, mettant en scène un duo maître apprenti attachant, avec un maître torturé par ses batailles passées qui fait une belle proie pour le CO.

    A voir ce qu'ils vont en faire, l'intro est alléchante. :whistle:
  • 23/07/2022 - 22:51
    Bon, après avoir râlé pendant la chute de l'étoile parce que j'avais l'impression de manquer un vrai pan entier de l'histoire en ne lisant pas les comics, j'ai fini par craquer et j'ai acheté les deux tomes sortis à ce jour.

    Eh ben sérieux j'ai tout lu en 1 soirée et je me demande encore pourquoi j'ai attendu autant de temps... J'adore le duo Maître/apprenti qu'on nous donne, décidément la Haute République nous a montré à plusieurs reprises l'importance de ces relations et tout ce qu'on peu développer autour. La menace est aussi intéressante même si vite "bâclée" au début du tome 2 je trouve.

    Par contre je suis un peu déçu du traitement de Avar, vu le petit rôle qu'elle a dans les romans, je m'attendais à ce qu'elle soit importante pour les comics et pas tant que ça puisqu'on a une autre héroïne.

    Bref ça reste quand même très agréable à suivre et je me suis surpris à enfin apprécier des comics SW canons :transpire:

    Hâte de lire le T3 et Trail of Shadow !
  • 17/08/2022 - 11:11
    Le tome 3 sort aujourd'hui en France. Pour rappel, il est 100% inédit, que vous ayez acheté les 5 tomes de 48 pages ou bien les 2 "100%" précédents, comme expliqué ici : https://www.starwars-universe.com/actu- ... rance.html
    Il clôt la phase 1 :oui:

    Si quelqu'un pouvait me filer les titres VF des deux récits présents dedans (Jedi's End et Eye of the Storm) ce serait sympa. Merci d'avance :)
  • 17/08/2022 - 14:49
    link224 a écrit:Le tome 3 sort aujourd'hui en France. Pour rappel, il est 100% inédit, que vous ayez acheté les 5 tomes de 48 pages ou bien les 2 "100%" précédents, comme expliqué ici : https://www.starwars-universe.com/actu- ... rance.html
    Il clôt la phase 1 :oui:

    Si quelqu'un pouvait me filer les titres VF des deux récits présents dedans (Jedi's End et Eye of the Storm) ce serait sympa. Merci d'avance :)


    Les voici :)

    - La fin des Jedi
      11/ La peur partout
      12/ L'esprit de la désunion
      13/ La bataille du non-espace
      14/ Au seuil de la destruction
      15/ La chute

    - L'oeil du cyclone
      Acte 1 : Ro
      Acte 2 : Marchion
      - Scène 1 : l'épave
      - Scène 2 : la chasse
      - Scène 3 le triomphe
      - Scène 4 : fin
  • 12/09/2022 - 12:01
  • 01/10/2022 - 11:54
    Bonjour,

    Je viens de finir le comics principal.

    On est d'accord qu'il y a une incohérence entre l'issue 15 et le roman La chute de l'étoile concernant ce que fait Maru pour préserver l'intégrité de la station :

    Dans le Comics, Maru, aidé par Avar, agit au moment où les 2 parties de la station se séparent, donc toujours dans l'espace.

    Alors que dans le roman, ce que ressent Elzar, et qui je pense correspond à ce "chant" et à l'effort de Maru, se passe uniquement dans l'atmosphère de la planète, alors que la station s'est déjà brisée et que la partie haute chute vers le sol.
  • 01/10/2022 - 12:04
    Hum pour moi y'a pas d'incohérence, on sait pas trop la limite de l'atmosphère de la planète^^

    (Par contre c'est pas trop le bon topic pour poser la question :transpire: )
  • 01/10/2022 - 12:21
    Tu aurais préféré le topic sur les incohérences ? C'est cohérent. quand on y réfléchi. :cute:

    Tu peux déplacer au bon endroit stp ? :jap:

    Juste pour finir la dessus,on voit, quand on prend le comics, que tout l'effort de Maru se joue alors que les deux parties de la station sont encore ensembles, entrain de se séparer.
    Alors que dans le roman, il est clair que cela se passe bien après la séparation en deux du Flambeau.
  • 01/10/2022 - 12:32
    On va déplacer dans le topic du comics ;)

    Et faudrait que je relise ledit comics pour te répondre, y'a rien qui m'avait dérangé à l'époque, mais à la relecture ça fera peut-être tilt :D
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !