StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critiques de Out of the Shadows, de Justina Ireland
 
[Critique] Haute République vague 2, partie 3 : le roman young adult
15/06/2021

Bonjour à tous

On continue nos critiques des romans de la deuxième vague de la Haute République. Après The Rising Storm et Race to Crashpoint Tower, place au roman Young Adult Out of the Shadows, signé Justina Ireland, qui paraîtra aux USA le 22 Juillet (et pour lequel nous n'avons pas encore de date de parution française).

Nous remercions Lyssa Hurvitz chez Disney qui nous a fournis un exemplaire de ce roman, nous permettant de vous en offrir la critique avant la sortie !


Synopsis :
Les secrets les plus sombres sont les plus difficiles à amener dans la lumière...

Sylvestri Yarrow est en pleine série de malchances, sans en voir le bout. Elle a fait de son mieux pour que l'entreprise familiale de fret continue de fonctionner après la mort de sa mère, mais entre les dettes qui s'accumulent, et les attaques incessantes des Nihil contre des vaisseaux insoupçonnés, Syl est en danger de perdre tout ce qu'il lui reste de sa mère. Elle se dirige vers la capitale galactique de Coruscant pour demander de l'aide, mais elle est détournée de son chemin lorsqu'elle se retrouve au milieu d'une querelle entre deux des plus puissantes familles de la République à propos d'une zone de l'espace à la frontière. Être emmelée dans des affaires politiques est la dernière chose que souhaite Syl, mais la promesse d'une grosse récompense suffit à la rendre intéressée...

Pendant ce temps, la Chevalier Jedi Vernestra Rwoh a été convoquée sur Coruscant, sans savoir pourquoi ni par qui. Elle et son Padawan Imri Cantaros arrivent à la capitale en compagnie du Maître Jedi Cohmac Vitus et de son Padawan, Reath Silas, et sont requis pour aider au conflit de propriété à la frontière. Mais pour quelle raison ? Qu'y a-t-il d'aussi important à propos d'une zone vide de l'espace ? La réponse donnera à Vernestra une nouvelle compréhension de ses capacités, et ramènera Syl dans le passé... vers des vérités qui sortiront finalement des ténèbres.

 


 

La critique sans spoiler de Lain-Anksoo

Out of the Shadows peut se voir comme la suite de Into the Dark (En pleines ténèbres) ainsi que de A Test of Courage (Une épreuve de courage), via leur galerie de personnages. On retrouve donc presque tous les héros de ces deux romans, plus quelques nouvelles têtes, pour nous emmener au cœur d’un complot tournant autour d’une mystérieuse arme Nihil !

 

Complot ?

On va être honnête, cette lecture m’a pris beaucoup de temps. Je serai très clair sur un point, le livre n’est ni mauvais, ni incohérent, ni indigeste. C’est juste un livre qui se lit lentement car rien ne vient vraiment enclencher l’histoire avant les dernières pages, qui pour le coup, se lisent toutes seules.

On est face à un livre ou un très grand nombre de personnages (comptez sept ou huit personnages principaux, plus une ribambelle de secondaires) subissent l’action sans en être le moteur. Or comme on suit ces personnages dans le livre, on se retrouve à vivre leur vie presque au jour le jour. Ce n’est pas inintéressant, c’est juste qu’après avoir lu une de leur journée au temple ou dans un appartement de luxe, je referme le livre pour ne le rouvrir que le lendemain.

La lecture n’appelle tout simplement pas à lire frénétiquement la suite. Une fois la situation initiale établie, et les conséquences du roman adulte The Rising Storm découvertes, on prend son temps.

Ce qui m’amène à un défaut du livre : nos héros n’enquêtent pour ainsi dire pas. L’ensemble de l’intrigue leur est révélé par les méchants. Je regrette que ce complot et cette arme Nihil ne soient pas à l’origine d’investigation et de découvertes par les personnages du roman. De même comme certains chapitres sont du point de vue des méchants, on sait déjà tout à l’avance.

Je ne sais pas si c’est une méthode d’écriture propre aux romans jeunesses, romans qu’écrivait jusque là l’autrice dans l’univers Star Wars, mais dans ce type d’ouvrage, ça m’a perturbé.

Cela étant dit, une fois le pot aux roses découvert, nos héros sortent leur sabres, blasters et griffes pour une bonne dose d’action de fin de lecture. Ces actions à la fin rendent d’ailleurs la lecture indispensable puisque les Nihil s’en ressortiront définitivement changés.

 

Vous connaissez la musique

Un couplet obligatoire, comme pour presque chaque critique (j’espère que ce point ne vous ennuie pas à force) la caractérisation des personnages est encore une fois sans fausse note.

Chacun d’entre eux, ancien comme nouveau, joue sa partition à la lettre, ça sonne juste du début à la fin que ce soit pour les Jedi qui doivent faire face aux préceptes de leur ordre, ou encore la romance entre les deux nouvelles héroïnes. C’est beau, c’est harmonieux, tout est parfait.

Notons d’ailleurs des destins chamboulés pour certains et des nouveaux pouvoirs pour d’autres ! Que demander de plus ?

 

En conclusion, un nouveau roman solide pour la Haute République mais qui aurait gagné à être plus palpitant au vu des sujets et complots traités.

Les moins :
- Héros non moteurs, ils subissent

Les plus :
- Les personnages
- L’intrigue Nihil avance

Note : 70%


 La critique sans spoiler de Link

Après le roman adulte The Rising Storm et le roman jeunesse Race to Crashpoint Tower, place au roman jeune adulte de cette deuxième vague de la Haute République : Out of the Shadows, écrit par Justina Ireland, dont les événements se déroulent quelques mois après les deux romans pré-cités.

 

I) Voyage au bout… d’on ne sait pas trop quoi

Pour résumer mon enthousiasme à l’écriture de cette critique, sachez que ça fait en gros une semaine que j’ai terminé le bouquin, bouquin que j’ai mis à peu près deux semaines à lire tellement il était… long. Pas nécessairement long en terme de pages (environ 400 pages, c’est tout à fait dans la norme pour les romans young adult Star Wars), mais long en terme de… bah, tout le reste.

Bien que l’envie ne soit pas présente, il faut quand même que je justifie pourquoi je dis tout cela. Que dire ?
- Que le synopsis officiel du bouquin nous tease un truc de fou dans un secteur éloigné de la galaxie… alors que les héros ne s’y rendent que pendant 30 pages à la fin ?
- Que les scènes d’action doivent tenir en tout et pour tout 40 pages dans le roman ? (Je suis très loin d’être fan du zim-bam-pouf débile en mode « posage de cerveau », mais il y a quand même un juste milieu que j’attends dans un roman SW…)
- Que lorsqu’on laisse apparaître un point intéressant, on repart pour 50 pages d’atermoiements avant que l’on en reparle ?
- Que la fin, que l’on attend depuis le début, est tellement ridicule que l’on regrette finalement d’être arrivé au bout ?

Fort heureusement, quelques points arrivent à sauver le roman.

 

II) De bons apports

Déjà, le livre n’est pas mal écrit. Loin de là. Comprenez par là que si j’ai mis des plombes à lire le roman, ce n’est pas en raison du style de l’auteure.

L’avantage de ce roman, c’est que, malgré les longueurs énormes qu’il présente, il a tout pour devenir néanmoins un indispensable. Pourquoi donc ? Tout simplement pour le lore (les informations) qu’il nous dévoile. Que ce soit sur les personnages (dont certains sont inattendus et font de beaux liens avec le reste de l’UE), certaines organisations, des armes, le livre regorge d’informations nouvelles et, avouons-le, très intéressantes, qui permettent de raccrocher le lecteur après trois pages d’ennui et une certaine envie de faire la sieste. Toutes ces informations laissent des pistes pour de futures intrigues et c’est appréciable.

L’autre point fort, et ça commence à devenir une habitude dans les œuvres de la Haute République, ce sont les Nihil. Quel bonheur de lire les (trop rares) chapitres qui leur sont consacrés ! Ce sont eux qui sont au cœur de l’intrigue, qui la font avancer (bien plus vite que les héros Jedi d’ailleurs).

Enfin, la caractérisation des héros (qu’ils soient Jedi ou non, nouveaux ou non) vaut aussi le détour.

 

Conclusion :

Out of the Shadows est certes un roman très bien écrit, avec des personnages (anciens et nouveaux) très intéressants et de nombreuses informations utiles sur la période, mais son absence totale de rythme et son manque cruel d’action viennent ternir l’ensemble. C’est assez regrettable.

Note : 60%

 

Voilà pour nos critiques. On attend vos réactions sur les forums.

Parution : 15/06/2021
Source : Le staff !
Validé par : link224
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 15/06/2021 - 20:03
    Ca a mis le temps, mais voici nos critiques du bouquin : https://www.starwars-universe.com/actu- ... eland.html :hello:
  • 15/06/2021 - 20:21
    That's life
  • 15/06/2021 - 21:51
    Lain-Anksoo a écrit:That's life


    Du coup, lequel tu as préféré entre En pleines ténèbres et Out of the shadow ?
  • 15/06/2021 - 22:33
    En pleine ténèbres ! Ça construit plus l'univers, là on surf dessus.
    Les perso sont aussi bons dans les deux :oui:
  • 15/06/2021 - 22:55
    Lain-Anksoo a écrit:En pleine ténèbres ! Ça construit plus l'univers, là on surf dessus.
    Les perso sont aussi bons dans les deux :oui:


    Au vu de tes critiques je me doutais mais comme tu avais mis la même note j'étais pas certains. Je pense que pour cette deuxième vague je ne prendrai que le roman adulte et je me concentrerai sur les comics.
  • 15/06/2021 - 23:07
    Malheureusement (heureusement ?) celui là est indispensable vu que les Nihil avant et après ce livre sont définitivement changés
  • 16/06/2021 - 9:13
    Ah bah tiens, j'ai l'impression de relire ma critique de En pleines ténèbres. Vous vous êtes gentiment ennuyés, donc. C'est dommage. :neutre:
  • 16/06/2021 - 13:40
    Du coup, étant donné vos avis souvent opposés, tu devrais aimer :lol:
  • 16/06/2021 - 14:28
    Pas opposés sur les livres qui comptent 8-)
  • 02/07/2021 - 22:26
    En apparence y a une certaine Yaddle dans ce bouquin si j'en crois un graph sur Twitter... :sournois: Encore un connard qui respecte pas les règles de l'embargo me dira Link ! :paf:
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité