StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
The Mandalorian Saison 2 Chapitre 10 - La Passagère - Avis 100% spoilers
 
Ne cliquez surtout pas ! Enfin si mais ... après avoir vu l'épisode !
07/11/2020
ATTENTION, Cette actualité contient des spoilers !

Un spoiler est une information sur l'histoire d'un film, livre, etc. qui, si le lecteur l'apprenait avant de découvrir le film/livre, gâcherait le plaisir de la surprise. Par exemple, nous considérons ici comme spoiler toute information sur les futurs films Star Wars qui ne soit pas directement prévisible à partir des autres films. Pour plus d'informations sur notre système Anti-Spoiler, notamment comment régler vos paramètres, veuillez lire ce dossier.

Bon. On y retourne ?

C'est parti pour mon avis subjectif 100% spoilers sur le chapitre 10 "La Passagère"! Attachez vos ceintures, on passe (pas) en hyperespace !

Avant notre voyage faisons un petit point : si vous êtes arachnophobe ça va être compliqué... Respirez un bon coup. La Nouvelle République a ses dératiseurs ! Tout va bien se passer !

"Si tu l'égratignes, aucune galaxie ne te protégéra"

Notre Mandalorien et l'Enfant font un petit tour de moto-jet dans le désert après avoir débarassé Mos Pelgo du dragon krayt. Cobb Vanth a de son côté tenu sa parole en donnant à Din Djarin les éléments de l'armure de Boba Fett. C'est sympa, le paysage est un peu désolé et il fait très chaud mais ça vaut le coup d'oeil. Seulement, une équipe de malotrus leur tend une embuscade. Tatooine est décidement une planète à éviter pour le tourisme, trop de délinquance.

La bagarre de début d'épisode commence. Elle est visuellement sympathique et dynamiquement chorégraphiée. Le coup du grappin pour mettre à terre ses deux assaillants est une idée cool.

L'alien (dont la race a été aperçue dans le Réveil de la Force) prend en otage l'Enfant ! Une honte ! La mignonerie absolue n'y change rien et ne l'atteint même pas ! Un monstre... un de plus. Mando le menace et obtient gain de cause : l'alien prend ce qu'il veut en échange de Baby Yoda. Sauf qu'il choisit le jetpack de notre héros qui va donc se faire un malin plaisir de lui donner pour l'envoyer faire un coucou aux vaisseaux dans la stratosphère de Tatooine ! Et oui, Din Djarin peut contrôler son jetpack à distance ! Pratique !

Plus sérieusement, cette introduction nous annonce la couleur : nous sommes dans un épisode parenthèse. On va suivre les péripéties de notre duo un point c'est tout. On reviendra sur ce point en conclusion mais on peut déjà se mettre d'accord sur un point : la vie du Mandalorien doit être épuisante ! 

L'aspect positif ici est sûrement le traitement de l'Enfant qui n'a jamais aussi bien porté son nom. Il en a toutes les réactions. La peur surtout. Il est effrayé. Ce qui le rend terriblement attachant surtout lorsqu'il court se réfugier dans les bottes de son protecteur (rien à voir avec Homelander).

"Tu finis par trouver un mandalorien et tu le tues ?"

Pour perdre des calories rien de mieux que de faire une randonnée dans un désert ardent avec des poids sur les épaules tout en portant une solide armure en Beskar ! Effet garanti ! Après sa marche forcée, le Mandalorien arrive à Mos Eisley et y retrouve Peli Motto en train de mettre la misère au sabbac à Docteur Mandibule qui (comme par hasard) connaît quelqu'un qui connaît quelqu'un qui connaît quelqu'un qui a peut être aperçu un autre mandalorien en allant au marché la semaine dernière. Scénaristiquement, le fait que notre héros tombe systématiquement et assez facilement sur des personnes ayant aperçu des mandaloriens est trop facile et me fait sortir de l'épisode à chaque fois. Ne sont-ils pas censés vivre dans la clandestinité et se cacher le plus possible ? J'ai parfois l'impression que tout le monde en connaît un et que la plupart des gens que croise le Mando ont invité il y a quelques jours chez eux un de ses compatriotes pour partager une délicieuse bière correlienne tout en regardant sur l'holonet une course de pods. Trop facile. Trop léger.

Bon. Continuons. 

Le deal est simple, si le Mandalorien couvre la mise de Docteur Mandibule au sabbac il lui donne l'information qu'il a sur les autres mandaloriens. Et son information est un contact. Enfin une contact. Une maman grenouille (si si) qui veut retrouver son mari sur la seule planète viable pour ses bébés à venir (pour l'instant stocker dans un espèce de bocal à cornichons). Son mari aurait vu des mandaloriens là où il est. Seul bémol, l'hyperdrive est interdit pour aller sur la planète en question (la lune portuaire de Trask) car cela tuerait les oeufs. Tout en faisant un barbecue de viande de dragon krayt rôti au réacteur de vaisseau, Peli Motto (toujours le sosie officiel d'Ellen Ripley) se porte garante de Maman Grenouille. Malgré le danger que représente un voyage en dessous de la vitesse lumière (pirates de l'espace, seigneurs de guerre), Din Djarin accepte. C'est sa seule piste pour retrouver les siens.

Dans ce passage on trouve beaucoup plus de négatif que de positif. Le négatif est, à mon sens, le côté trop linéaire : Mando revient d'une mission, il n'a plus de piste mais à l'instant même où il arrive dans la cantina, un personnage lui donnera une nouvelle information qui lui permettra d'avancer. Quand je vous disais que le scénario de The Mandalorian est écrit par un maître du jeu préparant son jeu de rôle ! Vous ne me croyez toujours pas ? Le positif ici est le visuel. J'adore ces aliens comme Docteur Mandibule et Maman Grenouille ! Cela nous renvoie à la trilogie originale et ancre la série dans son univers. Je préfère ces costumes là plutôt que de la CGI (qui pourrait tout de même être séduisante en 2020) car ils donnent de la cohérence à l'environnement.

Si. Un dernier bémol. Pourquoi les oeufs ne survivraient-ils pas en hyperdrive ? Nous n'avons jamais vu d'impact physique de la vitesse lumière sur les personnages. A moins que je ne me trompe. Je laisse les encyclopédies vivantes me corriger en cas d'erreur ! Mais cette règle semble tout droit sortie du chapeau de la facilité scénaristique et ça c'est pénible.

"Miam miam"

Il faut qu'on en parle. L'Enfant a un problème avec la bouffe ! Il ne trouve rien de mieux que d'avaler tout rond les oeufs de Maman Grenouille alors qu'ils sont son seul espoir de faire perdurer sa lignée ! La situation est à la fois horrible et hilarante ! Un de mes moments clairement préférés de cet épisode ! Baby Yoda, en sale gosse qu'il est, a du mal à se contrôler ! Il utilise même la Force pour faire venir à lui les oeufs tout en bavant contre la jarre qui les contient ! La scène est assez drôle et cet humour fonctionne totalement sur moi ! Le malaise de Mando est palpable face à la situation ! La scène se termine par un moment assez tendre : Din et l'Enfant se couchant au même endroit. Il prend son rôle de père visiblement très à coeur.

Mais petit problème scénaristique ici : pourquoi Maman Grenouille ne râle jamais quand elle se rend compte que certains de ses oeufs sont manquants ? 

"Ici le Razor Crest. Il y a un problème ?"

Le dialogue avec les deux X-Wings (hello Dave Filoni) de la Nouvelle République est assez statique et peu intéressant. Je comprends la volonté de créer de la tension mais c'est plus longuet qu'autre chose. Les vaisseaux finissent par déployer leurs volets d'attaques car ils comprennent que le Razor Crest était impliqué dans les événements du vaisseau pénitenciaire de la Nouvelle République (voir épisode 6 de la saison 1).

Le Razor Crest s'élance subitement, se laisse tomber à travers l'atmosphère d'une planète inconnue avec un bruit de formule 1 et finit par distancer ses adversaires dans une pirouette digne de notre très cher Han Solo ! Non sans mal cependant ! Le Razor Crest s'effondre dans une cavité gelée ! 

Le vaisseau est mal en point. Et dans le désordre, Baby Yoda en profite pour manger à nouveau quelques oeufs ! La réaction du Mandalorien est toujours drôle surtout qu'il évite particulièrement d'en parler à la passagère. Cette dernière va profiter de la présence de la carcasse de Q9-0, le droïde abbatu par Din dans l'épisode 6 de la saison 1, pour pirater son vocabulateur afin de se faire comprendre de Din. Elle insiste sur la nécessité de rejoindre son mari pour sauver sa lignée emmenant le Mandalorien à promettre de tenir sa parole malgré les récents événements. 

Le passage nous offre une scène de course-poursuite très agréable à regarder. Et en dehors de la gloutonnerie de l'Enfant, le reste de la séquence est assez oubliable.

"Hey gamin ! Je t'ai dit de revenir !"

Si l'épisode précédent avait des allures de western-Dune, celui-ci emprunte des éléments à Alien. Explications.

Le Mandalorien fâche pour la première fois notre Baby Yoda ! Il s'agace contre lui comme un père "viens m'aider et te rendre utile un peu". C'est intéressant. Le développement de leur relation, aussi ténu soit-il, est important (c'est juste le centre de la série après tout).

L'Enfant n'était pas en train de baîller aux corneilles ! Il tentait d'attirer l'attention de son mandalorien préféré sur le fait que Maman Grenouille avait disparu. Celle-ci prenait tranquillement un bain dans une source chaude avec ses oeufs. L'Enfant, vexé de ne pas pouvoir manger ces oeufs tous chauds, décide de partir voir ce qu'il y a à manger dans les environs. Face à l'équivalent starwarsien des oeufs de face-huger d'Alien, Baby Yoda ne trouve rien de mieux à faire que d'y planter ses mains pour déguster le foetus d'araignée qui s'y trouvait (comment fait-il pour rester aussi mignon malgré ce qu'il fait ?). Ah. Zut. L'action réveille absolument toutes les araignées de la grotte. Et elles sont approximativement huit milliards. Tout le monde fuit et trouve refuge dans le Razor Crest qui finit d'être démoli par la vague arachnéenne qui déferle. Ils se barricadent dans le cockpit tant bien que mal. Et alors que la Reine Araignée est à deux doigts de détruire ledit cockpit, nos deux rangers de l'espace vus plus tôt arrivent en mode Deus Ex Machina pour sauver la mise à notre équipe.

S'ensuit un étrange dialogue pendant lequel les soldats de la Nouvelle République expliquent à Din en gros que c'est pas gentil ce qu'il a fait sur le vaisseau prison mais que comme il n'a pas voulu tuer le pilode à ce moment là bah du coup ça va pour cette fois. Ah. Ok. Euh... Carrément ? Vous avez devant vous un mec qui a détruit moultes droïdes de surveillance dans le vaisseau prison, en a pris le contrôle, a participé à l'évasion d'un prisonnier dangereux ... et vous le laissez partir ? Pas même un petit procès verbal ? Une contravention pour délit de fuite ? Vous vérifiez même pas s'il a son attestation dérogatoire de déplacement ? Bon. Ok.

Vous l'aurez donc compris. On est face à un énième monstre auquel le mandalorien doit faire face et de mon point de vue la séquence est toujours sympathique mais oubliable. Le passage avec les pilotes de la Nouvelle République m'a complétement sorti de l'épisode. 

Conclusion

Bref. Il faut que je le confesse. J'ai espéré. Espéré que la saison 2 passe outre les épisodes/aventures pour continuer l'intrigue que les derniers épisodes de la saison 1 avaient posé : le Moff Gideon (génialement interprété par Giancarlo Esposito) est prêt à tout pour mettre la main sur l'Enfant, sous-entendant qu'il a un plan et des informations précieuses concernant notre petit prodige. Mais non. Il faut arrêter de se voiler la face et prendre cette série maintenant pour ce qu'elle est et ce qu'elle n'a jamais caché être : une pastille starwarsienne sans grande prétention scénaristique. Si on la considère ainsi oui c'est un excellent divertissement. Chaque épisode se construit sur un modèle commun (bagarre de début, informations obtenues, voyage, monstre/ennemi à combattre) et offre à chaque fois une petite aventure très agréable à regarder avec un duo charismatique nous tenant en haleine pour en apprendre plus à leurs sujets.

Voilà ce qu'est le Mandalorien. Une sorte de Walker Texas Ranger de l'espace (pardon pour la blague), une sorte de Monster Hunter galactique, une pastille, une petite aventure. Il ne faut pas le prendre pour autre chose. La série elle même a conscience de ce qu'elle est et de ce qu'elle veut nous montrer. Ceux qui, comme moi, attendaient quelque chose de plus, une série à intrigues fortes, doivent se résigner : ce n'est pas The Mandalorian. Ce n'est pas ce que veut être The Mandalorian. Ce n'est pas ce que sera The Mandalorian. 

The Mandalorian est un produit de divertissement. Un produit d'appel pour la très familiale plateforme Disney+. La firme ne veut et ne va pas prendre de risque. La formule The Mandalorian fonctionne en cohérence avec l'objectif de Disney+. Et elle restera dans ce sens notre parenthèse Star Wars du vendredi.

Points positifs : 

- La relation l'Enfant/Din Djarin.

- La course-poursuite Razor Crest/X-Wings.

- Le visuel. 

Points négatifs : 

- La frustration de ne pas en apprendre plus sur l'intrigue principale (mais il va falloir s'y faire hein).

- Des points de scénario assez faibles (on tombe toujours sur quelqu'un avec un bout d'info).

- La scène finale avec les pilotes de la Nouvelle République qui laissent objectivement un criminel partir sans rien lui dire.

- La nouvelle règle consistant à dire que des oeufs ne survivent pas en hyperespace (on en peut donc pas se faire d'omelette lors de longs voyages ? ).

Note : 60%.

Et vous alors ? Vous en avez pensez quoi ? Les discussions vont bon train sur le forum dédié à l'épisode alors venez y participer ! Vous pouvez aussi déposer votre avis sur la fiche de l'épisode ! 

Parution : 07/11/2020
Source : Disney+
Validé par : ArnoDaveG
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 07/11/2020 - 12:47
    Bonjour à tous :hello:

    Personnellement j'ai beaucoup aimé cet épisode que je trouve globalement du même niveau que les épisodes précédents :) La course poursuite avec les X-Wings est très cool, la madame grenouille très attachante avec ses oeufs (j'adore les aliens en perso secondaire d'un épisode), les araignées de glace brrrr :cry: la planète de glace très bonne idée , ce qui permet de s'éloigner des planètes de sable qu'on voit (trop) souvent et baby yoda toujours aussi mignon et drôle. :cute:

    Certes c'est toujours simple et pleins de facilités scénaristiques mais ça ne me gêne pas étant donné que je trouve que c'est le contrat de base qu'on a passé avec la série depuis le début. Quand à la trame principale qui n'avance pas ça ne m'inquiète pas et me rend encore plus impatient pour la suite. Et il faut dire que je suis très friand de ce "monster of the week". :D
  • 07/11/2020 - 14:07
    Episode très moyen un peu comme pratiquement tout le reste de la série en mon humble opinion.

    Je le trouve particulièrement inintéressant et cette surexploitation de Bébé Yoda pour nous arracher un sourire est assez irritante à force. J'ai quand même bien aimé l'action avec les araignées mais je dois dire que le fait que deux pauvres pilotes ont réussi à arrêter toute la vague sans être débordé est peu crédible. Aussi il mentionne le passage de l’Épisode 6, ce même épisode où ils tirent sans prévenir sur une station d'où provient un signal de détresse allié :lol: Apparemment Mando aurait sauvé la vie de l'officier mais je croyais qu'il était mort ou alors j'ai mal compris. En tout cas ce n'était pas passionnant.

    Par contre j'hallucine ou Mando dit " May the Force be with you" comme ci de rien n'était alors qu'on essaye de nous faire croire qu'il ne sait pas ce qu'est un jedi. Je sais qu'on va me répondre "Oui mais il l'utilise comme une formule de politesse" mais c'est surtout utilisée comme une blague alors que ça remet en question la cohérence des personnages ( depuis quand on dit des choses sans jamais se demander ce qu'elles signifient...). Les Rebelles utilisent cette formule avant tout parce qu'ils savent ce que sont les jedi.

    Je lis beaucoup de gens qui demandent un scénario et un véritable fil rouge. Je suis d'accord mais quelle est l'intrique de TM saison 2 ?
    Mando est à la recherche de jedi à qui remettre Bébé Yoda. Pour cela il multiplie les péripéties en quête de mandaloriens qui pourraient l'aider à rechercher des membres de ce fameux ordre.

    Que pouvons nous conclure de ce synopsis ? Que toute la série va être filler et que les scénaristes sont prisonniers de leur décision marketing.

    De fait, nous sommes face à un non sens scénaristique ( commun à tous les travaux de Filloni :P ). Alors comme ça Luke Skywalker, la fameuse légende jedi que même Rey la paumée connaîtra ( et en détail puisqu'elle saura même qu'il a ramené Vador à la lumière) n'est pas célèbre ? Le héro de la rébellion, celui qui a détruit l'Etoile Noire, originaire de Tatooine en plus, n'est jamais évoqué ? Ah bon ?

    Une simple recherche sur l'holonet ou même de simples questions à des gens d'influences et Mando saura où trouver Luke. Et ce n'est pas lui qui va refuser de voir un membre de l'espèce rarissime de son maitre, surtout s'il est recherché par l'empire. On est plus sous domination impériale, il n'y a même plus Jabba. C'est un monde sous domination de la Nouvelle République, les scénaristes semblent l'avoir oublié. Même sans savoir qui sont les jedi, en sachant que l'empire recherche Bébé Yoda, Mando est un imbécile de ne pas penser une seconde à confier Bébé Yoda à la Nouvelle République, soit leur opposant direct.

    On comprend alors immédiatement que cette quête d'autres mandaloriens n'est qu'une facilité scénaristique, voire une incohérence. C'est tout le problème de TM, la série base son existence sur une intrigue qui logiquement est résolue en 30 minutes. TM est le récit de scénaristes qui essayent de raconter sur 20h l'histoire d'un mec qui doit juste traverser une rue pour ramener un gamin chez lui. Du coup, depuis la saison 1, on multiplie les incohérences : Mando ne sachant pas ce qu'est un jedi alors que ce sont les ennemis ancestraux des mandaloriens, qu'il y a moins de 30 ans ils ont envahi Mandalore et que notre héro vivait en parallèle de tout ça. ( Je ne mentionne même pas Rebels où des jedi ont activement collaboré avec des Mandaloriens). Ils vont nous dire qu'ils vivaient au sein d'un clan de péquenauds reclus ? Pas trop quand même du coup puisqu'ils ont apparemment vécu la purge...

    L'ironie est que Bébé Yoda aurait dû au mieux être un filler ou un sous-scénario abordé de loin. C'était une très mauvaise idée d'un point de vue scénaristique, qui n'a sans doute était pensée que d'un point de vue marketing. TM est prisonnier de ce "personnage" qui aurait pu être une partie intégrante d'une intrigue concernant des forceux et la Nouvelle République, mais pas la pègre galactique. Bébé Yoda n'est pas en accord avec le thème de la série, du coup elle rompt avec son contrat initial et ne peut donc pas se tourner vers des choses intéressantes et évidentes ( les successeurs de Jabba, le Soleil Noir, le trafic d'épices, la piraterie, la rivalité entre chasseurs de primes, le retour des mandaloriens et l'arrivée de la nouvelle République dans tous ça).

    Du coup la série tease des choses qu'elle ne peut pas exploiter car la moindre interaction pourrait mettre fin à toute l'intrigue principale. Vous vous êtes plains de ne pas revoir Boba, mais si on le voit comment on justifie que Mando ne fasse pas un détour sur Hoshian Prime et que la série se termine ? Il sait ce qu'est un jedi. C'est pareil avec l'ex rebelle dans sa team qui se garde bien de parler de Luke, je suppose qu'elle a oublié :roll: On constate aussi que Mando ne pose jamais aucune question sur les jedi car ça risquerait de l'orienter dans la bonne direction.

    Bref, le réel problème c'est qu'avec ces thèmes ambigus, TM aborde globalement mal tout son World-Building et sa rend la série difficile à placer au sein de l'univers Star Wars.
  • 07/11/2020 - 14:14
    Je m'interroge sur un truc...
    Spoiler: Afficher
    Et si l'Enfant ne mangeait pas les œufs comme on peut le croire ? Il est intrigué par ces derniers depuis le début. Il les attire avec la Force dans une scène furtive et surtout, on le voit les gober, jamais les croquer (alors que quand il se tape une araignée, on le voit bien la mastiquer). Il ferait instinctivement ça pour les mettre "à l'abri" et les régurgiter le moment idoine.

    Je vais peut-être loin, mais bon :x
  • 07/11/2020 - 14:43
    Nicolaï a écrit:De fait, nous sommes face à un non sens scénaristique ( commun à tous les travaux de Filloni :P ). Alors comme ça Luke Skywalker, la fameuse légende jedi que même Rey la paumée connaîtra ( et en détail puisqu'elle saura même qu'il a ramené Vador à la lumière) n'est pas célèbre ? Le héro de la rébellion, celui qui a détruit l'Etoile Noire, originaire de Tatooine en plus, n'est jamais évoqué ? Ah bon ?

    Une simple recherche sur l'holonet ou même de simples questions à des gens d'influences et Mando saura où trouver Luke. Et ce n'est pas lui qui va refuser de voir un membre de l'espèce rarissime de son maitre, surtout s'il est recherché par l'empire. On est plus sous domination impériale, il n'y a même plus Jabba. C'est un monde sous domination de la Nouvelle République, les scénaristes semblent l'avoir oublié. Même sans savoir qui sont les jedi, en sachant que l'empire recherche Bébé Yoda, Mando est un imbécile de ne pas penser une seconde à confier Bébé Yoda à la Nouvelle République, soit leur opposant direct.

    Tu soulèves des points intéressants, même si je te trouve un peu dur avec la série dans son ensemble.
    Concernant Luke : est-il célèbre dans la galaxie ? Oui, certainement. Il n'a pas été évoqué certes, mais après tout IRL on ne parle (normalement) pas des célébrités tous les jours. Par contre, le fait qu'il soit un Jedi est-il connu ? Euh... la réponse est tout de suite plus floue. Il n'a pas vraiment fait en public de "trucs de Jedi", ou alors seulement avec ses amis comme témoins. Et il me semble qu'à ce moment-là, il est censé être parti en quête de savoirs Jedi oubliés pour rebâtir un Ordre. Le genre de recherches que tu préfères garder discrètes. Donc s'il ne sait pas que Luke est un Jedi, pourquoi irait-il le voir ?

    Je pense que s'il ne fait pas spécialement confiance à la Nouvelle République, c'est d'abord à cause de la culture mandalorienne. Et la NR n'est en place que depuis 4-5 ans, en termes de maintien de la paix et d'incarnation du bien, le régime a encore tout à prouver. Qui plus est, évoluant dans le milieu de la pègre, le Mando est bien placé pour juger du concret de leurs actions.
  • 07/11/2020 - 14:47
    Nicolaï a écrit:L'ironie est que Bébé Yoda aurait dû au mieux être un filler ou un sous-scénario abordé de loin. C'était une très mauvaise idée d'un point de vue scénaristique, qui n'a sans doute était pensée que d'un point de vue marketing. TM est prisonnier de ce "personnage" qui aurait pu être une partie intégrante d'une intrigue concernant des forceux et la Nouvelle République, mais pas la pègre galactique. Bébé Yoda n'est pas en accord avec le thème de la série, du coup elle rompt avec son contrat initial et ne peut donc pas se tourner vers des choses intéressantes et évidentes ( les successeurs de Jabba, le Soleil Noir, le trafic d'épices, la piraterie, la rivalité entre chasseurs de primes, le retour des mandaloriens et l'arrivée de la nouvelle République dans tous ça).

    Du coup la série tease des choses qu'elle ne peut pas exploiter car la moindre interaction pourrait mettre fin à toute l'intrigue principale. Vous vous êtes plains de ne pas revoir Boba, mais si on le voit comment on justifie que Mando ne fasse pas un détour sur Hoshian Prime et que la série se termine ? Il sait ce qu'est un jedi. C'est pareil avec l'ex rebelle dans sa team qui se garde bien de parler de Luke, je suppose qu'elle a oublié :roll: On constate aussi que Mando ne pose jamais aucune question sur les jedi car ça risquerait de l'orienter dans la bonne direction.

    Bref, le réel problème c'est qu'avec ces thèmes ambigus, TM aborde globalement mal tout son World-Building et sa rend la série difficile à placer au sein de l'univers Star Wars.


    Je suis assez d'accord avec toi. En fait, l'intrigue de TM aurait pu mieux tenir si cela se passait sous l'Empire avec des informations sur les Jedi bannies depuis une vingtaine d'années et l'holonet entièrement sous contrôle. Mais là cela fait un téléscopage complet avec ce que l'on sait de la galaxie.
    Dans les faits, le Mandalorien devrait remettre le bébé (car c'est à peine un enfant) à une structure spécialisée de la Nouvelle République. Et là, il passe son temps à le trimballer dans des lieux ou des situations ultra-dangereux. Pour quelqu'un qui se veut attaché au gosse et désire le protéger, c'est quand même brumeux.
    Pour finir je trouve qu'avoir eut recours à un enfant si jeune (il ne parle pas soit un développement psychique d'un enfant de 1 an / 1 an et demi chez les hommes), bride quand même les interactions entre les deux. Difficile de développer une relation complexe et ce d'autant plus que le Mandalorien est quand même bien inexpressif sous son casque.
  • 07/11/2020 - 14:48
    Moi ce que je comprends pas c'est pourquoi il cherche des Mandos. Elle lui dit "cherche des Jedi", et lui se dit "je vais d'abord chercher des Mandos qui pourront m'aider à chercher des Jedi".
    C'est une bête excuse scénaristique pour qu'il rencontre Bo-Katan et Sabine, ce qui le mènera à Ahsoka, mais ça n'a aucun sens :neutre:
  • 07/11/2020 - 14:51
    vos661 a écrit:Moi ce que je comprends pas c'est pourquoi il cherche des Mandos. Elle lui dit "cherche des Jedi", et lui se dit "je vais d'abord chercher des Mandos qui pourront m'aider à chercher des Jedi".
    C'est une bête excuse scénaristique pour qu'il rencontre Bo-Katan et Sabine, ce qui le mènera à Ahsoka, mais ça n'a aucun sens :neutre:


    Surtout que dans la Saison 1 il en croisait plein des mandos. Et ils ne sont pas morts. Certes ils se sont dispersés, mais il n'a aucun moyen de les recontacter ? Cela semble bizarre…
  • 07/11/2020 - 14:59
    vos661 a écrit:On sait pas si c'est un Killik. Ça y ressemble beaucoup, mais à tous les coups le Story Group va nous sortir que ça n'en est pas un et inventer une nouvelle espèce juste par esprit de contradiction.


    Ce ne serait pas plutôt l'espèce insectoide qui avait tenté d'envahir Kalee dans l'UEL et c'était pris une déculottée signée Grievous ? :whistle:
  • 07/11/2020 - 15:01
    Contrairement à l'avis général, j'ai beaucoup apprécié ce chapitre 10 de The Mandalorian.

    Car on vient gommer les défauts de l'épisode précédent ( notamment cette histoire dans l'histoire, avec un happy end à la fin pour terminer ). Tandis que dans cet épisode on est clairement pas dans ce cas là, car on va certainement reprendre le prochain épisode, précisément là où on était rendu dans ce voyage qui n'est pas encore terminé. Je préfère 100 fois cette continuité là. Surtout que le chapitre 9 faisait directement référence au chapitre 4 de Mandalorian, avec ce village paumé, où faillait rassembler les forces pour combattre...

    En tout case me suis pas ennuyé un seul instant dans ce chapitre 10, contrairement aux quelques passages creux du chapitre 9.

    Et puis quitter Tatooine ca fait tellement plaisir ! Retrouver cette ambiance de glace et prendre de la hauteur en retrouvant aussi l'espace, ca fait également un bien fou ! L'immersion dans cet épisode est exceptionnelle ! J'ai aimé chaque petits détails !

    J'ai beaucoup aimé la femme grenouille et le fait de pas pouvoir aller à la vitesse de la lumière pour protéger sa descendance... J'ai aimé la facon dont elle utilise un droid de protocole pour traduire ses propos...J'ai aimé la poursuite avec les Xwing où visuellement c'était juste trop beau... J'ai aimé cette scène avec l'invasion d'araignées, très bien fichu visuellement.. J'ai aimé le barbecue géant avec le réacteur du vaisseau... Le côté gauche du Bébé Yoda etc....
    J'ai apprécié tout ce qu'apporte cet épisode en terme d'immersion visuelle.

    Même si oui effectivement, comme beaucoup d'épisodes de Mandalorian, le scénario avance que peu, d'où mon 20% en moins. Mais c'est un défaut sans en être un, car c'est clairement un choix en interne de se rapprocher de la forme d'un TCW ou des séries des années 90, où un épisode pouvait se suffire à lui même via une petite histoire !

    En tout cas, la grande force de Mandalorian, c'est qu'on est directement plongé avec respect, dans le star wars de G.Lucas ! Avec une expérience presque cinématographique, d'un film à gros budget, mais pour une série ! Et sur la forme, Mandalorian est une pure réussite au niveau de la realisation ! ( certes ca manque d'originalité, certes ca manque de profondeur scénaristique, psychologique et emotionnelle, mais dans le format de la série et sur la forme, c'est une vraie réussite pour le moment. Et je suis persuadé que ca va gagner en puissance scénaristique dans les prochaines saisons. )
  • 07/11/2020 - 15:02
    darkCedric a écrit:
    vos661 a écrit:On sait pas si c'est un Killik. Ça y ressemble beaucoup, mais à tous les coups le Story Group va nous sortir que ça n'en est pas un et inventer une nouvelle espèce juste par esprit de contradiction.


    Ce ne serait pas plutôt l'espèce insectoide qui avait tenté d'envahir Kalee dans l'UEL et c'était pris une déculottée signée Grievous ? :whistle:


    Pour moi ça ressemble aussi à un Vratix.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité